Grandes questions

Auteur: Michael Horner

Presque tout le monde se pose des questions sur Dieu et Son rôle dans le monde où nous vivons. Vous-même, peut-être vous posez-vous certaines de ces questions. Pour vous aider, Michael Horner, philosophe canadien, nous a préparé des réponses aux six questions les plus posées sur Jésus-Christ et le christianisme. Nous vous donnons ici des réponses brèves. Si vous désirez en savoir plus, nous vous encourageons à lire les livres suggérés et à contacter une église qui se base sur la Bible dans votre quartier.

Question 1: Si Dieu est bon, pourquoi le mal et la souffrance existent-ils alors?

Personne n’a été capable de démontrer qu’il y a une contradiction entre l’existence du tout-puissant Dieu chrétien et d’amour et l’existence du mal. Il est toujours possible que Dieu ait une bonne raison, même inconnue, de permettre le mal.

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

Tant qu’il est logiquement possible que Dieu ait une bonne raison, il n’y a pas de raison qu’il y ait une contradiction. Dieu a créé le meilleur monde possible, étant donné Son dessein principal – qui est de créer des êtres qui pourraient avoir une relation personnelle avec Lui.

Un amour véritable doit toutefois être accompagné d’une liberté véritable. Avec la liberté, il fut possible que les créatures libres de Dieu choisissent de ne pas L’aimer. Dieu ne peut forcer personne de L’aimer librement et de faire le bien. Ce serait une contradiction. Une bonne partie, si ce n’est la plupart du mal, est le résultat du choix des hommes – directement ou indirectement.

(Lectures approfondies: “No Easy Answers” par W. L. Craig, Moody Press, 1990)

Question 2: Jésus est-Il Dieu?

Il n’y que quatre possibilités pour l’identité de Jésus-Christ. Il est soit une légende, soit un menteur, soit un insensé ou Il est Seigneur et Dieu. Il n’y a pas beaucoup de chances que les affirmations de Jésus soient une légende. Il n’y avait tout simplement pas assez de temps pour qu’une légende se forme sur l’histoire qui s’est vraiment passée. Si les déclarations que Jésus fit sur Lui-même avaient été légendaires, alors les opposants juifs de l’époque auraient sûrement prétendu que ces déclarations étaient fausses. À l’inverse des sceptiques modernes, les rabbins n’ont apparemment jamais démenti que Jésus ait fait de telles déclarations sur Lui-même. Au lieu de cela, ils le traitèrent de menteur.

Jésus se considérait divin. Selon les différents Évangiles, Jésus croyait qu’Il avait le pouvoir de faire des miracles et le pouvoir de pardonner les péchés. Il a même déclaré : “Moi et le Père, nous sommes un.” (Jean 10:30)

Puisque Jésus déclarait être Dieu, Ses déclarations sont soit fausses, soit vraies.
Si elles étaient fausses, Il devait être un menteur trompant sciemment les foules. Ou alors Il était un insensé, qui croyait sincèrement être Dieu alors qu’en réalité, Il n’était qu’un homme.

La moralité de Jésus et le fait qu’Il était prêt à mourir pour avoir déclaré qu’Il était Dieu ont convaincu la plupart des gens qu’Il n’était pas un menteur. L’humilité de Jésus et son amour désintéressé, sa façon de parler avec intelligence aux foules et son étonnante maîtrise de soi durant sa souffrance physique et émotionnelle due à la trahison et à la crucifixion, tous ces éléments indiquent qu’Il était en contact avec la réalité. Jésus n’était pas un insensé.

Puisque les preuves sont là qu’Il n’était ni un menteur ni un insensé, alors il ne reste qu’une solution : ce qu’Il disait était donc vrai. Jésus est Seigneur et Dieu. Et cette conclusion est de plus renforcée par la preuve remarquable que Jésus est ressuscité des morts.

(Lecture approfondie: “Knowing the Truth About the Resurrection” par W. L. Craig, Servant Books, 1988)

Question 3: Toutes les religions mènent-elles à Dieu?

Toutes les religions ne sont pas les mêmes. Certaines croyances telles que le concept de Dieu et du bien et du mal diffèrent tellement entre certaines religions qu’elles finissent par se contredire. C’est pourquoi elles ne peuvent toutes être vraies et donc mener à Dieu.

Est-ce intolérant que de dire qu’une religion est vraie ? La vérité est de par sa nature exclusive et ne tolère pas l’erreur. Penser ou déclarer qu’un autre point de vue est faux n’est pas de l’intolérance; la tolérance implique un désaccord. La vraie tolérance accepte le droit des autres à avoir une croyance différente sans qu’il y ait une menace de violence.

Toutes les religions ne peuvent pas mener à Dieu parce qu’elles se contredisent les unes les autres. Ce n’est pas intolérant de la part des chrétiens de dire que Jésus est le seul chemin à Dieu.

(Lecture approfondie: “The Gospel in a Pluralist Society” par Leslie Newbegin, Eerdman’s, 1989)

Question 4: Qu’adviendra-t-il aux gens qui n’auront jamais entendu parler de Jésus?

Bien que la Bible ne nous donne pas de réponse complète à cette question, elle nous dit que Dieu “jugera le monde avec justice, et les peuples avec équité” (Psaumes 98:9). Dieu ne va pas condamner quelqu’un pour avoir rejeté Jésus dont ils n’ont jamais entendu parler. Par contre, nous sommes déjà condamnés pour quelque chose de beaucoup plus simple.

Dieu S’est révélé à tout le monde au travers de la création qui nous entoure et par le sens inné du bien et du mal. Chacun en connaît suffisamment sur Dieu pour qu’Il puisse dire que nous sommes “inexcusables ” (Romains 1:20). C’est à cause de cette suppression, distorsion et rejet de la vraie connaissance de Dieu et à cause de la violation des lois de Dieu qui les accompagne que nous sommes condamnés.

Ce n’est qu’en nous soumettant complètement à la miséricorde de Dieu et en ne comptant sur aucunes de nos actions – religieuses ou autres – pour nous justifier devant Dieu, que nous pouvons être sauvés.

Question 5: Qu’en est-il de toutes les guerres qui ont été proclamées au nom du christianisme?

Vous ne pouvez pas juger l’enseignement et la vérité d’une religion par la conduite des gens qui n’en suivent pas les préceptes. Certains essayent de jeter le discrédit sur le christianisme en mettant en évidence les méfaits commis par des chrétiens qui ne suivaient pas l’enseignement de Jésus-Christ ou par des gens qui n’étaient même pas de véritables chrétiens. Le standard par lequel on se doit de juger le christianisme, c’est l’enseignement de Jésus-Christ.

Le christianisme a eu un impact incroyablement positif sur le monde. Beaucoup de pionniers de la science moderne furent des chrétiens.

Le renouveau chrétien du milieu du 19ème siècle a déclenché un essor formidable de réformes sociales touchant à l’esclavage, au statut des femmes et les pauvres. De nombreuses organisations missionnaires et philanthropiques virent le jour à cette époque-là : l’Armée du Salut, la Croix Rouge, YMCA.

Question 6: Le bien et le mal existent-ils vraiment?

Il est à la mode de dire que ce qui est vrai pour quelqu’un n’est pas forcément vrai pour quelqu’un d’autre. Il est facile de dire qu’il n’y a pas de principes moraux absolus, mais il est beaucoup plus difficile de vivre comme s’il n’y en avait pas du tout. Les jugements que nous rendons lorsque les gens sont maltraités sont révélateurs de ce que nous croyons en matière de morale, qu’importe ce que nous disons croire.

Nous croyons que c’était mal d’un point de vue moral que les Nazis aient faits des expériences médicales sur les Juifs. Nous ne croyons pas seulement que c’était mal, nous croyons aussi que tout un chacun devrait croire que c’était mal. Si ces actions n’étaient pas réellement mauvaises, alors notre sens du mal ne serait qu’une illusion.

Mais qu’est-ce qui est le plus probable ? Notre sens du bien et du mal est-il une illusion ? Ou existe-t-il un principe moral objectif qui condamne le meurtre des Juifs ?

Les chrétiens croient que Dieu est la source et le fondement de ces principes moraux objectifs.

Print


Une réponse à “Grandes questions”

  • Association lechrististianisme astaldi akbou Bejaia Algérie. says:

    .Association lechrististianisme Astaldi Akbou Bejaia Algeria.
    My dear sir and madame my good friend and colleague
    I am pleased to recall in this my letter of (17/11/2003)
    Association lechrististianisme Astaldi Akbou Bejaia Algeria to build the church in Algeria Bejaia wilaya, donation charity beneficiary for building a church.
    is possible to invest most of his life in futility. But Jesus reminds us what is really important. Need a deep need for love and tolerance, and the need to grow and participate fully in life. Do you need to make further in-depth experience of forgiveness of Jesus Christ? Do you think you paid for the answer to the death of Jesus on the Cross?
    There is only one who can give us the ideal love, true love, God. God is love, we say. But how can know if the Through the Lord Jesus and become invisible to the eye. In Jesus Christ, we find evidence of pure love. Jesus said: “Not more than the love of his life for his friends. (Jn 15:13) “It is the image of pure passion and love of Jesus on the cross, giving his life for us.
    Jesus showed us that love is not measured by mere sentiment, but in the service and sacrifice. Forgiveness is absolute. On the cross, Jesus prayed: “O Father, forgive them for they know not what they do. (Luke 23: 34) “Have you ever wondered why Jesus endured this suffering? So why suffer a lot?
    God sin seriously. Wrong and must be atoned for payment in full. Jesus was brutally beaten and executed, because that’s the price of forgiveness of our sins huge.
    With the death of Christ for us, and God gives us forgiveness of perfection, forgiveness. However, we need to receive by faith.
    We can enjoy the freedom of the amnesty.
    Jesus did not finish in the grave. He spent a glorious, eternal and perfect. Live forever. Death can not be affected. We can meet the same fate. Then sent to us because he sent.
    Years after the resurrection of Jesus, and saw John and his friend: “When I saw him, and fell at his feet as dead. And then placed his right hand and said do not be afraid. I am the first and the last living organisms. I was dead, and has hinted, I’m still alive, I I like the keys of death and hell. (Resurrection 1: 17-18) ”
    The best hope of eternal life is not, adding that those who died and rose from the dead. He holds the keys of death and could not be sent to us and we also like the dead! Through Jesus Christ, and we might just be a goodbye and see you soon!
    We can experience eternal life.
    Jesus knocks at the door. He invites us to open our heart to scale. He wants to enjoy his love for pure amnesty and a new life, and abundance of the eternal. Recourse to God alone.
    We have the right to express our trust in what Jesus did for us these words:
    Thank you for everything you did for me. I think you sent your only Son, Jesus, to die for the sins in my place. I think he went to live forever, and give me eternal life. Do not forgive myself for what I did. Give me a new heart and heart clear. This is my life. Orientation. Teach me to do whatever you want and follow all the days of my life. Thank you for answering my prayer, Amen.
    Obviously, we are at your disposal for any information it deems appropriate.
    Account: badr. Dz.al.n ° 003-00358-118491201033/26
    : C.c.p.n °: 43 / 15 87 767
    With all my early feelings of gratitude, dear sir, and please accept my dear lady
    Sincerely Association OF CHRISTIANITY.

Afficher vos commentaires