La vie continue après le divorce

Auteur: Lynette Hoy

Les divorces sont de grande pertes et des crises qui ont un impact important pour tous ceux qui le vivent. Si vous en faites l’expérience en ce moment, ou si vous l’avez déjà vécu, je suis de tout cœur avec vous. Et je sais de quoi je parle! Mes parents ont divorcé quand j’avais 12 ans. Cela a été très douloureux. Et cela a déstabilisé toute ma famille.

Au cours de mes années de conseillère professionnelle, j’ai entendu beaucoup de divorcés exprimer la même chose, les mêmes sentiments de perte, de trahison et de confusion, car ce n’était pas comme cela que leur histoire d’amour était censée se terminer. Pour beaucoup de divorcés, la principale question devient: «Et maintenant?» Divorcer, ce n’est pas la fin du monde. Ce n’est évidemment pas une chose facile à vivre, et ce n’est souvent pas ce que nous aurions choisi, mais nous avons quand même certains choix que nous pouvons faire pour traiter cette nouvelle situation.

La pornographie : Quels en sont les effets?

Aux prises avec la porno? Écrire à un mentor

La vie d’un chrétien qui se retrouve tout à coup divorcé et donc seul, ne reste pas sans directives, sans objectifs ou sans espoir. Pourquoi? Référez-vous juste aux versets suivants:

Dieu a des plans pour vous. Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix, et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance (Jérémie 29.11).

Dieu va vous fortifier. Il dit:  Pourquoi dis-tu, Jacob, pourquoi dis-tu, Israël: Ma destinée est cachée devant l’Éternel, mon droit passe inaperçu devant mon Dieu? Ne le sais-tu Pas? Ne l’as-tu pas appris? C’est le Dieu d’éternité, l’Éternel, qui a créé les extrémités de la terre; Il ne se fatigue point. Il ne se lasse point. On ne peut sonder son intelligence. Il donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent; Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Iles prennent leur vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point” (Ésaïe 40. 27-31).

«Je suis tellement fatiguée de me sentir comme cela!»

Divorcer est douloureux. Rien ne peut faire disparaître la douleur instantanément, c’est quelque chose qu’il faut traverser. Si vous êtes en train de divorcer, vous affrontez la tristesse, le rejet, le fait d’avoir le cœur brisé. Supprimer la douleur vous priverait du processus de restauration qui est absolument nécessaire à toute véritable guérison. De plus, vous prendriez le risque de commencer une nouvelle relation en étant encore sous le coup de l’ancienne.

C’est le moment de travailler sur vous et sur votre épanouissement personnel, ainsi que de vous stabiliser. La tristesse que vous ressentez est réelle. C’est normal et cela fait partie du processus qui va ensuite aider, oui je dis bien aider, votre cœur à guérir. C’est une bonne chose de vous octroyer le temps qu’il faudra pour surmonter cette situation. Vous n’avez pas besoin de vous laisser briser par le poids de cette transition. Vous pouvez apprendre à faire votre deuil et à sortir plus forte de cette épreuve.

«Je l’aime encore et je prie que son cœur change.»

Il est parfaitement normal de ressentir encore de l’amour pour votre mari parce que vous lui avez donné votre cœur et vous vous êtes engagé envers lui. Vous aviez promis de l’aimer jusqu’à ce que la mort vous sépare. Et malheureusement cela ne s’est pas passé ainsi. Votre mari a brisé le contrat. Vous ne pouvez pas le faire changer d’avis et vous ne voudriez pas le faire changer de force.

Si vous y réfléchissez un instant, vous désirez quelqu’un qui choisirait librement de vous aimer pour qui vous êtes, parce que le véritable amour, c’est l’amour choisi librement. Le véritable amour doit venir du cœur et de la volonté de la personne. Le rejet et la trahison font mal. Mais voudriez-vous le faire revenir sous la pression? Non, parce qu’en fait, ce qui vous plaisait le plus au début de votre relation, c’était cette personne spéciale qui vous choisissait librement et vous aimait. Aussi fort que vous le vouliez, vous ne pouvez pas le forcer à vous aimer.

«Je me sens trahie et rejetée.»

Le premier problème est se sentiment de rejet. Le rejet de votre mari ne change ni qui vous êtes, ni la valeur que vous avez en tant que personne. Le rejet est un choix qu’il a fait et ce choix ne définit pas votre valeur. Vous êtes toujours une personne unique, quelqu’un qui a une raison d’être, des compétences, des opinions; quelqu’un qui peut servir à faire une différence dans le monde.

Ce sentiment de rejet vous poussera à la colère. Et vous aurez alors besoin de travailler sur cette colère et sur le ressentiment. La colère va vous aider à améliorer votre vie, mais peut aussi vous faire tomber dans le piège de l’amertume.

«J’ai l’impression de tout faire de travers et que ma vie n’est qu’un chaos.»

Nos émotions utilisent 80% de notre énergie. C’est pour cette raison que vous vous sentez confuse et troublée et que vous vous posez des questions. Votre amour-propre a été grandement affecté. Et pour clore le tout, vous vous sentez coupée des autres parce que les amitiés changent quand les unions se brisent. On perd certains amis et on se sent abandonnée et isolée. On est déprimée à cause du divorce et cela ne fait que conforter notre désir d’isolement. Il peut aussi y avoir des problèmes financiers qui viennent se mêler à tout cela.

Je vous encourage à lutter contre la dépression, qui est liée à vos pensées intérieures, du genre: «Je ne vaux rien, ma vie est nulle, personne ne s’intéresse à moi, je ferais aussi bien de laisser tomber.»

Commencez à faire des choix qui vont vous permettre d’aller de l’avant, des choix qui vont vous aider à faire votre deuil et à construire votre vie de divorcée.

Dans Proverbes 3.5-6, nous lisons: Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse; Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers.

Quels sont les premières décisions que vous pourriez prendre?

  1. Faites vous aider et accompagner par un conseiller ou un psychologue. Trouvez un groupe de soutien pour divorcés.
  2. Commencez un journal où vous exprimer librement vos sentiments.
  3. Commencez à chercher un emploi si vous avez besoin d’argent. Faites-vous aider par des gens compétents pour rédiger votre curriculum vitae et choisir une carrière.
  4. Donnez-vous un but à accomplir chaque semaine : quelque chose qui améliorera votre vie. Prenez de l’exercice régulièrement. Nourrissez-vous bien.
  5. Acceptez le fait que la vie est un défi. Mais prenez chaque défi comme une occasion de grandir dans la foi ainsi que personnellement, et comme une façon d’acquérir de nouvelles compétences.
  6. Acceptez le fait que vous êtes divorcée. Lisez des livres sur comment avoir la meilleure vie possible après un divorce, tels que Une nouvelle vie pour Mars et Vénus de John Gray ou Growing Through Divorce de Jim Smoke.

Dieu va vous aider à persévérer et à devenir plus mûre par cette épreuve. Dans Jacques 1.2-4, nous lisons: Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.

Le psychologue Larry Crabb exprime de manière éloquente le but de la maturité chrétienne : «Christ veut que nous affrontions la réalité telle qu’elle est, y compris tout ce qui est source  de peur, de peine et de ressentiment, ainsi que les motifs derrière nos tentatives d’auto-protection que nous travaillons fortement à mettre hors de notre vue. Car c’est ainsi que nous pourrons en sortir transformés. Sans faire semblant. Sans être parfaits. Mais plus aptes à aimer profondément, parce que plus conscients  de l’amour de Dieu.»

Vous pouvez faire l’expérience du contentement avec Christ. Paul écrit dans Philippiens 4.11-13: … car j’ai appris à être content dans l’état où je me trouve. Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie.

Vous affrontez plusieurs problèmes en même temps: la réalité de la fin de votre mariage, la perte de votre époux, le rejet et la trahison, une vie bousculée et des rêves brisés. C’est énorme! C’est difficile! Mais permettez-moi de vous dire que c’est une crise que vous pouvez traverser victorieusement. Dieu peut vous donner de l’espoir en dépit de cette perte et vous pouvez sortir plus forte de cette épreuve.

Je ne connais aucun moyen de se remettre rapidement d’un divorce. En vivant le processus de guérison pleinement avec Dieu, vous le verrez vous transformer, vous le verrez répondre à vos prières quotidiennes et vous verrez l’espoir et la force renaître en vous. Cela établira des bases plus solides pour votre vie et votre esprit. Vous pourrez découvrir de nouvelles bénédictions, de nouveaux trésors, et même une nouvelle vous, à partir du moment où vous décidez de vous en remettre à Dieu chaque jour. Que Dieu vous bénisse!

Si vous êtes en train de divorcer ou si vous aimeriez parler de votre relation,   s’il vous plaît de nous contacter.  Nous sommes disponibles pour vous écouter.  Vour pouvez commencer une conversation en nous envoyant un message.

Daniel vivait le rêve américain, mais son mariage n’a pas survécu. Il en parle.

A lire aussi: Je refuse de faire partie des statistiques sur le divorce

Guérir les blessures du divorce

Print


24 réponses à “La vie continue après le divorce”

  • Hasnaa says:

    Non, non, non, pas amis apres la separation et le divorce, non. Hahahahahahahahahahahhah. Ca fait troooooooooop longtemps que j’ai arrete de faire l’amour. Je le fais avec qui je veux et quand je veux, un vendredi sur 2, ou quand je laisse mon enfant avec des inconnus et je sors draguer dans les boites de nuit le soir en week-end. Free comme la chanson de roger sanchez. Ouf.

  • Isabelle says:

    Bonjour,
    Nous sommes divorcés depuis 1 semaine, c’est mon mari qui a fait la demande et je n’arrive pas à m’y faire. La procédure a duré que 5 mois avec beaucoup de drame. Je l’aime toujours mais malgré çà je suis carrément indifférente quand je le vois (pas de bonjour et rien d’autre!!). Peut être pour me protéger, je ne sais pas. Notre fils de 8 ans ne montre pas qu’il est perturbé ou soucieux de cet état. De plus, je ne peux me faire à l’idée de voir mon fils toutes les 2 semaines. Deuxième choc après ce divorce. Je me sens mal, triste, coupable, en colère, …Je me dis que j’ai accepté quelque chose que je ne souhaité pas et maintenant c’est trop tard.
    Je ne sais plus quoi faire!!!

    • Pascal says:

      Bonjour,
      il y a un an, après m’avoir trompé durant un an, ma femme m’a quitté pour un autre et a demandé le divorce. Je l’aimais … en plus, elle a obtenu la garde de nos 2 filles (12 et 8 ans) Pour couronner le tout, elle m’a relancé derrière le dos de son ami, pendant plusieurs semaines, pour me laisser à nouveau tomber … Cela m’avait redonné espoir. Le processus de deuil en a été ralenti. Un an et demi de larmes, de souffrance, d’envie de mort. Si je n’ai fait de bêtise (suicide), c’est pour ne pas priver mes filles de leur père, même si elles ne me voient qu’un w.e sur 2 et la moitié des vacances. Je vais un petit peu mieux. J’ai pu arrêté les antidépresseurs. Dieu m’a aidé, mais que c’était dur ! Ma foi a été éprouvé. Bien que vivant seulement depuis 1 an et demi dans un nouvel environnement, le Seigneur m’a donné de rencontrer des personnes de valeur chez qui je pouvais venir pleurer, prier et dormir. Un cadeau ! En effet, comme pour Job (personnage de la Bible), ma relation avec Dieu n’était plus faite que de “Pourquoi ?”, voir de révolte. J’avais besoin, non de réponses toute faites, mais simplement de présence, d’écoute, d’amour. Pour ceux qui vivent en suisse ou près de ce pays, je conseille le cours “Revivre” (voir http://www.cours-revivre.ch/)
      Je suis maintenant divorcé et continue de faire mon deuil de cette vie de famille qui me manque. Je pleure encore souvent, mais je sais qu’un jour, cela sera derrière moi. Avec mon affection à vous tous ! Pascal

      • Bruno says:

        Bonjour Pascal, ton témoinagne me touche. J’ai 33 ans et je suis papa d’une petite fille de 3 ans. Elle est ma raison de vivre. Je suis marié depuis 6 ans maintenant et ma vie de couple est un enfer. J’aime ma femme mais je n’ai aucun authorité sur elle. Elle sort et revient quand elle veut. Je ne sais pas avec qui elle est ou se qu’elle fait. De plus elle boit à chaque fois qu’on sort. Je suis vraiement à bout. On se bagarre souvent. Je ne suis pas quelqu’un de violent mais j’ai peur d’en arriver là. Au fond de moi je sais que la meilleure solution est le divorce. C’est une décision qui va me demander beaucoup de courage car j’aime tant ma fille et un divorce va sans doute nous séparé. Il n’est impossible d’imaginer ma vie sans elle ou la voir une fois chaque semaine. J’ai vraiement besoin de l’aide de dieu pour faire face à cette épreuve. Merci de me donner de l’espoir! Bruno

  • Bravo pour cet article. La vie après un divorce est un grand défi pour beaucoup de gens. Moi même j’en ai beaucoup souffert et j’ai fini par retrouver ma stabilité.

    Même si je ne suis pas croyant, avoir la foi est quelquechose auquel on peut se raccrocher pour garder pieds et aller à l’essentiel.

    @Isabelle : je vous souhaite beaucoup de courage, je suis passé aussi par une phase similaire et l’important est de vous occuper de vous et de retrouver votre équilibre…tout commence par vous.

  • Juliette says:

    Pouvez-vous donner des adresses tél etc de groupes de soutien aux divorcés en FRANCE?

  • ginette says:

    Bonjour, merci pour votre article qui me touche vraiment dans mon vécu. Je suis en processus de divorce après 17 ans de mariage. C’est moi qui ai pris la décision car je ne me sentais plus aimée et respectée par mon mari qui a un problème de dépendance à l’alcool et à l’herbe. Cela fait plus d’un an que nous sommes séparés mais il semble que je souffre toujours car ma vie ne sera plus jamais pareil. Je suis seule pour élever mes trois ados et c’est parfois difficile. Je ne sais plus trop qui je suis, j’ai l’impression d’être une grande malade en convalescence. J’ai un nouvel amoureux très gentil qui ne vit pas avec moi, mais je ne sais pas si c’est la personne qu’il me faut à long terme. Contrairement à mon mari qui avait une personnalité forte et beaucoup d’humour, Peter est introverti et peu sûr de lui. J’aimais plusieurs qualités de mon mari mais je ne pouvais plus accepter ce qu’était devenue notre relation. Lui ne m’aime plus du tout et est amoureux à nouveau. Il voit nos enfants 4 jours par mois et ça lui suffit. Je suis un peu perdue dans tout ça… j’aimerais retrouver du sens à ma vie. J’ai des croyances spirituelles mais je n’aime pas le dogmatisme religieux. J’ai 43 ans et j’ai l’impression d’avoir pris tout un coup de vieux…je suis si fatiguée!
    Merci de votre écoute…
    Je souhaite aux autres divorcéEs qui visiteront ce site de retrouver la paix et le bonheur.

  • fanny says:

    Salut,
    moi j ai divorcer cela fait plus d un an je suis avec mes deux enfants mais comme c est dur de se retrouver quand on a passer des moments tres difficiles 2 fois suicides et maintenant j essaye de sortir de tout ca.ma famille na pas accepter le divorce ca ne se fesait pas chez nous en etant musulmane j ai du lutter contre tout ca .Et la deux trois amis et une personne marier qui me soutien mais cela me suffit pa je l aime et j attend qu il vient vivre avec moi.

  • asmaa says:

    Je me suis separee en moi de juin car mon ex m avais bien dit q il ne m aimait plus.

    3 mois plus tard il avait rencontre qlq1 qui a tt de suite demande en mariage. Je sens un terrible sentiment de la perte de stabilite et de la securite, sachant bien q moi n en plus je ne l aime plus.

    Des fois je me remets en question et je me culpabilise… J ai une enfant de 2ans de lui. J ai de la difficulte a la laisser partir chez lui (chez sa copine) pour une visite (1W-end sur 2) car le sentiment de la perte me pese TRES lourd.

    Je vis mal cette separation malgres q je ne l aime plus et la seule chose qui me conforte c de penser a refaire ma vie avec qlq1 d autre le plus vite possible.

    Je suis tres triste et je prie Dieu pour m aider et aider tt femme qui souffre.

    fanny: je suis une marocaine musulmane et je sais de quoi tu parles — c tres difficile.

  • helene says:

    je voudrai divorcer mais je n est pas la force, j ai deja commencer la procedure de divorce nous sommes allés au tribunal j ai vu le juge mon mari lui a decider de partir avant l entretien avec le juge. mon mari je l aime encore de tout mon coeur mais des qu il boit il est violent verbalement et parfois physiquement. mon mari m a dit qu il allait changer de comportement et que tout ira mieux, donc j ai juste supendu le demande de divorce et la depuis le reveillon de nouvel an c reparti pour les disputes, je n en peux plus et je ne trouve pas la force de reprendre rdv avec mon avaocate pourtant j ai 2 enfants de 6 et 3 ans et je crois que si je le fais ce sera pour eux.

  • Perle Rare says:

    Merci pour cet article, les conseils sont excellents.
    Je lutte avec la peur constante. Mes parents sont mariés pour près de 45 ans et je dois dire franchement, j’ai de la difficulté a m’imaginer avec un autre homme, dans un tout nouveau foyer.
    Je n’avais pas envisagé que j’aurai à jouer ce role…

  • Alicia says:

    Merci pour vos témoignages. Pourriez-vous me communiquer les coordonnées d’un groupe de soutien aux divorcés à Paris (à l’ouest de Paris si possible). Merci beaucoup. Alicia

  • Carol says:

    J’ai cherché un peu sur Internet, malheureusement sans encore trouver de groupes de soutien aux divorcés à Paris, ou même en France. Nous avons une série d’articles intéressants sur le site qui s’adressent particulièrement aux mères célibataires. Le premier article se trouve ici
    Le guide de survie d’une mère célibataire : Test, test, 1, 2, 3
    http://pouvoirdechanger.com.php5-9.dfw1-2.websitetestlink.com/decouvrir/famille/le-guide-de-survie-dune-mere-celibataire-test-test-1-2-3/

  • Carol says:

    Pour ceux et celles qui cherchent un groupe de soutien en France, je viens de découvrir un groupe qui s’appelle Cana Espérance. Leur site web se trouve ici http://www.chemin-neuf.fr/cana-couples-familles-fr/cana-esperance-personnes-seules-separees-divorcees J’ai l’impression qu’ils proposent les week-ens par région pour les personnes séparées et divorcées. Cette communauté existe dans d’autres pays aussi.

  • laura says:

    y a t -il des groupes pour les divorcés dans toutes les régions ? je suis du pas de calais (france)

  • Isabelle says:

    Bonjour, J’ai 52 ans, j’ai divorcé de mon premier mari en 2003, après 21 ans de mariage et une fille de 17 ans à l’époque, l’usure du temps, la crise de la quarantaine, il avait rencontré quelqu’un d’autre. Cela a été très dur de continuer, d’autant plus qu’a suivi 4 mois après le décès d’un cancer de mon unique soeur de 44 ans alors, puis ma mère, un an après, puis mon père qui ne s’est jamais remis de ses deux décès. Alors je me suis reconstruite tant bien que mal j’ai retrouvé du travail, après 18 ans d’interruption (grave erreur de ma part). Je m’étais organisée ma vie autour de mon travail, mon chien, et ma jument, je sortais peu, j’avais des amis, les dimanches étaient parfois un peu durs, mais ma fille venait me voir, et puis en 2007, elle m’a convaincu de m’inscrite sur site de rencontre, c’est là que j’ai rencontré celui que j’ai fait l’erreur d’épouser en 2009. Il y a trois jours il m’a annoncé qu’il voulait le divorce, dans aucune explication, rejetant tout sur moi. C’est quelqu’un de très dur, qui m’a fait plus souvent pleurer que sourire, mais je l’aimais, et pour lui je n’étais qu’un numéro sur une liste. La seule chose dont j’ai envie c’est de rejoindre ma soeur et mes parents. Je pleure depuis 4 jours. Je m’en veux de ne pas avoir réalisé qu’il s’aimait trop pour aimer quelqu’un d’autre. J’en veux même à ma fille d’avoir cette stupide idée de m’avoir inscrit sur un site de rencontre. J’en veux à la terre entière. Je sais que cette fois ci je rends les armes, je n’ai plus la force de me battre.

  • jeanne marie says:

    bonjour,
    séparée de mon mari depuis un an (mariés depuis 40 ans). Mon fils ainé venant de s’installer à 900 kms de chez moi ; mon autre fils avec qui j’avais une relation fusionnelle, décidé à couper le cordon et faisant sa vie ailleurs, je me sens vide et abandonnée. Tout celà s’est produit sur un an. Je suis seule et doucement m’isole alors jusqu’ici j’essayais de voir des gens. cOMMENT FAIRE?

  • Ginette says:

    Attention au message de Sylvia88. Encore une arnaque qui essaie de profiter de la détresse des gens!
    Une personne avertie en vaut deux!

  • Hélène says:

    Bonjour,

    Merci pour cet article..,cela m apaise beaucoup.
    Je suis actuellement enceinte de 7 mois et demi et mon mari m a quitte il y a deux mois suite à une infidélité que j ai découvert.
    J ai voulu le récupérer ,mais il m a annonce qu il ne m aimait plus et qu il avait des sentiments pour sa maîtresse.
    Il a donc décidé de nous abandonner moi et le bébé, tout cela dans un très grand mépris.
    Cela a été très dur, je ne dormais plus et j ai perdu 4 kg…tout cela était néfaste pour ma grossesse.
    Je n arrêtais pas de pleurer, j ai donc prier très fort pour que dieu me donne la force de me battre pour mon bébé.
    Il m a entendu, je me suis relèvee et j avance petit à petit.
    J ai donc entamé une procédure de divorce, je ne veux plus être une femme bafouée par ses mensonges et tromperies.
    J ai coupe les ponts car il y avait trop de colère en moi et pour le bien de ma grossesse.
    Malheuresement mon mari se retrouve dans une situation d infortune, il a perdu son travail.
    J ai de la peine pour lui, je pense que je devrais l aider du moins financièrement mais j ai peur que cela ne serve à rien.il a longtemps eu des problèmes de drogues, je ne souhaite pas entretenir cela.
    Que puis je faire? Je pense surtout à sa mère qui est désemparée par la situation de son fils et À ma fille naître. J ai peur qu elle m’en veuille plus tard si je n aide pas son père car c est ainsi c est son père, surtout qu à l heure d aujourd’hui il réclame son droit de père.
    Mais d un côté, cela me fait tellement de mal d être en contact avec lui! Je pense au bien etre de mon
    Bébé et à la bonne poursuite de ma grossesse.
    Je prie pour qu il s en sorte et qu il soit un bon père plus tard.
    Je vous souhaite à tous un bon courage si vous traversez des épreuves.
    Merci pour votre attention

  • phil says:

    je suis séparé de ma femme depuis 4 mois, c’est elle qui a demandé le divorce;
    Je me sens triste, j’ai l’impression d’avoir été trahi.Je n’arrive pas à tourner la page ni à me raccrocher à mon fils.J’essaie de sortir de voir des amis, mais j’ai l’impression que je n’avance pas et que j’en suis toujours au même point et j’ai toujours des sentiments pour mon ex femme.

  • Gzenaelle Moreau says:

    Je me suis marié à mon mari pendant 10 ans et je ne savais pas que je vivais une fausse vie avec him.All ceux époque, il avait une autre vie en Amérique. Il avait une maîtresse et un garçon de sept ans. Je ne sais pas si je suis un fou ou aveugle dans l’amour de savoir à ce sujet ou même soupçonner qu’il avait un mistress.I me suis demandé encore et encore quel genre d’homme fait ce genre chose à la femme qu’il prétend aimer. Je ne l’avais jamais connu si sa maîtresse avait pas voyagé en France pour que le monde sache à leur sujet. Peut-être qu’elle a eu assez d’être sa maîtresse ou était fatigué de vivre dans l’obscurité ou peut-être était leur plan tout au long de prendre ma place. Je suis en colère contre tout le monde, mon mari, sa maîtresse, mes amis et même ma mère i était émotionnellement bas durant cette période. Pour dix années je ne étais fou de lui. Je voulais lui demander de choisir allait soit moi ou sa maîtresse être mais cela aurait été une perte totale de temps car il a déjà à choisir dès le début. Tout ce qui est arrivé alors tout a souligné le fait qu’il la voulait en France et il la voulait dans notre maison. Je essayé d’oublier que je ai jamais marié à lui, d’avancer et de juste attendre les papiers du divorce, mais je ne pouvais pas le faire. Je savais qu’il me faisait très mal, mais je ne pouvais toujours pas à cesser de l’aimer comme je le faisais toujours je ne voulais pas être celui qui a renoncé à l’amour je me suis battu pour. Je trouvai un lanceur de sorts sur l’Internet qui m’a aidé avec un charme d’amour pour me faire mon mari et il a travaillé juste trop bien pour moi. Quand je l’ai contacté et lui ai dit ce que je voulais de lui, il a donné une liste de matériel qui a été nécessaire pour le sort de l’amour, mais je lui ai donné de l’argent pour qu’il puisse me aider à obtenir les matériaux parce que je ne sais pas où les trouver. Juste après sept jours, il m’a envoyé emballer le long des instructions secondaires indiquant comment faire le charme efficace je l’ai fait comme il me l’a demandé. Bien que l’effet était pas à la fois, il a fallu une semaine que le lanceur de sorts dit avant que je voyais le mari result.My revint, il était comme rien que je l’ai jamais vu qu’il était juste il me demande de le ramener en disant qu’il me il l’amour et envie de passer cette vie avec tout ce que je pouvais faire était de pleurer parce que là, il demandait pardon après tout ce qu’il a fait pour moi, mais je eu à pardonner parce qu’il était ce que je voulais, juste pour être avec lui et ce fut tout. Je ne fais que raconter mon histoire parce que je veux que les gens qui sont confrontés à ce genre de problème de voir que il ya une solution. Il suffit de contacter le lanceur de sorts qui m’a aidé son nom est Metodo Acamu avec email est metodoacamufortressx@(yahoo). com . Attention : utiliser cet email dans le format de messagerie régulier

  • David BATEBISANI says:

    Bonjour,
    Je me suis marié il y a5 ans , pendant 5 ans je suis rester ensemble avec ma femme pendant 8 pois et elle est parti, sa famille l’a envoyer en europe(France)et après 3 ans de séparation ont s’était décider de se remettre ensemble , mais il y a tjrs eu des petits problèmes d’incompréhension et ma femme ne faisait que me rappeler des histoires passés au moment ou moi je lui rappeler de rien qui s’était passé entre nous. Dernièrement je suis aller la voir à Paris pour essayer de lui faire oublier tout ce qu’il s’est passé entre nous mais tjrs hésitante et hier soir je lui fait voir que c’est telle qui devait me pousser à changer au lieu de fuir sa responsabilité de femme et elle me dira que elle ne changerai plus sa décision. Merci

  • elena says:

    J’ai été écrasé quand mon amant de trois ans a quitté pour être avec une autre femme. Je pleurais et sanglotais tous les jours, jusqu’à ce qu’il est devenu tellement mauvais que je tendis à Internet à l’aide. J’ai perdu tellement de temps et d’efforts à essayer de le faire revenir jusqu’à ce que je frappe sur la vraie chose. Et sort ultime. Vous étiez différent de tout le reste – vous êtes le diamant à l’état brut. Je vous remercie du fond de mon âme! Je suis très heureux maintenant. J’espère que Dieu bénit vous autant que vous avez aidez-moi à obtenir mon amour de retour, lui rendre visite sur (zubairespiritualtemplo@gmail.com), il peut être une grande aide pour vous tous.

Afficher vos commentaires