Le Dieu qui est là

Auteur: Anne-Marie Montgomery

La contemplation des merveilles de la création nous aide à reconnaître l’existence d’un Créateur. Mais est-ce suffisant? Pouvons-nous vraiment venir à le connaître pleinement de cette façon?

Une connaissance du vrai Dieu est-elle possible?

Certes, une contemplation de l’univers nous aide à reconnaître sa puissance, sa sagesse, sa bonté, et autres qualités encore. Cependant, la multiplicité de religions en ce monde est une grande indication que la connaissance du vrai Dieu n’est pas innée chez l’humain.  Avouons-le : nous sommes des êtres limités et faillibles. Aucun de nous ne peut se tenir debout et dire : «Je connais tout sur Dieu : voici qui Il est.»

Dieu est là. Voulez-vous le connaître?

Des questions au sujet de Dieu? Écrire à un mentor

Néanmoins, je crois qu’il existe une voie possible pour venir à le connaître. J’aimerais proposer que nous pouvons venir à connaître Dieu de la même façon que nous venons à connaître les personnes qui nous entourent.

Songeons un peu à comment nous venons à connaître nos proches. Nous limitons-nous à contempler leurs œuvres et leurs actions? Certes, nous pouvons découvrir beaucoup simplement en les observant. Mais pour les connaître vraiment, il faut entrer en dialogue avec eux. Ainsi, nous découvrons leurs pensées et leurs sentiments, ces dimensions de leur être qui demeurent invisibles aux autres à moins qu’elles soient communiquées par la parole.

Ainsi en est-il avec Dieu : pour que nous puissions le connaître tel qu’Il est, il faudrait que Dieu choisisse de se révéler à nous. Donc, la question la plus importante que nous puissions nous poser est la suivante : «Dieu a-t-il choisi de se révéler à l’homme? Nous a-t-il parlé? Nous parle-t-il aujourd’hui?»

Considérez cette citation tirée de la Bible, du chapitre un de l’épitre aux Hébreux :

À bien des reprises et de bien des manières, Dieu a parlé autrefois à nos ancêtres par les prophètes. Et maintenant, dans ces jours qui sont les derniers, c’est par son Fils qu’il nous a parlé. Il a fait de lui l’héritier de toutes choses et c’est aussi par lui qu’il a créé l’univers. Ce Fils est le rayonnement de la gloire de Dieu et l’expression parfaite de son être.

Dieu a parlé

C’est là une déclaration d’une grande portée. Dieu a parlé. Il s’est manifesté, de plusieurs façons et par plusieurs prophètes, dont les paroles sont préservés dans les Écritures. Mais bien plus que cela, il s’est manifesté pleinement en la personne de son Fils. Voyons un peu plus en détail cette déclaration si radicale.

Par les prophètes

Dès le premier chapitre du livre de la Genèse, Dieu se présente comme le Créateur qui parle. Dieu parle directement aux humains, pour les mandater, les bénir et les avertir. Mais l’histoire d’Israël, c’est la saga du Père rejeté. D’une génération à l’autre, Dieu interpelle son peuple par la bouche de juges, de rois ou de prophètes qui invitent le peuple à revenir au Créateur de tout et à lui demeurer fidèle. Malgré cela, la grande majorité du peuple s’entête à se détourner du Dieu qui est là pour servir des dieux qui ne sont que le fruit de leur imagination.

Le Fils parle

Les prophètes avaient prédit que Dieu lui-même habiterait parmi nous. Jésus a accompli cette prophétie. En lui, Dieu s’est rendu visible pour que nous puissions enfin le voir de nos yeux. Contempler Jésus, c’est contempler Dieu. Connaître Dieu, c’est connaître Jésus :

  • Jésus qui aime, qui pardonne, qui guérit, qui a compassion sur nous.
  • Jésus qui entre en dialogue profond avec nous et qui accueille les marginaux et les rejetés.
  • Jésus qui apporte l’espoir, la paix, la joie.
  • Jésus qui ouvre pleinement la voie à son Père, à la Vérité, à la Vie!

Mais aussi, Jésus, rejeté des dirigeants religieux de l’époque et condamné à subir la crucifixion parce qu’Il se disait Dieu. Dieu vient parmi nous, et nous ne le reconnaissons pas. Le peuple auquel il s’est révélé pendant des millénaires le condamne à une mort de brigand!

Mais voici le plus grand des mystères révélé : cet acte de rejet suprême de la part des hommes, Dieu en fait son acte d’amour suprême.

Le message de Dieu : une parole de réconciliation

Quand Dieu présente son Fils au peuple, Il proclame par la bouche de Jean-Baptiste : «Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde!»

Plus de 700 ans avant la venue de Jésus, cette mort réconciliatrice est prédite par le prophète Ésaïe : «Mais c’est pour nos péchés qu’il a été percé, c’est pour nos fautes qu’il a été brisé…. Nous étions tous errants, pareils à des brebis, chacun de nous allait par son propre chemin : l’Éternel a fait retomber sur lui les fautes de nous tous.» Ésaïe 53.5,6

Tel un agneau, Jésus s’est offert en sacrifice sur la croix pour payer la punition que nous méritions pour notre révolte et notre rejet de Dieu. Grâce à lui, nous pouvons nous retourner vers le Père pour être pleinement réconciliés avec Lui.

La Parole en nous

Jésus nous a fait cette promesse pendant son séjour parmi nous :

Si vous m’aimez, vous suivrez mes enseignements.  Et moi, je demanderai au Père de vous donner un autre Consolateur, afin qu’il reste pour toujours avec vous : c’est l’Esprit de vérité, celui que le monde est incapable de recevoir parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas. Quant à vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous (Jean 14.15-17).

Dieu promet de venir habiter en nous afin que nous puissions continuer à entendre sa voix et le suivre. Voulez-vous répondre à son invitation? Voulez-vous recevoir l’Esprit de Christ, source de vie éternelle et de sainteté? Voulez-vous avoir l’assurance du plein pardon du Père pour toutes vos fautes? Voulez-vous ainsi venir à connaître le Dieu qui est là?

Si oui, vous pouvez exprimer votre désir de vous réconcilier avec Dieu en priant ainsi :

Père, je désire de tout cœur me retourner vers toi. Je te remercie tellement pour ton amour. Merci d’avoir envoyé ton Fils unique, Jésus, pour me réconcilier avec toi et m’offrir la vie éternelle. Jésus, merci d’être venu parmi nous nous révéler le Père. Merci pour ta mort sur la croix à ma place. Viens habiter en moi par ton Esprit. Viens me transformer pour que je devienne de plus en plus comme toi et pour que je puisse jouir de la vie abondante et éternelle qui trouve sa source en toi.

Si vous avez répondu à l’invitation du Père, je vous invite à cliquez sur le bouton ci-dessous pour entrer en contact avec l’un de nos mentors et découvrir comment vous pouvez approfondir votre relation avec Lui de jour en jour.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires