De l’espoir et un futur

Auteur: Sandra Gerard

Nous avons été enlevés à nos parents, puis séparés les uns des autres et avons vécu dans des familles d’accueil différentes. J’ai été maltraitée sexuellement, émotionnellement, verbalement et physiquement. J’avais perdu tout ce qui m’était cher. J’avais envie d’amour et d’acceptation, mais je ne les trouvais pas.

On me mit dans établissement pour jeunes délinquants, mais je fus expulsée le jour de mon quinzième anniversaire. La vie de la rue devint mon chez-soi. J’ai essayé des drogues de toutes sortes, j’ai sniffé de la colle, du white-spirit, de la laque et bu de la vanille, en finissant par les drogues des rues telles que l’acide et l’alcool. J’ai été hospitalisée nombre de fois pour avoir tenté de me suicider. Mariée à un homme brutal, j’ai eu trois garçons. Mon quatrième fils était malade lorsqu’il est né à cause de ma dépendance. Il a survécu et est devenu un bébé fort et en bonne santé, mais mes enfants me furent retirés à cause de mon style de vie, de ma négligence et de mes abus.

De victime de guerre à ambassadrice de la paix : Phan Thi Kim Phuc

À la recherche de la paix intérieure? Parler à un mentor
Je suis devenue sobre et j’ai arrêté de prendre des drogues puis je me suis battue pendant près de trois ans pour reprendre mes enfants. Pourtant, après qu’on me les ai rendus, je suis retournée à mon style de vie précédent.

J’ai fini par arrêter de boire, pour le bien de mes enfants. Je ne vivais cependant toujours pas sainement. Je n’avais pas d’espoir, juste de la misère à vivre au jour le jour et rien de plus.

Mes quatre enfants ainés allaient à l’église près de notre maison. Je pensais que c’était les biscuits et les gâteaux qui les y attiraient. Ils y allaient tous les dimanches, ça ne me dérangeait pas puisque ça me donnait du temps pour moi-même. Ils ne m’embêtaient pas parce que je n’allais pas à l’église. Dieu n’était pas réel pour moi, et même s’Il existait, Il n’existait pas pour moi. Finalement, les enfants ont joué d’astuces pour m’y faire aller et donc je m’y rendis à contrecœur. Mon fils aîné, âgé de huit ans, pria avec moi, ses autres frères et sœurs à ses côtés. J’étais désespérée et j’avais besoin de quelque chose. Je ne ressentais pas grand-chose mais je voulais finalement croire. Et donc je dis : « Dieu, si tu es réel, viens dans mon cœur ».

Après avoir dit cette prière, ma vie a commencé à changer petit à petit.

Ça fait maintenant douze ans que je suis chrétienne. Tout n’est toujours pas complètement en ordre dans ma vie, je n’ai pas encore réussi et je ne réussirai pas dans cette vie. J’ai été guérie de beaucoup de blessures profondes dans ma vie et j’ai été libérée de la drogue et de l’alcool. C’est un cheminement au jour le jour, je lis la Parole de Dieu, c’est-à-dire la Bible et je l’applique à ma vie.

Ma vie est tellement différente maintenant. J’ai de la joie et de l’espoir et une place au ciel qui m’attend grâce à Jésus-Christ. Qu’importe ce qui m’arrivera, Dieu est avec moi. Beaucoup d’entre vous, comme moi-même, cherchent un but à leur vie, ou de l’amour et de l’acceptation. Vous avez essayé beaucoup de choses et pour finir, vous ne vous en êtes que sentie plus vidée ou blessée. N’oubliez pas d’essayer Jésus-Christ. Il sera la meilleure décision que vous ayez jamais prise dans votre vie. Venez telle que vous êtes – Il a vu tout ce que vous avez jamais fait, dit ou pensé. Oui, tout. Il vous aime et a payé un grand prix en étant cloué à la croix pour nos péchés, à cause de Son amour immense pour nous. Vous ne pouvez pas le mériter par de bonnes œuvres, ou l’acheter. Acceptez simplement Son don gratuit d’amour pour vous.

Vous pouvez trouver le contentement et la paix dans une relation personnelle avec Jésus-Christ.

Simplement demandez à Dieu de diriger votre vie.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires