Attentes déçues : Faire l’amour trois fois par semaine?

Auteur: Beth Scholes

par Beth Scholes–traduit de l’anglais par Jean-Hubert Fotso

Si vous êtes mariés, alors vous avez déjà eu des attentes déçues dans votre foyer. Nous en avons tous, y compris moi. Les attentes naissent longtemps avant le jour du mariage.

Quand mon mari et moi étions fiancés, j’ai rencontré une amie qui avait l’âge de mes parents et qui était mariée depuis 25 ans. Elle était pleine d’enthousiasme. Elle m’a dit que son couple était très épanoui et que le sexe est très important. « Nous sommes mariés depuis 25 ans et nous continuons de faire l’amour trois fois par semaine », m’a-t-elle dit toute joyeuse.

Elle m’a également prodigué de précieux conseils au sujet du mariage, mais je les ai négligés. Je ne comprenais rien à tout ce qu’elle me disait. Mon fiancé et moi avons attendu d’être mariés pour commencer à avoir des rapports sexuels. Assise, je l’écoutais en hurlant intérieurement : « Vous faites l’amour seulement trois fois par semaine et vous en êtes SATISFAITE?! »

La confiance : Est-ce possible de la faire renaître?

Besoin d'en parler, en toute confidentialité?

Je partage cette anecdote sur les attentes parce qu’elle est drôle. Cependant, la réalité des attentes déçues ne l’est pas du tout, surtout quand elles touchent à la sexualité dans le mariage. Si vous traversez une telle situation, vous n’êtes pas seul.

Pour certains, la frustration provient du manque d’intimité, pour d’autres, elle peut survenir de l’incapacité à satisfaire votre conjoint. Certains couples ont des attentes quant à celui qui va initier les rapports sexuels. Chez certains, un conjoint veut suivre un calendrier tandis que chez d’autres, la spontanéité est la règle.

En vous mariant, vous ne vous imaginiez certainement pas qu’une chose aussi « naturelle » deviendrait un si grand problème. Mais mon amie avait raison, le sexe EST important. Si les attentes déçues ne sont pas résolues, la déception, la frustration et les blessures deviendront la norme dans votre foyer et causeront même des problèmes plus graves.

Si cela vous convient, voici deux idées pour vous aider.

Parlez-en. Si vous vous sentez blessé, en colère ou négligé, vous devez en parler à votre conjoint. Le choix du moment est primordial. N’attendez pas d’avoir été repoussé après avoir initié un rapport sexuel pour éclater. Attendez que les émotions se calment, que vous soyez reposés et assurez-vous que vous ne serez pas interrompus.

Faites connaître à votre conjoint le sujet de la conversation à venir. Cela lui permettra de bien réfléchir sur la question et de s’assurer qu’il ne sera pas piégé par la discussion. Par exemple, vous pouvez dire : « quand pouvons-nous parler de _____? » Ou « ce soir, j’aimerais que nous parlions de ______ quand les enfants seront allés au lit. »

Cherchez un mentor. Il existe bien des façons d’obtenir de l’aide si votre couple a du mal à trouver une solution. Cherchez un couple marié plus longtemps que vous et que vous admirez. Demandez-leur de devenir votre mentor. Un tel accompagnement fait une grande différence. Vous ne vous sentirez pas seuls, et avoir un regard externe vous sera d’une grande aide.

Une précaution à prendre : n’en parlez pas à qui veut vous écouter, mais choisissez avec discernement une personne que vous admirez et à qui vous voulez ressembler. Choisissez une personne sûre qui pourra garder vos secrets. Il est important de vider son sac, mais vous devez faire preuve de sagesse et ne pas raconter vos problèmes au premier venu. Cela fera encore plus de mal à votre couple.

Instruisez-vous. Cherchez des livres, des podcasts, des forums ou des articles qui vous aideront à sortir de votre situation. Assurez-vous que la source est fiable et digne de confiance. Ce sujet est très courant et vous trouverez de l’aide si vous la cherchez. Ne laissez pas les occupations ou la honte vous éloigner de l’aide dont vous avez besoin. Votre foyer est important et doit être une priorité.

A lire aussi:  Apprendre à communiquer avec son partenaire

Le sexe sans amour perd-il son éclat?

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires