Noël en famille, recomposée

Auteur : Jami Peterson

La période de Noël est toujours l’occasion d’assister au plus grand nombre d’événements familiaux possible. De nombreuses familles voient leurs proches arriver d’un peu partout pour passer les Fêtes de fin d’année, et cette période est une période très remplie pour tout le monde. Toutes les familles doivent organiser leur temps. Dans le cas de parents divorcés, l’organisation de ce temps peut donner lieu à des conflits. Dans ce genre de situations, les vacances sont parfois la période où l’on trimballe les enfants de la maison d’un parent à celle d’un autre. Si on y ajoute les événements qui se déroulent dans la famille du beau-parent, on se rend compte que les Fêtes se résument à aller d’un endroit à l’autre.

Pendant mon enfance, j’ai vécu avec ma mère et mon beau-père et je voyais mon père et ma belle-mère à quelques occasions dans l’année. Mon père et sa femme venaient toujours me rendre visite à Noël, et cette période était donc assez occupée. Aller d’une maison à l’autre pouvait parfois être mouvementé, mais cela ne gâchait pas les vacances, bien au contraire.

Voici quelques conseils destinés aux parents et parents par alliance afin que la période des Fêtes soit la moins douloureuse possible.

1. Faites preuve de courtoisie. Que vous soyez divorcé depuis un mois ou depuis 10 ans, la période de Noël peut être une source de stress. Dans l’intérêt de vos enfants, essayez d’être en bons termes avec votre ex-conjoint et sa tendre moitié. Les enfants ressentent toujours lorsqu’il y a de la tension entre leurs parents. Prenez l’engagement d’être gentil (ou au moins poli) avec votre ancien conjoint. Si vous avez des relations assez cordiales, vos enfants se sentiront plus à l’aise. Si vous avez des relations courtoises avec votre ex, vos enfants accepteront ainsi plus facilement leur nouvelle belle-mère ou leur nouveau beau-père.

2. Si ce que vous avez à dire (sur votre ex) n’est pas plus beau que le silence, alors ne dites rien. C’est un vieux proverbe, mais qui est encore d’actualité. Si vous dites des méchancetés sur votre ancien conjoint, cela signifie que vous dites du mal de la mère ou du père de vos enfants. Quel que soit le ressentiment que vous éprouvez envers votre ex, ne le dites pas à vos enfants. N’oubliez pas que c’est Noël. Ne mettez pas vos enfants mal à l’aise pendant le repas en revenant sur de vieilles blessures et de vieilles disputes. Votre animosité vis-à-vis de la nouvelle personne qui partage la vie de votre ex-conjoint ne constitue pas un sujet de conversation approprié à table.

3. Créez une routine. Chaque année, les enfants devront se rendre dans différents endroits pour célébrer les fêtes de Noël avec toutes les branches de leur famille. Si c’est possible, aidez vos enfants à s’ajuster à la nouvelle situation familiale en créant des habitudes pour chaque période de Noël. Si le repas de Noël s’est toujours déroulé chez leur grand-mère, essayez de convaincre votre ex-conjoint de ne pas modifier cette tradition. Vous pouvez également décider ensemble de la manière d’intégrer les besoins des nouveaux partenaires ou conjoints.

4. Créez de nouvelles traditions. Le fait de vouloir donner à vos enfants un sentiment de vie normale ne signifie pas que vous ne pouvez pas créer de nouvelles traditions de Noël. Chacun des parents a besoin de passer du temps avec ses enfants. Vous n’avez pas besoin de caser toutes les activités possibles dans leur emploi du temps de la veille et du jour de Noël. Essayez par exemple d’organiser une soirée de divertissements le 23 décembre et un repas chez l’autre parent le 24. Le fait d’organiser des activités amusantes, même nouvelles, peut être un bon moyen de mettre vos enfants à l’aise pendant cette période.

5. Faites preuve de patience. Quel que soit l’âge de vos enfants, il leur faudra du temps pour s’habituer à la nouvelle organisation de la période des Fêtes. Essayez de comprendre l’épreuve que vivent vos enfants. Un divorce représente un changement important pour des parents, mais cela peut être encore plus bouleversant pour des enfants. Faites en sorte que la période de transition suivant le divorce soit la moins difficile possible. Pour les anciens conjoints, continuer à faire partie de la vie respective de l’un et de l’autre pour le bien des enfants exigera un gros effort de patience.

Lorsqu’un couple a des enfants, il demeure uni à jamais, et un divorce n’y change rien. Pendant la période des Fêtes, faites passer vos enfants avant tout le reste. Après un divorce, la fête de Noël n’est plus la même, mais l’importance de la famille demeure un aspect crucial de cette période.

Lire aussi;  Vivre dans une famille recomposée

Beau-père: ses hauts et ses bas

Print


Tags: , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...