Développer mes capacités de dirigeant

Auteur: Laurie Wang

leonard-09Par  Leonard Buhler, avec K. Schenk et L. Wang

Je croyais que j’avais trouvé la formule pour contrôler le stress. J’ai même animer des séminaires sur le sujet. Mais ce n’est qu’après avoir trouvé la vraie sécurité anti-risque que j’ai enfin su comment lutter contre le stress.

Conquérir les choses au-delà de mes capacités a toujours fait partie de moi. A 8 ans, j’utilisais déjà toutes les machines de la ferme de mon père. Il a commencé à me faire prendre des décisions à un jeune âge. Mon père me demandait quel tracteur acheter. Il me montrait le pour et le contre de chaque modèle afin que je puisse choisir en connaissance de cause. Il m’a laissé regardé tous ses livres sur les affaires et sur l’agriculture. Nous sommes devenus associés très tôt et j’ai démarré une exploitation agricole appelée Isaac Buhler & Son.

Trouver un moyen de supporter le stress

J’avais pris la décision de toujours développer tout ce que je faisais. Je voulais accroître mes capacités de dirigeant dès le début. Dans cet objectif, je faisais attention à me définir comme dirigeant, pas comme un fermier ou un homme d’affaires, mais comme un dirigeant. Il n’y a rien d’étonnant à ce que s’occuper de multiples entreprises, les développer et les diriger, ait été parfois stressant. Je devais trouver un moyen de supporter le stress si je voulais continuer à développer mes affaires.

J’étais dans ma trentaine quand j’ai réalisé que l’ingrédient clé pour supporter le stress était de définir ma capacité au stress. Il y avait plusieurs aspects de ma vie qui affectaient mon niveau de stress, comme mon mariage, mes relations avec mes enfants, mes finances ou mon travail. Par exemple, si ma femme et moi nous disputions le matin, cela pouvait utiliser 30 % de mes capacités quotidiennes à endurer le stress. Mais si je prenais mon petit déjeuner avec ma femme et qu’elle m’encourageait dans mon travail, elle pouvait en fait ajouter à mes capacités à endurer le stress au lieu d’en enlever.

J’ai trouvé que si je ne me concentrais pas à aimer les gens, le temps que je passais à avoir du ressentiment envers eux me prenait ma capacité à endurer le stress. Il est très facile pour une personne de laisser cette partie de leur vie consumer entièrement sa capacité à endurer le stress. Apres avoir réalisé que j’avais mieux à faire pour utiliser mon temps, je suis devenu capable de contrôler mon stress et de maximaliser ma capacité à endurer le stress.

Réduire les risques et trouver la sécurité

Comme quelqu’un qui tend à aller toujours plus loin, je voulais augmenter mes capacités à assumer le stress. Pour y arriver, je savais que je devais réduire les risques. Pour réduire les risques, j’avais besoin de sécurité. Les gens essayent de trouver la sécurité avec des plans de retraites, des jouets ou de grandes possessions. J’ai trouvé que l’outil ultime pour contrôler le stress est pour moi d’avoir une sécurité éternelle. Cette sécurité et cette paix ne se trouvent qu’en Jésus-Christ.

Je crois en Dieu depuis l’âge de 12 ans et j’ai été très actif dans ma foi et dans l’église. Mais vers la trentaine, ma réussite m’a accapare et Dieu a eu moins d’importance pour moi. Au bout d’un certain temps, je me suis rendu compte que ma réussite ne pouvait combler le vide de ma vie ou me donner la sécurité dont j’avais besoin. Il me manquait quelque chose, car, peu importait combien je réussissais, ce n’était jamais assez.

Un soir, j’écoutais une conférence de E. V. Hill. Il disait: “Si le message de Jésus-Christ et de la croix ne change pas chaque minute de chaque jour de tout le reste de votre vie, soit vous ne croyez pas, soit vous ne le comprenez pas.” Je n’oublierais jamais ces paroles, parce qu’elles me firent réfléchir sur tout ce que je faisais. J’ai réalisé que Jésus-Christ ne changeait pas chaque minute de chaque jour de ma vie. S’il y avait réellement un paradis et un Dieu, alors la façon dont je vivais aujourd’hui devait en être influencée. Je savais que je voulais suivre Dieu et continuer ma vie avec lui. J’ai commencé à vraiment comprendre la sécurité et la liberté qui viennent du fait de connaître Dieu.

Connaître Dieu m’a aidé à contrôler le stress parce que Dieu m’a donné la force d’affronter tout ce qui m’arrive. Il m’a donné la sécurité d’être en fin de compte satisfait. Le vide de ma vie est comblé par lui seul, et non par la réussite, l’argent ou les félicitations pour un travail bien fait.

Jésus m’a donné de plus grandes capacités à supporter le stress et m’a aidé à être un dirigeant et un homme d’affaires plus efficace, ainsi qu’un meilleur mari et père, simplement parce que je sais où je vais passer l’éternité. Les choses pour lesquelles j’avais l’habitude de me stresser paraissent toutes petites en face de l’éternité. Ma vie sur terre n’est que temporaire parce que je sais que je serai un jour au paradis. Savoir cette vérité et l’accepter m’a permis d’être un conquérant, car aucun obstacle ne m’effraye. Que ce soit le stress, l’argent ou n’importe quelle autre contrariété que je rencontre, je sais que cela n’a pas réellement d’importance.

Vous pouvez trouver l’espoir et la sécurité qui proviennent d’une relation avec Dieu.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires