L’Évangile selon Jean: Chapitre 10

<<Chapitre précédent Chapitre suivant>>

La parabole du berger et des brebis

1 Jésus dit : « Oui, je vous le déclare, c’est la vérité : celui qui n’entre pas par la porte dans l’enclos des brebis, mais qui passe par-dessus le mur à un autre endroit, celui-là est un voleur, un brigand. 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. 3 Le gardien lui ouvre la porte et les brebis écoutent sa voix. Il appelle ses brebis chacune par son nom et les mène dehors. 4 Quand il les a toutes fait sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. 5 Mais elles ne suivront pas un inconnu; au contraire, elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas sa voix. »

6 Jésus leur raconta cette parabole, mais ses auditeurs ne comprirent pas ce qu’il voulait dire.

Jésus, le bon berger

7 Jésus dit encore : « Oui, je vous le déclare, c’est la vérité : je suis la porte de l’enclos des brebis. 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs, des brigands; mais les brebis ne les ont pas écoutés. 9 Je suis la porte. Celui qui entre en passant par moi sera sauvé; il pourra entrer et sortir, et il trouvera sa nourriture. 10 Le voleur vient uniquement pour voler, tuer et détruire. Moi, je suis venu pour que les humains aient la vie et l’aient en abondance. 11 Je suis le bon berger. Le bon berger est prêt à donner sa vie pour ses brebis. 12 L’homme qui ne travaille que pour de l’argent n’est pas vraiment le berger; les brebis ne lui appartiennent pas. Il les abandonne et s’enfuit quand il voit venir le loup. Alors, le loup se jette sur les brebis et disperse le troupeau. 13 Voilà ce qui arrive parce que cet homme ne travaille que pour de l’argent et ne soucie pas des brebis. 14 Je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent, 15 de même que le Père me connaît et que je connais le Père. Et je donne ma vie pour mes brebis. 16 J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas dans cet enclos. Je dois aussi les conduire; elles écouteront ma voix, et elles deviendront un seul troupeau avec un seul berger. 17 Le Père m’aime parce que je donne ma vie, pour ensuite l’obtenir à nouveau. 18 Personne ne me prend la vie, mais je la donne volontairement. J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de l’obtenir à nouveau. Cela correspond à l’ordre que mon Père m’a donné. »

19 Les Juifs furent de nouveau divisés à cause de ces paroles. 20 Beaucoup d’entre eux disaient : « Il est possédé d’un esprit mauvais! Il est fou! Pourquoi l’écoutez-vous? » 21 D’autres disaient : « Un possédé ne parlerait pas ainsi. Un esprit mauvais peut-il rendre la vue aux aveugles? »

(Méditation de Jean 10.1-21)

Jésus est rejeté

22 C’était l’hiver et l’on célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. 23 Jésus allait et venait dans la galerie à colonnes de Salomon, au temple. 24 Les juifs se rassemblèrent alors autour de lui et lui dirent : « Jusqu’à quand vas-tu nous maintenir dans l’incertitude? Si tu es le Messie, dis-le-nous franchement. » 25 Jésus leur répondit : « Je vous l’ai déjà dit, mais vous ne me croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père témoignent en ma faveur. 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous ne faites pas partie de mes brebis. 27 Mes brebis écoutent ma voix; je les connais et elles me suivent. 28 Je leur donne la vie éternelle, elles ne seront jamais perdues et personne ne les arrachera de ma main. 29 Ce que mon Père m’a donné est plus grand que tout et personne ne peut rien arracher de la main du Père. 30 Le Père et moi, nous sommes un. »

31 Les Juifs ramassèrent de nouveau des pierres pour les jeter contre lui. 32 Jésus leur dit alors : « Je vous ai fait voir beaucoup d’œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle de ces œuvres voulez-vous me tuer à coups de pierres? » 33 Les juifs lui répondirent : « Nous ne voulons pas te tuer à coups de pierres pour une œuvre bonne, mais parce que tu fais insulte à Dieu : tu n’es qu’un homme et tu veux te faire Dieu! » 34 Jésus répondit : « Il est écrit dans votre loi que Dieu a dite : “Vous êtes des dieux.” 35 Nous savons qu’on ne peut pas supprimer ce qu’affirme l’Écriture. Or, Dieu a appelé dieux ceux auxquels s’adressait sa parole. 36 Et moi, le Père m’a choisi et envoyé dans le monde. Comment donc pouvez-vous dire que je fais insulte à Dieu parce que j’ai déclaré que je suis le Fils de Dieu? 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. 38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croiriez pas, croyez au moins à ces œuvres afin que vous sachiez une fois pour toutes que le Père vit en moi et que je vis dans le Père. » 39 Ils cherchèrent une fois de plus à l’arrêter, mais il leur échappa. 40 Jésus s’en alla de nouveau de l’autre côté de la rivière, le Jourdain, à l’endroit où Jean avait baptisé précédemment, et il y resta. 41 Beaucoup de gens vinrent à lui. Ils disaient : « Jean n’a fait aucun signe miraculeux, mais tout ce qu’il a dit de cet homme était vrai. » 42 Et là, beaucoup crurent en Jésus.

(Méditation de Jean 10.22-42)

Chapitre 11

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires