L’art d’encourager

Auteur: Gail Rodgers

encouragementLa surprise de trouver une rose sur son bureau lui donna un sourire. Le petit mot d’accompagnement disait: “Mets-leur en plein la vue!” L’amie de Sue savait que cette dernière préparait une conférence importante, et ce petit geste de soutien l’encouragea.

Nous avons tous besoin d’encouragements… et même quelquefois désespérément.

Maggie lança son sac à main sur le comptoir et enleva ses chaussures. La glissade rose était arrivée de façon totalement surprenante. Qu’allait-elle faire maintenant? Le découragement la cernait comme une couverture bien enveloppante.

On passe toutes par de tels moments, des heures ou même des jours où nos cœurs tombent dans un à pic et où le monde semble bien morne.

Aimer comme Jésus : Est-ce possible?

Vous voulez changer? Parlez-nous-en!

Un mot ou un geste d’encouragement élève cœurs et âmes.

Un encouragement, c’est comme une bouée de sauvetage les jours où on a l’impression de sombrer.

Apprendre l’art d’encourager les autres, cela construit en nous un réservoir d’espoir qui nous soutiendra quand nous en aurons besoin.

L’art d’encourager a trois voies principales.

  1. Donnez du soutien. Recherchez les manières d’accompagner vos proches et soutenez ce qu’ils font. Devenez la meneuse de ceux que vous aimez, tout au long de leurs recherches de nouvelles opportunités. Un coup de téléphone ou une carte va dire que vous avez remarqué qu’ils travaillaient fort. Recherchez activement des occasions de perfectionner la créativité et les efforts de ceux qui vous entourent et qui cherchent à grandir.Ma fille m’a récemment adressée une carte qui disait: “Je vois que tu mets tout ton cœur à l’ouvrage.” Cette petite reconnaissance m’a encouragée à continuer. Ne sous-estimez jamais la valeur d’une reconnaissance sincère.
  2. Honorez. Prenez note des différentes qualités des gens. Repérer le courage, la force, la sagesse, la patience, la chaleur, l’honnêteté, la compassion, la bonté et la gentillesse. Quand vous vous rendez compte que vous avez trouvé une qualité admirable chez quelqu’un, prenez le temps de la reconnaître. Soyez toujours prête à polir ces valeurs que vous retrouvez chez vos proches et chez ceux qui vous sont chers. Cela fera une réelle différence dans vos relations.Il n’est jamais trop tard pour reconnaître et honorer les traits de caractère que vous admirez. L’autre jour ma mère à ouvert la porte à un homme chargé de deux douzaines de roses. Il lui a dit: ” Il y a cinquante ans, deux personnes adorables se sont occupées de trois enfants qui avaient vraiment besoin d’aide. Votre amour et votre bonté n’ont jamais été oubliés.” C’était un de ces trois enfants. Ma mère et mon père ont été réellement touchés et se sont sentis honorés par ce gentleman.
  3. Donnez de l’espoir. Le troisième degré d’encouragement, c’est donner de l’espoir. Quand les temps sont durs et que le découragement nous envahit, un mot d’espoir va aider les autres à tenir le coup. Un mot d’espoir, c’est “Vous allez y arriver!”. Un mot d’espoir, c’est “Je crois en toi”. Un mot d’espoir, c’est aussi: “Dieu est avec toi et va t’aider”.L’espoir allié à la foi en Dieu est une grande force dans nos vies. L’espoir mis uniquement en nous-mêmes ne suffit plus quand les temps sont difficiles. Mais l’espoir en Dieu, en son pouvoir et en sa force, est un véritable encouragement pour l’âme. L’espoir en Dieu est l’ancre qui nous retient pendant les orages de la vie.

Dans le manuel de vie de Dieu, la Bible, nous lisons: ” Exhortez-vous les uns les autres chaque jour” (Hébreux 3:13). Dieu sait combien nous en avons besoin. Demandez-lui de vous aider à développer en vous l’ ART d’ENCOURAGER et d’être encouragée à votre tour.

Pensez-y…

Avez-vous besoin d’encouragement aujourd’hui? Avez-vous besoin d’espoir? Nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas.  Vous pouvez en parler avec un mentor en ligne.

Regardez comment vous vivez. Quels qualificatifs emploieriez-vous pour qualifier votre vie? Contente? Précipitée? Excitante? Stressée? Allant de l’avant? Rattachée au passée? Pour beaucoup d’entre nous, c’est parfois tout cela. Il y a des choses que nous rêvons de faire un jour et celles que nous aimerions bien oublier. Dans la Bible, il est dit que Jésus est venu pour rendre toutes choses nouvelles. A quoi ressemblerait votre vie si vous pouviez prendre un nouveau départ avec une ardoise propre?

Vivre avec espoir

Si vous recherchez la paix, il y a moyen d’équilibrer votre vie. Personne n’est parfait ou ne vit parfaitement. Mais chacun de nous a la chance d’expérimenter la grâce parfaite à travers une relation personnelle avec Dieu par son fils, Jésus-Christ.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

A lire aussi:  Développer l’estime de soi de votre conjoint

Quatre moyens d’encourager l’estime de soi de vos enfants

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires