Mannequin à Londres

Auteur: Liz Casson

C’est à l’âge de 17 ans que j’ai gagné le concours national de mannequin en Angleterre pour devenir cover-girl du magazine Seventeen. Ce n’est que deux ans plus tard, après avoir terminé mes études en art et dessin de mode, que j’ai commencé ma carrière de mannequin à temps plein à Milan, Italie. J’aimais les voyages et j’étais passionnées par mon travail pour des magazines tels que Harper’s Bazaar, Donna et Amica.

Mais l’enthousiasme devint de l’anxiété quand, au début de ma carrière, mon corps commença à être partiellement couvert par un eczéma douloureux. (L’eczéma est une affection cutanée non contagieuse caractérisée par des rougeurs, des vésicules suintantes et la formation de croûtes et de squasmes.) J’ai du annuler des tas de tournages et je fus renvoyée de mes autres travaux de mannequin. J’étais nouvelle dans le métier et je me sentais extrèmement vulnérable aux critiques des photographes et autres personnes de l’industrie de la mode. Avoir de l’eczéma me donna un sentiment d’insécurité encore plus fort.

Stressé?  Pardonner, c'est bon pour la santé

Vous n'arrivez pas à pardonner? Parler à un mentor

Prête à tout pour guérir

J’étais prête à tout pour me débarrasser de cette horrible affection cutanée. J’ai tout essayé: les médecins spécialisés, les guérisseurs, les porte bonheurs, les remèdes holistiques et beaucoup de pratiques nouvel âge. J’ai rencontré au travail des gens qui étaient boudhistes et je les ai accompagnés à une réunion dans une vaine tentative de guérison. Rien ne m’a aidé. Je suis revenue en Angleterre où mon agent me conseilla de consulter un guérisseur et d’essayer d’utiliser des cristaux. Ca n’a pas marché. J’étais en pleine confusion avec mon problème, ma carrière et ma vie.

Cependant, une personne de mon agence s’intéressa à ma situation désespérée. Mais au lieu de me parler encore de remèdes nouvel âge, elle me parla de Jésus. J’avais toujours cru en Dieu et j’avais essayé d’être une bonne personne, mais je me rendis compte que ce n’était pas suffisant. J’ai reconnu que j’étais une pécheresse au même titre que tout le monde et que Jésus était mort pour moi. J’ai pris la décision de Lui remettre toute ma vie et de prendre un nouveau départ — je voulais être “née de nouveau”.

Se sentir si seule parmi la beauté

Ma nouvelle foi ne décolla pas tout de suite. Comme je n’avais pas d’amis chrétiens, de fréquentations régulières à l’église et que je lisais très peu la bible, je ne grandissais pas dans ma relation avec Christ.

J’ai travaillé à Londres, Paris et Munich pendant les deux années suivantes. J’apparaissais dans des magazines européens tels que Vogue, Cosmopolitain et Marie Claire. J’étais dans les éditoriaux, dans les campagnes de beauté, dans les publicités et dans les catalogues. Pendant cette période, j’avais fait des semi-tentatives pour trouver et aller dans des églises dans les différents endroits où je travaillais, mais sans régularité. Je ne me rendais pas compte à quel point je m’assêchais spirituellement. Je me suis tournée vers les possessions matérielles et les gens pour remplir mon vide intérieur, mais je me sentais toujours aussi vide.

Je souffrais tellement de solitude, d’une nouvelle crise de mon eczéma et du vide intérieur, que j’ai décidé d’essayer encore une fois d’aller à l’église. Le sens de la comunauté et l’amour que j’y perçu me touchèrent et je me rendis compte que j’avais trouvé ce qui m’avait manqué pendant toutes ces années de voyages et de solitude. J’ai renoncé à toute implication dans la médecine du nouvel âge et dans l’occultisme et j’ai demandé à Jésus de me guérir. Mon obsession à trouver un remède instantané pour mon eczéma s’est transformé en un désir de faire la volonté de Dieu. Je voulais retrouver ce que j’avais perdu depuis que j’avais pris ma première décision de Lui confier ma vie.

J’ai aussi prié pour pouvoir être en en relation avec une communauté chrétienne. Dieu a exaucé ma prière en m’envoyant en voyage en Amérique où j’ai rencontré la communauté “Models for Christ”. Au lieu d’être isolée par ma foi, j’étais maintenant entourée de chrétiens et ma foi grandissait. J’ai appris combien il est important de se sentir en sécurité dans l’amour de Dieu et de bâtir sa foi sur le roc. L’industry de la mode est bâtie sur des sables mouvants. c’est seulement quand on gravit le rocher de notre salut, Jésus-Christ, que nous pouvons trouver sécurité et protection.

En mission

Peu après mon retour en Angleterre, j’ai rencontré au cours d’une séance de travail l’ancien manequin de Ford, Claudia McClintock-Lyon. Elle venait de terminer un cours “Discipleship Training School” pour les jeunes sur le paquebot missionnaire Anastasis. Elle pouvait à peine contenir son enthousiasme. J’avais auparavent prié pour faire quelque chose du même genre et j’ai trouvé que c’était exactement la confirmation dont j’avais besoin. Alors, je me suis inscrite à la nouvelle session en interrompant mon travail de mannequin pendant cinq mois.

C’était un véritable défit pour moi de passer tout ce temps sur un bâteau. Car avant, quand je n’aimais pas une situation particulière, je faisais mes bagages et déménageais pour un autre pays. Mais ce n’était qu’un moyen de m’évader de la réalité. Dieu a fait une véritable opération chirurgicale dans mon âme. Car j’apprenais maintenant à comprendre mon égoïsme, à le mettre de côté et à devenir plus serviable.

Après trois mois d’études bibliques intensives et de cours sur le bâteau, nous avons accosté en Sierra Léone, sur la côte africaine, où nous avons travaillé à la fois en évangélisation et en apportant une aide médicale. Le pays était déchiré par la guerre et regorgeait de gens qui avaient fuit avec presque rien ou même rien du tout. Les ravages dus à la pauvreté me brisaient le cœur.

Le temps que j’ai passé en Afrique a été, jusqu’à présent, une des expériences les plus excitantes et heureuses de ma vie; l’autre a été d’épouser mon mari, Martin Casson, une réponse à mes prières.

Dieu a aussi exaucé mon autre prière. Il m’a complétement guéri de l’eczéma avec lequel je me suis battue si longtemps. Je n’ai pas eu de rechute d’eczéma depuis presque deux ans! Ca a vraiment été Jésus qui m’a guérie de mon eczéma, et non les remèdes nouvel âge. Malheureusement, j’ai appris de la manière difficile. Je ne souhaite à personne de passer par les mêmes souffrances que j’ai traversé pour apprendre ce que j’ai finalement compris: Jésus est le seul chemin pour un bonheur parfait et une guérison totale.

Qu’en est-il de vous? Vous sentez-vous seule? Etes-vous à la recherche de réponses que vous ne trouvez pas et qui vous laissent les mains vides? Cela peut être différent. Dieu vous aime et veut avoir une relation personnelle avec vous. Vous pouvez obtenir l’amour et l’approbation que vous recherchez à travers une relation personnelle avec Jésus-Christ.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

À lire aussi:

Faim de vie et de beauté

Voyage de beauté d’un mannequin

Print


Une réponse à “Mannequin à Londres”

Afficher vos commentaires