Réflexion et compréhension

Si nous voulons influencer nos enfants pour Jésus, il ne suffit pas de partager des vérités spirituelles avec eux. Il ne suffit pas de leur enseigner des principes bibliques lorsque l’occasion se présente. Nous avons besoin aussi de prendre le temps de découvrir ce qu’ils pensent et la façon dont ils pensent.

Il se peut que vous n’aimiez pas l’idée que je vous propose ici, mais je l’ai bien aimée. Voici l’une des meilleures choses que j’ai faites pour mieux comprendre comment mes enfants voient la vie (il se peut que vous ne vous sentiez pas à l’aise avec cette idée, mais la voici) :

Lorsque nous nous rendions à un centre commercial en famille, et surtout lorsque le centre était très achalandé, nous prenions souvent le temps de nous asseoir sur un banc, au plein milieu du centre, pour nous reposer un peu.

Stressé?  Pardonner, c'est bon pour la santé

Vous n'arrivez pas à pardonner? Parler à un mentor
J’en profitais pour poser certaines questions aux enfants. D’habitude, je faisais cela lorsque seulement un ou deux enfants m’accompagnaient. Je leur posais des questions comme celle-ci : « Dites-moi, quelle est la personne la plus heureuse que vous voyez ici? »  Ensuite, je leur demanderais pourquoi ils avaient choisi cette personne. Ainsi, je découvrais leur définition du bonheur, ainsi que leur perception de ce qui nous rend heureux.

Parfois, je leur posais la question contraire : « Qui est la personne la plus triste que vous voyez ici? » Ils me la décriraient, et je leur posais alors des questions comme : « Pourquoi te semble-t-elle triste? Pourquoi penses-tu qu’elle est triste? » J’apprenais beaucoup en écoutant attentivement à leurs réponses.

Une autre question que j’aimais leur poser est : « Qui est la personne la plus comique ici? » Parfois, nous regardions passer le monde pendant cinq minutes avant qu’un des enfants me dise : « Celle-là, papa. » Je répondais alors : « Pourquoi la trouves-tu comique? »

J’avais d’autres questions aussi, telles que : « Qui est la personne la mieux habillée? »

Pourquoi leur poserais-je une question pareille? C’est parce qu’en posant de telles questions, je découvrais ce qui était beau à leurs yeux.

Parfois, je posais ensuite la question contraire : « Qui est la personne la moins bien habillée? » Oh, cela ne leur prenait pas de temps du tout pour répondre à cette question!

D’autres questions : « Qui est habillé de la façon la plus comique? » « Qui est habillé de la façon la plus étrange? »

Pourquoi ferais-je cela? La réponse est simple : je découvrais ainsi ce que mes enfants trouvaient comique, étrange, triste, joyeux, beau, laid, etc.

J’apprenais tout cela en m’amusant tranquillement avec eux, tandis que ma femme se rendait d’un magasin à l’autre. Presque toujours, lorsque nous sortions au centre commercial en famille, je restais avec les enfants pour passer du temps de qualité avec eux.

L’important dans tout cela, c’est de prendre le temps de connaître ses enfants. Vous ne le regretterez jamais! Lorsque vous êtes avec eux, vous leur inculquez vos valeurs et vos croyances de façon naturelle. C’est ainsi que vous pouvez vraiment les influencer pour Jésus.

<<Retour à l’index

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires