Réponses à 10 questions existentielles

Auteur: Rick Warren

Question 1 : Pourquoi le mal existe-t-il?

Si Dieu existe, pourquoi le mal existe-t-il en ce monde? Cette question est une pierre d’achoppement pour beaucoup de personnes. Pour y répondre le plus facilement possible, examinons le caractère de Dieu et son désir pour l’humanité. Voici la logique de l’argument : Dieu nous aime et désire que nous l’aimions en retour. Mais comment pourrions-nous réellement l’aimer s’il ne nous donnait pas la possibilité de refuser de l’aimer?

Dieu aurait pu faire de nous des robots qui n’auraient qu’à répéter sans cesse : « Je t’aime, je t’aime, je t’aime. » Mais nous serions contraints à le dire, et ce n’est pas là le vrai amour. L’amour véritable est un choix. Mais pour que ce choix existe, nous devons avoir la possibilité de choisir de ne pas aimer : c’est la définition même du mal. Lorsque Dieu nous a dotés du libre arbitre, il nous a offert la plus grande des bénédictions, mais aussi la plus grande des malédictions, parce que nous pouvons choisir de faire non seulement le bien, mais le mal.

Aimer comme Jésus : Est-ce possible?

Vous voulez changer? Parlez-nous-en!

Le mal existe en ce monde non parce que Dieu commet le mal, mais plutôt parce qu’il nous a donné le libre arbitre. La possibilité d’aimer importe plus pour lui que l’existence temporaire du mal en ce monde. Voyez-vous, le mal n’existera que pour un temps, mais l’amour subsistera éternellement. Toute la souffrance et la mort que nous voyons dans le monde aujourd’hui viennent du fait que l’être humain a mal choisi.

Dieu aurait pu nous refuser ce choix, mais ce n’est pas ce qu’il a fait. J’espère que vous déciderez de choisir Dieu.

Question 2 : Jésus est-il vraiment Dieu?

À bien y réfléchir, nous n’avons que trois choix lorsque cela vient à l’identité de Jésus-Christ. Jésus a affirmé être Dieu. Il a dit des choses comme : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père sinon par moi. » Il a affirmé être Dieu à plusieurs reprises. Que pouvons-nous en conclure?

  1. Il était qui il disait être;
  2. Il était le plus grand menteur de l’histoire;
  3. Il était fou, un lunatique qui se trompait royalement à son propre sujet.

J’ai beaucoup d’amis qui ont dit : « Eh bien, je crois que Jésus était quelqu’un de bien. » Mais peut-on vraiment dire d’un homme qui affirme ce que Jésus a affirmé qu’il est un homme bien? Par exemple, je pourrais vous dire : « Je m’appelle Rick Warren, et je suis un bon enseignant et un bon mari. » Vous pourriez dire alors : « Oui, je suis d’accord avec toi. » Mais quelle serait votre réaction si je vous disais : « Je m’appelle Rick Warren, je suis Dieu et je suis le seul chemin vers le Ciel »? Vous auriez une décision à prendre. Vous ne pourriez pas affirmer que je suis une bonne personne. Vous auriez à décider si je dis vrai, ou si je suis menteur ou fou.

Jésus ne s’attendait pas à ce que nous le croyions sur parole. Il a dit : « Je vais vous prouver que je suis Dieu. » Il a dit : « Je vais laisser les gens me clouer sur une croix et m’ensevelir, et le troisième jour, je ressusciterai. » Et, effectivement, cet événement a changé le cours de l’histoire. Chaque fois que vous écrivez la date, vous faites référence à Jésus-Christ, que vous croyiez en lui ou non. Car la date (l’an _______ après Jésus-Christ) fait référence à qui? À Jésus-Christ. C’est parce que Jésus a prouvé qu’il était Dieu en ressuscitant des morts qu’il a ainsi marqué l’histoire.

Question 3 : Toutes les religions mènent-elles à Dieu?

Pensons-y une minute. Pouvons-nous composer n’importe quel numéro de téléphone pour faire sonner le téléphone à la maison? Non, il faut composer le bon numéro de téléphone pour rejoindre les gens à la maison. Ce n’est pas la sincérité qui compte dans ce cas-ci, mais l’exactitude. La vérité, c’est que tous les numéros de téléphone ne me mettent pas en contact avec ma famille, tous les chemins ne mènent pas à Rome, et toutes les religions ne mènent pas à Dieu.

Tout dépend de la voie que vous suivez. Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père que par moi. » Je suis en train de parier de ma vie qu’il avait raison, parce que je crois que Jésus comprenait mieux la situation que moi.

La Bible affirme que nous pouvons suivre une de deux directions en route vers l’éternité : nous pouvons aller vers Jésus ou nous éloigner de lui; nous pouvons l’accueillir ou le rejeter. Nous pouvons le reconnaître comme maître de notre vie entière, la personne qui la dirige et la gère, ou nous pouvons l’appeler un menteur. C’est le seul choix devant nous.

Beaucoup de gens croient sincèrement qu’ils peuvent mériter le pardon de Dieu pour tout le mal qu’ils ont fait en faisant de bonnes choses, en observant les enseignements de l’islam ou du bouddhisme ou de l’hindouisme, par exemple. C’est qu’ils ne comprennent pas que les bonnes œuvres que nous faisons ne peuvent effacer le mal que nous avons fait. Voyez-vous, le Ciel est un lieu parfait, et seul ce qui est parfait peut y entrer. Si Dieu permettait à ce qui n’est pas parfait d’y entrer, ce ne serait plus un lieu parfait. Je ne peux pas parler pour vous, mais je peux vous affirmer que j’ai cessé d’être parfait il y a longtemps. Dieu ne me demande pas de mériter le Ciel. Cela m’est impossible. Son plan, s’était de prendre sur lui notre humanité en la personne de son Fils, Jésus-Christ. Jésus a vécu une vie parfaite et il offre de payer notre entrée au Ciel. Ce que nous cherchons à mériter, Dieu veut plutôt nous l’offrir gratuitement en Jésus-Christ.

Question 4 : Que se passera-t-il pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de Jésus-Christ?

Vous avez peut-être entendu cette question formulée ainsi : « Que dire de la personne au fin fond de la jungle qui n’a jamais entendu la bonne nouvelle concernant Jésus-Christ? Êtes-vous en train de dire comme chrétiens que cette personne n’entrera pas au Ciel simplement du fait qu’elle n’a pas vécu au bon endroit? » Non, ce n’est pas ce que nous affirmons. La Bible nous dit que Dieu n’agit pas ainsi. Nous comprenons que Dieu est parfait dans son amour, sa sainteté, sa justice et sa droiture. Dieu n’agira donc jamais de façon injuste. Dans les Écritures, nous lisons que Dieu est amour. Il est patient et ne veut qu’aucun ne périsse. Il veut plutôt que tous viennent à la repentance, à sa connaissance.

Donc, si Dieu est juste et bon, il trouvera le moyen d’aider les gens à venir à sa connaissance. Il révèle la vérité de l’Évangile partout dans le monde. J’ai parlé à des missionnaires en Afrique qui ont partagé comment Jésus s’est révélé dans la nature. Lorsque vous contemplez cette création, vous constatez que Dieu est organisé et créatif et qu’il aime la variété. Mais c’est en contemplant Jésus que nous constatons que Dieu est amour.

En tant que chrétiens, nous avons la responsabilité d’annoncer la bonne nouvelle aux gens. C’est à Dieu de décider ce qui va se passer avec ceux qui n’ont pas entendu parler de lui. C’est à nous d’annoncer la bonne nouvelle à autant de personnes que possible. La Bible nous dit que nous serons tenus redevables du fait que nous avons vu et compris que Dieu est amour, que Dieu désire entrer en relation avec vous et que Dieu nous pardonnera si nous confions notre vie à Jésus-Christ.

Alors, que faire de tous ceux qui n’ont pas entendu? Annonçons-leur la bonne nouvelle. Accueillons premièrement nous-mêmes cette bonne nouvelle pour ensuite la leur annoncer, en laissant les résultats entre les mains d’un Dieu d’amour qui est juste et droit.

Question 5 : Que dire de toutes les guerres causées par les chrétiens?

J’aimerais dire tout premièrement que beaucoup de choses qui ont été faites au nom de Jésus-Christ n’étaient pas conformes à sa volonté. Et le fait qu’une personne se dit chrétienne ne fait pas nécessairement d’elle un disciple ou un porte-parole de Jésus. Il est très important de faire la distinction entre le christianisme tel qu’il est décrit dans la Bible et les actions de personnes dans l’histoire qui se disaient chrétiennes, mais n’agissaient pas en connaissance de cause.

Il y a une grande différence entre être adepte d’une religion et vivre une relation avec Dieu. Jésus ne s’intéresse pas à la religion dite chrétienne. Il veut plutôt vivre une relation avec vous. Jésus n’a jamais dit : « Je suis venu pour que vous ayez une religion. » Il a dit : « Je suis venu pour que vous ayez la vie, et la vie en abondance. »

Beaucoup de gens qui disaient suivre Jésus ont en fait vécu contrairement à sa Parole. Devrait-on alors les appeler chrétiens? Peut-être avez-vous déjà vu un faux billet? Peut-être que non, mais peut-être alors avez-vous entendu parler de faussaires? Pourquoi existe-t-il de faux billets en ce monde? Il existe de faux billets parce qu’il en existe des vrais. S’il n’y avait pas de vrais billets, il n’en existerait pas de faux. Si vous voyez une religion chrétienne qui n’est pas authentique, cela doit vouloir dire que le vrai existe. Le point de mon argument, c’est que nous ne devons pas imaginer que toutes les choses qui ont été faites au nom de Jésus-Christ ont été faites par lui. En fait, Jésus a invité ses disciples à offrir l’autre joue si jamais quelqu’un les frappait au visage. Jésus aurait probablement désavoué toutes ces guerres menées en son nom.

La vraie question est celle-ci : Connaissez-vous Jésus? Ce qui importe, ce n’est pas ce que des hypocrites ou de faux chrétiens ont fait. Ce qui importe, c’est si vous êtes vous-mêmes un chrétien authentique. Avez-vous confié votre vie à Jésus-Christ? Sinon, je vous encourage à partir à sa découverte.

Question 6 : Le mal et le bien absolus existent-ils?

Vous avez peut-être entendu quelqu’un dire : « Je ne crois pas que le bien ou le mal existe vraiment. » Ou peut-être avez-vous entendu un professeur affirmer que les valeurs absolues n’existent pas. Lorsque j’entends de telles affirmations, je veux toujours demander : « En es-tu absolument certain? » Il faut se demander si de telles affirmations sont même logiques, car lorsque les gens affirment qu’il n’existe ni bien ni mal et que vous avez donc tort de leur imposer vos valeurs morales, ils sont en fait en train de vous imposer leurs valeurs morales comme valeurs absolues.

Le fait est que nous savons tous distinguer le bien du mal, mais nous avons cette tendance étrange de vouloir étouffer cette connaissance lorsqu’elle entre en conflit avec notre désir de plaisir ou de gain personnel. Vous pourriez facilement justifier l’adultère, si c’est vous qui le commettez, mais vous n’agiriez pas de la même façon si c’était plutôt votre conjoint qui le commettait. De même, vous pourriez facilement défendre votre droit de prendre un article sans permission; cependant, si quelqu’un vous dérobait un article, vous crieriez au vol. En fait, je ne connais personne qui, arrivant du travail pour découvrir qu’un voleur était venu vider sa maison en son absence, dirait : « N’est-ce pas merveilleux que ce voleur puisse profiter de toutes mes possessions sans me demander la permission de les prendre? Qui suis-je pour imposer ma définition du bien et du mal sur ce pauvre voleur? » Ne serait-ce pas ridicule comme réaction? Bien sûr que si!

Même ceux qui disent que le bien et le mal n’existent pas possèdent un code moral personnel. Ils ont tout simplement choisi quelles règles suivre. Voici une bonne façon de distinguer entre le bien et le mal. Imaginez-vous en train de recevoir la pareille. Jésus a bien résumé ce concept lorsqu’il a dit : « Faites aux autres ce que vous voulez que les autres fassent pour vous. » Nous savons tous que c’est mal de pratiquer le meurtre, le viol, le mensonge, le vol, la torture ou l’injustice. Pourquoi? Parce que nous ne voudrions jamais être victimes de tels actes. La personne qui affirme que le bien et le mal n’existent pas n’accepterait tout de même pas de se faire violer. Non, lorsque nous nous imaginons victimes de tels actes, nous constatons bel et bien que Dieu a mis en nous la conscience du bien et du mal. Lorsque nous agissons contrairement à notre conscience, nous avons besoin de pardon. C’est pour cela que Dieu a envoyé Jésus sur terre : pour que nous puissions être pardonnés de toutes nos offenses.

Question 7 : Pourquoi est-ce que j’existe?

C’est la plus grande des questions : pourquoi suis-je ici sur terre?

Il faut comprendre la réponse de Dieu à cette question. La Bible déclare que Dieu est amour. Elle ne dit pas seulement que Dieu manifeste l’amour, mais qu’il est Amour. L’amour est une manifestation de sa nature, l’essence de son être. L’amour ne se manifeste que lorsqu’il est déversé sur quelqu’un, et la Bible nous dit que Dieu nous a créés pour déverser son amour sur nous. Dieu vous a créé pour que vous soyez l’objet de son amour. Si vous ne savez pas pourquoi vous respirez en ce moment, pourquoi votre cœur est en train de battre, sachez que c’est parce que Dieu vous a créé pour vous aimer. C’est votre raison d’être ultime : vous existez pour être l’objet de l’amour de Dieu et pour lui plaire.

Dieu veut que vous appreniez à répondre à son amour. C’est le premier but de la vie : venir à connaître et à aimer Dieu. Un jour, un homme a demandé à Jésus quel était le plus grand commandement dans la Bible. Jésus a répondu qu’il pouvait résumer la Bible entière en une phrase : Aime Dieu de tout ton cœur, ton âme, ta pensée et ta force. C’est le plus grand commandement. Dieu veut donc que vous veniez à le connaître et à l’aimer de tout votre être. Cela veut dire qu’à votre réveil chaque matin, vous devriez vous tourner vers Dieu pour lui dire : « Dieu, si je ne fais rien d’autre aujourd’hui, je veux venir à mieux te connaître et à mieux t’aimer. » Parce que si vous connaissez et aimez Dieu un peu plus à la fin de chaque journée, vous avez vécu selon votre raison d’être.

Si, au contraire, vous aviez accompli toutes sortes de choses pendant votre vie sans jamais venir à connaître et à aimer Dieu, vous auriez manqué le but ultime de votre vie. Dieu ne vous a pas placé sur cette terre pour cocher des activités d’une liste. Il vous a mis sur terre pour que vous veniez à le connaître et à l’aimer. C’est votre raison d’être.

Question 8 : Que dois-je faire de ma vie?

Dieu vous a créé pour accomplir des buts précis. Vous avez été créé par Dieu et pour Dieu. La vie n’aura aucun sens jusqu’au jour où vous comprenez ce fait. D’habitude, l’être humain tente de découvrir le but de sa vie de trois façons :

  1. L’approche mystique : un retour sur soi

Cette approche est beaucoup prônée aujourd’hui, à la télé, dans des conférences ou dans des livres du Nouvel Âge. Selon cette approche, il suffit de regarder en soi en toi pour découvrir le but de sa vie. Le problème, c’est que cette approche ne fonctionne pas. Lorsque j’ai regardé en moi, je n’ai pas aimé ce que j’ai trouvé. Cela m’a rendu perplexe et confus. En fait, si nous n’avions qu’à regarder au plus profond de nous-mêmes pour découvrir notre but dans la vie, nous le connaîtrions tous. Cela ne fonctionne pas.

  1. L’approche intellectuelle ou philosophique

Cette approche se résume à s’asseoir dans une classe de théologie ou de philosophie, la pipe à la bouche, le café à la main, en se posant des questions telles que : « Pourquoi est-ce que j’existe? D’où viens-je? Vers où m’en vais-je? » J’ai lu un livre du professeur John Morehead, doyen de la faculté de philosophie à l’université Northeastern, à Illinois. Il a envoyé une lettre à 250 intellectuels (écrivains, scientifiques, érudits) pour leur demander : « Quels sont le sens et le but de la vie? » J’ai trouvé son livre assez déprimant, car la plupart de ces gens ont avoué qu’ils n’avaient aucune idée du but de la vie. Certains ont avoué qu’ils ont simplement inventé une raison d’être. D’autres ont avoué avoir deviné la réponse. D’autres ont écrit : « Si tu connais le but de la vie, s’il te plaît, révèle-le-moi. »

3. La révélation

Si je vous plaçais devant une invention inconnue, comment feriez-vous pour en connaître la fonction? La seule façon fiable de découvrir sa fonction serait de demander à son créateur de vous l’expliquer ou de lire le manuel décrivant sa fonction. Notre Créateur est Dieu, et le manuel qui décrit notre fonction, c’est la Bible. Ce n’est qu’en venant à connaître Dieu que nous pouvons découvrir son plan pour nous. J’espère que vous partirez à la découverte de son plan pour vous dès aujourd’hui.

Question 9 : Ma vie a-t-elle une importance quelconque?

C’est une très bonne question. Tant d’enfants aujourd’hui se font dire que nous sommes le résultat d’un accident cosmique. On leur enseigne que la vie a évolué de la boue jusqu’à nous ces derniers billions d’années. Cette perspective de la vie nous fait croire que nous ne valons rien, que nous ne sommes que le produit du hasard et du temps, le fruit d’un accident. Notre vie et notre mort n’ont donc aucune réelle importance. Une telle optique de la vie crée beaucoup de problèmes sociologiques, en plus de miner l’estime de soi.

Mais la vérité est que vous n’êtes pas un accident. Vous avez été créé par un Dieu qui vous aime et qui s’intéresse aux moindres détails de votre personne. Une fois que vous venez à comprendre que Dieu vous a créé pour vous aimer et pour faire de vous un membre de sa famille éternelle, vous n’aurez plus jamais de problèmes d’estime de soi.

L’athée Bertram Russell a dit ceci : « À moins de tenir pour acquis l’existence de Dieu, le but et le sens de la vie n’ont aucune pertinence. » Mais la vérité, c’est que si Dieu n’existe pas, la vie n’a aucune importance. Cependant, puisque Dieu existe et qu’il vous a créé pour un but précis, votre vie est importante : vous êtes important. Vous êtes précieux, parce que Dieu vous a créé. Vous êtes important parce qu’il a envoyé son Fils, Jésus, mourir sur la croix pour vous. Si vous voulez savoir à quel point vous compter pour lui, imaginez Jésus, les bras étendus sur la croix, vous disant : « Je t’aime grand comme ça!»

Maintenant, si vous aviez à choisir entre un être aimé et une chose précieuse, vous choisiriez sûrement l’être aimé, sans même prendre le temps d’y réfléchir. Et lorsque vous vous trouverez sur votre lit de mort, vous n’allez pas vous entourer de vos possessions. Vous n’allez pas dire : «Apportez-moi mes trophées, mes certificats, mes relevés de notes, pour que je les regarde une dernière fois. » Non, vous allez vous entourer d’êtres chers, et ils vont tous pleurer parce que vous allez leur manquer. Vous êtes précieux à ce point-là.

Rien n’importe plus dans la vie que notre relation avec Dieu et nos relations avec d’autres. Dieu veut que vous veniez à le connaître parce que vous êtes précieux à ses yeux, si précieux qu’il a envoyé son Fils mourir pour vous. J’espère que vous viendrez à le connaître très bientôt, si ce n’est pas déjà fait.

Question 10 : L’enfer existe-t-il? Si oui, comment un Dieu d’amour peut-il y envoyer qui que ce soit?

Premièrement, je crois que l’enfer existe, parce que Jésus en a parlé. En fait, Jésus a parlé plus de l’enfer que du Ciel. Il a dit que c’était un vrai lieu et que c’est une place de tourments éternels. Et je crois que Jésus en connaît plus à ce sujet que vous ou moi.

Deuxièmement, je crois en l’enfer parce que la logique et la justice l’exigent. Pensez à toutes les atrocités et à tout le mal commis au cours de l’histoire. Si Dieu laissait tous ces crimes impunis, cela ferait de Dieu un être injuste qui ne mérite pas notre adoration et notre amour.

Alors pourquoi un Dieu d’amour enverrait-il des gens en enfer? En point de fait, il ne le fait pas. Dieu n’envoie personne en enfer. Nous choisissons d’y aller lorsque nous rejetons l’amour et le pardon que Dieu nous offre. Si je te disais qu’une porte vers le Ciel se trouvait à droite et qu’une porte vers l’enfer se trouvait à gauche, et que tu choisisses la porte à gauche, tu n’aurais personne d’autre à blâmer que toi-même.

En fait, la Bible nous dit que Dieu a fait tout le nécessaire pour nous sauver de l’enfer. Il nous aime tellement qu’il a envoyé Jésus-Christ sur la terre mourir sur une croix pour payer la punition que nos péchés méritent, afin que nous n’ayons pas à en subir la punition. Il veut nous libérer. Il veut nous donner la vie éternelle. Il veut nous offrir un pardon parfait et complet. Mais Dieu nous a créés à son image, et il nous laisse la liberté de dire oui ou non à son offre de vie éternelle.

Si nous choisissons de rejeter Dieu sur terre, alors, nous choisissons du même coup de vivre sans lui pour toute l’éternité. Il n’y a que deux types de personnes sur cette terre : ceux qui disent à Dieu « ta volonté soit faite », et ceux à qui Dieu dit « ta volonté soit faite. »

Dieu nous dit que si nous choisissons de ne pas lui confier notre vie pendant notre séjour sur cette terre, nous choisissons du même coup de ne pas vivre avec lui pour l’éternité. L’entrée au Ciel nous demeure barrée.

Vous n’avez pas besoin d’aller en enfer. En fait, Jésus a fait tout le nécessaire pour que vous puissiez aller au Ciel. Vous n’avez qu’à lui ouvrir tout grand votre cœur en lui disant : « Jésus-Christ, j’ai besoin de toi, je veux te suivre. Je te fais confiance et je te demande de me pardonner. » Et il viendra vous délivrer.

Tu peux cheminer avec lui dès aujourd’hui! Si tu veux en connaître plus, je t’invite à lire La voie de la joie.

Encore des questions à poser?  Tu peux en parler avec un mentor en ligne.

A lire aussi:  Dieu existe-t-il?

Quelle importance a-t-il? Trois raisons pour lesquelles l’existence ou la non-existence de Dieu fait toute la différence.

La science et le Dieu personnel

Print


12 réponses à “Réponses à 10 questions existentielles”

  • dahmani says:

    bonjour, j ‘aimerais quel bible je dois lire car il y en a tellement.

    et en lisant vos arguments je trouve que vous pensez beaucoup a la place de DIEU ET JESUS (que la paix de DIEU SOIT SUR LUI).

  • Anne-Marie says:

    Chère Dahmani,
    Tu peux lire la Bible dans ses langues d’origine (manuscrits hébreux, araméens etgrecs) ou tu peux la lire dans diverses traductions de ses manuscrits. Voici un site qui t’offre différentes traductions :http://www.biblegateway.com/
    Les traductions sont multiples: elles rendent la lecture des Écritures plus facile pour ceux qui ne connaissent pas le koiné ou l’hébreu.
    Cet article explore brièvement la fiabilité du Nouveau Testament : http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/foi/la-fiabilite-des-textes-du-nouveau-testament/
    Que le Seigneur te bénisse abondamment!

    • Adam says:

      Bonjour, j’ai lu l’ancien et le nouveau testament et je trouve qu’il existe beaucoup de contradiction. Dieu peu-il ce contredire? Merci

  • Merci pour cet article très complet et très intéressant !

  • oiseaudrole says:

    Pour vous divertir un peu avec des questions existentielles droles ou absurdes :
    http://www.questionexistentielle.com

    Enjoy 😛

  • MARTIAL says:

    Merci Seigneur pour ces réponses très réfléchies. J’ai apprécié la valeur de l’Amour de Dieu en Jésus-Christ pour chaque être humain. Aucun autre livre que la Bible ne peut proclamer la destinée de la vie éternelle ou de la mort éternelle de l’homme après sa chute en Eden.Jean 3:16 car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique (Esaïe 9:5) afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la Vie éternelle, également, Jean 1:29 Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.

  • Badji says:

    Le problème avec cet auteur c’est qu’il se campe sur sa position supposée véridique et refuse de la remettre en cause. Mais posons-nous les questions suivantes comment un homme peut être Dieu? Comment Dieu, qui est lui même et par lui même Parfait, peut avoir un enfant? Ou dans la Bible peut-on montrer clairement Jésus que la paix soit sur lui, déclarer :je suis Dieu? Pourquoi Dieu envoie quelqu’un pour les péchés d’autrui alors qu’il lui suffit de dire soit et la chose est, soit et tous les hommes rentrent au paradis? La pire des choses c’est que les gens ont perdu cette faculté à remettre en cause les vérités qu’on leur sert. Et en cela je en venir à l’Islam. comment peut on refuser une voie si paisible et pleine de récompenses, comment peut-on juger un livre sans l’ouvrir,quel avis aurez-vous de celui qui renie la Bible sans l’avoir lu?
    Je vais vous dire la vérité, l’Islam est la religion de Dieu.Et celui qui nie le prophète ira en enfer. La question reste la suivante: allez-vous oui ou non remettre en cause votre vision du monde? L’enjeu est de taille: le paradis ou l’enfer.

  • MARTIAL says:

    Bonsoir Badji,
    (L’Eternel a parlé qu’à Israël selon la Bible). (Et Jean-Baptiste est le dernier prophète de l’ancien testament, dit Jésus)(Le nouveau testament déclare que Jésus est la fin de la loi)
    ( Psaumes 147:19) Il (L’ETERNEL)révèle sa parole à JACOB , ses lois et ses ordonnances à ISRAËL; IL N’A PAS AGI de même pour toutes les nations, et ELLES NE CONNAISSENT POINT ses ordonnances.
    (Jésus dit) (Matthieu 11:11) Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés DE FEMMES, il n’en a point paru de plus grand que Jean Baptiste. Car TOUS les prophètes et LA LOI ont prophétisé JUSQU’à Jean-Baptiste. (Romains 10.4) Car Christ est LA FIN de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.
    (L’ETERNEL a dit par Moïse qu’il ne faut rien ajouter ni retrancher à la Bible et Jésus l’a dit aussi)
    ( Moïse dit) (Deutéronome 4:2) Vous N’AJOUTEREZ RIEN à ce que je vous prescris, et VOUS N’EN RETRANCHEREZ RIEN ; mais vous observerez les commandements de l’Éternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris. (Jésus dit) (Apocalypse 22:18) Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: si quelqu’un y AJOUTE quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un RETRANCHE quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. Celui qui atteste ces choses dit: oui, je viens bientôt.
    (Dieu a formé un corps à Sa Parole dans une vierge pour qu’il puisse accomplir sa mission sur la terre)
    (Jean 1.1-4) AU COMMENCEMENT était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. TOUTES CHOSES ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. (1.14) Et LA PAROLE A été FAITE CHAIR, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du FILS unique VENU du Père. (Esaïe : 43.10) … AVANT MOI il n’a point été FORMé de Dieu, et APRèS MOI il n’y en aura point. C’est moi, moi qui suis l’Éternel, et hors moi il n’y a point de sauveur. C’est moi qui ai annoncé, sauvé, prédit, ce n’est point parmi vous un dieu étranger; vous êtes mes témoins, dit l’Éternel, c’est MOI qui suis Dieu.( Hébreux 10:5) C’est pourquoi CHRIST, ENTRANT dans le monde, dit: tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais TU M’AS FORMé UN CORPS. (Esaïe 9:5) Car un enfant nous est né, UN FILS nous est donné, et la domination reposera sur son épaule; on l’appellera Admirable, Conseiller, DIEU PUISSANT, Père éternel, Prince de la paix. Jean 3.13-15 Jésus dit : PERSONNE n’est monté au ciel, si ce n’est CELUI qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel.
    (Jean 3:16) Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné SON FILS UNIQUE, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. (1 Jean 4:8) Car DIEU EST AMOUR. L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son FILS unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé SON FILS COMME VICTIME EXPIATOIRE pour nos péchés. (Psaume 22:17) Car des chiens m’environnent, une bande de scélérats rôdent autour de moi, Ils ont PERCé mes mains et mes pieds. (Esaïe 53.1) Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l’Éternel? (53.5) Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. (53.8) Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment; et parmi ceux de sa génération, qui a cru qu’il était retranché de la terre des vivants et frappé pour les péchés de mon peuple? (1 Jean 3:5) Or, vous le savez, Jésus A PARU pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché… Le FILS DE DIEU A PARU afin de détruire les oeuvres du diable. (1 Jean 5.9) car le témoignage de Dieu consiste en ce qu’il a rendu témoignage à SON FILS. Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que CETTE VIE est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. (Romains 3.9-10) Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et non-Juifs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, pas même un seul. (Romains 3.23-24) Car TOUS ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption QUI EST en Jésus Christ. (Romains 6.23) Car le salaire du péché, c’est LA MORT; mais le don gratuit de Dieu, c’est LA VIE éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. 1 Jean 2:1-2 Et si quelqu’un a péché, nous avons UN AVOCAT auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux DU MONDE ENTIER.
    (Jésus dit )(Jean 14:1) Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, JE REVIENDRAI, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. (Jésus dit) (Jean 10) Je suis le bon berger. Le bon berger DONNE sa vie pour ses brebis. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père NOUS SOMMES UN. (Jean 14.6) Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. (Jean 8) Et il leur dit: Vous êtes d’en bas; moi, JE SUIS D’EN HAUT. Vous êtes de ce monde; moi, JE NE SUIS PAS de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas CE QUE JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. (Jean 6.28) Je suis SORTI du Père, et JE SUIS VENU dans le monde; maintenant JE QUITTE le monde, et JE VAIS au Père. (Jean 17.1) Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l’heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, LE SEUL VRAI DIEU, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’oeuvre que tu m’as donnée à faire. Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire QUE J’AVAIS auprès de toi AVANT QUE le monde fût. (17:24) Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé AVANT la fondation du monde.
    Jean 11.25-26 Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi NE MOURRA JAMAIS. Crois-tu cela? (Apocalypse 1.18) Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais MORT; et voici, je suis VIVANT aux siècles des siècles. JE TIENS les clefs de la mort et du séjour des morts.

  • Bonjour, je voudrai revenir à ce que vous disiez sur la résuréction de Jésus Christ, en disant qu’il avait prouvé sa divinité par sa résuréction, mais nous n’avons aucunes réelle preuves qu’il est bien réscucité, d’un autre côté pourquoi autant de personnes l’approuveraient? La vrai question serait plutôt ” A t-il réscucité ou non?

    • MARTIAL says:

      Black Anonymous,
      Si vous voulez avoir une conviction profonde dans votre coeur que le Seigneur Jésus-Christ est réssuscité lisez l’Evangile de Jean particulièrerment avec une attente de recevoir une réponse à votre question et le Seigneur Lui-même vous révelèra sa divinité, sa mort et sa résurrection. C’EST UNE CERTITUDE !

  • Dominique Duclair says:

    J’entretenais une belle relation avec Dieu quand j’étais plus jeune, maintenant quoique je vais toujours à l’église, ce n’est plus la même chose, je sens que malgré tous mes efforts je suis éloignée de Dieu j’aimerai retrouver cette relation

    • MARTIAL says:

      Bonsoir Dominique,
      Il faut revenir à votre premier amour sans essayer de faire des efforts pour plaire à Dieu. Dieu vous a aimée bien avant la fondation du monde. Il vous faut croire que c’est votre coeur que Dieu veut, pas vos mains. Les bonnes Oeuvres que Dieu agréera ce sont celles que le Saint-Esprit vous inspirera et que vous pratiquerez de tout votre coeur, par amour pour Dieu pas pour chercher à Lui plaire. Ce désert dans lequel vous vous trouvez est une bonne chose pour revenir à la Source.
      Arrêtez toutes vos activités et abandonnez-vous totalement au Saint-Esprit. Il veut un coeur à coeur avec vous. Laissez-Le prendre le contrôle de votre vie, laisse-Le agir selon Sa propre Volonté. Demandez-Lui ce qu’Il veut que vous fassiez pour la Gloire de Jésus. Soyez confiante et Il vous étonnera.

Afficher vos commentaires