L’Évangile selon Jean: Chapitre 9

<<Chapitre précédent Chapitre suivant>>

Jésus guérit un homme aveugle de naissance

1En chemin, Jésus vit un homme qui était aveugle depuis sa naissance. 2Ses disciples lui demandèrent : « Maître, pourquoi cet homme est-il né aveugle : à cause de son propre péché ou à cause du péché de ses parents? » 3Jésus répondit : « Ce n’est ni à cause de son péché, ni à cause du péché de ses parents. Il est aveugle pour que l’œuvre de Dieu puisse se manifester en lui. 4Pendant qu’il fait jour, nous devons accomplir les œuvres de celui qui m’a envoyé. La nuit s’approche, où personne ne peut travailler. 5Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » 6Après avoir dit ces mots, Jésus cracha par terre et fit un peu de boue avec sa salive; il frotta les yeux de l’aveugle avec cette boue 7

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

et lui dit : « Va te laver la figure à la piscine de Siloé. » (Ce nom signifie « Envoyé ».) L’aveugle y alla, se lava la figure et, quand il revint, il voyait! 8Ses voisins et ceux qui l’avaient vu mendier auparavant demandaient : « N’est-ce pas cet homme qui se tenait assis pour mendier? » 9Les uns disaient : « C’est lui. » D’autres disaient : « Non, ce n’est pas lui, mais il lui ressemble. » Et l’homme disait : « C’est bien moi. » 10Ils lui demandèrent : « Comment donc tes yeux ont-ils été guéris? » 11Il répondit : « L’homme appelé Jésus a fait un peu de boue, il en a frotté mes yeux et m’a dit : “Va à Siloé te laver la figure.” J’y suis allé et, après m’être lavé, je voyais! » 12Ils lui demandèrent : « Où est cet homme? » « Je ne sais pas », répondit-il.

(Méditation de Jean 9.1-12)

Les Pharisiens interrogent l’aveugle guéri

13On amena alors aux Pharisiens l’homme qui avait été aveugle. 14Or, Jésus avait fait de la boue et lui avait guéri les yeux un jour de sabbat. 15 C’est pourquoi les Pharisiens, eux aussi, demandèrent à l’homme ce qui s’était passé pour qu’il voie maintenant. Il leur dit : « Il m’a mis un peu de boue sur les yeux, je me suis lavé la figure et maintenant je vois. » 16Quelques Pharisiens disaient : « Celui qui a fait cela ne peut pas venir de Dieu, car il n’obéit pas à la loi du sabbat. » Mais d’autres répliquaient : « Comment un pécheur pourrait-il faire de tels signes miraculeux? » Et ils étaient divisés entre eux. 17Les Pharisiens demandèrent encore à l’aveugle guéri : « Et toi, que dis-tu de celui qui a guéri tes yeux? » « C’est un prophète », répondit-il.

18Cependant, les chefs juifs ne voulaient pas croire qu’il avait été aveugle et que maintenant il voyait. C’est pourquoi ils convoquèrent ses parents 19pour les interroger. Ils leur demandèrent : « Est-ce bien là votre fils? Affirmez-vous qu’il est né aveugle? Que s’est-il donc passé pour qu’il voie maintenant? » 20Les parents répondirent : « Nous savons que c’est notre fils et qu’il est né aveugle. 21Mais nous ne savons pas ce qui s’est passé pour qu’il voie maintenant et nous ne savons pas non plus qui a guéri ses yeux. Interrogez-le : il est d’âge à répondre lui-même! » 22Ils parlèrent ainsi parce qu’ils avaient peur des chefs juifs. En effet, ceux-ci s’étaient déjà mis d’accord pour exclure de la synagogue toute personne qui affirmerait que Jésus est le Messie. 23Voilà pourquoi les parents dirent : « Il est d’âge à répondre, interrogez-le! »

24Les Pharisiens appelèrent une seconde fois l’homme qui avait été aveugle et lui dirent : « dis la vérité devant Dieu. Nous savons que cet homme est un pécheur. » 25Il répondit : « Je ne sais pas s’il est pécheur ou non. Mais je sais une chose : j’étais aveugle et maintenant je vois. » 26Ils lui demandèrent : « Que t’a-t-il fait? Comment a-t-il guéri tes yeux? » 27« Je vous l’ai déjà dit, répondit-il, mais vous ne m’avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous me l’entendre dire encore une fois? Peut-être désirez-vous, vous aussi, devenir ses disciples? » 28Ils l’injurièrent et dirent : « C’est toi qui es disciple de cet homme! Nous, nous sommes disciples de Moïse. 29Nous savons que Dieu a parlé à Moïse; mais lui, ne ne savons même pas d’où il vient! » 30L’homme leur répondit : « Voilà bien ce qui est étonnant : vous ne savez pas d’où il vient et pourtant il a guéri mes yeux! 31Nous savons que Dieu n’écoute pas les pécheurs, mais qu’il écoute tout être qui le respecte et obéit à sa volonté. 32On n’a jamais entendu dire que quelqu’un ait guéri les yeux d’une personne née aveugle. 33Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. » 34Ils lui répondirent : « Tu es tout entier dans le péché depuis ta naissance et tu veux nous faire la leçon? » Et ils le chassèrent de la synagogue.

(Méditation de Jean 9.13-34)

L’aveuglement spirituel

35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé. Il le rencontra et lui demanda: « Crois-tu au fils de l’homme? » 36 “Dis-moi qui c’est, Maître, répondit l’homme, pour que je puisse croire en lui.” 37 Jésus lui dit : « Eh bien, tu le vois; c’est lui qui te parle maintenant. » – 38 « Je crois, Seigneur », dit l’homme. Et il se mit à genoux devant Jésus. 39 Jésus dit alors : « Je suis venu dans ce monde pour qu’un jugement ait lieu : pour que les aveugles voient et que ceux qui voient deviennent aveugles. » 40 Quelques Pharisiens, qui se trouvaient près de lui, entendirent ces paroles et lui demandèrent : « sommes-nous des aveugles, nous aussi? » 41 Jésus leur répondit : « Si vous étiez aveugles, vous ne seriez pas coupables; mais comme vous dites : “Nous voyons”, vous restez coupables. »

(Méditation de Jean 9.35-41)

Chapitre 10

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires