L’équilibre entre travail et famille

Auteur: Greg Leith

traduit de l’anglais par Jean Hubert Fotso Tayou

Un soir après le travail, j’ai glissé dans sa chambre pour lui souhaiter bonne nuit, mais il était encore éveillé. « Papa, nous sommes mercredi! », m’a rappelé mon fils de 12 ans. « Nous devions passer du temps ensemble papa, mais tu l’as oublié! »

Pris entre les délais, les réunions et les nombreuses autres choses à faire, j’avais oublié la plus importante responsabilité de ma vie : ma famille. Cela faisait également des semaines que ma femme et moi n’avions pas passé du temps ensemble. Je savais que les choses devaient changer, et vite. Je devais me recentrer sur ma famille et lui faire savoir qu’elle est aussi importante que mon travail.

Ce qu'homme veut, femme veut?

Des commentaires? Partagez-les!

Nous nous focalisons sur l’atteinte de nos objectifs professionnels, et au milieu de toutes ces choses, nous oublions qu’un jeune garçon nous attend à la maison pour jouer, qu’il y a une adolescente qui a besoin de parler des garçons ou qu’une épouse veut être traitée avec toute l’attention que nous lui montrions pendant les fiançailles. Pourquoi cela se produit-il? Comment en arrive-t-on là? Comment peut-on prévenir une telle situation?

Laissez-moi vous poser cette question : si nous étions assis dans une cafeteria près de chez vous pour parler de l’état de nos vies, pourrais-je vous poser une question très personnelle? Quel but poursuivez-vous véritablement? N’est-il pas possible que vous fassiez vos projets au détriment de votre famille ou de la femme dont vous étiez fou amoureux quand vous étiez fiancés? Ils ont besoin du meilleur de votre temps, et non seulement de vos heures creuses.

Avant que le café ne refroidisse puisque nous sommes tous pressés, voici dix astuces pour vous aider à rétablir l’équilibre entre votre travail et votre famille. Si vous avez un stylo, notez-les sur votre serviette de table.

  1. Élaborez en famille un énoncé de mission de la famille. À l’instar d’une entreprise, il est important pour une famille d’avoir un objectif. C’est à vous qu’il revient de décider si les besoins de votre famille et vos ambitions professionnelles seront au même diapason.
  2. Trouver du temps chaque semaine pour votre famille… à l’avance. Inscrivez-le dans votre agenda. Arrêter de dire que vous avez encore quelque chose à faire avant de quitter la maison. Planifiez votre semaine en indiquant des heures précises que vous respecterez.
  3. Supprimez ce qui n’est pas important dans votre programme. Accomplissez la mission pour laquelle vous êtes appelé, et non celle que les autres vous donnent. Faites-le sans tergiverser!
  4. Si votre travail exige de longues heures à répétition, il est temps d’envisager d’autres méthodes de travail. Vous ne pouvez pas accomplir la mission d’une entreprise ou d’une organisation tout seul. Donc, arrêtez d’essayer de le faire!
  5. Si vous dirigez d’autres personnes, demandez-leur d’écrire à leur description de poste qu’elles doivent s’occuper de leur famille. Trouvez des moyens précis pour les amener à en faire une priorité.
  6. Trouvez une activité à faire en famille, en groupe ou avec chaque membre de la famille. Faire une randonnée, sortir en amoureux dans un restaurant samedi, prendre chaque jour une tasse de café en discutant. En le faisant, n’oubliez pas que les moments d’échanges sont comme des accidents intentionnels : ils ne se produisent pas toujours parce que vous les avez voulus. Assurez-vous donc de mettre de côté beaucoup de temps pour votre famille pendant l’année.
  7. Élaborez un « plan de développement de la vie spirituelle » pour chacun de vos enfants, qui permet de déterminer leurs forces, les améliorations à apporter et les moyens à utiliser pour façonner leur caractère. Nos enfants sont des flèches que nous lançons dans le monde, et dont nous ne verrons jamais la destination finale. Il nous revient de les tailler de sorte qu’ils aillent le plus loin possible.
  8. Planifiez une soirée d’échanges d’au moins une heure chaque semaine avec chacun de vos enfants et votre épouse, pendant laquelle il ou elle sera le seul objet de votre attention. Vous n’avez pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour cela. L’ingrédient le plus important ici est le temps. Quand notre budget ne permet pas les sorties, cette rencontre avec mon fils a lieu dans la cour arrière.
  9. Quand vous voyagez, envoyez un courrier électronique ou une carte postale à votre famille. Passez-leur un coup de fil.
  10. À la fin de la journée, posez ces questions à vos enfants et à votre épouse : Que s’est-il passé aujourd’hui dont vous pouvez être fier? Que s’est-il passé aujourd’hui que vous auriez voulu refaire?

Si votre épouse ou vos enfants devaient évaluer votre rôle de mari et de parent, que diraient-ils?

Si vous n’êtes pas satisfait des mots qui résonnent dans votre esprit, alors il est temps de changer. J’aime la façon de le dire de Eugene Petersen : « Exploitez votre famille ou abusez d’elle, et vous récolterez une poignée de vent. » (Proverbes 11.29, The Message [Traduction libre]) À la retraite, vous aimeriez pouvoir tenir plus que du vent dans les mains, n’est-ce pas?

« Hé Papa! J’ai réussi! », s’est exclamée ma fille de 15 ans. Ce matin, j’écris à partir de la salle d’attente du service des transports où je suis venu accompagner ma fille pour retirer son permis de conduire. Il y a des jours où il est impossible d’être équilibré. Donc, depuis peu, j’apprends à faire plusieurs choses à la fois. À cet effet, les ordinateurs portables ne sont-ils extraordinaires? Pendant que ma fille et moi célébrions sa réussite avec une grosse accolade, j’étais content de ne pas avoir à me soucier de mes nombreuses autres choses à faire. Les souvenirs de cette matinée passée avec elle dureront pour toujours.

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires