Comment être heureuse pour le restant de votre vie

Auteur: Claire Colvin

singlewomanOn parle beaucoup du bonheur au futur. Combien de fois entendons-nous nos amies dire, “Si je pouvais seulement trouver l’homme idéal, je serais si heureuse?” Et pourtant le bonheur n’est pas une circonstance que l’on doit attendre. Le bonheur, c’est être satisfaite avec qui vous êtes, où vous êtes et ce que vous faites. Ce n’est pas à propos de quelqu’un d’autre, mais à propos de vous-même. Nous n’avons besoin de l’approbation , de la permission ou de la validation de personne. C’est une des rares choses sur laquelle nous avons un contrôle total. Et, bien que cultiver le bonheur peut être un travail difficile, c’est un travail que personne ne peut faire à votre place.

Les mythes qui volent votre joie

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

Mais alors, pourquoi tant d’entre nous sont-elles malheureuses ou insatisfaites? Il existe des tas de raisons, mais il est certain qu’une bonne part vient des médias et des gens autour de nous qui nous abreuvent de mensonges en nous disant que nous devrions être malheureuses. On nous dit ce que nous devons désirer et, quand ça ne se réalise pas, nous nous sentons réellement malheureuses. Parmi tous les mythes qui nous détruisent, il y en a deux qui surmontent largement les autres.

Mythe numéro 1:  Vous avez besoin d’un partenaire  pour être heureuse. C’est certainement le plus grand mensonge qui existe et pourtant c‘est celui que nous croyons le plus aisément. Evidemment, s’il y a quelqu’un qui nous trouve géniale, qui veut tout le temps être avec nous et qui veut passer du temps avec nous, ça doit être le summum de la béatitude, n’est-ce pas? Faux. Un individu, une personne n’est pas meilleure qu’une autre. Comprenez-moi bien, une relation avec l’homme idéal est certainement une merveilleuse expérience “qui-nous-fait-monter-au-septième-ciel” qui en vaut bien la peine. Mais si vous cherchez un homme pour remplir toute votre vie affective, vous demandez quelque chose d’impossible et vous allez être bien déçue.

Mythe numéro 2  Si je pouvais seulement me marier, tout irait pour le mieux. Ce n’est peut-être pas le plus grand mythe qui existe, mais il arrive très près en deuxième place. Il semble exister une opinion générale affirmant que si deux têtes valent mieux qu’une, alors le marriage doit être la réponse finale à tout. C’est tragiquement faux. Votre mari ou votre future mari n’est pas une bonne fée qui, à l’aide de sa baguette magique, fera disparaître tous les problèmes de votre vie. Les excitations du marriage peuvent vous les faire oublier pendant un certain temps, mais votre lune de miel va bien finir un jour et vous allez devoir revenir à la maison et à la réalité qui vous attendent.

La vérité, c’est qu’un homme, aussi parfait ou charmant qu’il puisse être, ne peut pas, à lui seul, vous rendre heureuse. Etre heureuse est un sport individuel, rien qu’entre vous et vous. Comment vous vous percevez, le genre de gens que vous choisissez d’avoir dans votre entourage, la façon dont vous considérez votre travail et votre place dans la société. Tout ceci va avoir une influence sur votre bonheur, influence qu’aucun homme ne pourra jamais avoir. En fait, c’est une très bonne nouvelle. Cela veut dire que vous n’avez pas besoin d’attendre qui que ce soit et que vous pouvez commencer dès maintenant à devenir plus heureuse.

Première étape vers une plus heureuse vous

Si vous n’êtes pas heureuse avec votre vie, il est maintenant grand temps d’en trouver les raisons (et après avoir lu le début de cet article, que la pensée de blâmer votre vie amoureuse ne vous effleure même pas!) Pourquoi êtes-vous malheureuse? Vous sentez-vous seule? Déçue? Effrayée? Vous sentez-vous rejetée? En colère? Pleine de regrets? prenez le temps de bien considérer ce que vous ressentez. Comme le dit le Docteur Phil McGraw, le gourou des relations pour les millions de téléspectateurs qui l’ont vu dans son émission ‘The Oprah Winfrey’, “Vous ne pouvez pas changer ce que vous ne savez pas.” Il est maintenant temps de découvrir ce qui vous gène.

Il faut prendre le temps d’affronter les pourquois qui vous rendent malheureuse avant  de commencer une nouvelle relation. Réfléchissez bien – vous pouvez être complètement égoïste pendant un certain temps et penser seulement à ce dont vous avez besoin. Ce que vous perdez en intimité, vous le gagnez en espace vital. Et l’espace vital est un baûme précieux pendant le processus de guérison. Si vous pensez que vous ne pouvez pas affronter ces choses toute seule, faîtes-vous assister d’un ami, mais pas d’un nouvel amoureux. Ce serait injuste d’attendre de quelqu’un qui vous connait à peine qu’il vous accompagne dans ce cheminement et il serait pratiquement impossible qu’il puisse vous donner l’honnêteté dont vous avez besoin. Un bon ami ou une bonne amie qui vous connait bien, peut, par contre, parfaitement vous aider et vous encourager en vous donnant un point de vue honnête et rempli d’amour. Ne ruinez pas une nouvelle relation en tranformant un dinner en séance de thérapie.

Vous devez d’abord vous aimer vous-même

La clef de tout ceci est de se rendre compte que la chose la plus importante pour trouver le bonheur consiste à faire la paix avec vous-même. Si vous avez une bonne opinion de vous-même, vous êtes mieux armée pour affronter les défits, de quelque nature qu’ils soient, que le monde vous envoie. Si vous avez une faible estime de vous-même (comme c’est le cas pour beaucoup d’entre nous), la première chose que vous avez besoin de réaliser est que vous ne pouvez pas continuer à vous comparer aux autres pour donner de la valeur à votre existence. Si vous voulez réussir dans vos relations, vous devez arriver à un point où vous vous aimez par et pour vous-même. Quand l’image que vous avez de vous dépend d’un partenaire, d’un parent ou d’un patron, vous mettez en fait beaucoup de pouvoir dans les mains d’une autre personne.

De la façon dont nous nous valorisons dépendent la façon dont nous traitons les autres, comment nous jugeons les succès et les échecs, les choix que nous faisons, les gens avec lesquels nous passons du temps et comment nous laissons les gens nous traiter. Nous devons avoir du respect pour nous-même afin de nous faire respecter par les autres. Le chemin vers un bon respect de soi peut être long, de même que les vieilles cicatrices peuvent nous le faire paraître quasiment impossible, mais ça en vaut la peine. Il m’a fallu cinq ans pour en arriver au point de m’aimer de nouveau. Une fois que vous en êtes au point de vous aimer et de vous valoriser pour qui vous êtes, vous êtes en bonne condition pour être heureuse, seule ou en couple. Vous serez aussi bien mieux préparée à faire le bon choix de partenaire ainsi qu’à être vous-même une bonne partenaire. La seule personne avec laquelle vous êtes assurée de passer le restant de votre vie est vous-même. Donc, si vous voulez être heureuse pour le restant de votre vie, il est temps maintenant de faire la paix avec vous-même. Ce que vous venez de lire peut vous aider à commencer.

La vie peut être comme des montagnes russes – les demandes et les pressions que les femmes modernes affrontent peuvent être accablantes. Quelle est la réponse? D’où vient la paix? Vous pouvez avoir la paix que vous recherchez; il y a moyen d’équilibrer votre vie. Personne n’est parfait. Aucune vie n’est parfaite. Mais chacune d’entre nous a l’opportunité d’expérimenter la grâce parfaite d’une relation personnelle avec Dieu, à travers Son Fils, Jésus-Christ.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

A lire aussi:  Comment aimer votre travail

Ce printemps, désencombrez votre vie

Déprimée?

Imprimer


7 réponses à “Comment être heureuse pour le restant de votre vie”

  • Jean-Luc says:

    “Le bonheur, c’est être satisfaite avec qui vous êtes”

    Je nuancerai en disant que même si vous n’êtes pas satisfaite de qui vous êtes, il est important de vous aimer telle que vous êtes.

    beaucoup de gens attendent de changer pour s’aimer
    alors que s’aimer doit être le point de départ du changement

    A partir de là, vous pouvez vous aimer utiliser votre insatisfaction pour vous développer.

    Je vous invite à visionner cette video qui j’espère vous inspirera:
    http://etreheureux.fr/2011/07/31/just-the-way-you-are/

  • soumia says:

    j’ai eu tous ce que je voulais mon seul problème est ma mère je ne sais pas quoi faire pour la satisfaire tous ce que je fais n’est pas bon pour elle et pourtant je fais l’impossible pour elle tellement que je l’aime ça me fait mal au cœur je suis vraiment malheureuse et je ne sais pas comment faire pour être heureuse .

  • keisler says:

    Seigneur Jésus? C’est Dieu ou Jésus homme?

  • keisler says:

    Dieu le très haut oui mais Jésus est un humain comme nous il à été créer comme nous par son Seigneur, il est le Messi et il fait parti du’une longue lignée de prophètes: Abraham, Moise, Noé, Joseph…

  • Carol Doerksen Carol says:

    Voici un article intéressant qui s’adresse à la question de qui est Jésus. “Grandes questions”
    http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/foi/questionsaboutgod/

  • michèle says:

    je me sens desenpare je ne sais se que je dois faire ,je suis seule abandonne de tous peut-etre par ma faute ou seulement se que j’ai vecu,je recherche de l’aide merci a vous

Afficher vos commentaires