Je me souviens!

Auteur: Josh McDowell

Savez-vous ce qui vous aidera à être créatif et à passer du temps de qualité avec vos enfants, des moments agréables dont ils se souviendront toujours?

Voici ce que j’ai fait : lorsque j’étais enfant, je n’ai pas passé beaucoup de temps avec mon père parce qu’il était souvent ivre. Le plus souvent, je n’étais pas fier de mon père; j’en avais honte. Alors, lorsque je suis devenu père, je me suis posé cette question : « Qu’aurais-je aimé faire avec mon père que je n’ai jamais fait? » pour ensuite le faire avec mes enfants. Ou je me posais la question suivante : « Que pourrais-je faire avec mon enfant pour qu’il s’en souvienne toujours? » L’idée, c’est de mettre tous ses efforts à être créatifs.

Aimer comme Jésus : Est-ce possible?

Vous voulez changer? Parlez-nous-en!

Par exemple, nous passions des vacances de Pâques en famille à Paso Robles, en Californie, et le samedi était libre. D’autres familles étaient là avec nous. J’étais là avec trois de mes enfants, et en tout, il y avait six enfants, et je me suis dit : « J’ai toujours voulu lancer des ballons d’eau à mon père, mais il n’a jamais voulu le faire. Il était bien trop sérieux pour faire une chose pareille. » Alors, j’ai demandé à mes enfants s’ils aimeraient lancer des ballons d’eau, et ils ont répondu : « Oui, Papa! »  Imaginez la scène : ils étaient alors âgés de 6 à 9 ans. J’ai pris un long tuyau d’arrosage, et je l’ai placé en cercle. Ensuite, nous nous sommes rendus en ville pour acheter des ballons, et c’est alors que j’ai découvert qu’ils ont des ballons faits exprès pour l’eau… Saviez-vous cela?

Alors, nous les avons tous remplis d’eau, pour ensuite les nouer. Nous en avions environ 200 en tout, rangés dans des bacs. J’ai invité les six enfants à faire le tour du tuyau d’arrosage et je me suis placé au centre du cercle. Je leur ai dit ceci : « Chaque fois que vous me frappez avec le ballon, vous gagnez 25 cents, mais chaque fois que j’attrape le ballon et que je vous le relance, je reprends 10 cents. »

Pendant environ 35 minutes, j’ai fait rire non seulement mes enfants, mais toute une foule d’adultes qui sont sortis voir ce que nous faisions. Il faut dire que je me suis trouvé trempé à l’os, et cela m’a coûté un peu d’argent, mais nous nous sommes tellement amusés! J’ai appris à attraper les ballons d’eau en suivant leur mouvement de mes mains, et une fois que j’ai compris le truc, alors, j’ai pu renvoyer le ballon à mes enfants en cherchant à les éclabousser à leur tour.

Savez-vous quoi? Mes enfants en parlent jusqu’à aujourd’hui. À la fin, tous les enfants ont sauté sur moi, là, au centre du cercle. Ils ne l’ont jamais oublié.

Voici une autre idée.

J’étais avec ma fille aînée à Détroit, au Michigan. Nous visitions un ami. Elle était jeune enfant à l’époque. Nous sortions souvent ensemble nous promener, et un jour, je lui ai demandé si elle aimerait faire le tour du voisinage à reculons. « Vraiment? », était sa première réaction. « Mais, personne ne fait cela… » « Je le sais, lui ai-je répondu, mais faisons-le quand même, pour nous amuser un peu. » Et nous nous sommes promenés à reculons pendant un temps. Nous n’avons rien appris de profond pendant ces moments, mais comme nous avons ri ensemble! Pendant des mois, elle l’a dit à tout le monde : « J’ai fait le tour du voisinage à reculons avec mon père! »

Soyez créatifs! Cela influencera à coup sûr vos enfants!

<<Retour à l’index

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires