Psst! Nous ne pouvons pas lire dans vos pensées

Auteur: Duncan Nalos

Nous savons tous que l’approfondissement d’une relation exige un effort continu. Il faut tout d’abord faire de la relation une priorité en dévouant du temps aux personnes qui nous sont chères. Si nous négligions de faire cela, nous pouvons facilement nous perdre de vue. Une relation profonde peut se comparer à une danse. Dans une danse, les deux partenaires s’ajustent aux mouvements de l’autre. Plus l’un est sensible aux pas de l’autre, mieux se déroule la danse. Mais si l’un ne suit pas les pas de l’autre, il peut facilement lui marcher sur les pieds.

Tout comme ignorer les pas de son partenaire peut troubler le déroulement d’une danse, ignorer les attentes et les besoins de notre partenaire peut affecter notre relation de couple. Cela arrive à coup sûr lorsqu’un des partenaires s’attend à ce que l’autre devine ce dont elle a besoin sans qu’elle ait à s’exprimer à ce sujet. Elle pourrait exprimer ses sentiments et ses pensées à ce sujet ainsi : « Tu devrais le savoir, si tu m’aimes vraiment. Je ne devrais pas avoir à te le dire! »

À la recherche de  l'amour?  19 ans et 19 hommes plus tard

Besoin de vider ton sac?  Parler avec un mentor

Avez-vous déjà entendu quelqu’un exprimer un tel sentiment?

Cette une pensée assez répandue, mais le fait est qu’aucun de nous n’a la capacité de lire dans les pensées d’une autre personne, si aimée soit-elle. Pour qu’une relation s’approfondisse, il faut que chacun choisisse de partager ouvertement ses désirs et ses besoins à l’autre. Le hic, c’est que cela est parfois difficile à faire.

Il faut savoir comment s’exprimer

Si l’expression de notre désir ou de notre besoin est teintée de frustration, il se peut fort bien que la personne concernée se sente menacée et qu’elle cherche à se défendre ou à se retirer de l’autre : la danse devient pénible dans de telles situations.

Il est difficile d’exprimer ses désirs, mais il est nécessaire de le faire

Parfois, nous ne sommes pas très conscients de nos désirs ou de nos besoins. Parfois, nous en sommes conscients, mais nous ne désirons pas en parler. Nous nous disons que nous ne devrions pas avoir à en parler, que l’autre devrait comprendre instinctivement de quoi il s’agit. Mais le fait est que nous sommes tous uniques dans notre façon de voir les choses et qu’aucun de nous ne peut deviner ce qui se trouve dans le cœur de l’autre. Sa perception des choses, comme la nôtre d’ailleurs,  peut être fortement influencée par son vécu.

Beaucoup de personnes n’aiment pas constater ou exprimer leurs besoins, car cela les insécurise. Parfois, cette hésitation à s’exprimer ouvertement trouve ses racines dans leur enfance. Il se peut que leurs parents ne les aient jamais encouragés à partager leurs pensées ou leurs sentiments. Apprendre à le faire en tant qu’adultes peut représenter tout un défi pour eux.

Il faut posséder une certaine assurance de soi pour oser exprimer ses besoins. C’est un risque de se rendre vulnérable à ce point-là. Mais ne pas le faire est même plus risqué. Chose intéressante à ce fait, lorsqu’on ose partager un besoin ou une faiblesse avec une personne qui nous aime, elle peut alors communiquer plus profondément que jamais avec nous. Lorsque l’autre personne répond à notre partage avec compréhension et compassion, cela vient confirmer que tout va bien dans notre relation, et nous rapproche même plus l’un de l’autre.

À lire aussi :

Dix choses nécessaires pour cultiver l’intimité

Quand plus rien ne va, dites la vérité

Soyez directs!

Le véritable langage de l’amour, c’est la communication

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires