Dix façons de soutenir votre épouse dans son rôle de belle-mère

Auteur: Michael Jantzen
57422423-290x220
Traduit de l’anglais par Isa Martinetto
Je viens de demander à ma femme depuis combien de temps elle est belle-mère. Elle pouvait me le dire presque à la seconde près : « Quatre ans, quatre mois et quatre jours. » Elle a fait beaucoup de choses dans sa vie : elle a couru des semi-marathons, obtenu une maîtrise et même changé l’huile sur cinquante camions par jour pour un emploi d’été, mais rien ne surpasse le défi d’être belle-mère pour mes deux garçons chaque week-end.
Elle a relevé le défi magnifiquement, mais cela a pris du temps. Parfois, elle s’est sentie seule et incomprise. Pour la soutenir, j’ai dû découvrir ce dont elle avait vraiment besoin de ma part. Avoir une famille recomposée est toujours incroyablement difficile, mais notre travail d’équipe et notre communication s’en sont trouvés grandement fortifiés.
Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!
Voici 10 conseils pour soutenir votre femme dans son rôle de belle-mère
1. Elle a besoin de temps pour grandir dans l’amour inconditionnel. Ce genre d’amour est plus dur pour elle que pour vous. L’amour pour vos enfants ne coule pas naturellement dans ses veines. Vous êtes capable de leur pardonner et d’être patient envers eux beaucoup plus facilement qu’elle, parce qu’ils sont votre chair et votre sang. Ne vous attendez pas à ce qu’elle soit une belle-mère enthousiaste, joyeuse et affectueuse tout le temps. Donnez à l’amour le temps de grandir.
2.  Elle a besoin que vous l’écoutiez patiemment lorsqu’elle partage sa déception. Elle se contente de moins que ce qu’elle espérait. Vous êtes peut-être l’homme de ses rêves, mais vous venez avec du bagage non désiré. Aucune femme ne rêve de partager les ressources financières entre deux ménages ou de devoir s’adapter à l’emploi du temps et aux décisions d’une autre femme. Elle ne rêvait pas de soirées romantiques interrompues par des textos de votre ex.
3.  Elle a besoin d’encouragement, et non de critiques. La « marâtre » est l’exception et non la norme. La plupart des belles-mères travaillent vraiment dur à leur rôle; elles veulent que la famille recomposée fonctionne réellement. Votre femme veut probablement s’améliorer dans ce domaine. Elle pourrait même se sentir en échec. Si vous devez lui parler d’un problème récurrent, faites-le autour d’un dîner romantique et dites-lui premièrement combien elle est exceptionnelle.
4. Elle a besoin que vous lui accordiez le temps qu’il lui faut pour établir une bonne relation avec vos enfants. Les hommes aiment arranger les choses; mais quand il s’agit des relations en famille recomposée, cette tendance peut vraiment se retourner contre vous. Les suggestions bien intentionnées sont facilement comprises comme étant une critique implicite et peuvent faire qu’une belle-mère se sente mal dans sa peau. Elle et les enfants pourraient même interpréter ces propos comme étant arrogants. La frustration et l’impatience se trouvent souvent à l’origine de telles suggestions. Il n’y a pas de solution rapide.
5. Elle a besoin de votre soutien. Les belles-mères ne gagnent pas le respect dès l’instant où elles forment une nouvelle cellule familiale. Le respect est généralement obtenu à long terme. Si elle corrige les enfants ou dit « non » à leur dernière demande, dites-leur d’écouter leur belle-mère, même si vous n’êtes pas d’accord avec elle. Vous pouvez lui en parler plus tard, en privé et en douceur. Si les enfants se rebellent contre elles, assurez-vous qu’ils savent que c’est votre décision à vous deux. Formez un front uni et ne cédez pas.
6.  Elle a besoin que vous souligniez ses efforts. C’est toujours une bonne idée de montrer votre appréciation à votre partenaire, mais quand elle est belle-mère, c’est encore plus vital. Elle ne recevra peut être pas souvent de câlins, de baisers ou de « je t’aime » des enfants. Faites preuve de reconnaissance dans la présence des enfants : « Merci pour le dîner délicieux que tu as préparé pour nous. » Dites à vos enfants de dire « merci » aussi. Lorsque vous êtes en tête à tête avec elle, répandez-vous en compliments précis : « Tu t’appliques vraiment beaucoup pour préparer ces déjeuners pour l’école. » « Merci d’être si patiente lorsque ce lieu se transforme en chantier chaque week-end. »
7. Elle a besoin que vous l’écoutiez sans vous offusquer. Je suis sûr que vous avez vécu cela : elle vous de ce qui ne va pas, de ce qui la dérange, et soudainement, vous êtes sur la défensive; votre orgueil en prend un coup. Vous vous sentez comme si elle vous demandait l’impossible. Lorsque cela arrive, rappelez-vous : elle ne s’en prend pas à vous. Elle a juste besoin d’exprimer ses frustrations à l’égard de la dynamique de la famille recomposée. Écoutez attentivement, sans vous offusquer, en manifestant de la douceur envers elle.
8. Elle a besoin que vous respectiez sa vision de la situation. Votre point de vue sur la situation est incomplet. La façon dont vous voyez les choses a été façonnée par vos expériences passées avec votre ex-conjointe. Vous avez également une gamme d’émotions qui agissent sur la façon dont vous communiquez avec votre ex. Votre partenaire peut vous offrir une perspective nouvelle et une précieuse sagesse alors que vous planifiez des décisions en équipe ou essayer de résoudre les conflits avec votre ex-conjoint. Elle va se sentir validée lorsque vous lui demandez conseil.
9. Elle a besoin d’un endroit rien qu’à elle. Les enfants ont une façon à eux d’envahir la maison. Chaque pièce devient un terrain de jeu, et on peut croire qu’ils ont seulement deux volumes : fort et plus fort. Nous avons tous besoin d’un répit pour rester sain d’esprit, mais en tant que belle-mère, votre femme en a encore plus besoin. Elle n’est peut-être pas habituée au chaos, alors préservez une chambre qui est juste pour elle ou achetez un fauteuil de lecture pour votre chambre à coucher. Si elle peut se ressourcer, elle aura plus d’énergie à offrir à la famille.
10. Elle a besoin de se trouver seule avec vous de temps en temps. Le taux de divorce pour les deuxièmes mariages est encore plus élevé que pour les premiers mariages; il est donc crucial que vous préserviez du temps pour être seuls ensemble : réservez une nuit à l’extérieur; gardez-vous une soirée de rendez-vous habituelle, faites un voyage de temps en temps. Assurez-vous de le planifier ou cela ne se fera pas. Pendant ces temps à part, concentrez-vous exclusivement l’un sur l’autre sans parler du reste. Répondez uniquement aux appels d’urgence ou aux textos urgents. Protégez votre temps ensemble afin de rester ensemble.
Lorsque vous travaillez à prioriser les besoins de votre femme et à vous en souvenir, elle se sentira respectée, comprise et aimée. Elle sera encore plus motivée à devenir la meilleure belle-mère possible. Votre vie de couple deviendra une source de force et de joie alors que vous ferez face même aux défis les plus difficiles dans votre famille recomposée. Vos enfants auront un plus grand sentiment de sécurité, alors que vous leur montrez ensemble ce qu’est un mariage sain.
Prochaines étapes pour aujourd’hui :
Vous sentez-vous perdu dans votre famille recomposée? Parlez-en à l’un de nos mentors bénévoles. C’est confidentiel et gratuit.
Lire aussi:
Beau-père, ses hauts et ses bas
Vivre dans une famille recomposée
Noël en famille, recomposée
Print


4 réponses à “Dix façons de soutenir votre épouse dans son rôle de belle-mère”

  • Marie says:

    Bonjour, une jeune femme de 28ans , je suis tombée tout à fait par hasard sur votre site , j’ai d’ailleurs bien appréciée vos articles. Il ya un an et demi , avec un homme de 27 ans mon ainée on est tombés follement amoureux l’un de l’autre,Envers et contre tous , nous nous sommes unis devant Dieu et les hommes ,il n’est pas seul, il a trois triplettes de six ans dont il a la garde exclusive , j’étais consciente de ce qui m’attendait , je savais que ce ne serait pas facile toujours mais pas aussi difficile que sa ne l’est. Les gamines sont globalement faciles et adorables .L’obstacle principal est la vision différente que nous avons sur l’éducation .Mon conjoint est du type laxiste , qui cède à tout qui minimise certains détails;je ne suis pas forcément d’accord pour moi la rigueur et la discipline sont des détails qui ne peuvent pas manquer à une éducation ,que l’on veut bonne en tous cas .Nous vivons ensemble depuis 4 mois alors bien sur les premiers jours se sont bien passés mais plus les semaines passent ,plus les prises de tête se multiplient et sa vient toujours des gamines, Jusqu’ici il n’y a tout de même pas eu de débordement majeur jusqu’à hier . Je faisais la vaisselle , de la cuisine il ya une vue sur le salon , deux des fillettes sautaient sur les canapés lui était à coté , j’ai dit ” décidément , il nya rien à faire, combien de fois vous ai je dis d’arrêter de sauter sur les canapés ” et mon mari qui répond instinctivement me disant que si elles sautaient sur le canapé c’est parce qu’il chahutait avec elles , comme pour leur trouver une excuse , je n’ai pas apprécié , j’ai eu le sentiment qu’il s’interposait . A tort ou à raison , je me suis sentie frustrée et a a fini par dégénérer en une violente bagarre dans la cuisine , comme pour me maîtriser, il m’a giflé, je lui rendu sa gifle , cassé la vaisselle , bref sa a été le chaos total , j’ai eu très mal dans ma chair.
    Jamais je n’aurai cru qu’on serait à l’origine d’une scène pareille.
    J’ai appelé une amie commune qui a intervenu , 24h après les choses semblent s’arranger mais au fond de moi , je sens que ce qui s’est passé entachera profondément les sentiments que j’ai pour lui,
    et je me dis que s’il ya une chose que je dois faire maintenant , c’est me ”détacher” de ses gosses, ne plus avoir se devoir de m’investir comme si c’était mes propres enfants en voulant imposer une certaine discipline , juste me contenter d’assumer mes responsabilités vis à vis d’elles , veiller à ce qu’elles mangent , portent des vêtements propres etc,, et ne plus avoir à m’interposer ou exiger quoi que ce soit si sa doit me valoir une rupture ,après tout je ne suis qu’une belle mère , tant pis pour lui s’il en fait des petites pourries , merci de me lire et de me donner votre avis ,
    Bien à vous.

    • Belle maman says:

      Je suis moi aussi belle maman. la situation est différente, mais finalement elle se ressemble puisque nous sommes 2 belle-mères. La fin de votre texte est effectivement ce que j’applique depuis quelques temps. Prendre de la distance vis à vis des enfants et se contenter du minimum. C’est finalement la seule chose qui nous revient dans notre rôle de belle-mère. Ne pas trop en donner, pour ne pas trop en attendre.

  • bacsy says:

    Bientôt un an que le précédent message a été rédigé…
    Je vis une belle histoire d’amour mais je sens que notre relation m’échappe, car mon chéri ne se rend pas compte de mon besoin profond d’être uniquement avec lui. Il a trois enfants, 18, 16 et 11 ans dont il a la garde. Il se démène pour ses enfants, mais ne sait plus penser à lui.
    de mon côté, j ai un fils de 10 ans,et nous avons l’habitude de vivre tous les deux. Passer de deux à 6, ce n’est pas facile pour moi. Mon chéri est très trop pris par son quotidien, et ne fait plus attention à moi lorsque je suis là. C’est comme ça que je ressens les choses.
    Il est très, trop “gaga” de sa fille et lui passe tout, je trouve.
    Elle appelle régulièrement son père, quasi chaque nuit, parce qu’elle a soif, froid, chaud……..
    Là, j’avoue, que je ne le comprend pas, et il ne supporte pas que je lui dise quoique ce soit vis à vis d’elle. C’est très difficile à vivre. Nous parlons d’acheter une maison ensemble, mais j’ai peur, de ce que cette vie en commun donnera. Je lui ai dit que j’avais besoin d’énoncer des règles communes, cela lui semble dérisoire. sa fille entre et sort de notre chambre, comme si c’est normal, il ne voit pas le problème. Elle se brosse les dents dans notre salle de bains(avant elle y avait toutes ses affaires!!!) Alors, je veux bien être patiente mais comme il ne manifeste pas ni l’envie ni le besoin que l’on soit tous les deux, je ne sais plus…….
    un avis, une réaction, merci d’avance

  • S says:

    Bonjour j’aurais besoin d’échanger avec d’autres belles mères en privée, comment faire ?

Afficher vos commentaires