Une promesse à tenir

Auteur: Margarita Campos

En 1991, Margarita Campos a reçu un coup de téléphone dévastateur de l’Honduras: son frère et sa belle sœur étaient en train de mourir en laissant derrière eux deux filles.

Margarita prit immédiatement le premier avion en partance pour « J’ai appelé mon frère et lui ai promis d’adopter les filles», dit-elle, «et de faire tout mon possible pour les rendre heureuses.» Son frère mourut au moment ou elle arrivait, mais avant qu’elle ait pu le voir.

«En tant que mère seule, je savais que ce ne serait pas facile d’accueillir dans mon foyer deux autres enfants», dit-elle. «Je n’avais même pas suffisamment d’argent pour les sponsoriser» (ndlr: sponsoriser quelqu’un est une des méthodes pour que cette personne puisse émigrer aux Etats Unis ou au Canada). Margarita avait immigré en Amérique du Nord avec son fils de six ans Jorge en 1988 et était encore en train de se battre pour s’établir dans ce nouveau pays. Mais elle savait que tout finirait par s’arranger.

Margarita avait vu comment Dieu lui avait toujours fourni un travail et elle était persuadée qu’il l’aiderait à tenir sa promesse. «Je crois que Dieu voulait que je prenne les filles,» dit-elle. Elle entama les démarches d’adoption; sa sœur Belinda et des amis lui donnèrent l’argent nécessaire pour sponsoriser les enfants.

Maintenant, alors qu’elle élève trois enfants, Margarita fait chaque jour face à de nouveaux défis. «Je mentirais si je disais que c’est toujours facile», dit-elle. «Le plus difficile, c’est de payer les factures.»

Mais comme elle sait que Dieu l’a toujours accompagnée à travers toutes les épreuves, Margarita éprouve un sentiment de contentement et elle est confiante face à l’avenir. «Les enfants sont ma fierté et ma joie. Quand je les regarde rire et s’amuser, je suis heureuse.»

Margarita était capable de tenir la promesse qu’elle avait faite à son frère parce que Dieu tenait la promesse qu’Il lui avait faite : «Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point (Hébreux 13.5).»

Margarita peut vivre en paix même quand elle fait face à des obstacles.

Cela semble-t-il trop beau pour être vrai? Non! Vous aussi, vous pouvez trouver la paix et la plénitude dans une relation personnelle avec Jésus-Christ.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie entière. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Si oui, vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra régner en vous comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à diriger votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

Pour en connaître plus sur cette vie abondante et éternelle qu’il vous offre, veuillez lire cette série d’articles :  Vie nouvelle en Jésus-Christ

Si vous avez confié votre vie à Jésus, veuillez nous en informer en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires