Me trouves-tu sympa?

Auteur: Doris Douma Born

Nous avons pris des vacances en montagne, au bord d’un lac. Le ciel était bleu, l’eau fraîche, et les montagnes majestueuses qui nous entouraient étaient d’une beauté surréelle. Nous flottions sur les matelas pneumatiques que je venais d’acheter à la quincaillerie pour le coût exorbitant de 12,97 $ (environ 10 euros),  lorsque je me suis tournée vers mon mari pour lui poser la question des questions. C’était peut-être une question toute simple, mais elle me hantait quand même depuis quelques semaines.

« Me trouves-tu sympa? »

Cela vous donne peut-être l’impression que je suis nombriliste ou que je manque de confiance en moi, mais le fait est que j’avais besoin de connaître sa réponse à la question. Je ne remettais pas en question son amour pour moi, ni son engagement envers moi. J’avais simplement besoin de savoir s’il m’aimait bien.

Aimer comme Jésus : Est-ce possible?

Vous voulez changer? Parlez-nous-en!

Je voulais parler avec lui de ses sentiments à mon égard. Lorsqu’une femme demande à son mari de lui exposer ses sentiments, cela produit souvent une réaction prévisible. S’il te plaît, pouvons-nous plutôt parler de la pluie et du beau temps, de pêche, de sport, et même de religion ou de politique, et nous passer de toute discussion des émotions?

Bien que les émotions jouent un rôle capital dans les relations, il est parfois difficile de les exprimer. Les mots nous manquent pour expliquer nos sentiments vis-à-vis de la relation.

Selon John Gottman, il existerait un filtre qui aide les couples à évaluer leur relation. Nous voyons la relation d’un bon œil lorsque les commentaires et les comportements positifs l’emportent sur le négatif, et les choses vont super bien si ce taux atteint environ 20:1. Mais pour que la relation soit perçue comme négative, il suffit que le négatif soit plus fréquent que le positif.

Lorsque le positif l’emporte sur le négatif dans le mariage, la relation est agréable. À la fin de la journée, en se brossant les dents et en se tournant vers son partenaire, on a une réaction positive à son égard : on l’aime bien. Ces sentiments positifs l’un envers l’autre sont le fondement d’un mariage sain.

Mon mari et moi avons passé par plusieurs situations difficiles. Nos différences, tant au niveau de notre personnalité, de nos goûts et de notre sexe, ont provoqué plusieurs conflits. Donc, en nageant sur ce lac idyllique, je lui ai posé la question : « Me trouves-tu sympa? »

Sa réponse était un peu trop réfléchie à mon goût. Mais il est comme ça : analytique et prudent. Il a répondu : « Oui, Doris, je t’aime bien… » Nous avons continué le dialogue en parlant des différentes tensions que nous avions vécues ces derniers temps.  Nous avons réaffirmé notre engagement l’un envers l’autre tout en discutant des principes à mettre en pratique pour continuer à trouver la présence de l’autre agréable.

Nous avons besoin de prendre le temps chaque jour de tourner le regard vers l’autre et exprimer l’importance qu’il a à nos yeux. En observant attentivement mon mari, je peux mieux deviner l’effet que différentes situations auront sur lui. J’ai entendu un ami dire qu’il voulait passer sa vie à étudier sa femme pour toujours mieux la connaître, un peu comme s’il écrivait une thèse de maîtrise à son sujet.

Pour venir à connaître notre conjoint de plus en plus, nous devons lui consacrer du temps chaque jour. Voici quelques idées :

* Prendre quelques minutes à notre départ de la maison ainsi qu’à notre retour pour nous regarder dans les yeux, nous embrasser et nous saluer. C’est une façon simple de communiquer notre égard pour la personne et créer une tradition qui reconnaît et célèbre la présence de l’autre. Nous avons besoin de maintenir le contact.

* Réserver quelques minutes chaque jour pour raconter les hauts et les bas de la journée, en y consacrant tout le temps que l’on veut.

* Planifier un voyage en couple au moins une ou deux fois par année. Quelques couples profitent de ce temps à part pour planifier la prochaine année et établir des buts ensemble, agendas à la main. D’autres préfèrent simplement se reposer et s’amuser ensemble. L’important, c’est de le faire!

Dans un mariage sain, les sentiments agréables l’emportent sur les sentiments désagréables. C’est simple comme principe, mais cela exige beaucoup d’effort. Une relation saine exige le temps et l’engagement. Il est facile de perdre de vue son conjoint à  cause de toutes les pressions de la vie, et de cesser d’être amis.

Pourquoi ne pas prendre quelques minutes pour vous poser la question : Est-ce que j’aime bien mon conjoint? Si la réponse est oui, les choses vont bien. Continuez! Mais si la réponse est ambiguë ou négative, ce serait le temps de redécouvrir son conjoint afin de le trouver sympa de nouveau. Vous vous aimiez bien au début. Autrement, vous ne vous seriez jamais mariés!

Et s’il vous semble que la réponse à la question tarde à venir ou vous semble un peu trop calculée – allez acheter un matelas pneumatique bon marché et partez à l’aventure. Parfois, c’est en passant des moments calmes ensemble que nous découvrons la vraie réponse.

Le retour à mon premier amour

Survivre aux joies du mariage

Print


2 réponses à “Me trouves-tu sympa?”

Afficher vos commentaires