Vision dans la nuit

Auteur: Joan Kalos

visionEn 1971, les conflits en Irlande du Nord devenaient de plus en plus dangereux pour moi et pour mes six enfants.  Nous entendions des histoires d’horreur et de souffrance tous les jours à la radio.  Notre propre cauchemar personnel vint la nuit où je fus attaquée par deux hommes armés.  L’un d’entre eux me donnait des coups en me demandant où se trouvait une certaine personne.  Bien que non-chrétienne, je priais en silence que Dieu me vienne en aide .

Dieu fut miséricordieux

Les pleurs de ma fille, encore toute bébé, attirèrent l’attention de l’homme qui se tenait au pied du lit.  Son berceau se trouvait derrière la porte de la chambre, hors de leur vue.

« Ah, regarde, » dit l’un des deux, « il y a un bébé ici.  Va voir s’il y en a d’autres. »

« La maison en est remplie, » s’exclama l’autre homme surpris.

« Oh, viens, laissons-la, » ordonna le premier.

Ils partirent, et je pleurai que Dieu ait eu pitié de nous.  A cause de ce qui s’était passé, nous avons immédiatement déménagé en Angleterre.

En quête de paix

Je recherchais la paix, mais je savais que je vivais une vie de mensonge. L’homme avec lequel je vivais était cruel, surtout lorsqu’il était ivre.  Il nous battait souvent les enfants et moi.  Je sombrai si profondément dans la dépression qu’un jour je m’enivrai et me jetai devant une voiture.  Je dû être admise à l’hôpital à cause d’une fracture crânienne.  En conséquence, mon sens d’équilibre en fut affecté et je perdis tout odorat.  Ma vie était un véritable chaos!

Mon compagnon finit en prison, nous permettant à mes enfants et à moi-même de profiter d’une nouvelle liberté.  Mais alors que la date de sa remise en liberté se rapprochait, j’étais terrifiée qu’il essaierait à nouveau de maltraiter mes enfants. Je me sentais emprisonnée par le fait que j’attendais son enfant.  Le pire, c’est que je tombai gravement malade après la naissance du bébé, et me retrouvai à l’hôpital.

Une vision dans la nuit

Un soir, à l’hôpital, j’eus une vision peu commune.  Je vis sept chandeliers en or sur un autel blanc.  La pièce était resplendissante de lumière.  Soudain, je me retrouvais marchant dans un tunnel sombre et étroit.  Quelqu’un était à mes côtés, tenant une bougie allumée, mais je ne pouvais pas voir de qui il s’agissait.  Je me rappelle avoir demandé, « Suis-je en train de mourir ?  Que devrais-je faire ? »  Une voix répondit « Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvée, et ta famille. »

Je répondis « Mais j’ai toujours su qui est Jésus ! ».

La réponse fut sévère : « Les démons le savent également, et ils tremblent. ».

« Oh, mon Dieu !  Si le diable sait ce que je sais et que cela ne peut ni le sauver ni me sauver, qu’est-ce qui peut sauver ? »  « La confiance, » fut la réponse finale.

Je répondis, « Seigneur, j’ai toujours su que Tu étais là, mais je ne T’ai jamais fait complètement confiance en Te confiant ma vie.  Je T’en prie, donne-moi une autre chance. »

Enfin en paix

Mon expérience prit fin avec une vision du Seigneur Jésus entouré d’une lumière douce et déposant la bougie qui brûlait.

Après cela, je ressentis la paix que j’avais souhaité connaître toute ma vie.  J’abandonnai toute peur.  Maintenant, enfin, j’avais trouvé l’amour que j’avais désiré depuis mon enfance.

Dieu a promis qu’Il ne nous laissera et ne nous abandonnera jamais.  Je sais qu’Il ne m’a jamais abandonnée.  Chacun d’entre nous a besoin de trouver Dieu pour lui-même.  Lui seul peut nous aimer complètement et inconditionnellement, et nous donner le pouvoir de changer.

Essayez d’examiner votre propre vie.  Comment la décrieriez-vous ? Satisfaisante ? Précipitée ? Passionnante ?  Stressante ?  Allant de l’avant ?  Retenue ?  Parfois, pour beaucoup d’entre nous, la réponse correspond à toutes ces descriptions.  Il y a des choses que l’on rêve de faire un jour ; il y a des choses que l’on aimerait oublier.  La Bible dit que Jésus est venu pour renouveler toutes choses. A quoi ressemblerait votre vie si vous pouviez tout recommencer à zéro?

Une vie pleine d’espoir

Si vous recherchez la paix, il y a un moyen d’amener de l’équilibre dans votre vie.  Personne ne peut être parfait, ni avoir une vie parfaite.  Mais la possibilité de connaître la grâce parfaite d’une relation personnelle avec Dieu à travers Son Fils Jésus Christ est offerte à chacun d’entre nous.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, à travers la prière.
Prier, c’est simplement parler à Dieu.  Dieu connaît votre cœur et ne se préoccupe pas autant de votre choix de mots que de l’attitude de votre cœur.

Voici une suggestion de prière:
Seigneur Jésus, je veux Te connaître personnellement.  Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés.  Je T’ouvre ma vie et je Te demande d’en devenir le Sauveur et le Seigneur.  Dirige ma vie.  Merci de me pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle.  Fais de moi la personne que Tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre cœur ?  Vous pouvez la prier dès à présent, et Jésus-Christ viendra dans votre vie, comme Il l’a promis.

Est-ce bien la vie que vous souhaitez ?

Si vous avez invité Jésus-Christ dans votre vie, remerciez souvent Dieu de Sa présence à vos côtés, et du fait qu’Il ne vous abandonnera jamais et que vous avez la vie éternelle.  Continuez d’approfondir votre relation avec Dieu, sachant à quel point Il vous aime, et vous vous épanouirez et profiterez pleinement de la vie.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires