Retrouvons notre rôle de parent

Auteur: Anne-Marie Montgomery

« L’art d’être parent est avant tout une relation, non une série de compétences. » [i]

Votre enfant vous tient-il à distance? Son cœur semble-t-il endurci, insensible à la souffrance?

Se révolte-t-il à la moindre directive ou suggestion de votre part?

Votre adolescent est-il prêt à renoncer à ses intérêts, ses croyances, ses rêves ou ses valeurs dans l’espoir de préserver l’amitié de ses pairs? Commence-t-il à manifester des signes de délinquance ou de sexualité précoce?

Selon les auteurs du livre Retrouver son rôle de parent, Gordon Neufeld et le docteur Gabor Maté, ce sont là quelques symptômes du modelage sur les pairs. Selon eux, tout est question d’attachement.

Ce qu'homme veut, femme veut?

Des commentaires? Partagez-les!

Nous naissons tous avec un profond besoin d’amour inconditionnel. Nous avons tous besoin d’intimité et de connexion avec d’autres êtres humains. Le rôle premier des parents est d’offrir cet amour à leur enfant. En réponse à cet amour, l’enfant s’attache à ses parents, et cela le motive à leur plaire en suivant leurs conseils.

Cependant, aujourd’hui plus que jamais, cet attachement naturel de l’enfant envers ses parents se voit remplacé dès un très jeune âge par un attachement envers les amis. Pourquoi est-ce le cas?

Les raisons avancées pour expliquer ce manque d’attachement aux parents sont multiples. En voici quelques-unes :

  • Les parents ne savent pas que leur rôle fondamental est d’offrir l’amour inconditionnel à leurs enfants. Ils cherchent plutôt à suivre toutes sortes de méthodes, sans comprendre que c’est la qualité de la relation qui compte avant tout;
  • La famille passe moins de temps ensemble à cause des horaires chargés de chacun;
  • Il y a un manque de vie communautaire intergénérationnelle dans notre société;
  • Les enfants utilisent de plus en plus des médias qui encouragent la communication avec les pairs au détriment de la communication avec les parents.
  • L’enfant ne s’attache pas aux  adultes qui ont la responsabilité d’en prendre soin en l’absence de ses parents.

L’important, ce n’est pas de savoir comment le transfert d’affection a eu lieu; l’important, c’est plutôt de choisir de reconquérir le cœur de nos enfants une fois que nous constatons que leurs amis ont pris la place qui nous revient. Le modelage sur les pairs ne peut que leur nuire, du fait que leurs amis sont incapables de leur offrir l’amour inconditionnel et la sagesse que nous pouvons leur offrir.

Les auteurs nous invitent donc à reconquérir le cœur de nos enfants afin qu’ils puissent s’épanouir pleinement.

Si nos enfants manifestent des symptômes du modelage sur les pairs, que pouvons-nous faire pour les reconquérir?

Le principe le plus important à suivre est de décider ensemble comme parents de manifester un amour inconditionnel envers eux, quel que soit leur comportement. Pour démontrer un tel amour, il suffit de suivre une règle très simple : faites pour vos enfants ce que vous voudriez que l’on fasse pour vous.

Voici quelques suggestions à cet égard :

Faites la paix

Souvent, le cœur de l’enfant s’endurcit envers son parent lorsque celui-ci agit d’une façon contraire à l’amour en lui refusant son attention ou son affection, en le critiquant, en l’abaissant, en ne tenant pas parole, en le traitant de façon violente, en refusant de l’aider lorsqu’il a besoin d’aide ou en lui imposant des attentes irréalistes qui vont au-delà de ses capacités.

Donc, souvent, le premier pas à prendre, c’est de demander pardon à son enfant pour tout manque d’amour dont nous sommes coupables. C’est là un principe directeur pour toute relation humaine, incluant notre relation avec nos enfants : demander pardon pour toute offense que nous avons commise, chaque fois que nous en commettons une.

Sortez-le de son milieu pour passer du temps seul avec lui

Il est plus difficile de restaurer sa relation avec l’enfant si celui-ci peut se tourner vers ses amis. Il est donc recommandé de créer des contextes qui permettent à votre enfant de passer du temps seul avec vous.

Quelques idées proposées par les auteurs :

Un voyage à deux

Une sortie au restaurant

Une soirée familiale

La pratique d’un sport

Les repas en famille

Des activités d’apprentissage (cuisine, menuiserie, mécanique, artisanat, arts)

L’important, c’est de se rendre disponible à l’enfant et de lui manifester notre amour de différentes façons, mais surtout par notre aptitude à l’accueillir tel qu’il est et à chercher à le connaître en l’écoutant attentivement.

Continuez à faire de la relation la priorité

Une fois la relation rétablie, nous pouvons continuer à nous investir dans la vie de notre enfant en lui accordant l’attention, l’affection, l’aide et la discipline qu’il lui faut pour s’épanouir. Il est aussi important de ne jamais le laisser sans la surveillance d’un adulte auquel il est attaché. Il est donc important de faire la connaissance de ses  enseignants et des parents de ses amis, d’établir des liens avec ces adultes et d’aider notre enfant à s’attacher à eux.

Voilà simplement quelques-uns des conseils utiles que nous trouvons dans ce livre.

Si vous êtes un peu comme moi, vous pourriez être en train de penser : Facile à dire! Très difficile à vivre!

Comment alors y arriver?

En lisant ce livre, j’ai constaté que les auteurs nous invitent à agir envers nos enfants de la même façon que Dieu agit envers nous.

Est-ce possible qu’un attachement profond à notre Père parfait nous rende capables d’aimer nos enfants inconditionnellement?

Si oui, ne serait-ce pas sage de découvrir comment devenir attaché à lui?

À lire aussi:

Quatre moyens d’encourager l’estime de soi de vos enfants

Relations transformatrices


[i] Gordon Neufeld et Dr. Gabor Maté; Retrouver son rôle de parent, © 2005, Les Éditions de l’Homme

 

Print


2 réponses à “Retrouvons notre rôle de parent”

  • monique says:

    Pitié, le côté “attachement profond à notre Père Parfait” est vraiment inapproprié. Pas croyable cette façon de ramener toute la bonté du monde à Dieu! Quand comprendrez vous que c’est justement ce même dieu de la bible et des religions dites révélées qui est à l’origine de notre misère?????Zut!

    • Lisa says:

      J’ai grandi dans la religion catholique et je n’avais aucun relation personelle avec Dieu… C’est ca le probleme… La religion complique le simple message de l’Evangile dans la Bible. Mais un jour un ami ma demander de prier un simple priere invitant Jesus dans mon coeur et ma vie a ete transformer, une sentiment de paix et de joie inexplicable. Par apres j’ai commencer a lire la Bible et l’experience que j’ai vecu etait tout expliquer dans ce livre (le plan du salut et pourquoi Jesus est venu mourir sur un croix pour moi). Il faut dire qu’avec toute les religions dans le monde j’avais commencer a poser beaucoup de question et j’ai finalement demander a Dieu de me reveler Sa Vérité… et il a répondu a ma priere. Si une personne n’est pas a la recherche de la vérité, il le trouver pas. Je partage ce temoignage puissant ci-dessous pour démontrer comment d’amour de Dieu est grand et peut transformer une vie que le monde aura dit “sans espoir”. Mais Dieu est un Dieu d’amour qui est prêt à accepter tous qui vient à lui indépendamment de leur situation. Merci Seigneur pour ton amour inconditionel 🙂 http://youtu.be/do7CSEDqEh4

Afficher vos commentaires