Faire renaître la confiance

Auteur: Lynette Hoy

confiancePar  Lynette Hoy, traduit de l’anglais par Alix Rouvinez

Un jour, une de mes clientes m’a demandé ce que cela signifiait de faire confiance à quelqu’un d’autre. Elle voulait savoir comment elle devrait réagir lorsqu’un époux ou un conjoint est malhonnête, manque de considération, ou nous est infidèle.  Elle se demandait s’il était possible de faire renaître sa confiance en quelqu’un qui nous a extrêmement déçu(e/s).

Qu’est-ce que cela veut dire d’accorder sa confiance à quelqu’un ?

La confiance, concrètement parlant, c’est l’assurance que l’on a que l’autre est honnête envers nous, fait preuve de loyauté envers nous, tient les promesses qu’il nous a faites, ainsi que les vœux et les assurances qu’il a formulées envers nous, et qu’il ne nous abandonnera pas.  Il y a quelques facteurs à garder à l’esprit en ce qui concerne la confiance : Accorder sa confiance à quelqu’un requiert une perspective réaliste de la nature humaine et l’acceptation du risque d’échec.

Le véritable langage de l'amour? La communication

Des questions? Parlez-en!
La confiance doit également être accompagnée d’une aptitude à pardonner et idéalement, elle se développe dans un climat d’entente et d’amour.

Il n’existe pas de formule magique par laquelle on puisse obtenir la confiance ; elle se développe avec le temps. Les autres sont des individus complexes qui ont souvent été blessés et dont les blessures, les craintes ou les pertes passées peuvent interférer avec leur détermination à nous faire confiance, ou même à être digne de confiance dans leurs relations avec les autres.  Mais ces mêmes individus ont la capacité de changer et de grandir dans la confiance qu’ils accordent aux autres et dans la franchise dont ils peuvent eux-mêmes faire preuve.  Il est possible de faire renaître la confiance entre deux êtres dont la relation a souffert et s’est brisée, lorsque l’on choisit de la reconstruire avec l’aide surnaturelle de Dieu.

Il nous faut d’abord ajuster nos attentes.

Les autres sont humains, frêles, et pêcheurs.  Il nous faut donc apprendre à développer une confiance réaliste lorsque l’on choisit d’accorder sa confiance à quelqu’un.  La confiance grandit avec le temps parce que lorsqu’on passe du temps avec l’autre, on apprend à le connaître, et on bâtit ensemble dans l’entente et l’authenticité.  C’est alors que l’on apprend à connaître le caractère de l’autre, ses besoins, ses motivations et ses peurs.

L’amour inconditionnel développe la confiance parce que lorsque l’on exprime ce genre d’amour pour l’autre, il ou elle sentira généralement notre acceptation et sera alors suffisamment à l’aise pour se rendre vulnérable et être honnête à propos de ses propres sentiments.  L’amour inconditionnel encourage l’estime de soi en l’autre et calme ses peurs d’être rejeté. L’autre apprend qu’il peut se permettre d’être authentique avec nous à propos de ses sentiments, de ses opinions et de ses échecs.  Il en résulte que nous lui faisons alors de plus en plus confiance.  Non pas parce que ce l’autre est parfait, mais parce que il grandit en honnêteté.

L’amour inconditionnel est patient et fait preuve de bonté.  Il ne cherche pas son propre intérêt et ne garde pas une liste des torts de l’autre.  Lorsque l’amour n’est pas patient, lorsque l’amour ne pardonne pas facilement et est facilement déçu ou s’attend facilement à être déçu, cela engendre la peur et nous pousse à chercher les imperfections de l’autre.  L’amour basé sur la peur est conditionnel et crée une atmosphère de manque de confiance, de malhonnêteté et d’instabilité.

Il est possible de placer une confiance limitée en l’autre en apprenant à le connaître et il verra alors que l’on se soucie véritablement de lui, mais le fait est que l’autre nous décevra.  C’est la réalité.  De toute évidence, lorsque quelqu’un a brisé ses vœux et qu’il a été infidèle, a menti ou a été malhonnête au sein de la relation, il doit changer. Nous pouvons alors demander ce changement et prendre le risque de repartir à zéro.  Dans ce cas, c’est une bonne idée de se faire accompagner par un conseiller et un pasteur.  Si vous êtes suicidaire, demandez de l’aide médicale.

Si l’autre n’est pas sincère et ne souhaite pas véritablement changer, continue de mentir ou de trahir, alors il faut considérer la possibilité de mettre un terme à la relation.

Il nous faut alors aussi nous regarder dans le miroir.

Nous ne serons jamais parfaits non plus et donc, nous aussi décevrons probablement ceux que nous aimons.  Nous pouvons promettre de ne jamais dire de choses méchantes ou de ne jamais mentir ou exagérer ou de toujours tenir nos promesses (ou autre), mais puisque nous aussi nous sommes humains, nous pouvons nous tromper et décevoir l’autre.  La seule chose que nous pouvons promettre et accepter comme promesse de l’autre, c’est de grandir, de chercher Dieu et de Lui demander de nous donner la force de changer.  C’est alors que l’autre deviendra davantage digne de confiance dans la relation, malgré que nous ne deviendrons jamais parfait.

Toute relation humaine comporte un élément de douleur.  Nous devons donc tous devenir plus adeptes à pardonner et à confesser.  Cette capacité à nous réconcilier et cet esprit d’humilité démontrera la réalité de notre amour et de notre engagement envers l’autre.

Les éléments d’amour, de pardon et d’engagement envers l’autre sont tout aussi nécessaires à la confiance que l’honnêteté.  Le pardon nous donne la chance de redémarrer et d’accorder à nouveau notre confiance à un être humain faillible.  L’amour aide à nourrir la confiance.  L’engagement envers l’autre et l’honnêteté permettent de se rendre redevable l’un à l’autre.

Notre capacité à pardonner prend racine dans le fait que nous sommes nous-mêmes pardonnés. La Bible dit que Dieu a tant aimé le monde qu’Il a envoyé son Fils unique pour que nous puissions être pardonnés.  Nous commettons tous des fautes, pas un seul d’entre nous ne peut vivre selon les attentes de Dieu par notre propre force.  Mais Dieu nous promet que si nous acceptions ce que Jésus a fait pour nous, nous pouvons trouver le pardon.  Nous pouvons recommencer à zéro malgré tout ce que nous avons pu faire par le passé.  Dieu nous promet la force pour aujourd’hui et l’espoir pour demain.  Peu importe le passé, Dieu peut s’occuper de tous nos lendemains.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, à travers la prière.  Prier, c’est simplement parler à Dieu.  Dieu connaît votre cœur et ne se préoccupe pas autant de votre choix de mots que de l’attitude de votre cœur.  Voici une suggestion de prière:

Seigneur Jésus, je veux Te connaître personnellement.  Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés.  Je T’ouvre ma vie et je Te demande d’en devenir le Sauveur et le Seigneur.  Dirige ma vie.  Merci de me pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle.  Fais de moi la personne que Tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre cœur ?  Vous pouvez la prier dès à présent, et Jésus-Christ viendra dans votre vie, comme Il l’a promis.

 

    Est-ce bien la vie que vous souhaitez ?

Si vous avez invité Jésus-Christ dans votre vie, remerciez souvent Dieu de Sa présence à vos côtés, et du fait qu’Il ne vous abandonnera jamais et que vous avez la vie éternelle. Continuez d’approfondir votre relation avec Dieu, sachant à quel point Il vous aime, et vous vous épanouirez et profiterez pleinement de la vie.

devo-interact-icon-42x42Comment décrirais-tu ta vie sentimentale? Si tu aimerais poser une question, ou si tu désires simplement parler avec quelqu’un de ce que tu vis, n’hésite pas à communiquer avec l’un de nos mentors en ligne. Vous pouvez faire appel à ce service à tout moment. À la réception de votre message, un mentor vous répondra, et vous pourrez continuer le dialogue aussi longtemps que vous voudrez. Ce service est gratuit, confidentiel et libre de jugement. Tous les mentors sont des bénévoles formés qui offrent une certaine expérience de la vie. La communication se limitera à ce dialogue avec un mentor; nous ne vendrons pas vos coordonnées à une tierce personne. Vous n’avez qu’à cliquer pour commencer le dialogue.

À lire aussi :

Le véritable langage de l’amour, c’est la communication

Print


4 réponses à “Faire renaître la confiance”

  • merias says:

    les définition sont supers merci

  • Le pouvoir de changer et de refaire confiance, tout s’apprend avec le temps.

    • Richard R says:

      Depuis 4 mois Louise je travaille très fort sur ma personne et croyez moi beaucoup de changement que je ressent
      Le temps et l’amour ,croyance envers la beauté de la vie fait sont chemin Je ne suis plus la personne que j’ai été et ne le sera plus Jamais ….

  • Richard R says:

    Merci Carol vous avez bien raison laissons le temps et les penses positive faire leur chemin avec l’aide de Dieu tout puissant de belle porte s’ouvriront ….

Afficher vos commentaires