Telle que je suis

Auteur: Stacy Bogdanovich

Je fais un travail que j’avais pensé ne plus jamais faire – je suis mannequin à temps complet à New York, mais cette fois dans la section grandes tailles. J’avais travaillé six ans à temps complet comme mannequin. Mais j’avais quitté le métier après des années de lutte contre la boulimie et finalement conclu que je devais arrêter.

La boulimie était le problème de ma vie. J’avais toujours à me battre pour rester mince. Je me sentais tellement coupable. J’ai ressenti un tel sentiment de liberté que je me suis abstenue pendant huit ans. Mais ma bataille avec la boulimie est une autre histoire.

Un modèle grande taille, moi?

Quand j’ai arrêté d’être mannequin, je suis restée dans le métier dans le domaine coiffure et maquillage. Un jour, au cours d’une prise de vue, une styliste m’a conseillée de redevenir mannequin. J’ai éclaté de rire! Et je lui ai répondue que je ne serai plus jamais mannequin, à moins de le faire dans les mêmes tailles qu’avant.

Je n’y ai plus réellement pensé jusqu’au jour où je me suis trouvée en Floride à vouloir gagner de l’argent en plus de mon travail de maquilleuse. Peu de temps après, j’ai commencé à travailler dans une église et j’ai arrêté de penser à être un mannequin. Mais un peu plus tard, j’ai assisté à Miami à un défilé avec une agence de mannequin grande taille.

Bien que j’étais petite pour cette catégorie, il y avait beaucoup de travail. Mon agent faisait tout ce qu’elle pouvait pour me faire travailler à temps complet, bien que je n’étais pas réellement intéressée à redevenir mannequin. Et pourtant, dix huit mois plus tard, j’ai senti qu’il était temps que je revienne à ce  métier. Je ne peux pas croire que j’ai 31 ans et que je suis de retour à New York!

Le milieu de la mode à travers mes yeux

Cette fois-ci, je trouve les choses très différente dans le métier. Je suis mieux préparée pour le champ de bataille. Et c’est un véritable champ de bataille! Bien que beaucoup de choses diffèrent entre l’industrie des grandes tailles et le milieu classique, une chose reste constante: ces femmes ont besoin d’espoir. Il y a un grand vide. Je peux le voir dans leurs yeux. En appelant ce matin mon agence pour m’enregistrer, mon agent m’a annoncé d’une voix calme et sombre qu’une des mannequins de notre équipe, une belle femme de 21 ans qui faisait la couverture de “Mode Magazine”, s’était suicidée pendant le week-end. Cela m’a profondément attristée.

J’ai alors repensé à la conversation que j’avais eue au cours d’un vol de retour d’Allemagne, avec une de mes collègues mannequins. Elle est aussi très connues et a fait beaucoup de pages de couverture et de campagnes. Mais dans l’avion elle m’a confié le problème qu’elle avait avec l’alcool et son besoin d’aide.

Ces femmes ont besoin d’espoir. J’ai trouvé cet espoir dans ma relation personnelle avec Jésus-Christ. La vie peut être comme les montagnes russes – les demandes et les pressions que la femme moderne rencontrent peuvent être accablantes. Où est la réponse? d’où vient la paix?

Vous pouvez avoir la paix que vous recherchez; il y a moyen d’équilibrer votre vie. Personne n’est parfait. Et personne n’a une vie parfaite. Mais chacune d’entre nous a l’opportunité d’expérimenter la grâce parfaite à travers une relation personnelle avec Dieu, à travers Son Fils Jésus-Christ.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, au moyen de la prière.

Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur, et il est plus soucieux de l’attitude de votre cœur que des mots que vous utilisez. Voici une prière que nous vous suggérons :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie et je te reçois comme Sauveur et Seigneur. Prends la direction de ma vie. Merci de pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre coeur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus-Christ viendra dans votre vie comme il l’a promis.

Une vie nouvelle

Si vous avez invité Jésus-Christ à entrer dans votre vie, remerciez souvent Dieu à ce sujet. Remerciez-le également parce que Christ ne vous abandonnera jamais et parce qu’il vous a donné la vie éternelle. Alors que vous en apprenez plus sur votre relation avec Dieu et combien il vous aime, vous vivrez la vie pleinement.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires