Guide de survie de la mère célibataire : Un panier plein de rêves

Auteur: Linda McCutcheon

Traduit de l’anglais par Isa Martinetto

Un espoir différé rend le cœur malade, mais un désir accompli est un arbre de vie. (Proverbes 13.12)

Quand nous étions des petits enfants, nous jouions à faire semblant et à atteindre les étoiles. Je me souviens que je voulais être une ballerine et une infirmière. En tant qu’adultes, en particulier comme mères célibataires, notre vie devient très occupée, mais je vous encourage à ne jamais cesser de rêver! Au milieu du chaos et des prises de décisions difficiles, le rêve nous donne un sentiment d’espoir.

Dans le livre One Perfect Word, l’auteure Debbie Macomber nous parle de dresser la liste de 20 passions qui définissent nos vies. Pour moi, il ne s’agissait pas seulement d’un exercice amusant, mais d’une évaluation de mes rêves. Nous avons besoin de vivre dans le concret du quotidien, mais nous avons besoin d’y ajouter un ingrédient principal : les rêves. Je souffre de vertige; donc, ma liste de rêves ne comprendra jamais l’ascension du mont Everest, mais j’ai une passion pour les voyages. Donc, devinez quoi? Je fais des recherches sur un éventuel prochain voyage. Aucun de nous n’est pareil, donc, c’est à votre tour de rêver.

Pour mieux connaître Jésus : Développer sa relation avec Dieu

Des questions? Écrire à un mentor

La vie peut être très routinière

Nous avons des responsabilités et des agendas. Nos enfants nous prennent du temps et de l’énergie. Néanmoins, il est important de prendre le temps de rêver un peu et de rédiger une liste de certaines choses que vous aimeriez faire dans les trois à cinq prochaines années. Datez-les et décidez quelles mesures prendre pour commencer à réaliser vos rêves. Ce n’est qu’en mettant un pied devant l’autre que nous pouvons aller de l’avant.

Anatole France a dit : « Pour accomplir de grandes choses, il ne faut pas seulement agir, mais aussi rêver; pas seulement planifier, mais aussi croire. »

Peut-être rêvez-vous de retourner à l’école. Vous pouvez commencer à économiser de l’argent pour suivre un cours du soir. Que dites-vous de l’idée de planifier un voyage avec vos enfants? Recherchez des endroits où vous souhaiteriez les emmener et commencez à travailler sur la logistique. Cela ne peut peut-être pas se faire d’ici le mois prochain, mais vous pouvez commencer à économiser dès aujourd’hui. Dix ans après le départ de mon ex-mari, j’ai pu emmener mes filles sur un voyage outre-mer. Cela peut vraiment se faire. Pour rendre vos rêves possibles, vous devrez établir un budget qui permet leur réalisation.

Rêver selon son budget

Notre monde gère mal ses ressources pécuniaires. Les mères monoparentales ont besoin d’utiliser l’argent à bon escient. Peut-être êtes-vous financièrement à l’abri, mais nombreuses sont celles qui essaient de joindre les deux bouts entre deux chèques de paies.

Juste au moment où vous avez réussi à mettre un petit montant de côté, une dépense importante se présente. Si c’est le cas, vous serez heureuse d’avoir économisé de l’argent et de pouvoir éviter d’utiliser votre carte de crédit.

Vous pouvez obtenir des feuilles vierges pour établir votre budget sur internet ou en dresser un vous-même. Utilisez cette feuille pour noter vos dépenses chaque mois et inscrire ce que vous épargnez. Lorsque vous avez l’impression d’être sur la bonne voie, essayez de mettre un peu d’argent de côté pour la retraite. Cela ne se fait pas par magie, mais en y travaillant vous pourrez y arriver.

Ne dépensez pas de l’argent que vous n’avez pas

Le prochain récapitulatif de carte de crédit vous rappellera les dangers de vivre au-delà de vos moyens. Si vous connaissez un bon conseiller financier ou un bon gestionnaire, il pourrait être avantageux de parler avec lui. Vous aurez peut-être à faire des sacrifices ou à vous restreindre maintenant, mais ce sera payant à long terme. Mes filles savaient que certaines choses ne pouvaient tout simplement pas se produire. Je n’en ai pas parlé tout le temps, mais je leur ai dit franchement que dans certaines situations, je ne pouvais leur payer plus que le nécessaire.

Mes filles ont fréquenté une école où il y avait beaucoup de familles riches. Les vêtements de marque étaient importants. Je ne pouvais pas me permettre cela, mais parfois je faisais de belles trouvailles dans les magasins de vêtements d’occasion. Les filles avaient un emploi et elles choisissaient parfois de s’acheter quelques petites choses. D’autres fois, elles apprenaient que les grandes marques ne les rendaient pas meilleures ou plus jolies. Aujourd’hui, mes filles savent ce que c’est que de budgéter à bon escient pour le présent tout en rêvant de l’avenir. Elles ont leurs propres listes de rêves.

Alors, comment gérer votre budget et rêver? Rédigez votre liste de rêves et établissez votre budget. Cela peut sembler difficile au début, mais n’abandonnez pas. Continuez à gérer ces deux listes ensemble et mêlez-les le long du chemin. Si tout ce que vous pouvez économiser aujourd’hui est un seul dollar, économisez-le. D’ici demain matin vous serez déjà un peu plus avancée.

Rappelez-vous la citation d’Anatole France : nous devons « non seulement planifier, mais aussi croire. »

Suite de la série  Guide de survie d’une mère célibataire :

La boîte à outils

Les limites

Ce monstre que l’on appelle PEUR

Test, test, 1, 2, 3

Les souvenirs

Faire son deuil

Le jeu du coupable

Se contenter de son état présent

Un panier plein de rêves

Le bilan

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires