La crise alimentaire globale atteint les foyers

Auteur: Rusty Wright

foodcrisisPar  Rusty Wright, traduit de l’anglais par Marie-Agnès Vanpeuter

Comment trouvez-vous le montant de vos tickets de caisse ces jours-ci ? Les cadrans d’affichage des pompes à essence vous semblent-ils tourner comme ceux des machines à sous de Las Vegas ; sans pour cela que vous gagniez le jackpot ?

Ces deux choses ne sont pas étrangères et affectent les portes-monnaies et les ventres de toute la terre. Les occidentaux réagissent peut-être de façon détachée face aux émeutes pour la nourriture à Haïti, en Inde et au Cameroun, mais lorsque les magasins locaux commencent à rationner le riz (comme cela a été annoncé récemment), on se retrouve confronté à la réalité.

Les Américains semblent inquiets. Un sondage de USA TODAY montre que 73 % des consommateurs américains sont concernés par l’inflation des produits alimentaires ; un peu moins de la moitié déclarent que cela cause des difficultés pour leur foyer. 80 % ont exprimés leur inquiétude concernant les prix de l’énergie.

Dieu est là. Voulez-vous le connaître?

Des questions au sujet de Dieu? Écrire à un mentor

Le prix des denrées alimentaires augmente, ce qui peut causer des nuisances et des difficultés pour des nations prospères  et s’avérer dévastateur pour des familles dans les pays en voie de développement. Les récentes émeutes pour la nourriture à Haïti ont fait perdre son poste au premier ministre.  Le New York Times annonçait que la montée des prix en spirale ‘change les produits de première nécessité haïtien comme les haricots, le maïs et le riz en trésors bien gardés’. Certains Haïtiens mélangeaient de la terre, de l’huile et du sucre qu’ils mangeaient pour faire taire leurs estomacs.Jeffrey Sachs, Economiste et Conseiller spécial des Nations Unies, dit de la crise alimentaire globale que ‘c’est la pire crise de ce genre depuis 30 ans Il y a plusieurs gouvernements sur la sellette et il faut s’attendre à d’autre retombées politiques’.

Le Programme Alimentaire Mondial (World Food Program) des Nations Unies annonce que la montée en flèche des prix de la nourriture pourrait créer un ‘tsunami silencieux’ faisant entrer 100 millions de personnes dans la faim et la pauvreté. Josette Sheeran, directrice exécutive demande une action ‘à grande échelle et de haut niveau, par la communauté globale’. Gordon Brown, le premier ministre,  revendique ‘stopper la faim est un challenge moral pour chacun d’entre nous et c’est aussi nécessaire pour la stabilité politique et économique des nations’.

World Vision, l’une des plus grandes associations d’aide et de développement, a annoncé des réductions, déclarant qu’ils peuvent nourrir 1.5 million de personnes en moins par rapport à l’année précédente. L’organisation humanitaire chrétienne très connue a demandé des dons internationaux, citant l’augmentation des prix des denrées et des besoins alimentaires.  L’augmentation du prix du pétrole augmente le coût des engrais et du transport. Le maïs destiné au biofuel n’est pas comestible et pourtant certains pensent que le biofuel  n’est pas un bon bouc émissaire.

Bien sûr les personnes vivant dans la partie du monde développée, qui ne sont pas menacés par la faim, peuvent mettre en place diverses stratégies pour utiliser au maximum leurs ressources. Les achats bien pensés et la recherche en sont un exemple. « Pensez à ce que nous pourrions économiser si nous limitions nos achats à nos besoins plutôt qu’à nos envies ! ». Un régime alimentaire spécial, un contrôle des portions et un budget serré en sont d’autres.

Pendant que vous essayez d’équilibrer vos dépenses et vos recettes – de peur que cet équilibre conduise à votre chute – puis-je vous suggérer une autre stratégie ? Si possible, partagez un peu de ce que vous avez avec les plus nécessiteux. Le fondateur de World Vision, Bob Pierce, avait comme leitmotiv « que mon cœur soit brisé par les choses qui brisent le cœur de Dieu ». Un proverbe juif dit : « Si vous aidez les pauvres, vous faites un prêt à Dieu et il vous le rendra ! ».

Beaucoup d’organisations peuvent utiliser vos dons pour combattre la pauvreté et la faim. Nicholas Kristof, un journaliste du New York times a dit « Personne ne peut mieux utiliser l’argent que les écoles et les cliniques missionnaires, ou les groupes de soutien chrétiens comme World Vision et Samaritan’s Purse qui sauvent des vies avec trois fois rien ». J’ajouterai également World Relief et l’Armée du Salut à la liste.

Votre église locale est peut-être un bon endroit pour commencer.

Un autre ancien proverbe juif dit : « Bénis soient ceux qui aident les pauvres ! »

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires