Il ne suffit pas de gagner

Auteur: Tom Lehman

C’est avec une déception énorme que j’ai vu ma balle s’évanouir dans un bunker à côté du dernier trou, et faire disparaître avec elle ma chance de gagner le Masters1994.  Mais cela ne faisait que commencer.

J’ai perdu l’U.S. Open en finissant en seconde place les deux années suivantes.  J’étais en proie au doute, et j’avais peur d’entendre ce que je savais que mes critiques diraient :  que je ne pourrai jamais gagner le plus grand des tournois de golf.

Le doute

Douter de moi-même n’était pas une nouvelle expérience pour moi. Lorsque j’avais 15 ans, notre équipe de football américain avait gagné le championnat de notre état.  Mais je n’étais que remplaçant, et je me suis retrouvé sur le banc de touche pendant toute la durée du match.

Lorsque nous sommes rentrés à la maison, nous avons eu droit à un grand défile. Nous sommes ensuite allés au gymnase de l’école pour une fête organisée en notre honneur.  L’ambiance était survoltée.  Mais je me suis senti complètement isolé, parce que je n’avais pas vraiment aidé mon équipe à gagner.  Un sentiment d’échec me submergeait.

Quel est le sens de la vie?

J’avais fait de mon mieux.  J’avais fait de mon mieux pour mes parents, pour mon équipe, pour mes amis, et pour Dieu.  Mais après chacun de mes échecs, j’allais de mal en pis.  Je me suis demandé  « Qu’est-ce qui donne un sens à la vie ?  Pourquoi suis-je ici ?  Pourquoi suis-je donc si malheureux ? »

Mon entraineur, qui était chrétien, m’a invité à une rencontre d’athlètes chrétiens.  C’est là que, pour la première fois, j’ai entendu des gens parler de Dieu et de sa façon inconditionnelle de nous accepter.  C’était exactement ce que je recherchais.  Je voulais me sentir aimé et valorisé, malgré mes échecs.  Avec Dieu, j’ai soudain réalisé que j’avais de l’importance. J’avais suffisamment de valeur à Ses yeux pour qu’Il soit mort pour moi.  Cela m’a aidé à me rendre compte que ma vie avait de l’importance.

Changer et être accepté

J’ai demandé à Dieu de venir dans ma vie.  Mon sentiment de culpabilité a disparu.  J’en ai pleuré de joie.  J’ai découvert une paix et une satisfaction dont je n’avais jamais fait l’expérience auparavant.

Peu après avoir perdu les deux U.S. Opens, j’ai gagné le British Open et le PGA Tour Championship.
J’étais maintenant le numéro un mondial.  J’avais cru que la victoire allait améliorer ma vie, mais mes problèmes n’ont pas disparu pour autant.  La Bible dit que tous les hommes sont comme l’herbe,  et leur gloire comme la fleur des champs.  L’herbe sèche et se flétrit, et la fleur se fane.  Cela s’était également vérifié dans ma vie.  Gagner est une chose merveilleuse, mais ultimement, la victoire est vide de sens.  Même l’excitation de gagner le British Open se dissipe.
Alors qu’est-ce qui reste ?  Les relations que nous avons bâties avec Dieu et avec les autres.  Voilà ce qui donne un sens à notre vie.  Malgré tout ce que quiconque peut dire de moi, mon épouse et mes enfants pensent que je suis génial.  Ils m’aiment.  Mais ce qui est primordial, c’est que Dieu m’aime.  Et ultimement, Lui seul a de l’importance.

Essayez d’examiner votre propre vie.  Comment la décrieriez-vous ?
Satisfaisante ? Précipitée ? Passionnante ?  Stressante ?  Allant de l’avant ?  Retenue ?  Parfois, pour beaucoup d’entre nous, la réponse correspond à toutes ces descriptions.  Il y a des choses que l’on rêve de faire un jour ; il y a des choses que l’on aimerait oublier.  La Bible dit que Jésus est venu pour renouveler toutes choses. A quoi ressemblerait votre vie si vous pouviez tout recommencer à zéro?

Une vie pleine d’espoir

Si vous recherchez la paix, il y a un moyen d’amener de l’équilibre dans votre vie.  Personne ne peut être parfait, ni avoir une vie parfaite.  Mais la possibilité de connaître la grâce parfaite d’une relation personnelle avec Dieu à travers Son Fils Jésus Christ est offerte à chacun d’entre nous.

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, à travers la prière.
Prier, c’est simplement parler à Dieu.  Dieu connaît votre cœur et ne se préoccupe pas autant de votre choix de mots que de l’attitude de votre cœur.

Voici une suggestion de prière:
Seigneur Jésus, je veux Te connaître personnellement.  Merci d’être mort sur la croix pour mes péchés.  Je T’ouvre ma vie et je Te demande d’en devenir le Sauveur et le Seigneur.  Dirige ma vie.  Merci de me pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle.  Fais de moi la personne que Tu veux que je sois.

Cette prière exprime-t-elle le désir de votre cœur ?  Vous pouvez la prier dès à présent, et Jésus-Christ viendra dans votre vie, comme Il l’a promis.

Est-ce bien la vie que vous souhaitez ?

Si vous avez invité Jésus-Christ dans votre vie, remerciez souvent Dieu de Sa présence à vos côtés, et du fait qu’Il ne vous abandonnera jamais et que vous avez la vie éternelle.  Continuez d’approfondir votre relation avec Dieu, sachant à quel point Il vous aime, et vous vous épanouirez et profiterez pleinement de la vie.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires