Développez l’estime de soi de votre conjoint

Auteur: Paul Henderson

couplecameraPar Paul Henderson, avec Glen Hoos

Je me souviens d’une partie de hockey durant laquelle mon équipe pee-wee subissait une cuisante défaite. J’avais 12 ans à l’époque. Entre deux périodes, mon père, qui était également l’entraîneur de l’équipe, est entré en coup de vent dans le vestiaire et a crié aux autres joueurs :  « Écoutez-moi bien, les gars. Remettez la rondelle à Paul et écartez-vous de son chemin ! » Sur le coup, j’étais pétrifié ! Mais par la suite, cette phrase m’a frappé. Mon père pensait que j’étais vraiment un bon joueur. Je ne sais pas ce qu’ont ressenti les autres joueurs à ce moment-là, mais mon père me disait, à sa manière, qu’il croyait en moi. Ce genre d’expérience m’a donné l’assurance dont j’avais besoin pour réaliser mon rêve, jouer dans la Ligue Nationale de Hockey.

Le véritable langage de l'amour? La communication

Des questions? Parlez-en!

Tout le monde a besoin d’encouragement. Une de mes plus grandes responsabilités, en tant qu’époux, est d’encourager et d’aider mon épouse à devenir la femme que Dieu désire qu’elle soit. C’est également un très grand privilège. Pour m’acquitter convenablement de cette responsabilité, je dois aider mon épouse à se sentir bien dans sa peau, afin d’acquérir la confiance et le courage dont elle a besoin pour s’épanouir, prendre des risques et grandir.

Il y a un principe dans la parole de Dieu qui dit : « Ne laissez aucune parole blessante sortir de vos lèvres, mais seulement des paroles empreintes de bonté. (Ép. 4 : 29) » Comment mettre ce principe en application ? Mon père avait une façon bien à lui d’y parvenir, mais voici quelques suggestions qui pourraient vous être utiles dans votre mariage.

1. Soyez un bon élève. Vous devez étudier votre conjoint. Regardez-le vivre afin d’avoir une idée juste de son potentiel, de ses buts et de ses rêves. Découvrez les domaines dans lesquels il  aurait besoin d’encouragement ou de motivation pour surmonter ses craintes.

J’ai toujours cru que mon épouse Eleanor ferait une excellente oratrice. De son côté, elle ne croyait pas en être capable et était même terrifiée à l’idée d’essayer de parler en public. Elle manquait de confiance en elle. Peu importe,  j’en avais pour deux ! Durant les premières années de notre mariage, je me suis appliqué à l’encourager et à l’aider à développer ses capacités d’oratrice. Aujourd’hui, nous prenons régulièrement la parole ensemble dans le cadre de conférences sur le mariage données partout au Canada par Vie de Famille. Alors qu’elle était autrefois très réticente à l’idée de parler en public, elle le fait maintenant avec moi et c’est une grande source de satisfaction pour nous en tant que couple.

2. Affirmez-le dans ses points forts– Comme je l’ai dit précédemment, tout le monde a besoin d’encouragement. Vous devriez être le plus grand admirateur de votre conjoint. Lorsque vous remarquez  sa compétence ou son grand savoir-faire dans un domaine, dites-le lui ! Donnez des exemples précis de situations où il a fait preuve de sagesse ou de discernement. Félicitez-le pour tout ce qu’il fait bien, que ce soit la cuisine, la décoration de la maison, la façon d’élever des enfants, l’aide envers les autres, l’excellence au travail ou lorsqu’il démontre qu’il a de l’intégrité. Votre enthousiasme fera naître un sourire sur son visage et lui donnera l’assurance nécessaire pour atteindre ses objectifs.

3. Utilisez la critique judicieusement – Si vous désirez réellement aider votre conjoint à s’améliorer vous devrez, à l’occasion, avoir recours à la critique constructive. Vous vous aventurez alors sur un terrain glissant. Allez-y doucement !

L’écart est mince entre l’exhortation et la destruction. Nous devons nous édifier les uns les autres et non nous détruire. Communiquez aussi clairement que possible à l’autre votre intention de l’aider afin d’éviter qu’il soit sur la défensive ou qu’il se sente rabaissé. Gardez en tête l’image d’un diamant à l’état brut : il doit être extrait, poli, nettoyé, raffiné. Fixez donc votre attention sur le diamant et non sur son état brut. On dit qu’il faut sept commentaires positifs pour contrebalancer un commentaire négatif.

4. Parlez de votre conjoint en termes élogieux – L’une des pires choses à faire est de critiquer votre conjoint devant les autres. Les effets en sont désastreux.  Par contre, il n’y a rien de plus motivant et encourageant pour notre conjoint que d’entendre que vous parlez de lui en termes élogieux devant les autres. De nos jours, bien des gens semblent prendre un malin plaisir à dénigrer leur conjoint en présence d’une tierce personne, que ce soit les amis, la famille ou les enfants. Prenez plutôt l’habitude de parler de votre conjoint en termes positifs, qu’il soit présent ou non.

Je dis à tous ceux que je rencontre que mon épouse est la plus merveilleuse femme que j’ai vue de toute ma vie. (Et elle l’est vraiment, vous devriez la voir !) Vous ne m’entendrez jamais me plaindre de mon épouse ou faire des blagues désobligeantes à son sujet. Elle est un cadeau précieux de Dieu et je veux que tout le monde le sache.

5. Travaillez en équipe – Si je répète sans cesse à mon épouse qu’elle est merveilleuse, mais que je ne l’écoute jamais ou que je ne prend pas ses suggestions au sérieux, mes paroles vont sonner faux. Notre individualisme fait naître chez l’autre le sentiment d’être inutile. Demandez l’avis de votre conjoint lorsque vous devez prendre une décision. Dieu vous a réunis parce vous êtes complémentaires. En travaillant en équipe avec votre conjoint, vous prendrez de meilleures décisions tout en lui démontrant qu’il a de la valeur. De plus, vous entendrez Dieu vous parler régulièrement par l’entremise de votre conjoint.

6. Assurez-lui un environnement où il se sent en sécurité – Selon Dave Currie, un orateur régulièrement invité aux conférences sur le mariage, vous devriez être un refuge pour votre conjoint. Créez un environnement dans lequel votre conjoint se sent à l’aise de tout partager ouvertement, sans la moindre hésitation.

Rappelez régulièrement à votre conjoint  à quel point vous l’aimez et vous le chérissez. Je dis tout le temps à mon épouse Eleanor à quel point je l’admire et je la désire. Assurez-le que vous serez toujours là pour lui et que vous ne le quitterez jamais. L’assurance de savoir que nous pouvons compter sur son appui en tout temps, quoi qu’il arrive, nous encourage à prendre les risques nécessaires pour poursuivre nos rêves.

Par-dessus tout, dirigez votre conjoint vers Celui qui est complètement épris de lui. Nous sommes tous créés à l’image de Dieu et avons une valeur exceptionnelle à ses yeux. Dieu a pour chacun de nous des plans qui dépassent tout ce qu’on peut imaginer. C’est un grand honneur pour un mari ou une épouse d’aider son conjoint à accomplir la mission que Dieu a préparée pour lui. En fait, c’est notre plus grande satisfaction.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires