Sexualité dynamique

Auteur: Rusty Wright

cuddlepar Rusty Wright, traduit de l’anglais par Fleur Clapot

Découvrir le secret de l’amour

« Une vie sentimentale épanouie. Comment en avoir une ? Comment être pleinement satisfait par sa vie sexuelle ? »

Dans les universités du monde entier, des étudiants se posent la question. Pourquoi ? Parce qu’avoir du plaisir, et être comblé émotionnellement, sont deux aspects majeurs de la sexualité.

La sexualité occupe beaucoup nos esprits. Deux psychologues des universités du Vermont et de Caroline du sud, affirment que 95% des gens y pensent au moins une fois par jour. Vous vous demandez sûrement : « Se peut-il que les 5% restant n’y pensent pas ? »

Se concentrer uniquement sur la technique, est un des moyens les plus sûrs de passer à coté d’une sexualité dynamique. Bien qu’il n’y ait aucun mal, à en apprendre les rudiments notamment, la technique n’est pas une solution en soi.

La pornographie : Quels en sont les effets?

Aux prises avec la porno? Écrire à un mentor

De bons rapports avec son partenaire favorisent de bonnes relations sexuelles. Anthony Pietropinto, psychiatre et auteur renommé, et Jacqueline Simenauer, coauteur, ont écrit ceci « Lorsque des problèmes émotionnels, tels que la colère ou le besoin de contrôler l’autre, se trouvent sur le chemin de l’épanouissement sexuel, le voyage s’interrompt jusqu’à ce que ces conflits soient résolus.»

Beaucoup de sexologues s’accordent pour dire, que prouesses techniques ne riment pas forcément avec prouesses sexuelles. Ils mettent l’accent sur le fait, que les qualités qui contribuent à la réussite de la vie sexuelle, sont identiques à celles qui contribuent au succès des relations interpersonnelles. Des qualités telles que l’amour, l’engagement et la communication.

Pensez à l’amour

Comme le célèbre conférencier et auteur Josh Mcdowell le fait remarquer, la déclaration romantique « Je t’aime », peut être interprétée de différentes manières. L’une d’entre elles est : « Je t’aime si-si tu sors avec moi…si tu es agréable à vivre…si tu restes avec moi…si tu acceptes d’avoir des rapports sexuels avec moi. » Ce type d’amour est donné en fonction de ce que l’autre personne fait. Une autre interprétation est : « Je t’aime parce que-parce que tu es beau (belle)…fort(e)…intelligent (e).» Ce type d’amour est donné en fonction de qui l’autre personne est. Ces deux types d’amour doivent être mérités.

Il est normal de vouloir être aimé pour qui l’on est, mais les ennuis commencent lorsqu’on aime ou lorsqu’on est aimé « si » ou « parce que ». La jalousie peut faire son entrée, si  une personne plus belle ou plus intelligente, attire sur elle les regards de l’autre. Ceux qui se savent aimés seulement pour leurs points forts, peuvent craindre d’avouer leurs faiblesses. Ce manque d’honnêteté risque d’affecter la relation.

La meilleure façon d’aimer

L’amour parfait est inconditionnel. Ce type d’amour déclare : « Je t’aime, point final. Je t’aime même si je dois rencontrer une personne plus belle que toi, je t’aime malgré tes défauts, je t’aime même si tu dois changer. Tes besoins sont plus chers à mes yeux que les miens. »

Une jeune femme et un jeune homme avaient prévu de se marier. A priori, ils avaient tout pour vivre un avenir heureux : popularité, intelligence, beauté, aptitudes sportives. Suite à un accident de ski elle fut paralysée à vie. Son fiancé la quitta.

Portée à l’écran dans le film « L’autre versant de la montagne », cette histoire vraie est  certes compliquée.S’agissait-il d’un amour « point final » ? Ou bien était-ce un amour « si » ou « parce que » ? L’amour inconditionnel (ou « moins conditionnel », car nul n’est parfait) est un des piliers d’une relation durable.

Dans les rapports sexuels  au sein du mariage, l’importance de l’amour inconditionnel se révèle évidente. Pour être épanouissant, l’acte sexuel doit se vivre avec la certitude d’être accepté et aimé, car il devient ainsi, non plus une performance égoïste, mais l’expression intense d’un amour réciproque.

Un engagement mutuel

L’engagement est une autre composante d’une relation forte et d’une sexualité dynamique. Deux personnes entièrement engagées l’une envers l’autre, renforcent leur relation. Sans engagement mutuel, aucune d’elles n’aura l’assurance d’une relation sûre. La peur de ne pas trouver le soutien de l’autre en cas d’épreuve, peut exister. Et cela peut fragiliser leurs liens.

En matière de sexualité, l’engagement total et permanent s’avère tout aussi crucial. Il apporte en effet, un sentiment de sécurité à chacun des partenaires. Sans l’impression de devoir se battre pour garder l’autre, chacun devient libre de pouvoir simplement, pleinement apprécier l’autre. L’engagement peut être à la fois le résultat et l’expression de l’amour inconditionnel. Il contribue à engendrer la satisfaction.

La communication

La communication constitue une troisième qualité à cultiver, si l’on désire une relation forte et une sexualité dynamique. L’amour réciproque et l’engagement mutuel, doivent être communiqués par la parole et par les actes. Lorsqu’un problème surgit, les partenaires doivent en parler et pardonner, plutôt que de se murer dans le silence et bouillir intérieurement. Pour reprendre l’expression d’un professeur de sociologie, «  Les préliminaires incluent nos rapports quotidiens l’un avec l’autre ». Votre façon de communiquer affecte chaque aspect de votre vie ; chaque aspect de votre vie affecte votre sexualité. Les couples doivent communiquer leurs espoirs, leurs rêves, leurs peurs et leurs blessures, mais aussi les petits détails de la vie courante, s’ils aspirent à une relation florissante.

La sexualité est une forme de communication. Il ne fait aucun doute, que le ressentiment ou la mauvaise communication, auront des répercussions sur les rapports sexuels.Albert Richard Allgeier  et Elizabeth Rice Allgeier, psychologues, sexologues et auteurs, remarquent que «  de nombreux problèmes sexuels pourraient être résolus si les gens se sentaient libres de communiquer à leur partenaire sexuel…leur ressenti sexuel… »

Alors comment faire pour vivre une sexualité dynamique ? En développant les mêmes qualités qui permettent de construire une relation solide : être capable d’aimer de manière inconditionnelle, de s’engager de manière totale et permanente, ainsi que de communiquer de façon claire et sensée. Ces qualités réunies aident à atteindre un maximum d’unité et  à apporter infiniment de plaisir.

Jusqu’à présent j’ai présenté l’idée, que la sexualité est supposée s’épanouir au sein d’un mariage heureux. « Mais, » direz-vous, « qu’en est-il des rapports sexuels avant le mariage ? » Bien évidemment, il s’agit la d’un sujet très polémique. Tout en respectant ceux qui seraient d’un avis contraire, je conseille aux couples d’attendre le mariage avant d’avoir des rapports sexuels. Pourquoi ? Voici trois raisons.

Pourquoi attendre ?

Tout d’abord, pour des raisons pratiques. La sexualité avant mariage peut empêcher la naissance d’une relation solide et d’une sexualité dynamique. Trop souvent, elle s’avère être une expérience égocentrique. Après les rapports, un des partenaires pourrait dire « je t’aime » alors que l’autre serait en train de penser « j’aime ça ».

Très souvent, les relations sexuelles ont lieu en l’absence d’engagement total et permanent. Cela peut conduire à un sentiment d’insécurité dans la relation. Des problèmes à court ou long terme peuvent en découler, en particulier impliquant la perte de confiance en l’autre. Un couple non marié peut par exemple se dire, « S’il/elle l’a fait avec moi, avec qui d’autre a-t-il/elle eu des rapports ? » Après le mariage ce genre de pensée peut surgir, « Si avant le mariage, mon/ma partenaire a dépassé cette limite, comment savoir s’il/elle n’en dépassera pas d’autres maintenant que nous sommes mariés ? » Le doute et la suspicion peuvent s’immiscer dans la relation et la ronger peu à peu.

Piètre communication, piètre sexualité

La sexualité avant mariage peut également inhiber la communication. Chacun peut se demander, « Qu’est ce que je vaux, en comparaison aux autres aventures de mon partenaire?  Leur  parle-t-il/elle de mes performances en la matière ? » Ou bien encore,« Puis-je être totalement honnête et vulnérable, et ouvrir mon cœur à quelqu’un qui ne sera peut-être pas à mes côtés demain ? Puis-je me donner entièrement à quelqu’un qui n’est pas entièrement mien ? Il y aura toujours de la retenue émotionnelle en moi.» Chacun devient donc moins ouvert ; la communication s’affaiblit. Une piètre communication conduit à une piètre sexualité. Des sentiments négatifs en résultent, la communication se détériore à l’image de la relation. En bref, la sexualité avant mariage est dangereuse pour un couple, car il réduit ses chances d’atteindre un maximum d’unité et de plaisir.

Une jeune femme de l’Université d’Arizona,reprend ainsi ce principe : «  Je comprends votre raisonnement sur l’unité. J’ai eu plusieurs partenaires sexuels avant de me marier. J’ai eu l’impression de laisser une partie de moi avec chacun de ces hommes. Ce que vous expliquez, c’est qu’il est logique qu’une personne se réserve, afin de pouvoir se donner entièrement à son conjoint. »

La seconde bonne raison d’attendre est la suivante : aucun argument en faveur de la sexualité avant mariage n’est valable. Il est bien sûr toujours facile de rationnaliser les choses dans le feu de l’action et se dire que c’est un bon choix. C’est précisément pour cela, qu’il est important de décider avant,afin de penser avec son cerveau, plutôt qu’avec ses glandes. Examinons à présent 7 arguments classiques.

L’argument statistique : « Tout le monde le fait ».Pas du tout ! Si certains chiffres sont élevés, aucun n’atteint les 100%. De plus, même si tel était effectivement le cas, cette motivation resterait ridicule. Si 90% de vos amis développaient un ulcère, auriez-vous envie de les imiter? Le devriez-vous ? Je ne veux pas comparer le sexe à une maladie, je veux simplement souligner que «Tout le monde le fait », n’est pas un argument recommandable ou juste. Il vous faut avoir une meilleure raison.

L’argument biologique : « Le sexe est un besoin biologique, au même titre que le besoin de manger, de respirer ou de boire. Lorsque j’ai une impulsion, il me faut la satisfaire. » Vous ne pouvez pas vivre sans manger, respirer ou boire. Croyez-le ou non, vivre sans avoir de relations sexuelles est tout à fait possible. (Des recherches le prouvent.)

L’argument contraceptif : « La contraception moderne a totalement éradiqué la peur d’une grossesse. » Ne vous méprenez pas, cette éventualité existe toujours. Aucun moyen de contraception n’est fiable à 100%. Il ya beaucoup de grossesses non prévues, dans le cadre du mariage. Beaucoup de couples mariés ont eu des « petites surprises ».

Même avec tout l’attirail de contraception moderne, chaque année aux Etats-Unis, on dénombre un million de grossesses chez les adolescentes. Si la « solution » de l’avortement est choisie, le risque de cicatrice émotionnelle est bien réel, et beaucoup portent longtemps le fardeau de la culpabilité. Par ailleurs, on estime à 55 millions, le nombre d’américains, soit à peu près un sur cinq,  ayant contracté une maladie sexuellement transmissible (MST). Chaque année, il y a près de 12 millions de nouvelles infections aux ÉtatsUnis,  soit 2 cas par minute en moyenne.

Environ 6000 personnes sont contaminées par le virus du sida chaque jour. Aux Etats-Unis, le SIDA est la première cause de décès chez les 25-44 ans, selon les Centres Nationaux du Contrôle des Maladies. Le soi disant « sexe sans risque » fait courir plus de risques que l’on croit. Les préservatifs peuvent glisser, se casser et fuir. L’Université John Hopkins, a présenté le résultat de ses recherches, sur la transmission du sida par des hommes porteurs du virus, chez des femmes brésiliennes non infectées. Il s’est avéré difficile d’identifier les femmes très susceptibles de contracter le virus du sida, par le biais de sources autres, que leurs propres partenaires infectés. Parmi les femmes déclarant que leurs partenaires utilisaient des préservatifs systématiquement lors de leurs rapports sexuels, 23% sont devenues porteuses du virus.

L’argument hédoniste : « Cela procure tellement de plaisir avant …et après ! » La question se pose : « combien de temps après ? » Ce qui peut vous procurer du plaisir pendant quelques secondes, peut vous briser pour de nombreuses années. L’épanouissement personnel peut difficilement être atteint sans le respect de soi. Sans oublier l’autre personne. Il arrive que le plaisir de l’un fasse le malheur de l’autre.

Aimeriez-vous être considéré comme la machine à plaisir d’un autre ?

Magic Johnson, la star du basketball, en a choqué plus d’un, en annonçant qu’il était atteint du sida. Désormais marié et fervent promoteur de l’abstinence avant le mariage, il admet que ses sexploits- une suite d’aventures d’une seule nuit- l’ont laissé vide : « J’étais l’homme le plus seul de toute la planète…je n’avais personne à qui me confier, personne qui m’aimait pour qui j’étais. Pour Earvin (son nom de naissance, son vrai lui), et non pour Magic (la légende du sport). »

L’argument de l’expérience: « C‘est en pratiquant qu’on devient parfait, et je veux vraiment combler mon partenairequand je serai marié(e). » Comme vu précédemment, la communication et l’engagement, et non la techniqueseulement,sont les clés d’une sexualité dynamique ; Pourquoi ne pas apprendre avec votre propre conjoint, ensemble,  plutôt qu’avec la femme, la sœur, le mari ou le frère de quelqu’un d’autre ? Gardez en tête également, qu’un bon ajustement sexuel prend dutemps, de l’amour et de la compréhension.

L’argument de la compatibilité : « Il nous faut pratiquer pour savoir si nous sommes compatibles sexuellement, en particulier parce que le mariage est un si grand pas. » Certains l’expriment ainsi : « Il faut essayer une paire de chaussures avant de l’acheter ! » Cette idée « d’essayer avant d’acheter » ne tient pas la route, car l’être humain est très flexible et marche presque à tous les coups. Là encore, la sexualité avant mariage peut éroder la confiance et la communication. Il est plus judicieux de tester lacompatibilitédes personnalités. Même les couples mariés heureux, ont souvent besoin de plusieursannées pour s’adapter sexuellement l’un à l’autre.

D’autre part, la sexualité peut voiler le problème. Le sexe n’est pas la clé de l’amour,c’est l’inverse. Les couples qui envisagent le mariage en pensant « Nous nous aimons, donc nous pouvons avoir des rapports » ou bien «  Nous verrons bien en ayant des rapports, si nous nous aimons vraiment », courent à la déception. Ils se peut qu’ils découvrent, que ce qu’ils prenaient pour de l’amour, n’était en fait qu’un amas de sensations sexuelles. Attendre avant le mariage ne garantit pas que vous serez compatibles émotionnellement, mais aide à créer un climat moins confus, pour prendre les bonnes décisions avant de vous marier.

L’argument marital : « Si nous nous aimons sincèrement et avons décidé de nous marier, pourquoi attendrela permission, à un moment donné ? » Les projets n’aboutissent pas toujours. (Il se peut que vous connaissiez quelqu’un qui a vécu une rupture de fiançailles – peut-être cela vous est-il arrivé personnellement ?). L’engagement public lors de la cérémonie du mariage peut se révéler être une preuve importante d’engagement. Pourquoi ? Parce qu’être capable de s’engager en public requiert beaucoup de conviction. Prononcer ses vœux de mariage devant tout le monde, aide à rassurer chacun de la sincérité de l’autre. Cela peut également permettre d’empêcher une éventuelle rupture. Le désir  de ne pas être considéré comme un briseur de promesse, peut dissuader d’aller voir si « l’herbe est plus verte » ailleurs. Si le mariage n’est bien sûr pas la garantie que l’un ne quittera pas l’autre, il constitue tout de même un bon moyen de prévention.

Troisièmement, attendre s’explique par des raisons morales. Selon la perspective biblique, Dieu nous demande clairement d’attendre. Vous vous dîtes peut-être, « Tu vois, je t’avais bien dis que Dieu ne voulait pas que je m’amuse un peu. » Beaucoup pensent cela au départ, jusqu’à ce qu’ils réalisent que Dieu, en tant que parent aimant, nous donne des interdictions pour notre bien. Il veut tellement mieux pour nous !

Attendre avant le mariage peut permettre à chacun des partenaires, d’avoir la confiance, la sécurité, l’assurance et le respect de soi, indispensables à la création d’une relation solide. « J’aime vraiment ce que vous dites à propos du fait d’attendre, » a affirmé une jeune mariée, suite à une conférence à l’Université de Sydney en Australie. « Il a fallu que mon fiancé et moi prenions une décision et nous avons choisi d’attendre. » (Chacun d’eux avait eu des rapports sexuels avec d’autres partenaires.) « Avec toutes les autres tensions et le stress lié aux fiançailles, avoir des rapports sexuels n’aurait été qu’une autre source de soucis. Attendre avant  d’être mariés, pour commencer à avoir des rapports,a été la meilleure décision que nous ayons prise. »

L’aide la plus précieuse

Le concept ultime, qui constitue certainement le plus grand atout pour réussir sa sexualité, est le respect de notre être tout entier. La vie humaine a trois dimensions : physique, mentale et spirituelle. Si dans le cadre du mariage, la communication dans l’un de ces domaines fait défaut, la relation est incomplète.

Certains sont surpris d’apprendre que sexualité et spiritualité font bon ménage. Une étude très réputée, réalisée par l’Université de Chicago, concernant la sexualité en Amérique, en est arrivée à la conclusion suivante : parmi les femmes, celles appartenant à la branche conservative du Protestantisme, sont celles qui déclarent toujours atteindre l’orgasme lors de leurs rapports sexuels. Bien que ce résultat ne prouve rien en lui même, la forte corrélation entre l’engagement spirituel etle plaisir sexuel, a poussé les chercheurs à conclure que l’idée du chrétien sexuellement réprouvé est un mythe.

De toute évidence, les écrivains bibliques présentent une image très saine de la sexualité. Le cantique hébreu de Salomon, une histoire d’amour merveilleuse et passionnée, est considéré par exemple, comme l’un des meilleurs ouvrages sur la sexualité, jamais écrit.

Si l’on se place d’un point de vue spirituel, tout est centré autour de la personne de Jésus Christ de Nazareth. Des preuves soutiennent qu’Il est Dieu, comme Il le déclare, et en tant que Dieu, ce qu’Il offre peut toucher chacun d’entre nous d’une manière toute personnelle, y compris dans le domaine de la sexualité.

Un des chrétiens du premier siècle a transcrit en ces termes, la qualité de l’amour que Dieu nous offre : « L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout , il supporte tout. L’amour ne périt jamais… »
Qui d’entre nous ne rêve pas d’aimer ou d’être aimé ainsi ?

La source du pouvoir

Lors de Son passage sur terre, Christ a expliqué que nous naissons physiquement vivants mais spirituellement morts. Il a affirmé, qu’afin de pouvoir trouver cette spiritualité, nous devons naître de nouveau. Jésus nous offre une vie de pouvoir. Pouvoir de vivre, pouvoir d’aimer les autres moins conditionnellement, pouvoir de contrôler sa vie sexuelle. Même après avoir expérimenté la sexualité avant mariage, chacun peut trouver en Dieu le pouvoir d’arrêter, de résister à d’autres tentations et d’attendre son partenaire de vie.

Jésus nous offre également le pardon de nos offenses – quelles qu’elles soient- car Il est mort sur la croix pour nous, subissant la punition que nous méritions. Chacun a la possibilité d’être complètement pardonné, s’il ou elle vient à Christ. Dieu peut laver l’esprit de celui ou de celle qui souffre d’une culpabilité passée. Il peut restaurer la liberté de l’amour mutuel et de la confiance dans un couple.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer cette aventure spirituelle, est de croire que Christ est mort pour vous, de demander et d’accepter le pardon qu’Il vous offre et de L’inviter dans votre vie. Cela revient à dire avec foi, « Jésus Christ, j’ai besoin de toi. Merci d’être mort pour moi. Je T’ouvre la porte de ma vie et Te reçois comme Sauveur. Donne-moi la vie abondante que Tu as promise. »

La venue de Christ dans votre vie, vous permettra de commencer à vivre avec une nouvelle dimension spirituelle et avec l’assurance de la vie éternelle. En grandissant dans votre nouvelle relation avec Lui, vous verrez vos attitudes et vos actions changer et devenir plus épanouissantes. La vie ne deviendra certainement pas parfaite. Elle sera toujours ponctuée de combats et de découragements, mais vous aurez un nouvel Ami avec lequel les surmonter. Le chrétien qui mûrit, expérimente une vie riche de défis et de récompenses.

Les couples mariés  qui grandissent dans leur relation personnelle avec Dieu, verront leurs esprits, leurs pensées et leurs corps se rapprocher. Leur amour, leur engagement et leur façon de communiquer deviendront de plus en plus dynamiques, de même que leur sexualité.

Si cette prière est la vôtre, dîtes-le nous !

Source de l’article : www.RustyWright.com

Print


Une réponse à “Sexualité dynamique”

  • Astra says:

    re Lygie !J’imagine bien que tout le monde e0 trouver ta compo tre8s belle, sutrout pour ceux qui ne connaisse pas, lors de mon expo beaucoup me demander avec quoi je les faisais, je leur faisais voir mes premie8res fleurs avec mes collant mousse, le0 je leur ai dit que mon mate9riel je le trouve que sur internet car dans les magasins spe9cialiser il n’y avait pas autant de choix voir pas du tout. Une chance que Monjira a de beaux coloris et des nouveaute9s, pour toujours s’ame9liorer Puis quel diffe9rence e0 travailler alors qu’avant je devais tirer de trop le0 sa va tout seul.Bisous

Afficher vos commentaires