La vie n’est pas un accident

Auteur: Julie Stobbe

adopteraisonJe suis une enfant adoptée.

J’ai eu une enfance merveilleuse et j’ai des parents que j’aime profondément, mais je ne peux nier que certains moments difficiles sont venus directement du fait que j’étais une enfant adoptée. Je me souviens d’une fois avoir entendu ma mère expliquer au docteur qu’elle n’avait pas d’antécédents médicaux pour moi parce que j’étais une enfant adoptée. Je me suis sentie bizarre et comme détachée. C’était presque comme si j’étais sortie d’un œuf au lieu d’être née. Est-ce que tout le monde n’a pas d’historique familial de santé? Qu’est-ce que cela avait comme incidence pour moi de ne pas avoir d’historique familial de santé?

Quand je suis entrée en sixième puis ensuite au lycée, je suis passée à travers des tas d’émotions à propos de mon adoption.

Changez de vie! Métamorphose ultime

Vous voulez changer? Parlez-nous-en!
Au début, j’ai été en colère contre ma mère et mon père de naissance. J’avais été abandonnée par ces gens alors que j’étais encore un bébé. Quel genre de gens peuvent avoir un bébé en parfaite santé pour ensuite l’abandonner? Cela m’a donné l’impression que je n’avais aucune valeur. Je me disais que j’étais une erreur de la nature, que j’étais une perdante.

Mais à force de ruminer mes émotions, j’ai commençé à ma rendre compte que j’étais reconnaissante d’être en vie. J’aurais pu ne pas être en vie aujourd‘hui, si ma mère s‘était fait avortée. Je n’aurais alors jamais pu construire un château de sable ou sentir une fleur ou écouter de la belle musique ou avoir une bonne amie. Je ne serais jamais tombée amoureuse. Je commençais à penser autrement à ce que ma mère de naissance avait fait. Elle aurait pu se faire avorter. “Loin des yeux, loin du cœur”, dit-on. Mais elle ne l’a pas fait. Elle m’a aimé suffisamment pour me donner une chance de vivre. Je commençais à avoir de l’admiration pour elle, qui qu’elle soit. Elle n’avait pas pris le chemin le plus facile.

Cependant, savoir que j’étais une enfant adoptée, m’avait rendue gagneuse-à-tout-prix. Je croyais que donner le meilleur de moi-même signifiait être la meilleure. Mais j’avais tord. J’essayais d’être dans les bonnes graces de tout le monde. J’essayais de prouver à chacun ma valeur tout en essayant de me garder. Mes parents n’attendaient  pas la perfection de leur fille. Pourquoi est-ce que je mettais tant de pression sur moi-même? Je pensais que je devais être parfaite pour montrer à Dieu combien j’étais reconnaissante d’être en vie. Mais j’en vins à comprendre qu’Il m’aime simplement parce qu’Il m’a crée. Il n’y a rien que je puisse faire pour épater Dieu.

Bien des années après mon marriage, j’ai décidé de rechercher ma mère biologique. Je voulais lui dire à quel point j’appréciais qu’elle soit passée à travers toutes les difficultés qu’elle avait certainement rencontrées pour me donner la chance de vivre. Je voulais lui dire “merci”. Je voulais l’encourager en lui montrant qu’elle avait fait le bon choix en me donnant à ma famille.

Vous voyez, à travers les années, ma mère biologique était devenue une héroïne.

Je ne pensais plus à elle comme à une perdante ou comme à une adolescente irresponsable. A mes yeux, elle était devenue une jeune femme terriblement courageuse, une personne de grande intégrité et très forte. Elle m’avait donné tout ce que je n’aurais jamais eu si elle m’avait gardée avec elle ou si elle s’était faite avorter. Je voulais l’embrasser et lui montrer comment j‘avais bien tourné. Le moindre de mes accomplissements avait été le résultat direct de sa décision de ne pas se faire avorter et de me donner à ma famille. Elle avait mis mes besoins avant les siens. Cela n’avait pas été facile, mais ça avait été la bonne chose à faire. Elle m’a aimée à ce point-là.

Rechercher et trouver ma mère  a été une expérience incroyable. J’ai du de nouveau affronter des sentiments de doute envers moi-même, de peur et d’insécurité, mais à la fin j’ai gagné une nouvelle personne dans ma vie. Elle n’est pas Ma mère, mais elle s’appelle Alyson – une femme courageuse que j’aime beaucoup. J’ai pu lui dire “merci”.; J’ai pu lui présenter mes enfants. Elle fait maintenant partie de ma vie et peut se rendre compte de tout ce que je suis devenue. Et cela grâce à une décision qu’elle a prise il y a bien des années.

Si vous êtes enceinte ou si vous avez une amie qui est enceinte et qui se demande quoi faire, laissez-moi vous dire que vous avez la possibilité de devenir une héroïne pour votre enfant. Vous avez la possibilité de choisir la vie pour votre bébé. Vous pouvez mettre les besoins de votre bébé avant les vôtres et choisir l’adoption. Je peux vous assurer que vous n’allez pas seulement vous “débarasser de votre bébé”. Vous allez créer une famille de manière tout à fait unique et particulière. Vous allez pouvoir donner un enfant à deux personnes qui le veulent désespérément. Et vous allez peut-être aussi donner à votre enfant des privilèges que vous n’auriez pas pu lui offrir à cette période de votre vie.

Si vous êtes enceinte, vous pouvez être en ce moment morte de peur, mais avant de prendre une décision, prenez le temps d’étudier les différentes options qui vous sont offertes. Il existe de nombreuses organisations qui seraient ravies de vous accompagner, de vous donner toute l’assistance dont vous avez besoin et de vous aider à prendre la meilleure décision pour vous et pour votre bébé. vous avez tellement d’options à votre portée. Utilisez-les.

La vie n’est pas un accident. Il y a un Dieu qui aime chaque personne sur terre, la plus brillante et la meilleure d’entre nous, la plus faible et la plus difficile, les enfants qui ne sont pas encore nés et toutes celles qui ont déjà pris cette direction et qui ont choisi de mener une grossesse jusqu’à son terme. Dieu vous aime et Il veut que vous ayez une relation personnelle avec Lui. La vie n’est pas un accident. Votre vie n’est pas un accident. Dieu a un plan formidable pour vous et cela commence par Le connaître de façon personnelle. Je vous encourage à connaître votre Père.

Avez-vous jamais ressenti que votre vie était une erreur? Vous êtes-vous jamais sentie sans valeur ou non désirée? Ce n’est pas obligé d’être toujours comme ça. Dieu vous aime et veut que vous ayez une relation personnelle avec Lui. Vous pouvez obtenir l’amour et l’acceptation que vous avez toujours recherchés à travers une relation personnelle avec Jésus-Christ.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires