À l’aide, la passion s’est évanouie!

Auteur: Dr. Dave Currie et Donalyn Currie

Traduit de l’anglais par Isa Martinetto

Quelquefois il me semble que mon mari et moi sommes plus comme des camarades de chambre que des amoureux. Nous nous entendons toujours bien, mais l’ardeur a disparu de notre relation. Comment en sommes-nous arrivés là?

Conseil :

Donalyn : Bon, premièrement, ça nous est aussi arrivé de nombreuses fois. Le pire dans ces périodes de déconnexion est que, contrairement à vous, nous ne nous entendions même plus. À notre point le plus bas, nous n’étions même plus amis. Tout cela pour dire que Dave et moi avons chacun une certaine expérience en ce qui concerne le fait de simplement « occuper le même espace ».

Dave :

Ce ne sont pas des souvenirs amusants, c’est sûr. Le cœur de notre conflit venait du fait que nous négligions d’accorder la priorité à notre relation.

Il faut avouer qu’il nous est difficile de l’admettre lorsque c’est le cas, surtout que nous ne faisons pas exprès pour négliger notre relation. Mais nous devenons occupés, le travail nous vole notre temps, les enfants arrivent et nous rendent encore plus occupés, d’autres bonnes activités prennent la priorité et voilà! Il ne reste plus vraiment de temps pour se rapprocher l’un de l’autre. L’intimité physique ne se développe pas dans le vide.

Donalyn : Ce qu’on néglige, c’est le temps réel passé ensemble, l’un avec l’autre, l’un pour l’autre.

Dave : C’est vrai. De la même manière, il y a beaucoup d’autres choses dans nos vies qui peuvent nous faire facilement tomber dans cette ornière. Votre ego gonfle face au succès obtenu grâce à votre travail. La réussite est un justificatif si facile à avancer, car vous le faites pour « la famille ». Pendant ce temps, vous passez moins de temps à la maison.

Un mauvais équilibre entre le temps consacré au planning des enfants face à celui consacré au couple est aussi très courant. Il est très important de passer du temps avec ses enfants et de les encourager dans leurs sports, leurs activités musicales et leurs autres occupations. Mais tout aussi honorable que cela paraisse d’être super engagé avec vos enfants, le meilleur cadeau à long terme que vous puissiez leur offrir est d’être un couple fort et vibrant. Ils s’épanouissent dans la sécurité et la stabilité apportées par une mère et un père qui sont proches et connectés. Toutes sortes d’activités rivalisent avec le temps consacré à votre compagnon et souvent elles gagnent.

Donalyn : Vous pensez vraiment qu’entre vous c’est acquis et vous croyez que votre relation peut survivre à la négligence. Après tout, vous êtes mariés et vous vous êtes engagés l’un envers l’autre. Eh bien, votre relation s’use petit à petit au début, mais bien vite la distance entre vous s’agrandit et vous vous réveillez un matin en pensant qu’il ne se passe pas grand-chose entre vous. Vous êtes dans une ornière que vous n’aimez pas et vous vous sentez plus comme des camarades de chambre que comme couple marié. Lorsque vous en arrivez à cette conclusion, vous avez fait un grand pas vers le rétablissement de la relation, si seulement vous l’admettez et prenez la décision de corriger la situation.

Dave : Ce par quoi il faut commencer c’est de se mettre d’accord pour avoir une bonne discussion avec votre époux à propos de votre relation. À ce moment-là, vous devriez ouvertement faire connaître votre sentiment de vide émotionnel et votre désir d’essayer de faire progresser les choses. Soyez sûrs de vous écouter mutuellement et de savoir où vous en êtes. Accordez-vous sur le fait que vous êtes tous les deux responsables de ranimer la flamme.

Donalyn : Il faut décider d’être romantiques. Vous devez prendre l’initiative de commencer à changer. En tant qu’épouse, lorsque vous décidez d’être plus romantique et de prendre du temps pour vous amuser et pour devenir amis ensemble, vous verrez aussi renaître en vous le désir de vous reconnecter en tant qu’amis et amants. Et vous verrez qu’il y trouvera aussi un intérêt grandissant, si vous me comprenez bien.

Dave : Oui, je comprends tout à fait. Le mari aussi a besoin de revoir certaines choses. Commencez par apprécier votre épouse. Exprimez de la gratitude pour ce qu’elle fait pour vous. Encouragez-la par vos paroles. Si nécessaire, et c’est souvent le cas, demandez-lui pardon pour les choses que vous avez dites ou faites qui étaient dénuées de sensibilité. Vous, les hommes, admettez que vous n’avez pas fait de votre relation une priorité et demandez-lui de vous donner une chance de changer les choses. Prenez du temps pour parler, mais encore plus pour écouter.

Donalyn : Faites-lui comprendre que vous n’êtes pas des camarades de chambre et que vous ne voulez pas l’être. Commencez chaque jour avec des petites choses : des mots encourageants, beaucoup de câlins, de tendres touchers, de doux massages du dos et de longs baisers langoureux (et cela loin de la chambre). Riez avec lui, plaisantez avec lui, complimentez-le, et amusez-vous avec lui. Décidez d’être charmante et attachante plutôt qu’être une plaie à éviter à tout prix, négative et critique. Faites tout votre possible pour lui faire savoir que vous tenez à lui et que vous voulez être ensemble.

Dave : Beaucoup de ce que dit Donalyn est valable pour les deux. Demandez-vous, messieurs, comment vous lui avez montré qu’elle est une priorité pour vous? À quand remonte la dernière fois que vous êtes sortis en amoureux? Acceptez de prévoir au moins deux soirées par semaine. Ne trouvez aucune excuse pour ne pas vous y tenir. La plupart des hommes ne sont pas des romantiques. Si vous l’êtes, quelle bénédiction! Pour la majorité des hommes, qui sont aussi sensibles que des mannequins de crash test, voici encore plus de suggestions.

Donalyn : Laissez-moi commencer. Planifier vos rendez-vous amoureux. Préparez des dîners intimes à la maison, et laissez des petits mots dans des endroits où il peut les voir. Dites souvent « je t’aime », envoyez des fleurs avec une petite note d’appréciation à son travail et envoyez-lui un email suggestif sur son adresse privée. Essayez de vous trouver nue lorsqu’il se glisse dans le lit.

Dave : OK, je comprends que nous ne sommes pas camarades de chambre… et j’aime bien ça! En ce qui concerne les besoins des femmes, maris, ne cessez pas d’être rien de moins que son meilleur ami. Si elle se sent en sécurité avec vous et qu’elle sait qu’elle est chérie de vous, elle sera folle de vous en toutes choses. Plus franchement, les relations sexuelles sont meilleures quand la relation entre vous est très bonne.

Donalyn : Oh, j’ai oublié de dire encore une chose…. achetez quelque chose de nouveau et de sexy à porter au lit.

Dave : Nous n’oublierions pas cela, nous les hommes, n’est-ce pas, messieurs? Souvenez-vous que pour la femme, l’intimité conjugale (la véritable connexion émotionnelle) vient avec le sentiment d’avoir de la valeur, à travers le temps passé ensemble, avec le dialogue et le partage et à travers les actes prévenants. Écrivez les petits mots, achetez les fleurs. Dites-lui souvent que vous l’aimez. Faites des choses qui lui laisseront voir que vous pensiez à elle quand vous n’étiez pas avec elle. Planifiez une soirée pleine d’intrigue même si cela vous demande un peu de travail. Elle appréciera énormément vos efforts.

Donalyn : Utilisez votre imagination. Surprenez-vous l’un l’autre. Faites des choses pour l’autre que vous savez qu’il remarquera ou aimera. Ménagez-vous du temps pour être seuls tous les deux. Le fait est que, une fois que vous êtes pris par votre planning et votre projet d’intrigue amoureuse et que vous voulez vraiment être plus que des colocataires, vous commencez à faire tout ce que vous pouvez pour plaire à votre compagnon. Lorsque vous faites cela, le désir d’intimité grandira vraiment.

Dave : Si vous n’avez pas encore compris de quoi nous parlons, il s’agit de faire passer généreusement votre compagnon et votre relation en premier. Voilà le plan de Dieu. Et voilà pourquoi vous verrez que ça marche!

Plongez votre femme en plein romantisme

Le retour  à mon premier amour

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires