Le guide de survie d’une mère célibataire : La boîte à outils

Auteur: Linda McCutcheon

Jamais je n’aurais pensé être un jour une mère célibataire. Il a suffi d’un instant, ou plutôt d’une seule question pour que ma vie soit bouleversée à jamais et qu’elle ne soit plus la même. Pendant des années, nous sommes allés ensemble à l’église en famille. Les gens avaient l’habitude de dire que nous ressemblions à la famille de la série Leave It to Beaver. Et voilà que je me retrouvais à élever mes enfants toute seule. Comment cela avait-il pu arriver?  

Je sais que beaucoup de femmes vivent la même chose que moi. J’appelle cela le syndrome de la mère célibataire. Notre énergie et notre concentration sont tout d’un coup tournées vers autre chose. Beaucoup parmi vous se trouvent à la croisée des chemins, ne sachant pas comment avancer, où aller, ni comment survivre. Je suis ici pour vous dire que VOUS POUVEZ Y ARRIVER. Respirez un grand coup et prenez vos décisions sans vous précipiter. Il est temps pour vous d’endosser un nouveau rôle.

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Le seul élément qui est demeuré stable dans ma vie alors que tout le reste n’était que chaos, c’est ma relation personnelle avec un Dieu qui a promis qu’il ne m’abandonnerait et ne me délaisserait point.

Jésus-Christ, son fils bien-aimé, a rendu cette relation possible lorsqu’il est mort pour que je puisse vivre. C’est de là que vient ma stabilité et c’est ce qui m’a permis de continuer à avancer. J’avais la certitude que je pouvais prendre ma vie en main et continuer à aller de l’avant. Cela a-t-il été facile? Bien sûr que non! La situation était-elle difficile à vivre et démoralisante certains jours? Oh que oui! Est-ce qu’il y avait de l’espoir pour moi et y en a-t-il pour vous aussi? OUI, et je n’ai absolument aucun doute là-dessus!!!

Première étape : Faire confiance à Dieu

J’aimerais vous raconter mon expérience lorsque j’ai commencé ma nouvelle vie de mère célibataire et que je faisais le choix chaque jour d’être la meilleure des mamans possible. Cela m’a demandé un effort conscient de faire confiance à Dieu et de le laisser diriger ma vie et guérir mon cœur meurtri. Dans mon ancienne vie, j’étais une maman au foyer et j’avais ouvert une petite garderie à domicile qui me permettait de subvenir aux besoins financiers de base de mon ménage. Lorsque je me suis retrouvée seule, j’ai été obligée de réintégrer le marché du travail.

Comme vous pouvez l’imaginer, beaucoup de choses avaient changé sur le plan technologique en sept ans et j’avais l’impression d’être de retour à la maternelle. J’avais beaucoup de choses à gérer puisque je devais maintenir un environnement aussi stable que possible à la maison et en même temps apprendre à utiliser les différentes touches de cette chose monstrueuse que l’on appelle ordinateur! Soyez encouragées. Vous pouvez avoir de L’AIDE, vous pouvez garder ESPOIR, vous pouvez être GUÉRIE. Je le sais parce que je l’ai vécu. Je n’ai aucun diplôme en psychologie, mais j’ai fait mon apprentissage à l’école de l’adversité et j’y ai appris les choses les plus importantes.

Si vous êtes en plein divorce, cela signifie que la vie vous oblige soudainement à prendre plusieurs décisions et que votre cœur est rempli de chagrin. Lorsque vous vous retrouvez dans ce genre de situation, il est difficile de savoir par où commencer. Sachez que vous n’êtes pas seule dans ce cas. Je n’ai pas rédigé cette liste en une fois, tout comme je n’ai pas réussi à aller de l’avant aussi rapidement. Cela m’a demandé du courage et de la force un jour à la fois, et une heure à la fois. Certains jours, je tremblais de la tête aux pieds! Mais je savais que Dieu ne m’avait pas oubliée. Je peux vous promettre qu’il ne vous a pas oubliée non plus. J’espère que certaines de mes suggestions vous aideront à endosser votre nouvelle casquette de mère célibataire.

La boîte à ressources

Nous avons beaucoup de chance d’avoir un certain nombre de ressources à notre disposition. Je sais que vous avez peut-être l’impression de ne pas en avoir beaucoup, mais sachez que vous en avez. Pendant cette période, prenez soin de vous. Je n’insisterai jamais assez là-dessus. Vous occuper de vous vous permet de prendre du recul par rapport aux choses. Étant donné que vous avez des enfants, vous aurez besoin d’énergie et de force pour prendre des décisions sages. Vous ne pourrez pas le faire si vous ne prenez pas soin de vous.

Cela ne sera pas facile, et il y aura des jours où vous aurez l’impression d’être sur les genoux. En ce qui me concerne, j’ai profité de toutes les ressources que j’avais à ma disposition pour être plus forte et en meilleure santé. J’ai endossé ma nouvelle casquette et même si j’avais parfois l’impression qu’elle était lourde à porter, j’ai utilisé des ressources qui m’ont permis de guérir. Je vous encourage à lire ces conseils pour savoir si certains d’entre eux peuvent vous être utiles.

  1. Consultez un médecin pour conserver un bilan de santé positif. Mon médecin avait l’habitude de me dire : « Linda, voici ce que vous devez faire pendant “un certain moment” pour retrouver des forces ». Le stress rend le corps vulnérable à toutes sortes de maladies. Vous devez faire très attention à votre santé.
  2. Nourrissez votre âme. Lisez la Bible. J’avais l’habitude de lire et de relire les psaumes. Ils étaient devenus les vitamines dont j’avais besoin tous les jours. Voici d’ailleurs l’un de mes psaumes préférés : « Délivre ton peuple, et bénis ton héritage, nourris-les, et élève-les éternellement » (Psaume 28.9). N’est-ce pas exactement ce dont votre famille a besoin aujourd’hui? J’ai trouvé une illustration décrivant ce verset et je l’ai conservée comme marque-page.
  3. Demandez du soutien aux amis en qui vous avez le plus confiance et qui sauront respecter votre souci de confidentialité. Cette leçon, je l’ai apprise à mes dépens, mais j’ai très vite trouvé des amis qui ont su respecter mon histoire et qui l’ont gardée pour eux. Faites attention aux personnes à qui vous racontez votre vie, vous ne pourrez jamais revenir en arrière si votre confiance est trahie.
  4. Profitez des ressources de votre bibliothèque locale en empruntant des livres ou en y lisant des articles qui vous encourageront, ou achetez des livres dans lesquels vous pourrez effectuer des annotations ou surligner des passages intéressants.
  5. Utilisez la bibliothèque de votre église. Maximisez votre emploi du temps chargé en empruntant un exemplaire de la Bible sur support électronique, ou d’autres ressources sur l’épanouissement personnel centrées sur les enseignements de Dieu que vous pourrez écouter pendant votre trajet à l’aller et au retour du travail.
  6. Pratiquez quotidiennement une activité physique. Je sais que c’est difficile, mais à cause du stress auquel vous faites face dans votre vie, il est nécessaire que vous évacuiez toute cette énergie en pratiquant un sport quelconque. Vous pouvez par exemple sortir votre bicyclette de la remise et aller faire une balade avec vos enfants, vous inscrire à un cours d’aquaforme à la piscine locale, faire de la marche à pied dans le quartier ou vous entraîner avec un DVD à la maison. Les souvenirs que je chéris le plus sont ceux de mes promenades à vélo avec mes enfants au parc où nous nous amusions comme des FOUS!
  7. Ayez une alimentation saine. Vous n’avez peut-être pas le cœur à manger, mais vous devez tout de même faire des choix avisés afin de rester en santé. Une fois, j’ai appelé une amie et lui ai demandé de me faire des muffins. Elle est arrivée chez moi en un rien de temps. Je me suis sentie bénie et elle aussi.
  8. Cherchez à obtenir une aide psychologique.   Tout le monde ne dispose pas d’une assurance couvrant ce type de thérapie; si vous êtes dans ce cas, voyez si vous pouvez vous confier à un pasteur en qui vous avez confiance. Ça fait du bien de recevoir des conseils impartiaux parce que nous avons besoin de dire ce que nous avons sur le cœur. Le fait de se confier à quelqu’un aide à y voir clair en ce qui concerne les mesures à prendre.
  9. Prenez vos enfants dans vos bras! Vous aurez besoin de tout l’amour et le soutien possibles pendant cette période, et vos précieux trésors auront eux aussi besoin d’être rassurés. Il y avait des moments où nous nous contentions de rester allongés sur mon lit à rire et à bavarder. Ces moments étaient nos moments de guérison à nous.

Je me souviens d’un psychothérapeute qui me répétait sans cesse que j’avais de la valeur aux yeux de Dieu. Nous sommes toutes des trésors à ses yeux et il veut que nous allions de l’avant. Ceci est un nouveau départ qui nous permet de tirer des leçons de notre passé et de nous réjouir de la merveilleuse lumière que Dieu nous réserve au bout du tunnel.

« Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde » (1 Pierre 2.9, NEG)

Comme pour toute nouvelle paire de chaussures, vous avez besoin de porter et de reporter cette nouvelle casquette de mère célibataire que vous endossez afin de vous sentir à l’aise.
 Les conseils ci-dessus ne sont que quelques suggestions parmi tant d’autres. N’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’un début et que vous devrez faire preuve de patience pendant votre cheminement. C’est pendant cette période que vous devez profiter de tout ce que votre boîte à ressources peut vous offrir. Vous devez croire au plus profond de votre cœur que vous en valez la peine, non seulement pour vous, mais aussi pour vos enfants. Mes enfants m’ont dit à quel point ils appréciaient cela. Je crois fermement que cette période peut vous permettre d’avoir plus de pouvoir sur votre vie et qu’elle peut être source de guérison. Dieu ne vous laissera jamais seule. Il est là pour VOUS.

Est-ce que je peux prier pour vous maintenant?

Dieu notre Père, certaines des femmes qui lisent cet article aujourd’hui se trouvent à la croisée des chemins et ont besoin de ton aide. Accorde-leur la sagesse pour leur permettre de guérir et de mûrir. Permets-leur de suivre ta voie lorsqu’elles élèvent leurs enfants. Que ces quelques ressources leur apportent une vision et une aide pour les jours à venir. Je te le demande au nom de ton fils Jésus plein de miséricorde, amen.

Quels conseils de la boîte à ressources pouvez-vous commencer à utiliser dès aujourd’hui? Ajustez votre nouvelle casquette avec un cœur rempli de détermination devant les défis auxquels vous êtes confrontée. Vous allez y arriver.

Vous pouvez avoir de L’AIDE, vous pouvez garder ESPOIR, vous pouvez être GUÉRIE!

Le guide de survie d’une mère célibataire: Toute la série

La boîte à outils

Les limites

Ce monstre que l’on appelle PEUR

Test, test, 1, 2, 3

Les souvenirs

Faire son deuil

Le jeu du coupable

Se contenter de son état présent

Un panier plein de rêves

Le bilan

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires