Trouver la force

Auteur: Erin Pentelechuk

force

Bien qu’ayant grandi dans une famille où l’on croyait en Dieu et fréquenté une école où l’on parlait de Dieu, je pensais que certaines pratiques sexuelles étaient sans conséquence et qu’il s’agissait de « choses normales que font les enfants ». J’ai commencé à me masturber et à regarder de la pornographie lorsque j’étais adolescent. Je pensais que j’obtiendrais ainsi la satisfaction que je recherchais.

Influence ou domination?

La pornographie prenait de plus en plus d’importance pour moi. Plus je l’utilisais pour satisfaire mes désirs, plus j’en avais besoin. Mes « habitudes sans conséquence » sont vite devenus une dépendance. J’ai donc pensé arrêter, mais plus j’essayais, plus mes dépendances me dominaient. J’étais mécontent de moi, car je n’avais pas assez de volonté pour me maîtriser; cette frustration s’est transformée en dépression. Un jour j’ai lu la description que quelqu’un faisait de cette dépendance : « Cela vous mène plus loin que voulu, et vous garde plus longtemps que souhaité…»

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

 Une bataille entre moi et la pornographie avait lieu et je ne la gagnais pas. Je devenais l’esclave de mes dépendances.

J’ai crié à l’aide

Pendant plusieurs années, j’ai essayé d’arrêter par moi-même – mais j’ai échoué. Alors que j’avais replongé et que je regardais de la porno sur Internet, je me suis senti tellement frustré et délaissé que je suis tombé à genoux et j’ai demandé de l’aide à Dieu. 

Dieu m’a répondu, mais les choses n’ont pas changé instantanément. Je devais apprendre à faire confiance à Dieu pour m’aider à me libérer de mes dépendances et ne pas compter sur mes propres forces. Tranquillement, Dieu a changé ma façon de penser : je ne voulais plus arrêter simplement pour me sentir mieux; je voulais lui plaire en toutes choses.

Lorsqu’un ancien camarade de classe m’a dit qu’il luttait contre les mêmes choses, nous avons cherché des solutions ensemble. Nous avons trouvé un site Internet qui proposait une étude de 60 jours : Liberté totale. Elle proposait des leçons bibliques pratiques ainsi que d’autres ressources utiles. J’ai appris à me responsabiliser et j’ai été libéré de la pornographie et de la masturbation pendant 60 jours. Dieu changeait mon cœur, mes dépendances me dominaient de moins en moins et j’étais de plus en plus dirigé par mon amour pour Jésus.

Une nouvelle source de force

En apprenant à dépendre entièrement de Dieu pour la capacité à surmonter mes dépendances, j’ai pu me débarrasser de tout ce qui les encourageait. Les choses dont je pensais avoir besoin – comme certaines émissions télévisées, certains sites web, certaines revues, un certain genre de musique – tout cela m’incitait à sombrer de nouveau dans cet esclavage.

Dans Jean 15.1-4, Jésus affirme, « Je suis la vraie vigne et mon Père est le vigneron. Il coupe chaque rameau qui, en moi, ne porte pas de fruit et il taille, il purifie chaque rameau qui porte du fruit pour qu’il en porte encore plus. L’enseignement que je vous ai donné vous a déjà rendus purs. Demeurez unis à moi, comme je suis uni à vous. Un rameau ne peut porter de fruit tout seul, sans être uni à la vigne; de même, vous ne pouvez pas porter du fruit si vous ne demeurez pas unis à moi. »

Ces versets comparent nos vies à des branches d’une plante qui doivent puiser dans le tronc (Jésus) tout ce qu’il leur faut pour produire du fruit. 

Nouvelle force pour une nouvelle tentative

Apprendre à vivre selon les ressources que Dieu me communique par son Esprit en moi ne m’a pas seulement aidé avec mes dépendances. Cela m’a aussi permis d’avoir confiance en lui dans d’autres domaines. J’étais très timide et j’avais peur de parler en public; en me fiant à Dieu, j’ai pu devenir animateur radio avec ma propre émission.

De quelle force dépendez-vous?

Je pensais pouvoir combattre mes dépendances par moi-même, mais toutes mes tentatives inutiles m’on laissé frustré et honteux.

Je suis tellement content d’avoir appris que Jésus-Christ m’offre toutes les ressources pour faire ce que je ne pouvais faire seul. Vous pouvez confier votre vie à Christ maintenant par la foi. Prier, c’est simplement parler à Dieu. Il connaît votre cœur et bien plus que vos paroles ; c’est l’attitude de votre cœur qui l’intéresse. Si vous voulez goûter à la nouvelle vie abondante et victorieuse qu’il vous offre, vous pouvez utiliser cette prière pour exprimer votre foi en lui :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Je te remercie d’être mort sur la croix pour me purifier et me libérer de mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te demande d’y entrer comme mon Sauveur et Seigneur. Dirige ma vie. Je te remercie pour le pardon de tous mes péchés et pour le don de la vie éternelle avec toi. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Par Erin Pentelechuk, propos de Joe Ciccanti. Traduit de l’anglais par Marie-Agnes Van Peuter


Jeff a vécu sous l’emprise de la porno pendant 10 ans.  Il en parle honnêtement.

 

Print


3 réponses à “Trouver la force”

  • Je suis tres heureux de m’avoir repondu avec cette verité, cette franchise.Au faite je ne sais a qui faire confiance voila pourquoi je cherche quelqu’un a l’extérieur pour m’aider.Tu sais aujourd’huit le chretien est hypocrite.Je ne peux plus compter sur eux pour disons des confidences.

  • AFREG says:

    Je me présente, je suis AFREG, je suis le webmaster d’un nouveau site, http://www.pornodependance.com

    Mon site traite de la dépendance à la pornographie. En effet, une surconsommation de pornographie n’est pas sans séquelles. Elle entraîne une véritable addiction, et modifie la perception psychologique qu’ont les dépendants du sexe.

    La pornographie présente également une sexualité violente et phallocratique, niant la dimension affective du sexe.

    Elle s’étend aujourd’hui à travers notre société (cinéma, musique, publicité, magasines), si bien que personne, pas même nos enfants, ne peut y échapper.

    Mon site propose un forum où les dépendants et leurs proches peuvent venir s’exprimer librement. Je souhaite à terme former une véritable communauté de membres désirant s’entraider. Une mise à jour mensuelle est prévue, avec à chaque fois de nouveaux articles.

    Merci de m’avoir lu! Amicalement. AFREG. (contact@pornodependance.com)

  • Jo says:

    Au moment ou je vous ecris je suis en pleine addiction et je veux m en sortir je souhaite que vos conseils m aident

Afficher vos commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.