Le sexe: Ce qu’il pourrait et devrait être

Auteur: Susan Martinuk

Le sexe est omniprésent. Il est pratiquement impossible de prendre un magazine, d’écouter de la musique ou de regarder un film sans recevoir des messages sexuels. Les publicistes utilisent des images de femmes et d’hommes dans des poses suggestives pour vendre leur produits. Il existe des salons de “chat” dédiés au sexe sur Internet et des distributeurs de préservatifs dans les WC publics. Certains messages ne sont que suggestifs, tandis que d’autres sont très descriptifs et montrent ouvertement l’acte, ce qui laisse peu de place à l’imagination.

Le fait de pousser l’expression sexuelle jusqu’à la limite a-t-il amélioré le sexe pour les femmes ? Est-ce que les trois dernières décennies de liberté sexuelle croissante ont données aux femmes plus d’occasions de vivre l’amour qu’elles désirent vraiment ?

La pornographie : Quels en sont les effets?

Aux prises avec la porno? Écrire à un mentor
Ou ont-elles créé une génération de femmes qui cherchent à “prendre le meilleur de la vie”, mais se contentent de peu dans le domaine de la sexualité ?

La plupart des messages que j’ai observés sembent présenter un portrait unidimensionnel de la sexualité. Le sexe y est avant tout représenté comme une activité créée dans le seul but de donner du plaisir physique. Cette notion va peut-être alimenter notre envie de nuits de passion, mais, malheureusement, elle réduit aussi nos attentes par rapport à ce que le sexe pourrait et devrait être.

Les psychologues nous disent que les femmes souhaitent d’habitude une relation qui comprenne engagement, amour et plaisir tout à la fois. Mon amie Sharon dit, “L’engagement est la colle qui donne un plaisir plus intense à cette activité et une sensation de paix parce que mon mari est le seul qui me verra et me touchera de cette manière.”

Toutefois pour beaucoup de femmes d’aujourd’hui, cela reste un rêve illusoire. Pourquoi ? Parce que la société leur a donné un message que ce genre de relations n’est pas accessible – et donc, beaucoup de femmes ont tout simplement arrêté d’être à sa recherche.

Joyce Grunau est une conseillère qui dit que les désirs sexuels les plus profonds d’une femme sont l’intimité physique dans le cadre d’une intimité émotionnelle et d’un engagement. “Mais la société nous dit souvent que ce n’est pas un but réaliste. Le sexe n’est qu’une sensation et qu’au mieux vous pouvez vous faire sentir bien l’un l’autre pendant quelques instants. En conséquence, beaucoup de femmes ont tendance à réprimer leurs désirs d’une relation sexuelle avec un homme qui les respecte profondément et qui s’engage à développer une intimité émotionnelle au cours d’une relation de toute une vie.”

Pendant longtemps, une de mes amies pensait qu’elle ne vivrait jamais le genre de relation qu’elle souhaitait. Lorsque Pam a fait pour la première fois l’amour avec son petit ami, elle s’attendait à ce que les rapports sexuels ajoutent cet élément d’engagement à leur relation. Au lieu de cela, ajoute-t-elle, “Ca n’a pas consolidé notre relation. Bien sûr, il y avait du plaisir, mais le plaisir devint une pulsion, une dépendance guidée par la peur et l’insécurité – une peur de ne pas être acceptée si nous ne faisions pas l’amour. Je sais maintenant qu’il ne s’agissait que d’un acte motivé par mon apparence. Il n’était pas vraiment intéressé par qui j’étais.”

Le sexe n’a-t-il rien de mieux à offrir ?

Dans sa forme la plus vraie, le sexe n’est pas seulement relatif à un sentiment de plaisir, mais aussi à l’amour et à l’engagement. L’expérience sexuelle la meilleure est celle d’une union profonde et satisfaisante qui est à la fois émotionnelle, spirituelle et physique.

Une façon de considérer l’abondance qui peut être vécue lors de l’acte amoureux est d’imaginer un gâteau coupé en sections. Entier, le gâteau représente l’expérience sexuelle la plus merveilleuse et complète que l’on puisse imaginer. Il est composé de parts qui représentent l’engagement, l’amour, l’union (physique, spirituelle et émotionnelle), le plaisir et la possibilité de procréer. Si vous voulez faire l’expérience du meilleur acte amoureux, vous devez goûter à chacune des parts. Si l’une de ces parts manque durant l’expérience sexuelle, vous vous contentez alors du deuxième choix.

Notre société nous encourage-t-elle à nous contenter du deuxième choix ?

Considérez le conseil donné dans un des guides les plus vendu sur le sexe et les relations. The Rules: Time-Tested Secrets for Capturing the Heart of Mr. Right (Les Règles : Les Secrets éprouvés par le temps pour conquérir le coeur du prince charmant) ce guide donne aux femmes une liste des règles supposées les amener à la relation saine et engagée qu’elle désirent vraiment. Le livre offre de bonnes idées, mais voici le conseil donné en ce qui concerne le sexe:

“Avant tout, restez calme émotionnellement même si le rapport sexuel devient très excitant.”
“N’utilisez pas l’intimité physique de l’acte pour obtenir une intimité émotionnelle, la sécurité et des promesses pour le futur.”
“Ne mentionnez pas le mariage, les enfants ou un avenir ensemble…essayez de vous décontracter et de ne penser à rien.”

Ne pensez à rien. Restez calme émotionnellement. Ne faites pas de rapport entre faire l’amour et l’intimité émotionnelle ou la sécurité. C’est tout le contraire de ce que faire l’amour devrait être ! En vérité, faire l’amour devrait être une célébration de l’engagement, du mariage et de la sécurité émotionnelle. Demander aux femmes de se couper elles-mêmes de ces désirs naturels et légitimes les encourage en fait à fragmenter l’expérience sexuelle et à se contenter d’une petite part au lieu de se régaler du gâteau tout entier.

C.S. Lewis, intellectuel et auteur, dit : “Nous sommes des créatures timides perdant notre temps avec l’alcool, le sexe et l’ambition alors qu’une joie infinie nous est offerte, comparable à un enfant ignare qui veut continuer à faire des pâtés de sable dans les bas quartiers parce qu’il ne peut pas s’imaginer ce que signifie une offre de vacances à la mer. Nous sommes beaucoup trop facilement satisfaits.”

Etes-vous en train de faire des pâtés de sable dans les bas quartiers parce que vous ne pouvez pas vous imaginer passer des vacances en bord de mer ? Vous a-t-on laissé croire que vous vous êtes réalisée juste en mangeant une part du gâteau ? Si vous êtes “beaucoup trop facilement satisfaite”, peut-être est-il temps de réévaluer votre vie sexuelle. Considérez ce que vous attendez d’une relation, puis engagez-vous à ne pas vous contenter de moins. Après tout, pourquoi se contenter d’une seule tranche si vous pouvez avoir le gâteau tout entier !

Print


Une réponse à “Le sexe: Ce qu’il pourrait et devrait être”

Afficher vos commentaires