Dieu et l’enfer

Auteur: Sean McDowell

Je n’aime pas l’idée de l’enfer. L’enfer n’est pas simplement un concept théologique pour moi : il me préoccupe personnellement. La pensée que certains êtres chers pourraient passer l’éternité dans un lieu rempli de pleurs et de grincements de dents me perturbe (Matthieu 8.12; Apocalypse 20.10). Mais malgré cela, je suis venu à croire que l’enfer est essentiel à la manifestation de la justice de Dieu. À mon avis, c’est ce qu’enseigne Jésus, et bien que je sache que ce sujet touche des cordes sensibles, j’aimerais expliquer humblement pourquoi un Dieu d’amour condamnerait des gens à l’enfer.

QU’EST-CE QUE L’ENFER?

Dans la Bible, nous trouvons une description métaphorique de l’enfer comme étant un lieu à la fois de ténèbres et de flammes. Il est évident que ces deux images ne peuvent pas représenter une réalité physique, puisque s’il en était ainsi, les deux images se cancelleraient (les flammes éclaireraient les ténèbres). Mais ces deux métaphores servent à exprimer la réalité qu’est l’enfer. Dans l’Ancien Testament, les flammes représentaient le jugement et les ténèbres représentaient la perte et la séparation.

Ainsi, à la racine du concept de l’enfer nous trouvons l’idée d’une séparation éternelle d’avec Dieu caractérisée par l’agonie et le désespoir. L’enfer, c’est la perte la plus complète imaginable. Se trouver en enfer, c’est se trouver exclu de la source de vie, de sainteté et d’espoir — Dieu lui-même.

Cela signifie-t-il que l’enfer n’est pas si terrible que ça? Je demande souvent à mes étudiants s’ils préfèrent se fracturer le bras ou souffrir d’un cœur brisé. La plupart d’entre eux préfèrent se casser un os. Pourquoi? Parce qu’ils savent qu’il est plus facile de guérir d’une blessure physique que d’une blessure de l’âme. La Bible utilise des images physiques telles que des flammes pour nous aider à comprendre les horreurs émotionnelles de l’enfer. L’enfer, c’est la pire des situations qu’il nous est possible de connaître.

POURQUOI DIEU ENVOIE-T-IL CERTAINES PERSONNES EN ENFER?

En fait, Dieu n’envoie pas les gens en enfer : c’est plutôt qu’ils choisissent de rejeter le don gratuit de Dieu, le salut. Dieu a accordé à l’être humain la capacité de le rejeter en résistant à l’appel de l’Esprit (Actes 7.51). Dieu désire que chaque personne se repente et le reconnaisse comme Dieu (2 Pierre 3.9). Mais le fait est que beaucoup de gens refusent de se soumettre à lui, malgré son amour infini envers eux.

Dieu ne nous cache pas la réalité de l’enfer et du Ciel. L’enfer est la conséquence naturelle d’une décision de rejeter Christ en cette vie, tout comme le Ciel est la conséquence naturelle de l’accueil du Christ en cette vie. Notre destinée éternelle est le résultat naturel de notre vie sur terre. L’enfer est donc la conséquence logique d’une vie vécue en rébellion contre Dieu. En fait, le Ciel serait un enfer pour tous ceux qui ne désirent pas se trouver dans la présence de Christ.

DIEU EST-IL INJUSTE?

Nous pourrions penser qu’il n’est pas juste de nous bannir en enfer, que la punition n’est pas en proportion avec le crime. Comme le disent certains : « Comment les péchés en ce monde temporel peuvent-ils mériter une punition éternelle? » Nous pourrions répondre que bien que l’objection ne soit pas sans fondement, Dieu est tout de même dans ses droits de déterminer la punition qui nous revient. Peut-être ceux qui se trouvent en enfer étaient-ils coupables d’un méfait qui ne méritait pas une punition éternelle, mais leur nature pécheresse les rend esclaves du péché, et donc, ils continuent éternellement à pécher et n’arrivent jamais à payer leur dette parce qu’elle s’accroit sans cesse.

Mais selon la Bible, les péchés commis en cette vie ne méritent pas une punition temporaire. En fait, le poids d’une offense se mesure à la nature de l’être offensé. Les plantes, les animaux et les êtres humains sont des êtres vivants, mais la punition exigée pour un mal fait contre l’un ou l’autre dépend de la nature de l’existence de l’être offensé. Ainsi, le meurtre d’un être humain exige une punition plus sévère que la mort d’un chat. Puisque Dieu est infini dans sa grandeur, une offense contre lui exige une punition éternelle.

DIEU ENVOIE-T-IL LES ENFANTS EN ENFER?

La Bible semble indiquer que Dieu tient compte d’un âge de responsabilité en ce qui concerne les enfants. Nous trouvons cette idée en Ésaïe 7.16 : « Cependant, avant que l’enfant sache rejeter le mal et choisir le bien… ». De même, lorsque le fils de David meurt à sa naissance, David dit : « Maintenant qu’il est mort, pourquoi jeûner? Puis-je le faire revenir? C’est moi qui irai le retrouver, mais lui ne reviendra pas vers moi. »

Aucune personne en enfer n’aurait choisi de se soumettre à Christ si Dieu lui avait simplement donné plus de temps pour se repentir.

POURQUOI DIEU NE NOUS FORCE-T-IL PAS D’ALLER AU CIEL?

Dieu a accordé aux êtres humains la liberté de rejeter Jésus en sachant fort bien que plusieurs refuseraient de reconnaître leur besoin de lui. Dieu ne voulait pas des robots, mais des enfants qui choisiraient de répondre à son amour. Forcer les gens à se soumettre à Jésus, ce serait leur renier la dignité de choisir d’aimer. Dieu nous donne la liberté de le rejeter, bien qu’il désire que nous acceptions plutôt son invitation à nous réconcilier avec lui.

Je ne présente ici que quelques réflexions sur l’enfer, mais j’espère que ces quelques simples réflexions vous donnent le goût de mieux comprendre la raison d’être de l’enfer. Jésus croyait fermement que l’enfer était nécessaire pour que Dieu préserve sa sainteté et sa justice, et je suis d’accord avec lui.

Note de l’éditeur : Pour que l’éternité soit parfaite, seul ce qui est parfait peut y entrer. Toute impureté doit en être bannie. C’est la raison de la venue de Jésus : il est venu non seulement payer la dette de notre péché, mais aussi nous recréer à son image par son Esprit pour qu’à la résurrection, nous nous trouvions pleinement délivrés du mal. Pourquoi ne pas prendre le temps dès aujourd’hui de découvrir comment il a rendu une telle métamorphose possible?

À lire aussi :

Métamorphose ultime

La voie de la joie

Connaître Dieu personnellement

Print


2 réponses à “Dieu et l’enfer”

  • l’Enfer Le feu de la gehenne c’est la meme chose est la. et il y a environ des et des Annees il y en a des chercheurs d’Islam scientifiques avaient creuser très profondément(des kilomètres) sous la terre en Sibérie puis ils avaient lancé un micro filaire pour écouter et “découvrir”, et la c’était des cris de femmes et d’hommes sous la douleur(?) apparemment, cet enregistrement était sur le CD et se répétait plusieurs fois pendant le discours.

  • Mais C’Etais un lieu que Dieu Avais creé spéciallement pour les demonds. ais les demonds ne veulent pas y aller seul c’est pour cela il a mis des choses contraire a la volonte De Dieu pour que l’homme Oublie L’Existance Meme De Dieu. pour les pousser dans l’enfer avec eux.
    Mais a Tous ceux qui recoivent Jesus Christ Dans Leur vie sur la terre et Le Servir sera epargné de ce lieu.

Afficher vos commentaires