Affronter l’impression d’être trop grosse

Auteur: Karen Schenk

miroirVous êtes-vous jamais tenue devant votre garde-robe en vous trouvant tout simplement trop grosse? Moi, oui. Je suis en train d’apprendre cinq manières de lutter contre cette impression et de faire de mon garde-robe – et de mon corps – des amis. L’une des choses les plus quotidiennes de mon existence peut être la cause de la plus grande frustration, acheter des vêtements ou les choisir et les sortir de mon garde-robe! Trouver quelque chose à me mettre me met dans un état émotionnel comparable à des montagnes russes. Certains vêtements sont flatteurs, certains autres promettent de se faire pardonner et d’autres ne le sont simplement pas. Les tenues les pires sont celles qui crient: “TU ES GROSSE!”

L’embuscade est dans le garde-robe

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Ces sentiments viennent souvent sans prévenir. Ils commencent parfois par un murmure accusateur. Tu es si grosse. Comment as-tu pu te laisser aller à en arriver là? Et avant que je m’en rende compte, ils deviennent: Tu va devenir énorme et tu ne peux rien y faire. Ensuite, les pensées deviennent des sortes de prophéties de malédictions, et je me mets à élaborer des stratégies.

Je commence à penser qu’un nouveau régime, qu’une stratégie ou que certaines techniques, auxquels je sais trop bien qu’il ne faut pas que je pense, sont la solution à mon insatisfaction. Dans le passé, je me suis souvent cachée derrière ce processus de pensées désolantes. Quand j’ai découvert à quel point ces idées étaient malsaines, j’ai commencé à chercher des moyens de m’en sortir. J’ai constaté que j’essayais souvent de me sortir du désespoir une fois qu’il était profond.

Quelquefois, être grosse n’est qu’un sentiment

En y réfléchissant, j’ai découvert quelque chose d’intéressant. Je ne me sentais pas grosse parce que j’avais grossi soudainement pendant la nuit. Il y avait autre chose. Je ne me voyais pas telle que j’étais réellement. Je savais que je me sentirais mieux si j’arrivais à aller à la racine du problème.

Changer de manière de penser n’est pas facile, mais il faut vaincre la peur d’être grosse dès que la première pensée émerge! Prenez un instant pour affronter ce que vous ressentez.

Admettez que vous sous sentez grosse. Quel que soit votre poids, le désespoir que vous ressentez commence dans votre tête. Et c’est par là qu’il vous faut commencer. Reconnaissez ce que vous ressentez, mais ne maternez pas ces pensées trop longtemps. En admettant en vous-même ce que vous ressentez, vous vous donnez une chance de vous en sortir.

Posez-vous des questions précises pour trouver avec quoi vous vous battez. Quand nous avons l’impression de perdre le contrôle ou que nous sommes stressées, nous intériorisons souvent et nous commençons à nous trouver peu attrayante. Demandez-vous ce qui vous ennuie vraiment. Réfléchissez et vous réaliserez que votre impression d’être grosse vient souvent de frustrations réprimées à propos de quelque chose de complètement différent. Y a-t-il d’autres sources de tensions qui vous tracassent? Quelqu’un vous a-t-il dit quelque chose de blessant? Demandez-vous où vous en êtes dans votre cycle, car il se pourrait bien que vous vous sentiez mal pour une très bonne raison.

Emprisonnez vos pensées. Vous avez peut-être tellement de pensées qui tournent dans votre tête que vous ne savez plus distinguer le vrai du faux. Vous avez même peut-être des pensées contradictoires. Prenez une feuille de papier, faîtes deux colonnes et écrivez les titres “vérité” et “mensonges” en haut de chacune d’elles. Ensuite mettez-vous à écrire.

Dans la colonne “vérité”, écrivez les faits dont vous êtes certaines. Qu’est-ce qui vous plait le plus en vous? Même si vous n’êtes pas à la taille que vous voudriez, qu’elle est votre meilleur trait? Votre poids ne détermine pas qui vous êtes. Que disent vos amis de vous? Ecrivez-le. Ensuite, écrivez dans la colonne “mensonges” les chose que vous croyez parfois être vraies comme “Je ne vaux rien.” (vous valez quelque chose).

En écrivant toutes ces pensées, vous allez être surprise de constater le nombre de contradictions que vous avez en tête. Chaque fois que vous avez une pensée que vous savez être négative, écrivez-la. Ensuite, commencez à prier pour que vous ne croyiez plus que ce qui est écrit dans la colonne “vérité”. Au début, vous écrirez probablement beaucoup pour exprimer vos pensées. Mais ensuite, quand vous aurez pris l’habitude d’emprisonner vos pensées, vous pourrez le faire sans papier. Cela peut même devenir une méthode de penser et de renouvellement de votre esprit – de toutes les pensées, tous les jours! Vous y trouverez une grande liberté.

Tenez-vous en à ce que vous savez être vrai et non pas à ce que vous ressentez. Il faut parfois ignorer vos sentiments. Quand vous avez peur de devenir grosse ou de l’être peut-être et de ne pas être acceptée à cause de cela, faites quelque chose à l’opposé de ce que vous ressentez. Appelez une amie et faites quelque chose d’intéressant pour elle. Au lieu d’intérioriser vos sentiments, le clé consiste ici à prendre la pensée négative auto-destructrice et à la tourner en encouragement pour quelqu’un d’autre. Ne vous engagez pas dans des régimes sévères ou dans la boulimie simplement parce que vous vous sentez trop grosse. Faites l’effort de manger équilibré et prenez soin de votre corps. N’oubliez pas que vous le valez bien. Petit tuyau: Prenez une carte et écrivez dessus: “Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse.” Psaume 139: 14)

Faites un effort. Les jours où vous vous sentez particulièrement peu attirante, portez une tenue que vous savez vous aller bien et soignez particulièrement votre coiffure et votre maquillage. Souvenez-vous que la plus grande part responsable de la façon dont nous ressentons notre apparence se trouve dans nos cœurs et dans nos têtes et non pas sur nos hanches. Promettez-vous d’être bonne avec vous-même. La société est pleine de voix qui déclarent comment nous devons paraître pour être acceptées. Faites attention à ce que votre propre voix n’en fasse pas partie. Vous êtes très bien et personne au monde n’est belle tout à fait de la même manière que vous.

J’ai passé des années à m’angoisser sur mon poids, avec l’impression que personne ne pouvait m’aimer parce que j’étais trop grosse. J’ai été anorexique, je m’en suis sortie et j’ai appris le secret qui consiste à garder chaque pensée captive. J’ai réalisé à quel point j’étais pervertie par mes “sentiments d’être trop grosse” le jour où je me suis rendue compte que je me sentais plus grosse avec un poids de 40 kilos que quand j’étais enceinte de neuf mois. La liberté est un choix. Vous aurez peut-être besoin d’aide pour apprendre à retenir vos pensées, mais si possible – une pensée à la fois!

N’avez-vous jamais eu l’envie de perdre trois kilos? Moi si… et cela s’est transformé en un régime qui a duré dix ans et qui a failli me tuer. Chaque fois que je suis stressée, je reviens encore à mes habitudes de régime. Ce n’est qu’en devenant enceinte deux ans plus tard et en affrontant la peur de prendre du poids – et le fait que cela se reproduira encore – que je me suis sentie libre et enfin guérie.

Je jouis de la liberté que j’ai maintenant de savoir que le véritable amour n’est pas gagné grâce à un corps parfait ou à une vie parfaitement bien organisée. Alors que je pensais qu’amour voulait dire minceur, je sais maintenant que l’amour véritable et la vraie sécurité viennent d’une relation avec Dieu. Aujourd’hui, Christ comble le vide que j’ai essayé si longtemps de combler par moi-même. Son amour et son approbation comble mes besoins et me donne de la force. Je sais que Dieu m’aime exactement telle que je suis, même les jours où je me sens trop grosse.

Regardez comment vous vivez. Quels qualificatifs emploieriez-vous pour qualifier votre vie? Contente? Précipitée? Excitante? Stressée? Allant de l’avant? Rattachée au passée? Pour beaucoup d’entre nous, c’est parfois tout cela. Il y a des choses que nous rêvons de faire un jour et celles que nous aimerions bien oublier. Dans la Bible, il est dit que Jésus est venu pour rendre toutes choses nouvelles. A quoi ressemblerait votre vie si vous pouviez prendre un nouveau départ avec une ardoise propre?

Vivre avec espoir

Si vous recherchez la paix, il existe un moyen d’équilibrer votre vie. Personne n’est parfait ou ne vit parfaitement. Mais chacun de nous a la chance d’expérimenter la grâce parfaite à travers une relation personnelle avec Dieu par son fils, Jésus-Christ.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

À lire aussi:

Quand je me sens laide et grosse

Quelqu’un ma dit que j’étais anoréxique

Relooking spirituel Un mannequin perd sa carrière, mais trouve la vraie vie.

Print


Une réponse à “Affronter l’impression d’être trop grosse”

  • Cendrine says:

    Bonjour,
    Confronté à ce problème de grosseur avec mon entourage,j’ai décidé d’ouvrir un site internet qui propose des articles taille 38 à 60 ( des robes détentes, décontractées….)
    Des vêtements d’une marque exclusive: Vericlau
    peu connue et pourtant ????
    Voir le site: http://www.marie-cendrine.com
    Cordialement

Afficher vos commentaires