Apprendre à aimer

Auteur: Bonnie Schmidt

La vie n’a pas beaucoup d’intérêt lorsque vous n’aimez personne. Je n’aimais pas les hommes et je pensais que les femmes étaient ennuyeuses — je ne faisais confiance à personne.

Devenir une carriériste me permit de m’accomplir sans avoir de relations. Je rejoignis les rangs de la Gendarmerie royale du Canada en tant qu’officier en tenue civile en 1977, trois ans après que les femmes y furent admises. Mais cela ne fit pas mon bonheur, même si l’on me respectait au travail et même si je gagnais bien ma vie. Le stress de mon travail se fit de plus en plus pesant et je commençais à avoir une aversion grandissante pour les gens à cause des choses horribles que je voyais.

Je finis par comprendre que je ne pourrais pas être heureuse sans aimer les gens.

En 1983, je me mis à chercher une autre raison  de vivre. Après avoir été à l’église avec mon frère, j’entendis parler d’une librairie chrétienne qui était tout près de chez moi. J’y achetai un livre qui décrivait comment ma vie pouvait être en ordre et avoir un sens grâce à une relation avec Jésus. C’était exactement ce qu’il me fallait !

Toute seule dans ma chambre, je demandai à Jésus de venir dans ma vie. Je fis une prière qui ressemblait à ça :

“Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et te demande d’y entrer en tant que mon Sauveur et Seigneur. Prends le contrôle de ma vie. Merci de m’avoir pardonné mes péchés et donné la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois. Amen.”

Après cela, mon attitude envers les gens et ma carrière ont radicalement changé. Je démissionnai de la GRC et je me mis à travailler à temps plein pour aider les autres femmes.

Je me suis mariée juste avant mon trentième anniversaire. Quand mon mariage se termina, huit ans plus tard, j’eus fort à faire avec le rejet, la douleur émotionnelle et la solitude. Si ma foi avait été en quelqu’un d’autre que Jésus-Christ, je n’aurais pas survécu. Le caractère éternel de ma relation avec Jésus revêtit un nouveau sens pour moi. J’ai finalement trouvé l’accomplissement. Jésus-Christ a remplacé la froideur de mon cœur envers les autres par un amour et un intérêt véritables.

Qu’en est-il de vous? Avez-vous été blessée par des relations? Votre cœur est-il froid et endurci? Il peut en être autrement.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires