10 choses que les hommes aimeraient que les femmes sachent

Auteur: Jim Burns

dixchosesPar  Jim Burns, traduit de l’anglais par Marie-Agnes Vanpeuter

Constituer un mariage qui marche : ranimer la flamme de la romance par l’affection, la chaleur et l’encouragement

Le fait que Dieu n’a pas fait les femmes et les hommes identiques, ce n’est sans doute pas nouveau pour vous. Nous connaissons tous certaines de ces différences, mais d’autres se dissimulent derrière les évidences. Shaunti Feldhahn, un journaliste connu au niveau national, auteur et orateur, a récemment écrit un livre fantastique. Uniquement pour les femmes : Tout ce que vous devez savoir sur la vie intérieure des hommes. (For Women Only: What You Need to Know About the Inner Lives of Men). Dans ce livre, elle rapporte les vérités surprenantes apprises auprès des 1000 hommes qu’elle a interviewés. Récemment, j’ai eu l’occasion d’interviewer Shaunti pour notre émission radio, Home Word (Maison de Parole) avec Jim Burns. Lors de notre conversation, nous avons parlé des 10 choses que les femmes souhaitent savoir sur les hommes. Je pense que vous trouverez ces 10 points fascinants ! Même plus, je pense qu’en connaissant ces choses, vous serez équipée pour conduire votre mariage vers un nouveau havre!

1. Les hommes préfèrent se sentir mal aimés plutôt qu’inutiles et non respectés. Les maris ont besoin de savoir que leurs femmes les respectent en privé et en public. Les hommes se portent bien lorsqu’ils savent que leurs femmes ont confiance en eux, qu’elles les admirent et croient en eux. La recherche faite par Shaunti Feldhahn, indiquait que les hommes préfèreraient perdre l’amour de leurs femmes que leur respect.

2. La colère d’un homme est souvent due au manque de respect de sa femme. Lorsqu’un homme est fâché avec sa femme, il ne dira sans doute pas « tu manques de respect pour moi ». Mais il y a de fortes chances qu’il a été blessé par quelque chose que sa femme a fait et qu’il considère d’irrespectueux et d’humiliant.

3. Les hommes manquent d’assurance. Ils ont peur de ne pas être à la hauteur dans la vie – pas seulement au travail, mais aussi à la maison dans leur rôle d’époux. Ils ne l’avoueront sans doute jamais, mais intérieurement, ils sont secrètement vulnérables. L’antidote ? Etre reconnu. Pour les hommes, être reconnu par leurs femmes et le plus important. S’ils ne le sont pas, ils chercheront cette reconnaissance ailleurs. Lorsqu’ils éprouvent régulièrement une véritable reconnaissance de la part de leurs femmes (et pas de la flatterie), ils sont plus assurés et confiants dans chaque domaine de leur vie.

4. Les hommes portent la responsabilité de celui qui pourvoit pour la famille. Intellectuellement, le salaire d’un homme importe peu, tout comme le fait qu’une femme touche un salaire plus ou moins important dans sa carrière. Les hommes portent simplement la responsabilité de celui qui pourvoit pour la famille. Ils ne l’ont pas choisie ; ils sont nés avec. Cette notion est donc toujours présente à leur esprit et peut engendrer le sentiment d’être pris au piège. Les femmes ne pouvant pas faire disparaître cette responsabilité, peuvent néanmoins la rendre moins pesante par des doses thérapeutiques d’appréciation, d’encouragement et de soutien envers leurs époux.

5.  Les hommes veulent plus de sexe. La réaction naturelle de tous à cette déclaration est « Sans blague».  Mais cette réaction est sans doute mal fondée.  Généralement, nous pensons que les hommes veulent plus de relations sexuelles avec  leurs femmes en raison de leur constitution biologiques (leurs besoins). Mais étonnamment, l’étude de  Mme Feldman montre que la raison pour laquelle les hommes veulent plus de  relations sexuelles, est qu’ils ont un grand besoin d’être désirés par leurs femmes. Ils  ont simplement besoin d’être désirés. Des relations régulières et épanouies sont  primordiales pour qu’un homme se sente aimé et désiré.

6. Sexe veut dire plus que sexe. Lorsqu’un homme est désiré par sa femme, ce sentiment a un effet sur le reste de sa vie. Cela donne un sens accru de confiance et de bien être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. D’un autre côté, tout manque peut avoir un effet négatif. Lorsqu’un homme se sent sexuellement rejeté, il ne se sent pas seulement rejeté physiquement par sa femme, mais cela remet en question son titre de mari, de soutien de famille et d’homme. Voilà pourquoi les relations sexuelles pour un couple marié sont primordiales!

7. Les hommes éprouvent des difficultés avec la tentation visuelle. Ce qui veut dire qu’une grande majorité d’hommes réagit à des images lorsqu’il s’agit de femmes. Cela ne concerne pas seulement les hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus croyant des maris, ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il s’agit d’un regard furtif, les images sont stockées dans l’esprit masculin et lui reviendront à l’esprit sans prévenir. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images et souvenirs ou les ignorer, mais ils ne peuvent contrôler le moment où elles arrivent.

8. Les hommes aiment le romantisme, mais ne pensent pas être doués pour ça. Il est vrai que les hommes peuvent sembler ne pas être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils veulent être comme ça. Les hommes veulent être romantiques, mais ils ne croient pas pouvoir l’être. Ils sont assaillis par des hésitations, le risque d’être humilié et le risque d’échouer. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine par des encouragements et en définissant ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais s’il cherche sa compagnie, c’est parce qu’il voit là une opportunité de s’échapper et de faire quelque chose avec elle. Vous ne trouvez pas ça romantique?

9. Les hommes s’intéressent à l’apparence physique de leurs femmes. Ce qui ne veut pas dire que tous les hommes veulent que leurs femmes ressemblent à des mannequins. Ce que les hommes désirent c’est que leurs femmes fassent un effort pour prendre soin d’elles-mêmes (et ne se laissent pas aller), parce que c’est important pour eux (les hommes !). Les époux apprécient les efforts de leurs femmes pour rester attirantes.

10. Les hommes veulent que leur femmes sachent au combien ils les aiment. C’était la réponse n°1 donnée par les hommes. Ils n’ont pas la confiance nécessaire pour le dire, mais ils aiment sincèrement leurs femmes. Les hommes veulent montrer qu’ils aiment leurs femmes et désirent qu’elles le comprennent.

Droits d’auteur © 2006 Jim Burns, Utilisés avec autorisation.

Si vous ressentez le besoin d’en parler à quelqu’un,  nous offrons un mentorat gratuit et confidentiel.   Faites-nous le savoir en remplissant ce formulaire.

À lire aussi :
Ce que le sexe m’a appris au sujet de Dieu

Douze façons de couper carrément l’envie de votre partenaire

Ce que femme veut

Ce qu’homme veut

Imprimer


223 réponses à “10 choses que les hommes aimeraient que les femmes sachent”

  • Le simple fait de toucher une personne créé un lien d’intimité, une sorte de rapprochement implicite. Après un contact, l’implication dans la relation ou dans la discussion est plus forte.

  • Penelope says:

    Ca me tue ce concentré de machisme, c’est rien d’autre qu’un guide (bourré de fautes de grammaire) destiné à la parfaite petite femme à son homme, si on traduit un peu : on se DOIT d’être disponible sexuellement, on doit veiller a constamment gonfler l’ego de monsieur, lui faire sentir que c’est lui qui mène la relation, qui dirige le foyer… jolis principes au 21e siècle!
    T’es dans le fantasme la on existe pas pour vous satisfaire, dans toute relation de couple il y a des petites frustrations (on n’est pas parfaite et on ne se doit PAS de l’être), un homme qui n’a pas l’humilité de les accepter ça s’appelle un gamin attardé.
    Le plus important c’est bien entendu le respect mutuel mais le reste ce n’est qu’une affaire d’orgueil, grandissez un peu.

    • narnacha says:

      Merci Pénélope de remettre les pendules à l’heure et encore je vous trouve vraiment soft :-)
      C’est consternant de lire ce genre de choses quoique ici on est chez les croyants … Donc rien d’étonnant.
      Non le plus consternant c’est de voir que ce modèle patriarcal est également largement véhiculé dans la presse féminine psychologisante tenues par des femmes.
      Interrogeons-nous, ça vaut la peine, vraiment

  • arnaud says:

    les femmes si les hommes ne vous convient pas vivez entre fille;mais là aussi il y aura l’une des deux qui devra faire le premier pas et invité l’autre à dansé;vous ni échapperez pas non plus …………..

  • Valentine says:

    Moi, ma mère et ma meilleure amie m’ont dit : “Nous les filles, nous n’avons pas le droit de tomber amoureuse de qui on veut. Les hommes trompent, mentent, vont voir ailleurs, mais quand ils sont vraiment amoureux, ils respecteront leurs femmes, et les traiteront comme des reines. Et oui ça existe, mais c’est rare. Et une fois qu’il te tombe dessus, ne le lache plus. En fait, si tu veux etre heureuse, c’est l’homme qui te choisis, et ensuite tu apprends à l’aimer.”

  • arnaud says:

    C’est l’homme qui te choisis et ensuite tu apprendra à l’aimer ;

    voilà pourquoi cela ne fonctionne pas dans les couples ;la femme et trop dans les principe que tout doit leur tombé tout cuit dans les bras sans le moindre effort de leur par.

    La femme es son propre ennemie; elle fait son malheur toute seule.

  • marie says:

    pour Arnaud :essaie d’écrire sans faute d’orthographe ca serait déjà pas mal !

    • arnaud says:

      les fautes d’orthographe on sans fou………………tu ne respectera pas plus les hommes et tu ne leur payera pas de conso au premier rendez-vous;ni en boîte nuit non plus;se qui à mon avis serai déjà pas mal aussi;alors les fautes on sans fou

  • Un lecteur horrifié says:

    Je suis tombé sur ce site totalement au hasard et je suis navré de voir ces commentaires dénués de sens.

    On peut aisément remarquer un regroupement de “ni pute ni soumise” ici. Vous désignez les hommes comme des animaux, j’ai l’impression d’assister à un documentaire animalier. On ne peut même pas appeler ça un débat car il n’y a aucun échange d’argument juste des affirmation de femmes frustrées.
    Oui un homme peut regarder ailleurs sans pour autant convoiter toutes les femmes qu’il rencontre, on appelle ça de la curiosité, osez dire qu’une femme ne le fait pas. à moins d’être aveugle je ne vois vraiment pas comment ce serait possible. Si quelqu’un serait tenté de me répondre que la curiosité est un vilain défaut alors il en est de même pour la jalousie, à trop forte dose elle est même létale dans un couple. Maintenant qu’un homme ai besoin de faire l’amour soit c’est bien vrai dans la généralité un sera beaucoup plus désireux qu’une femme et ceci est bien normal, nous n’avons pas les même besoin et libre choix aux femmes de l’assouvir ou non. Cependant si un homme veut vraiment assouvir ses besoins il essaiera de séduire sa femme et non de tout de suite aller voir ailleurs. A moins d’être parano ou que l’homme en question soit infidèle de nature on va pas s’imaginer que tout homme va voir ailleurs dès le premier faux pas.

    A bon entendeur, avant de mettre la faute sur les hommes il faut d’abord se remettre en cause. Il y a autant de femmes qui trompent leur maris que d’hommes qui trompent leur femmes c’est juste que les femmes le font de manière plus subtile ce qui malgré cela ne pardonne pas l’adultère.

    Je tiens à préciser que je ne prend le parti ni de l’homme ni de la femme, mais je prend encore moins le parti de personnes (homme ou femme) qui accuse sans preuves et qui se base sur des clichés totalement fondés pour raisonner
    Si un des deux sexes était aussi “fort” que vous le prétendez il n’aurait pas besoin de son homologue. Alors vos clichés rébarbatifs sur : les hommes sont des monstres qui ne pensent qu’à copuler pour assouvir ses besoins mais qu’en retour s’en foutent de nous les femmes qui sommes si douces et si parfaites vous pouvez franchement les remballer vu vos commentaires sexistes. On se plaint toujours que les hommes sont machos mais je n’ai jamais vu plus macho que votre communauté sur ce forum, une intolérance plus qu’omnisciente. Si on aime une personne on fait en sorte qu’elle continue de nous aimer c’est valable pour les deux côtés du couple. Si vous êtes aussi triste qu’il parait, c’est que soit vous, soit votre conjoint(e) ne vous aime pas vraiment et ceci peut être dû a votre obsession intempestive et votre jalousie hors du commun qui pousse au dégout.

    Sur ce au revoir et bonne continuation sur la route de l’ignorance, en espérant avoir raisonné certaines personnes. Femmes ou Hommes nous sommes égaux, même si nous pouvons constater des inégalités concernant les femmes, j’en suis le premier horrifié, rien ne sert de pourrir la vie des hommes. Vous comprendrez alors bien vite que lui non plus n’a pas ce but (sauf cas exceptionnel mais si ça vous arrive tout le temps, changez de vie).

    • narnacha says:

      Cher lecteur horrifié, il y a une raison parfaitement légitime et claire qui conduit les femmes à considérer les hommes comme des animaux : ILS SE COMPORTENT COMME TEL ou plutot comme nous pensont avoir compris que les animaux se comportent.
      En effet cette comparaison homme/animal est fort douteuse dans la mesure où elle quasiment systématiquement défavorable à “l’humain”.

      A votre décharge messieurs, vous y êtes culturellement habitué et conditionné pour depuis des millénaires de patriarcat où dès la naissance le petit mâle est habitué à voir ses pulsions primaires assouvies plus rapidement que celles des petites filles condamnées à attendre. Ceci apparait notamment dans le phénomène de la domination alimentaire masculine qui explique l’écart de taille entre hommes et femmes ce qui n’est pas justifié par des éléments phylogénétiques (je vous laisse vous renseigner sur la question). S’il fallait d’ailleurs écouter l’avantage reproductif pour l’espèce, il est bien plus avantageux d’avoir des femmes légèrement plus grande que les hommes. La différence moyenne de taille à l’âge adulte est donc le fruit d’une construction millénaire de patriarcat.

      Lorsque l’on connait le développement de l’appareil psychique qui s’étaye sur les pulsions et les besoins primaires, on comprend parfaitement bien pourquoi à l’âge adulte nous sommes en train de discuter de supposée différences naturelles entre les fonctionnements hommes-femmes. Tout ceci est une construction sociale.
      Les femmes ne sont pas moins capables de colère que les hommes, elles sont simplement habituées à la refouler.
      Les hommes ne sont pas moins capables que les femmes de retenir leur pulsions, désirs etc, ils sont simplement conditionnés à leur laisser libre cours avec bien peu d’entraves encore aujourd’hui.
      Ce qui est en cause c’est la légitimité sociale toute puissante et omnipotente qui donné à chaque instant à ces messieurs pour exprimer sans retenue là où les femmes sont habituées de leur côté à se retenir, à se contenir, à attendre etc etc.

      Donc l’espèce actuellement pré-humaine que l’on peut observer en action aura un grand pas dans les sens de l’Humanité authentique lorsqu’elle arrêtera de faire un traitement différentiel des besoins primaires des nouveaux-nés des deux sexes.
      Un peu plus de maitrise et de retenu pour les garçons ne leur ferait pas de mal et un peu plus d’invitation à exprimer ses pulsions pour les filles.

      Là où je vous rejoins cher lecteur horrifiés c’est sur la lutte féministe absurde qui se poursuit dans l’impasse de la conquête par les femmes de la légitimité sociale à être aussi prédatrices que les hommes. Enfin bref, une autre revendication qui croyant s’émanciper d’un système le renforce.

      Enfin pour clore le tout, l’égalité (encore faudrai-il définir de laquelle on parle) ne m’intéresse que très peu dans la mesure où il est parfaitement évident qu’il n’y a pas d’égalité au sens arythmétique que notre cerveau occidentale malade l’entend.
      Quand on y regarde bien, s’il fallait savoir qui de l’homme et de la femme est supérieure à l’autre, la réponse tombe sous le sens : c’est évidemment la femme qui est en tous points “supérieure” à l’homme. Du reste la génétique nous indique clairement le féminin fut inventé avant le masculin.
      Voilà qui nous permet de clore la boucle. Le patriarcat existe précisément parce que les femmes sont non seulement antérieures aux hommes mais également supérieure car elles peuvent se repriduirent sans les hommes. La réciproque n’est pas vrai même si les grands malades aux commandes aidés par les féministes aliénées de leur propre corps avancent à marche forcée vers l’ectogénèse et le cerveau humain artifciel.

      Ahh je sens que l’avenir va vraiment être le meilleur des mondes et on pourra dire que comme toutes les autres luttes émancipatrices, le féminisme aura été bien instrumentalisé.

      A bon(ne)s entendeur(ses)
      Salut !

  • femme says:

    ce que je pense des hommes ce sont tous des connards qui pensent qu a leur fric leur sexe et leur pouvoir de séduction et se faire entretenir par les femmes il y en a meme qui couchent pour de l argent en clair ce sont tous des cons qui veulent prendre le pouvoir sur la femme et tout leur supprimer ou interdire les dépouiller

    • douceur says:

      faux c’est plutôt la femme qui est la connasse qui pense qu’a leur frics et a son pouvoir de seduction.Elle joue l’allumeuse et la salope pour le fric de l’homme et dès qu’elle a obtenu ce qu’elle veut elle le “jete” tel qu’une merde elle couche avec eux pour le fric et gaspille son argent mais l’homme le voit puisque lui pense que la femme est amoureuse de lui mais quand ils s’en rendent compte c’est pour cela qu’ils changent et prefere prendre des distances donc arretez de vous plaindre des hommes car eux sont les victimes de votre comportement a votre egard

    • douceur says:

      faux c’est plutôt la femme qui est la connasse qui pense qu’a leur frics et a son pouvoir de seduction.Elle joue l’allumeuse et la salope pour le fric de l’homme et dès qu’elle a obtenu ce qu’elle veut elle le “jete” tel qu’une merde elle couche avec eux pour le fric et gaspille son argent mais l’homme le voit puisque lui pense que la femme est amoureuse de lui mais quand ils s’en rendent compte c’est pour cela qu’ils changent et prefere prendre des distances donc arretez de vous plaindre des hommes car eux sont les victimes de votre comportement a votre egard

  • arnaud says:

    c’est l’hôpital qui se fou de la gueule de l’infirmerie.
    c’est la femme qui à toujours attendu que l’homme lui tombe tout cuit dans les bras
    c’est la femme qui à toujours exigé que se soie l’homme qui paie
    c’est la femme qui toujours voulu que se soie l’homme qui invite à dansé
    c’est la femme qui à toujours voulu que se soie l’homme qui partage les taches de madame.
    Mais elle ne partage rein; ne paie rein au premier rendez-vous; alors que c’est elle qui parle de partage entre homme et femme,c’est la femme qui se plein alors que c’est elle qui attend que monsieur lui tombe tout dans les bras.

    elle es belle la faire du siècle.

    et de plus c’est la femme qui insulte les hommes au boulot; ou dans la rue ;ou qui ri colle du mec dans une soirée quelconque.
    pour preuve plus haut elle insulte les hommes.
    Voila c’est se style de femme que beaucoup d’homme on rencontré dans des soirée et quelle leur à pourrir la vie à longueur de temps et c’est elle qui n’est pas contente que les hommes ne se laisse pas faire ni manipuler comme elle le veux …………..

    • douceur says:

      franchement
      je suis 100 pour 100 d’accord avec toi
      La FEMME n’essaie pas de comprend l’homme tout ce qu’elle veut c’est
      obyenir son reflet en lui puis apres elle s’etonne que son homme aille
      voir ailleurs ou qu’il change. Les filles, vos hommes ne sont pas des
      connards, ne les cassez pas pas les couilles: essayez de les comprendre,
      offrez les des cadeaux en retour, decouvrez les de plus en plus et vous
      verrez que c’est vous qui avez tord pas eux
      ps: si vous jouez les allumeuses ou les salopes (dsl pour le mot) ne
      vous etonnez pas qu’ils devienne pervers car votre comportement joue un
      role important sur celui de l’homme
      Mettez vous dans votre crâne que c’est vous les mauvaises dans
      l’histoire eux sont juste des victimes (malheureusement)
      Quand je vois a quel point la femme fait souffrire autant l’homme puis
      le reconnait pas et se plaint que ce soit lui qui la fasse souffrir j’ai
      honte d’etre un femme car je porterai pour toujours ce prejugé sur les
      femmes :(

  • scientist says:

    Je suis tombé sur cette page par hasard et j’ai remarqué que tout les commentaires ici sont tres subjectifs selon les experiences et parfois les frustrations des personne. Je voudrais rappeler que le text publié ci dessu s’agit une etudes menée aupres de milliers d’homme et les resultats refletent tout simplement leurs psychologie en general vis a vis les relation de couples. Donc je vous invite a concederer ce text comme une decouverte scientifique et non pas un opignos personnel comme dans les commentaires ici. C’est toujour bon a savoir ces aspect de l’homme afin de comprendre certaines situation dans le couple et essayer de les solutioner. En tant que femme, cela me parait assez simple comparer au aspects psychologiques des femmes dans le meme contexte mais ca reste tout de meme tres instructif.

  • Hector says:

    Halala, lire les commentaires de ce forum après avoir lu les pensées de Pascal ; c’est un peu comme s’enfermer dans un placard après avoir sauté en parachute ^^

    Sinon bon article je trouve.

  • douceur says:

    depuis qu’ils ont donné la liberté aux femmes elles font ce qu’elles veules: les salopes, les allumeuses, les chefs, les dominantes et font souffrir les hommes. Dès fois je me demande si les hommes se pose la question sur leurs roles dans le couple ( bien sûr je dis ça je ne dis pas de devenir homo si vous ne l’etes pas).Triste realité

  • douceur says:

    les femmes sont égoïstes. Nous savons que Dieu nous demande de considérer notre mari comme plus important que nous-mêmes, nous savons qu’il veut que nous aimions notre mari autant que nous-mêmes, mais notre tendance naturelle est de penser à nous-mêmes en premier. Souvent, notre amour pour nous-mêmes est plus fort que notre amour pour notre mari. Parfois nous rejetons ses avances, non parce que notre corps est épuisé ou parce que la journée a été difficile, mais bien parce que notre cœur s’est refroidi envers lui : il s’agit alors d’un rejet, d’un refus d’aimer

  • Danynouch says:

    Hello, les gens !!! Qu’est ce qui se passe ?? Calmez vous voyons ! Respectez vous ! Faites preuve un peu de sagesse dans vos propos.
    En ce qui me concerne, je suis en partie d’accord avec cet article car j’ai appris à connaître l’homme que j’aime et ça reflète bien une certaine réalité.
    La Parole déclare que “l’homme doit aimer sa femme et la femme doit respecter son mari”, et je signale que tout est dit, faisons preuve un peu de bon sens, ayons le discernement sur le rôle de chacun dans le couple.
    Nous avons tous besoin “hommes comme femmes” de travailler sur notre caractère. Ce n’est pas en mettant la faute sur messieurs ou mesdames qu’il y aura une issue.
    En tout cas bon courage….

    • arnaud says:

      c’est bien de dire ça ;mais faudrait peu être aussi que les femmes ne rembarre pas les hommes qui les abord ;j’ai bien dit qui les abord et non pas qui les harcèle

      et elle à leur tour pourrai aussi les abordé ;on me dit toujours quelle le font mais moi je n’est jamais vu une femme abordé un homme……….

  • je suis camerounaise, j’ai 24 ans j’ai un contrat de travail de 3 ans au liban c’est ma 2eme année mon fiancé est resté au cameroun il me di toujour qu’il m’aime mais chaque fois ke je lui demande s’il a déja eu des rapport sexuel avec une autre fille il se fache et étein son téléphone. pourquoi?

  • narnacha says:

    Bon résumons l’article et ensuite nous lui redonnerons le titre qu’il mérite vraiment.
    Les pauvres hommes sont si fragiles et si vulnérables au sujet de leur virilité, de leur circuits pulsionnels, que les femmes leur sont absolument nécessaires (mais pas suffisantes) pour la légitimer, la rassurer, contribuer activement et surtout passivement à sa perpétuation !!

    Le véritable titre de cet article devrait être : “Les 10 choses que le patriarcat imposent aux femmes pour pouvoir perdurer éternellement”

    • arnaud says:

      c’est les femmes qui dit toujours aux hommes que c’est pas à elle de faire se si ou cela ;et maintenant vous vous plaignez du résultat

      pour le principe que l’homme ne peu se passer de la femme;c’est faux

      par contre la femme elle ne peu se passé de l’homme;pour preuve il faut lui tenir la porte ;lui changé la roue crever sur la voiture; entretenir la voiture pour elle,si il à pas un homme pour dire à la femme arrête coup le contacte;il à un bruit dans le compartiment moteur de la voiture;elle continue et casse le moteur.
      si il y a pas un homme pour faire la cuisine c’est idem,
      des hommes sont obligé de se masturber devant des vidé x ;parce que madame ne sais pas faire l’amour faire une fellation à son homme cela la dégoute,mais sa veut vivre avec un homme virile en les traitant comme de la merdes, je peu vous en trouver encore plein d’autre comme ça………….alors vous voyez que vous n’êtes pas indispensable.

      • narnacha says:

        Est-ce bien nécessaire de discuter ? Il est évident que nous n’aurons aucune zone d’échange et il m’est pénible de lire avec autant de fautes.

        Je vais juste commenter votre ENORME CONTRE-VERITE :”le principe que l’homme ne peu se passer de la femme par contre la femme elle ne peu se passé de l’homme;”

        C’est précisément l’inverse : les hommes ne peuvent se passer des femmes pour se reproduire alors que les femmes pourraient assez facilement se passer des hommes pour enfanter.
        Ca s’appelle l’asymétrie reproductive. Dame Nature l’a prévu ainsi mais libre au patriarcat de tenter de corriger cette “erreur” de la nature par ses petites technologies GPA (exploitation des utérus des femmes pauvres) et autre PMA. C’est absolument affreux pour vous messieurs car même avec ces technologies, vous ne pouvez vous passer de l’OVULE pour vous reproduire entre vous :-).

        Je sais c’est insupportable pour votre petite archéo-virilité ivre de domination, de controle et de puissance enfin bref de désirs aliénés en tous genres mais c’est comme ça.

        Il y a une autre vérités que nous allon tous tot ou tard ré-apprendre dans la douleur (pensez au Japonais depuis 2011).
        La planète peut-elle se passer de nous ? OUI
        L’espèce humaine peut-elle se passer de la planète ? NON
        VOILA UNE AUTRE ENORME ASSYMETRIE !!
        Comment le délire patriarcal compte corriger celle-ci ?
        En créant une autre planète conforme à son délire intérieur d’omnipotence ?

        ALLEZ AU REVOIR !

  • lili says:

    Petite question au homme :) j’aimerais avoir un avis masculin en toute sincérité. Pardon pour les fote orthographe pas doué
    Voila je cotoyer un homme depuis mars 2014 cart on etait obliger je le voyer 2fois part semaine Part rrapports a mon travail. Les jour en passer et je le trouver tres charmen et sympathique. Avec les mois je me suis mise a le charmer séduire me fesai joli se qui ne mai pa arriver depuis longtemps cart on couple depuis longtemps avec mon mari. (Mon couple bas de laille depuis un moment) on na parler et ma dit quil ne rechercher pas de relation durable, se qui me convener… il a quelques jours je lui et demander si lon pouvais se voir boir un verre. Il ma dit oui donc je suis aller chez lui et vus quil mattirer jai coucher avec lui en lui montren de la tendresse et mon envie d’apprendre un peut sur lui. Je pense quil la remarquer (cart sincèrement il ma envoûté part son regar et ces lèvre) la soirée passer chez lui etai a mon gout superbe, meme si le pauvre a eu une panne et ma demander pardon cart il se senter fatigué et stressé part la peur que lon se voye tout les jour et que sa nous mete la tention. Je l’ai comprise se qui et normal. Mais voilà je savais quil nattender rien de plus et je ressen des sentiments se que je ne peut lui dire mais en lui envoyant des message il ma recadrer si puis je dire. En me disen que plan cu pas envie de copine pas de relation durable Et nes pas le temp planing charger…. et sa ma fait très mal moi qui pensé ne pas matacher ses loupé. Il a des enfent femme parti et je le sen enfaite sur ses garde peut etre la peur dune relation et que lon le brise a nouveau. En gros ces pour demander si il serai possible quil et ressenti des sentiments ou si il a possibilité de lui faire comprendre que je souhaite lui apporter tout se qui a besoin. Il et sensible a mon physique je pense et se sen mal dans sa po a mon avis . Il a 40ans moi 25. Dite moi comment faire avec douceur et temp pour apprendre a le conquerir cart je suis sur que je passerais a coter dune personne tres bien malgré sa carapase quil ses fete. Merci

    • arnaud says:

      il ta dit qu’il ne voulez pas de relation sérieuse ni de plan cul à long terme;c’est pourtant clair à toi de respecter sa décision.
      comme vous vous le faites avec les hommes;vous voyer il es plus facile de faire la morale que de le mettre soie même en pratique.

      • narnacha says:

        Et bien OUI VOUS VOUS trompez !

        Renseignez-vous sur la parthénogénèse et sur les techniques de pro-création assistée par nos gentils savants n.
        Vous allez vite vous rendre compte que la règle c’est plutôt : PAS d’OVULE –> PAS D’ENFANT.
        Le sperme n’est absolument pas indispensable par contre l’ovule LUI l’EST tout autant que l’utérus de la femme.
        Le matériel génétique contenu dans le spermatozoïde peut aisément être apporté par un autre ovule ou même d’une autre espèce figurez-vous (et oui ils sont allez assez loin nos “savants”).

  • arnaud says:

    arnacha:tu me corriger si je me trompe;mais pas de sperme pas d’enfant non…………………

    • narnacha says:

      voir mon commentaire au-dessus. Ma souris bugge, je n’ai pas pu poster au bon endroit

      • arnaud says:

        et bien je suis content pour vous les femmes vous aller pouvoir faire des bébés autant que vous voulez,en sachant que cela ne sera gratuit voir même très cher;mais la femme peut se le permettre elle ne paie pas les entrées en boîte de nuit;ni dans les clubs libertin ;elle ne paie pas de consommation aux hommes;donc elle peuvent financer leur grossesse sans le moindre problème.

        mais pour ma par la femme n’est pas indispensable pour vivre
        car elle ne me fait pas à manger
        ni ne demande de lui faire l’amour
        elle travaille pas à ma place
        elle ne me paie pas de resto non plus…..
        je me passe très bien de leur personne

      • narnacha says:

        J’ai beaucoup de compassion pour vous M. Arnaud … Ca a l’air tellement dur cette vie que vous avez de sorties en boites de nuit et en club libertins.
        Tout le monde sait que ce sont les lieux les mieux indiqués pour faire des rencontres sérieuses mais ce n’est peut-être pas votre but après tout …

        Je pense que vous êtes tout à fait prêt pour être un consommateur averti d’un hubot féminin :-). Ne m’en veuillez si je vous renvoie la balle de la gratuité.
        Rien n’est gratuit en ce bas monde même et surtout pas quand il n’y a pas d’échange d’argent voyez-vous, je parle des relations affectives : elles ne sont pas gratuites. La meilleure preuve est ce que vous écrivez sur votre mère.
        Bonjour les dégâts …

        Pour ce qui me concerne je ne défends absolument la reproduction assitée par des machines : tout le contraire. Je vois bien où tout cela nous emmène. Tout droit là où je pense que personne n’a envie d’aller mais instrumentalisés comme le sont 99% des gens par leur émotions, leur pulsions, on va bien finir par y arriver.
        Renseignez-vous sur l’ectogénèse, ou l’utérus artificiel, vous allez voir, le monde qui est déjà là est vraiment passionnant. Et comment tout cela a été rendu possible ? En instrumentalisant la plainte des couples stériles, des femmes ne pouvant mener une grossesse à terme. N’oubliez pas de vous renseigner sur les études du développement des grand prématurés à 5 ans, à 6 ans … ET pourtant on continue à engloutir des fortunes dans ces recherches, vos impots y passent, les miens aussi.

        Voyez le schéma général qui est toujours le même d’ailleurs pour emmener les gens là où ils ne seraient jamais aller de leur plein gré.
        Et surtout ça évite de poser la question : mais au fait, pourquoi les hommes sont-ils devenus moins fécond en 1 siècle de temps.
        Cela évite de remettre en question le système. C’est plus pratique de vendre des technologies aux robots humains conditionnés pour résoudre les problèmes qu’on a fabriqués de toutes pièces pour les réduire en esclavage.

  • arnaud says:

    arnacha:il t’est pénible de lire parce qu’il y à des fautes
    parce que tu croix que c’est pas pénible pour l’homme de dragué une nana qui estime que tout doit lui tombe tout cuit dans l’assiette sans que cela ne coûte de sa personne ni financièrement;et en plus monsieur doit être parfait à tout point de vue
    et bien si cela et pénible pour nous aussi……….

    • narnacha says:

      Je résume votre pensée : en fait les femmes sont là pour être sexuellement disponibles pour les hommes et en gratuitement en plus.

      Vous généralisez une situation sans tenir compte du fait que le patriarcat produit des effets sur les 2 sexes. Et oui, les femmes se sont adaptées à cette domination et elles essayent de s’en tirer le plus honorablement possible c’est-à-dire sans perdre trop de DIGNITE. Que pensez-vous de la situation où le mec vient chez vous : il se fait nourrir, il baise et il repart ? Dans cette situation très courante dans la vie urbaine, la femme se retrouve en quelque sorte à faire la pute qui paye EN PLUS !!
      Faire payer l’homme est une méthode pour ne pas se retrouver devant ce triste constat : “n’aurais-je payer pour faire la pute ?”.
      Du reste de ma propre expérience s’il ne paye pas, il a pas l’impression d’avoir fait une bonne affaire.
      Toutes ces transactions sont extrêmement complexes et au final ne satisfont ni les hommes ni les femmes.

      C’est pourquoi je préfère regarder en direction d’une toute nouvelle société et manière de concevoir notre rapport au monde, à soi-même et aux autres.

      Je vais vous dire ce qui m’est le plus pénible : c’est d’être constamment dans relations d’objet et de séduction comme toute les relations humaines devaient être fondées sur ce prisme. Etre une femme au physique qui se remarque est un véritable calvaire quotidien : une lutte de presque chaque instant pour établir que vous êtes UNE PERSONNE HUMAINE avant d’être un objet de potentiel consommation sexuelle.
      Etes-vous capable de comprendre cela ?
      Je connais parfaitement la psyché humaine des hommes comme des femmes et il est parfaitement certain que si un homme devait vivre ne serait-ce qu’une de mes journées dans mon corps, c’est-à-dire subir d’être regardé comme un OBJET, il y aurait plusieurs morts.
      Ceci est pour enfoncer le clou de l’EXTREME URGENCE, NECESSITE ET LEGITIMITE DE LA COLERE DES FEMMES ACTUELLEMENT !

      • arnaud says:

        Je résume votre pensée : en fait les femmes sont là pour être sexuellement disponibles pour les hommes et en gratuitement en plus
        oui puisque c’est se que la femme fait avec l’homme depuis des siècle…….

        Vous généralisez une situation sans tenir compte du fait que le patriarcat produit des effets sur les 2 sexes. Et oui, les femmes se sont adaptées à cette domination et elles essayent de s’en tirer le plus honorablement possible c’est-à-dire sans perdre trop de DIGNITE
        parce que vous croyez que l’homme ne perd pas de sa dignité;en sortant une femme qui elle estime que c’est à l’homme de lui faire du gringue;et bien moi de trouve ça indigne pour l’homme de le faire

        Que pensez-vous de la situation où le mec vient chez vous : il se fait nourrir, il baise et il repart ? Dans cette situation très courante dans la vie urbaine, la femme se retrouve en quelque sorte à faire la pute qui paye EN PLUS !!

        pour une fois quelle pourrait payé se serait une premier;car perso cela ne met jamais arrivée qu’une femme me paie un resto ou même un verre ;et quelle me demande de la baisé j’ai elle se serai une première pour moi

        Je vais vous dire ce qui m’est le plus pénible : c’est d’être constamment dans relations d’objet et de séduction comme toute les relations humaines devaient être fondées sur ce prisme. Etre une femme au physique qui se remarque est un véritable calvaire quotidien : une lutte de presque chaque instant pour établir que vous êtes UNE PERSONNE HUMAINE avant d’être un objet de potentiel consommation sexuelle

        mais c’est pareile pour les hommes e^tre vu comme un portefeuille juste bon qu’a payé les consommation au femme en boîte de nuit de leur payé un resto de leur faire la court;alors qu’avant-tout l’homme et un être vivant pas un simple plan financier

        Etes-vous capable de comprendre cela ? non car l’homme vie la même situation depuis des siècle;cette situation ou l’homme es seulement bon qu’a payé la femme pour baisé ;moyennent;style resto ou en payant avec des billets de banque et la femme ne le comprend pas et ou du moins ne je cherche pas à le comprendre.

        Je connais parfaitement la psyché humaine des hommes comme des femmes et il est parfaitement certain que si un homme devait vivre ne serait-ce qu’une de mes journées dans mon corps, c’est-à-dire subir d’être regardé comme un OBJET, il y aurait plusieurs morts

        déjà si j’étaie une journée complète dans votre corps ;je ne sortirait pas aux homme que la moindre petite chose à faire que cela n’est pas à moi de le faire
        et je ne leur dirait c’est l’homme qui paie point finale (du style le mec na pas son mot à dire)

        les femmes son en colères mais la femme es elle même sont propre ennemie;elle devrait être en colère contre ses propres comportement…….

  • lili says:

    Sela ne répond pas à ma question mais je te remercie arnaud cart en fin de compte sertaine chose que tu a dite sont vrai… merci tout de même

  • ..... says:

    C’est à croire monsieur Arnaud que vous avez peu de respect pour votre mère vu vos propos concernant la femme.
    Avez- vous une mère monsieur Arnaud ?

    • arnaud says:

      bien sur que j’ai une mère ;quand j’étaie petit elle me cracher à la gueule et donner des cout de genoux dans les partie génitale ;et criez sur nous pour un oui ou pour un non…….

      franchement vous croyez que les femmes on plus de respect pour les homme en les voyant comme une personne qui n’est bon qu’a leur payé des resto à tout va,en payant des verres au fille dans les boîtes de nuit; comme elle savent si bien le dire ;car sur des forum des femmes disent que si le mec ne paie pas de conso au fille c’est qu’il veut de la baise gratuite……..
      alors le quel des deux ne respecte pas l’autre dite moi………….

  • narnacha says:

    Une psychothérapie vous serait apparemment tout à fait nécessaire M. Arnaud. Je vous rassure c’est nécessaire pour à peu près tout le monde vu le merdier :-)

    Je discute avec vous bien que j’ai parfaitement conscience que nous ne parlons pas de la même chose. En fait nous ne parlons pas au même niveau. J’essaye désespérement de vous tirer vers le haut mais bon …

    Je suppose que vous ne vous êtes jamais posé la question de savoir pourquoi je vous cite “oui puisque c’est se que la femme fait avec l’homme depuis des siècle”, la femme doit être dépendante de l’homme financièrement ?
    Depuis combien siècle selon vous ?
    Tout en sachant que l’histoire qu’on nous raconte est falsifiée. Au Moyen-Age les femmes pouvaient exercer des métiers que l’on qualifierait aujourd’hui d’hommes (maréchal-ferrante par exemple). Vous l’a t’on dit en cours d’histoire ?
    Commencez donc par étudier l’histoire des civilisation et l’avènement du patriarcat et vous comprendrez peut-être avec un point de vue un peu élevé ce dont vous parlez qui reste pour le moment cantonné à votre petit nombril.

    Je suis cependant d’accord avec vous et je l’ai déjà dit sur le fait que tout ceci est indigne aussi bien pour la femme que pour l’homme. Malheureusement pour vous, vous êtes un homme, vous héritez d’une histoire patriarcale millénaire dans un pays où les femmes commencent tout juste à avoir de nouveau voix au chapitre.
    Je vous assure que le principale coup de rame à donner est de la part des hommes et pas des femmes même si celle-ci comme je l’ai déjà dit aideraient leur cause en arrêtant de lire le type d’article qui nous fait nous rencontrer et qui les invitent ni plus ni moins à continuer à se soumettre à un modèle de relation patriarcal fondé sur la domination masculine.
    Cet article est très bourdieusien dans le sens où il invite la fraction dominée, ici les femmes, à continuer à coopérer à leur propre domination en participant à la construction de l’identité de genre masculin dominant.
    Soyez sur que je me bats aussi contre la connerie des femmes et je peux même vous dire que les luttes féministes ont bien été récupérée par le patriarcat.

    Alors au boulot tout le monde !

  • arnaud says:

    pour la psychothérapie cela na u aucun effet étant était un enfant mal traité

    femme fait avec l’homme depuis des siècle”, la femme doit être dépendante de l’homme financièrement ?
    Depuis combien siècle selon vous ?

    la femme dépend de l’homme financièrement ;parce que c’est se quelle veut;pour preuve dans n’importe quel soirée la femme ne paiera jamais un verre à un inconnu;alors pour le principe que je suis une personne qui reste cantonné à mon petit nombril
    moi j’ai payé des verres et autre aux femmes;à l’heur d’aujourd’hui j’attends encore qu’on me redonne la monnaie de ma pièce;cela n’est pas normal non.

    les femmes ne veulent pas faire certains métiers d’homme car elle trouve cela trop dur
    et pourtant elle veule que monsieur partagé les taches de madame;alors que justement lui à u une journée bien remplie;que ça femme ne voudrait pas faire à sa place ;c’est la qui es le problème ;je suis bien place pour le voir 5 à 6 jours par semaine;je travaille dans atelier ou il y des femmes;et elles ne veulent pas faire n’importe quoi comme poste de travaille même si cela paie.

    surtout que au début de l’année des postes à responsabilité on était proposé aux femme avant leur collègues masculin pour leur laisser une opportunité et seulement 3 femmes sur 50 femmes on accepté;et encore sur les trois il en reste 2 ;car une d’entre elle trouve que cela était trop dur qu’il fallait savoir s’organiser ;c’est sur dans la vie on à rien sans rien

    Je suis cependant d’accord avec vous et je l’ai déjà dit sur le fait que tout ceci est indigne aussi bien pour la femme que pour l’homme. Malheureusement pour vous, vous êtes un homme, vous héritez d’une histoire patriarcale millénaire dans un pays où les femmes commencent tout juste à avoir de nouveau voix au chapitre.
    Je vous assure que le principale coup de rame à donner est de la part des hommes et pas des femmes même si celle-ci comme je l’ai déjà dit aideraient leur cause en arrêtant de lire le type d’article qui nous fait nous rencontrer et qui les invitent ni plus ni moins à continuer à se soumettre à un modèle de relation patriarcal fondé sur la domination masculine

    non sa aiderait à leur cause en arrêtant de dire que c’est pas à la femme de faire telle ou telle chose
    en arrêtant de dire aux homme que faire le premier pas c’est pas à la femme de le faire ect ect…………chose que les hommes à notre époque entend régulièrement ;c’est consternant ses éternelle refrain……..

    Cet article est très bourdieusien dans le sens où il invite la fraction dominée, ici les femmes, à continuer à coopérer à leur propre domination en participant à la construction de l’identité de genre masculin dominant

    oui mais si c’est un homme qui leur dit ça elle diront que cela n’est pas vrai…..

    • narnacha says:

      Je suppose qu’il ne sert à rien que je démonte les nième contre-vérité que vous assénez concernant la différence de qualité ou de quantité de travail fournis par les femmes.
      Vous êtes ancré dans votre petit pouvoir égotique masculin qui vous empêche de voir que dans les sociétés patriarcale de tous temps les femmes travaillent bien plus et bien plus dur que les hommes. Ceci est bien normal puisque le patriarcat fonctionne sur l’esclavage total et sans partage de la moitié de la population : les femmes.
      Il a fallu pour s’en rendre que des anthropologues femmes s’en mêlent.

      Si vous avez le temps de regarder des documentaires entre 2 films pornos, regardez bien les images qu’on nous sert des femmes des sociétés traditionnelles agricoles à l’autre bout du monde. Elle ont toujours un fardeau sur la tête ou sur le dos en plus du mioche qu’elle porte sur leur corps. Pendant ce temps messieurs fument et discutent de leur petit pouvoir sous l’arbre à palabre.

      Ceci est toujours vrai dans les sociétés occidentales où la femme aurait été soit-disant “libérée” par l’accès au travail. La double journée de travail de la femme QUELLE LIBERATION MESDAMES !
      Le patriarcat en rêvait, le féminisme institutionnel l’a fait !

      Nous n’avons je pense pas grand chose à nous dire alors autant en rester là.

  • narnacha says:

    J’enfonce le clou concernant votre certitude que les aptitudes physiques des femmes seraient inférieures à celles des hommes.
    Non seulement c’est faux mais de surcroit la science de physiologie au secours de notre connerie patriarcale nous explique en long en large et en travers pourquoi le corps de la femme est bien mieux capé pour survivre à des conditions extrêmes (chaleur, froid etc etc).

    Savez-vous pourquoi M. Arnaud ?
    Parce que le corps de la femme est calibré pour subir un véritable apocalypse interne lors d’une grossesse et d’y survivre.
    ET OUI !!
    Avait-on besoin de la science pour le découvrir ?

    Le débat reste ouvert :-)

Afficher vos commentaires