Photographier les enfants

Auteur: Anne Charlotte Riley

enfantLes enfants grandissent tellement vite! Et alors que nous en gardons souvent un nombre incalculable de souvenirs, la plupart des parents n’ont pour évoquer toutes ces années enfouies dans le passé qu’un seul tiroir de photos d’école et d’instantanés flous de vacances, sans oublier les inévitables sourires crispés des premiers anniversaires. Il est temps d’arrêter de déplorer les dernières photographies que vous avez prises, qui voilent votre adorable bébé, et de commencer à devenir un meilleur photographe.

Pourquoi vous compliquer la vie quand le mur blanc d’à côté peut parfaitement servir d’écran, comme dans un studio de photographe professionnel? Photographier les enfants relève certains défis, mais donne de nombreuses récompenses.

Stressé?  Pardonner, c'est bon pour la santé

Vous n'arrivez pas à pardonner? Parler à un mentor
Alors qu’il peut s’avérer frustrant de rater certains instants spontanés, il est aussi très satisfaisant d’arriver à saisir la joie qui illumine les visages des petits qui dansent dans le soleil de leur première douche d’été. Saisir les instants au jour le jour fera de vos souvenirs un trésor que vous chérirez toute votre vie. De plus, vos propres photos prises de façon plus personnelle et de façon plus réfléchie en font quelque chose qui ne pourra jamais se passer dans la boutique d’un photographe professionnel.

Voici quelques démarches faciles qui vous permettront d’améliorer les instantanés de vos enfants.

Rendre habituel l’inhabituel

Mes amis me disent souvent à propos de leurs enfants: “Mes enfants font toujours des grimaces en face de l’appareil photo et je n’arrive pas a prendre une photo sans que Jean tire la langue ou se mette à loucher.” Les enfants – ainsi que beaucoup d’adultes – sont enclins à se forcer devant l’appareil. En revanche, ils seront plus naturels si l’appareil photo devient partie intégrante de leur vie quotidienne au lieu d’être exhibée une ou deux fois par an. En faisant de votre appareil un objet usuel de leur vie quotidienne, ils seront plus à l’aise et cela rendra vos portraits bien plus naturels. Commencez par sortir votre appareil une ou deux fois par semaine en le braquant sur vos enfants. Ils y deviendront accoutumés et cela vous donnera par la même occasion le temps de vous entraîner. Et s’ils continuent à faire le clown devant l’appareil, entrez dans leur jeu et amusez-vous. Les grimaces font partie de l’enfance!

Voir les yeux des enfants

Entre adultes, nous nous regardons dans les yeux et faisons des photographies de nos amis au niveau du regard. Faites la même chose avec vos enfants. Mettez-vous un genoux à terre ou asseyez-vous sur le sol et vous aurez des photos prises au niveau des enfants. Pour que ce soit encore plus amusant, prenez des vues depuis le niveau du sol. Allongez-vous et prenez des photos de là où vous êtes. Les petits deviennent tout d’un coup des géants et nous pouvons voir le monde comme eux, en regardant en l’air.

Patience, patience, patience!

Les enfants ont une limite de deux ou trois minutes avant d’être ennuyés par les prises de vues de papa ou maman. Le désir d’aller courir et jouer devient simplement trop fort! Ne les forcez pas à rester sur place trop longtemps, à moins que vous aimiez les portraits de visages maussades. Si vous voulez prendre des photos dans le style portrait classique, assurez-vous de prévoir à l’avance pour obtenir les meilleurs résultats. Vérifiez la pile de votre appareil, que vous avez bien un film dedans et que la mémoire de la carte de votre appareil digital a encore suffisamment d’espace. Donnez à votre enfant un support, comme un ballon ou son jouet préféré, lui donnera une expression plus naturelle, au lieu de celle qui dirait: “Dépêche-toi de prendre ta photo, maman!” Faites de cette séance un amusement et une détente.

Remplir le cadre

Comme les arrières-plans peuvent être gênants, n’ayez pas peur de vous rapprocher et de centrer sur les visages de vos petits anges. Cela donne de l’intérêt et de la vie à la photo et élimine le fouillis des arrières-plans. A moins que vous de preniez des photos de voyage ou votre enfant dans une activité spécifique, sentez-vous libre de focaliser sur l’élément le plus important: votre enfant. Utilisez le zoom ou la technique macro pour vous rapprocher. Les photos des mains et des pieds de vos petits sont aussi bien intéressantes, et vous pourriez bien penser un jour: “Je ne peux pas croire qu’ils étaient si petits!”.

Un tout petit peu décentré

Beaucoup de photographes professionnels utilisent la “règle des trois” pour diviser mentalement le cadre en trois parties verticales et horizontales, comme une grille de morpion. Ensuite ils positionnent le sujet de la photo dans un de ces points d’intersection. Cela rend la photo plus dynamique que quand le sujet est en plein milieu du cadre. Faites attention que si votre appareil photo est automatique, vous aurez à faire le point d’abord sur le sujet, avec le déclencheur à moitié enfoncé, puis à recomposer l’image.

Les règles de la lumière naturelle!

Un des trucs des photos commerciales consiste à utiliser la lumière du matin ou de la fin d’après-midi. La lumière du soleil est alors magnifique et donne des photos pleines de chaleur. Les éclairages directs flattent les sujets et donnent des photos plus intimes et plus naturelles. Cela aide aussi à réduire la hantise de tous les parents: les yeux rouges!

Essayez de profiter d’un rayon de soleil à travers une fenêtre, ou sortez les enfants au soleil et photographiez-les pendant qu’ils jouent. Pour avoir des photos bien éclairées, assurez-vous d’avoir le soleil derrière vous et éclairant le sujet. Pour rendre plus théâtral, essayez d’utiliser les éclairages de côté qui donnent des effets d’ombres. Si vous essayez de photographier vos enfants avec la lumière derrière eux, vous obtiendrez le style ombre chinoise et n’aurez que des silhouettes sombres.

Un dernier mot

Amusez-vous! Considérez le temps que vous passez à prendre des photos de vos enfants comme un jeu et un temps de partage avec eux. Une mère frustrée dirigeant ses enfants vers un cadre plus approprié et les forçant à sourire ne rend pas la réalité de la vie des enfants. Prenez la caméra uniquement quand tout le monde est détendu et heureux. Enfin, ne vous attendez pas à ce que toutes vos photos soient des chefs d’œuvre. En vérité, il n’y a que quelques photos par film qui méritent d’être encadrées. Mais l’important, c’est de continuer à essayer de capturer les instants qui dépeignent l’enfance qui passe si vite, et de travailler pour la gloire!

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires