Les cinq niveaux d’intimité

Auteur: Barbara Wilson

D’abord vient l’amour où… Le sexe?

« Anaïs est belle; Hugo la veut bien. Il la demande; ils vont se marier. Au mois de décembre, ils achètent une chambre. Au mois de janvier, un joli petit bébé. » Peut-être cela vous dit-il quelque chose, car c’est une petite comptine que l’on avait l’habitude de chanter pour embarrasser les amoureux. Dans le contexte culturel d’aujourd’hui ça donnerait plutôt quelque chose comme : « Ils couchent ensemble, puis vivent ensemble et le bébé viendra avec n’importe qui et à n’importe quel moment tout comme le sexe. »

Les rapports sexuels occasionnels ont changé le paysage des relations et du mariage. Avant 1960, la plupart des gens réservaient le sexe pour le mariage, mais maintenant, selon un récent sondage, la plupart des gens ont des rapports sexuels avant le mariage. Comment cette nouvelle tendance a-t-elle influencé les mariages d’aujourd’hui?

Votre conjoint vous a déçu? Que faire maintenant?

Parlez-en, en toute confidentialité

Notons que le taux de divorce a augmenté au même rythme que le taux de la promiscuité : avant 1960, le taux de divorce était inférieur à 25 %; aujourd’hui il est plus proche des 50 %. Les rapports sexuels occasionnels ont-ils donc inhibé notre capacité à construire une intimité émotionnelle dans nos relations? Si tel est le cas, quel impact a ce déficit émotionnel sur les mariages d’aujourd’hui? Ce sera le sujet de cet article.

Les cinq niveaux d’intimité

Les psychologues ont identifié 5 niveaux d’intimité émotionnelle par lesquels nous passons tous lorsque nous rencontrons quelqu’un et que nous apprenons à le connaître. Ils sont connus sous plusieurs noms, mais pour cet article, nous parlerons du niveau un à cinq, cinq étant le niveau le plus élevé, ou le niveau le plus intime.

Niveau un : communication sans risque
Le premier niveau est le plus bas niveau de communication. Nous l’appelons sans risque parce qu’elle ne consiste qu’en l’échange de données et d’informations. Il n’y a pas de sentiments, d’opinions ou de vulnérabilité personnelle en cause, et donc aucun risque de rejet. C’est le genre d’interaction que nous avons avec des gens qu’on ne connaît que peu. C’est le bavardage que nous partageons avec l’employé à l’épicerie ou avec un étranger lors d’une fête. Les gens qui communiquent à ce niveau partagent une intimité minime. Voici quelques exemples de ce genre de discours : « Quel sale temps il fait »; « C’est une super pizza »; « Mon équipe a gagné hier soir. »

Niveau deux : Les opinions et les croyances des autres

Au niveau deux, nous commençons à partager les pensées, croyances et opinions des autres. Nous commençons à révéler plus à notre sujet par le biais de nos associations. Nous disons des choses comme : « Ma mère dit toujours… » ou « Un de mes auteurs favoris a dit… » En faisant de telles déclarations, nous vérifions la réaction de l’autre personne à ce que nous partageons sans offrir nos propres opinions. Ce niveau est légèrement plus vulnérable que le niveau un, mais parce que nous ne partageons pas nos propres opinions, nous pouvons nous éloigner de cette opinion, si nous nous sentons menacés par la critique ou le rejet.

Niveau trois : Opinions et croyances personnelles

Nous commençons à prendre des petits risques à ce niveau parce que nous commençons à partager nos propres pensées, opinions et croyances. Mais comme au niveau précédent, si nous commençons à nous sentir trop vulnérables, nous pouvons dire que nous avons changé d’opinion afin d’éviter les conflits ou la peine.

Niveau quatre : Mes sentiments et mes expériences
Le partage des sentiments et des expériences est le prochain niveau de vulnérabilité et d’intimité. À ce niveau, nous parlons de nos joies, de nos douleurs et de nos échecs, mais aussi de nos erreurs dans le passé, de nos rêves et de nos objectifs. Nous partageons ce que nous aimons ou n’aimons pas. Nous révélons ce qui fait de nous ce que nous sommes. Le partage à ce niveau nous rend plus vulnérables parce que nous ne pouvons pas changer ce que nous ressentons à propos de quelque chose, ni les détails de nos expériences passées ou actuelles. Si nous sentons que nous pouvons être rejetés ou critiqués, tout ce que nous pouvons faire, c’est essayer de convaincre les autres que nous ne sommes plus touchés par notre passé. Nous ne sommes plus la même personne. Nous sommes différents maintenant.

Niveau cinq : Mes besoins, émotions et désirs

Le niveau cinq est le plus haut niveau d’intimité. C’est le niveau où nous sommes connus au plus profond de qui nous sommes. À cause de cela, c’est le niveau qui nécessite la plus grande confiance. Si je n’ai pas l’entière confiance en ce que vous ne me rejetterez pas, je ne serai jamais en mesure de partager ce que j’ai de plus profond avec vous. Contrairement aux autres niveaux, on ne peut plus s’esquiver à ce niveau. Une fois que je laisse quelqu’un voir qui je suis vraiment, je ne peux plus le convaincre du contraire. Communiquer à ce niveau signifie que nous offrons à quelqu’un la partie la plus vulnérable de nous-mêmes. Et la plus grande crainte, c’est qu’il pourrait l’utiliser contre nous plus tard. Lorsque nous partageons des choses telles que « Je suis mal quand tu ne m’appelles pas »; « J’ai besoin de me sentir respecté par toi » ou « Je veux passer ma vie avec toi », nous partageons non seulement nos blessures, mais nos désirs et nos besoins aussi. C’est le niveau où nous laissons les autres voir notre réaction émotionnelle à des choses qui, si vous êtes comme moi, ne sont pas toujours belles à voir. C’est peut-être pourquoi nous réservons ce niveau de communication à ceux qui nous sont les plus proches, comme notre famille.

La véritable intimité

Il est important de comprendre que la véritable intimité dans une relation s’établit au fil du temps… pas en un jour, en une semaine ou en un mois. Pensez à votre meilleure amie… combien de temps a-t-il fallu pour que vous partagiez le plus haut niveau d’intimité avec elle? Quand avez-vous été en mesure de lui faire entièrement confiance, ou de partager le plus profond de vous même? C’est la même chose dans les relations amoureuses… une vraie intimité se développe avec le temps. Mais un autre élément important est nécessaire pour une véritable intimité… les deux personnes dans la relation doivent passer à travers les niveaux ensemble. Si je partage au niveau quatre avec quelqu’un (sentiments et expériences), mais mon partenaire est au niveau trois avec moi (opinions et croyances), nous ne connaissons pas la véritable intimité. Je me sens plus proche parce que je partage à un niveau supérieur, mais en réalité ce que nous avons est un faux sentiment d’intimité. En vérité, l’intimité est mesurée par la personne ayant le plus faible niveau de vulnérabilité.

Le sexe… un faux sentiment d’intimité

Quand on regarde les cinq niveaux, je suis sûr que vous serez d’accord que le cinquième niveau est le plus sain, le plus sûr et le plus intime pour avoir des relations sexuelles. Quand nous nous sentons aimés inconditionnellement, et que nous avons atteint le plus haut niveau de confiance, nous sommes en mesure de nous donner complètement à l’autre, augmentant ainsi l’intimité croissante et la jouissance des relations sexuelles. Nous pouvons avoir des rapports sexuels à d’autres niveaux, mais sans le même niveau de confiance, la vulnérabilité associée à une relation sexuelle peut engendrer l’anxiété, la peur et la méfiance. En tant que thérapeute, j’ai découvert que les femmes rencontrent le plus de difficultés avec le sexe si elles ne sont pas à ce plus haut niveau avec leur partenaire ou si elles ont été blessées par des rapports sexuels avec d’autres à des niveaux inférieurs de l’intimité, que ce soit le résultat d’une agression sexuelle ou un choix de leur part.

Donc, qu’arrive-t-il si nous avons des relations sexuelles hors du mariage avant d’atteindre ce haut niveau, le niveau cinq? L’acte sexuel de lui-même est un acte intime. Dieu a conçu la sexualité pour lier deux personnes ensemble spirituellement, émotionnellement, physiquement et mentalement. Dans la Genèse, Dieu dit que les relations sexuelles font de deux personnes une. Essentiellement, selon Dieu, le sexe sert à « coller » deux personnes ensemble. Les recherches sur le cerveau et le sexe ont validé ce fait. Au cours de l’excitation sexuelle, les hommes et les femmes libèrent une hormone étonnante appelée ocytocine. Les scientifiques appellent l’ocytocine l’hormone de l’amour, la super colle qui crée de forts liens relationnels. La libération de cette hormone augmente la confiance dans une relation, lie le couple ensemble, et encourage l’intimité. L’ocytocine est également libérée chez les femmes quand elles donnent naissance et quand elles allaitent leurs bébés. Vous pouvez voir comment Dieu nous a conçus pour nous lier ensemble en familles qui s’aiment, pour nous soutenir mutuellement et pourvoir les uns pour les autres.

Lorsque nous avons des relations sexuelles hors mariage avant d’atteindre le plus haut niveau de communication comme couple, nous allons créer un faux sentiment d’intimité dans notre relation. Les relations sexuelles nous donnent l’impression que nous sommes plus proches que nous le sommes vraiment. Imaginons que nous soyons au niveau trois, où beaucoup de couples commencent à avoir des rapports sexuels en dehors du mariage. Nous ne faisons que partager nos idées, nos opinions et nos croyances à ce niveau. Bien sûr, à l’occasion nous pouvons passer à l’étape suivante et essayer de bâtir une relation dans la confiance, mais jusqu’à ce que nous en ayons acquis assez, nous serons toujours tentés de revenir là où nous nous sentons le plus sûrs. Les relations sexuelles nous donnent l’impression que nous sommes proches, mais en réalité nous ne nous connaissons pas très bien. Nous vivons un faux sentiment d’intimité. Nous allons utiliser le sexe pour exprimer notre amour, pour communiquer et pour résoudre les conflits. Et voilà, c’est à ce niveau d’intimité émotionnelle que nous allons le plus probablement rester.

En d’autres termes, l’intimité émotionnelle peut rester bloquée au niveau où nous commençons à avoir des relations sexuelles. Permettez-moi de vous expliquer pourquoi. L’intimité émotionnelle EXIGE d’être en mesure de risquer les conflits en vue de passer au niveau suivant. Gérer les conflits d’une manière saine et sûre sans être rejeté est ce qui nous permet de construire la confiance nécessaire pour communiquer au plus haut niveau, le niveau le plus vulnérable. Mais maintenant que nous avons des rapports sexuels, nous nous sentons proches, et nous ne voulons pas risquer de tout perdre. Nous pouvons également avoir le sentiment que c’est le bon partenaire, et nous ne voulons rien qui puisse menacer cette relation. Et bien qu’il puisse arriver que nous passions à des niveaux plus élevés, nous allons continuer à retomber dans cette zone de sécurité de communication. Nous pouvons avoir l’impression qu’il y a quelque chose qui manque, mais avec les relations sexuelles, nous sentirons à nouveau une vague de proximité, qui nous fera penser que tout va bien…

Et puis on se marie…

La première fois que j’ai entendu parler des niveaux d’intimité, j’étais une éducatrice d’éducation sexuelle dans les écoles et les collèges et j’enseignais aux jeunes à réserver le sexe pour le mariage. Mais Dieu, le nec plus ultra multitâche, a commencé à utiliser ce que j’enseignais aux autres pour me montrer ce qui se passait dans mon propre mariage. Mon mari et moi avons eu des rapports sexuels avant le mariage… très tôt dans notre relation. Après environ 20 années de mariage, je me débattais avec deux choses. Tout d’abord, je n’aimais pas le sexe, et je ne pouvais pas comprendre pourquoi. Deuxièmement, je ne me sentais pas proche émotionnellement de mon mari. En fait, je me suis souvent sentie seule dans mon mariage et je souhaitais que nous puissions partager plus profondément l’un avec l’autre.

Cette situation me faisait remettre en question beaucoup de choses…. Je ressentais de la honte et du regret à cause de mes anciens partenaires sexuels, et pour avoir eu des relations sexuelles avant le mariage avec mon mari, et je me demandais si j’avais épousé la mauvaise personne. Pourquoi n’aimais-je pas l’intimité émotionnelle et physique avec lui? Je commençais à me demander si les relations sexuelles que nous avions eues avant le mariage m’avaient empêché de vraiment découvrir s’il était ma véritable âme sœur.

Dieu est si bon! Dans mon cœur je ressentais une douleur secrète, que lui seul connaissait. Il a apporté la solution. Je me souviens du flash que j’ai eu quand j’ai entendu parler des niveaux d’intimité en rapport avec la sexualité. Aussitôt, j’ai compris que notre intimité émotionnelle s’était installée entre les niveaux 2 et 3 lorsque nous avions commencé à avoir des relations sexuelles. C’est pourquoi je ne me suis jamais sentie complètement connue par mon mari, parce qu’il ne me connaissait pas réellement et moi non plus je ne le connaissais pas. Les rapports sexuels précoces nous avaient volé la possibilité d’expérimenter le plus haut niveau d’intimité et nous voici, 20 ans plus tard, toujours à communiquer la plupart du temps juste en dessous du niveau des sentiments. Oui, nous y arrivions quelquefois, mais ça devenait effrayant quand cela commençait à créer des conflits, et donc je fuyais vite en lieu sûr… parler des enfants, d’argent, et de ce que nous ferions pour le week-end.

Maintenant, je savais ce qui manquait… mais comment pourrions-nous atteindre ce haut niveau d’intimité, 20 ans plus tard? Dans mes recherches, je suis tombé sur un auteur et conseiller qui a enseigné sur les niveaux d’intimité. Il disait qu’il conseillait aux couples qui allaient se  marier et qui avaient des relations sexuelles de s’arrêter et d’attendre le mariage afin qu’ils puissent se rendre au plus haut niveau d’intimité. Pour les couples mariés qui avaient eu des rapports sexuels avant le mariage, il les encourageait à prendre un temps d’abstinence sexuelle pendant un certain temps pour qu’ils puissent atteindre le plus haut niveau d’intimité.

Un jeûne sexuel…?

Ça semble fou, non? Je le pensais, mais quand j’ai suggéré à mon mari que l’abstinence sexuelle pourrait améliorer notre vie sexuelle, il était tout à fait d’accord. Nous avons convenu mutuellement de jeûner pendant un mois, celui qui a précédé notre 23e anniversaire de mariage, date à laquelle nous pourrions nous réunir. Au cours de ce mois, nous avons parlé… beaucoup. Nous avons surtout parlé de notre vie sexuelle… et pourquoi je ne l’aimais pas beaucoup. Mais nous avons aussi parlé de bien d’autres choses… des choses dont nous n’avions jamais parlé. Pendant ce même temps, j’ai permis à Dieu de me guérir des conséquences de mes choix passés et j’ai découvert pourquoi j’avais un tel désintérêt pour le sexe. Les blessures que j’avais vécues dans les relations passées m’avaient donné un avis négatif sur le sexe, que j’avais apporté dans mon mariage. Avec la guérison, Dieu a exposé tous les mensonges que j’avais été amenée à croire sur les hommes et le sexe, et il les a remplacés par sa vérité. Et sa vérité m’a rendu libre pour aimer mon mari, être aimée en retour et apprécier les relations sexuelles d’une manière que je n’aurais jamais connue.

Et bien plus que ça, Eric et moi avons grandi émotionnellement. Dieu nous a permis de parvenir à ce haut niveau d’intimité. Nous sommes toujours en croissance dans ce domaine maintenant à 30 ans de mariage. Cela va de mieux en mieux… tout comme notre vie sexuelle. Je ne dis pas que tout est parfait, et que nous ne nous battons jamais, ou que je suis toujours prête pour le sexe … car tout n’est pas parfait, et je n’ai pas toujours envie d’avoir des relations sexuelles. Mais nous témoignons de la guérison et de la transformation que Dieu a faites dans notre mariage. Cela n’a pas été un chemin facile, mais ça en valait la peine.

Qu’en pensez-vous?
Alors pourquoi pas vous? Notre histoire vous parle-t-elle, ou vous voyez-vous dans ce que j’ai partagé? Si c’est le cas, peu importe où vous vous trouvez maintenant dans votre mariage, Dieu promet encore plus… plus d’intimités, plus d’amour, même peut-être plus de sexe! Si vous manquez d’intimité émotionnelle ou sexuelle dans votre mariage, priez et demandez à Dieu quel pas il veut que vous fassiez pour améliorer et approfondir votre relation. Peut-être comme Eric et moi, il va vous encourager à faire un jeûne de relations sexuelles pendant un moment afin que vous puissiez passer au plus haut niveau d’intimité. Si vous avez été blessé par le sexe dans votre passé, que ce soit à cause d’agressions, d’un traumatisme ou par vos propres choix, laissez Dieu vous montrer comment il peut vous guérir de sorte que plus rien n’empêche une intimité complète dans votre mariage. Quoi qu’il en soit, Dieu sait tout de vous, et connaît votre histoire. Il sait exactement ce dont vous avez besoin pour guérir. Je le sais, car il l’a fait pour nous et d’innombrables autres couples, et il peut faire et fera de même pour vous.
Il attend de vous que vous lui donniez la permission de commencer. Je prie pour vous.
Je vous le promets… comme Eric et moi, vous en récolterez les bienfaits et le PLUS que Dieu a mis en réserve pour vous.

Barbara a écrit plusieurs livres sur ce sujet. Pour les femmes mariées qui sont touchées par cet article, vous trouverez encore bien plus de choses en lisant Kiss Me Again. Achetez-le ici. Le livre de Barbara qui s’appelle Le lien invisible va plus loin à propos des liens sexuels et pourquoi ils sont dangereux, et comment en être libérée et marcher librement dans le futur. Achetez-le ici. Consultez le site de Barbara ici.  (Ressources en anglais uniquement)

Liens utiles:

Elma a souffert d’abandon émotionnel. Elle en parle franchement.

J’aime mon mari mais je n’aime pas le sexe

Nous ne pouvons pas lire dans tes pensées

Construisez votre couple malgré vos différences

Ce que le sexe m’a appris au sujet de Dieu

 

Print


2 réponses à “Les cinq niveaux d’intimité”

  • julie says:

    et ben voilà, ça avait bien commencé et je me demandais quand ça allait déraper. ça n’a pas mis longtemps… et Dieu entra en scène !

    • Lolo says:

      En réponse à Julie : La même pour moi, la lecture commence très bien et c’est très parlant i…puis un personnage mystérieux apparaît dans le couple…HOP! je me suis cassé la figure dans la lecture. J’ai réussi à lire jusqu’au bout quand même, alors merci pour cet article, le fond reste intéressant.

Afficher vos commentaires