Deux enfants prodigues. Comment de mauvais choix se sont bien transformés pour Ashley Smith et Brian Nichols.

Auteur: John Fischer

deuxprodigues« Que vaut ma vie? » disait récemment Rick Warren à la célébration du surprenant succès de son livre Une vie, une passion, une destinée. « Je ne connais personne qui ne désire pas savoir la signification de sa vie. » Cette déclaration a certainement de nouvelles applications à présent. Même un tueur déchaîné veut connaître la signification de la vie, suffisamment pour s’arrêter et réfléchir à ce qu’il fait, avant de finir par se rendre.

Et vous avez certainement entendu parler de Brian Nichols, qui était accusé de viols, et qui, lors de son audition à Atlanta, avait maîtrisé un gardien de tribunal, saisit son arme et tué le juge et trois autres personnes avant de s’enfuir. Il avait terminé chez une jeune mère célibataire de 26 ans, Ashley Smith. Il était 2 heures du matin et Ashley était encore debout en train de tout mettre en place dans son nouvel appartement. Le fugitif l’avait suivie à l’intérieur, menacée de son arme et ligotée avec du ruban adhésif.

Dieu est là. Voulez-vous le connaître?

Des questions au sujet de Dieu? Écrire à un mentor

Les choses commençaient juste à s’arranger dans la vie d’Ashley. Ce n’était pas du tout facile pour elle. Elle avait été élevée par ses grands-parents parce que sa mère avait eu des problèmes. Son grand-père disait d’elle qu’elle avait eu une vie « triste ». Elle avait pourtant grandi en allant à l’église, mais elle avait fait de nombreux mauvais choix en grandissant. Elle avait été interpellée par la police dès son adolescence et avait été en liberté surveillée pendant un an. Plus tard, elle fut arrêtée pour ivresse au volant, excès de vitesse et voie de fait. Son grand-père pensait qu’elle avait eu de mauvaises fréquentations, ce avec quoi la mort de son mari devait être reliée;  assassiné à coups de couteau en 2001, il était mort dans ses bras.

Une fille était née de cette relation, mais Ashley n’était pas suffisamment stable pour l’élever. Cette enfant grandissait donc ballottée entre sa tante et ses grands-parents. Mais les choses commençaient à aller mieux pour Ashley. Elle venait de terminer un cours de six mois comme assistante médicale, avait deux emplois et venait d’emménager dans un nouvel appartement. Elle voyait sa fille Paige environ une fois par semaine et elle devait aller la chercher le lendemain matin à la sortie d’un programme pour les filles de leur église baptiste.

Et ils étaient assis là. Deux vies gâchées par leurs mauvais choix. L’une était en train de remonter la pente, l’autre en train de la descendre. Celle qui était ligotée a demandé la permission d’aller chercher quelque chose à lire, quelque chose qui l’avait beaucoup aidée à changer de vie. Étonnamment, celui qui était armé l’a déliée et laissée prendre son livre. Et comme une enfant qui voudrait partager une nouvelle découverte,

Ashley a couru chercher le livre de Rick Warren Une vie, une passion, une destinée. Elle s’est mise à lire à haute voix là où elle s’était arrêtée, au chapitre 33 : « Comment les vrais serviteurs se comportent. » Ce qu’elle lut toucha le cœur de l’homme. Autour d’un repas composé de pancakes et d’œufs, ils parlèrent jusqu’au matin.
Vous voyez, Brian aussi avait été exposé à des choses meilleures. Le grand frère de l’accusé, Mark, interviewé dans l’émission “Lary King Live” sur la CNN, parlait des succès d’enfance de son jeune frère. Ce dernier vivait dans un bon quartier, avait travaillé huit ans comme ingénieur chez Hewlett-Packard et jouait de l’harmonium à l’église qu’il fréquentait assidûment. « Je n’arrive pas à y croire », disait Mark à l’annonce de ce que son frère avait fait. C’était en effet incroyable.

En face du palais de justice, lors d’un service souvenir le lendemain, le chapelain Warren L. Henry déclara : « Le 11 mars, nous sommes arrivés à la salle de tribunal Fulton County pour voir notre monde complètement bouleversé. Nous avons été témoins d’une bataille du bien contre le mal, du vrai contre le faux et du paradis contre l’enfer. » Et dans un appartement la nuit d’avant, cette bataille avait eu lieu entre deux personnes ordinaires, toutes les deux emprisonnées dans un problème. Mais la bataille avait été gagnée par Dieu. Car à l’issue de la conversation de cette réunion surprenante, Ashley est partie chercher sa fille qui l’attendait et Brian Nichols, qui savait qu’elle allait alerter la police, accrochait un mouchoir blanc à l’extérieur de l’appartement en attendant, seul, l’inévitable.

C’est une profonde tragédie qu’il ait fallu la mort de quatre personnes et l’immense perte impossible à évaluer pour les nombreuses personnes de leur entourage qui les aimaient. Mais de manière étrange et mystérieuse, cet événement bizarre donna à deux personnes qui n’avaient pas prévu de se rencontrer, des instant qui changèrent leurs vies à jamais. Il est encore plus difficile de quantifier le bon qui est sorti de cette histoire, ainsi que ce qui va arriver dans le futur pour ces deux êtres qui avaient découvert le but de la vie.

Ashley raconte: « Après avoir parlé un moment, il m’a dit qu’il croyait que j’étais un ange envoyé par Dieu. Et que nous étions frères et sœurs en Christ. Et qu’il était perdu. Et que Dieu l’avait fait venir chez moi pour que je lui dise qu’il avait fait du mal à beaucoup de monde. » Et quand Ashley a demandé à Brian les dons et les talents qu’il avait, il a répondu, comme si c’était extrait du livre qui expliquait comment servir : « Je crois que c’est de parler aux gens et de leur parler de toi. »

Personne n’est exclu de l’invitation de Dieu à connaître la libération de notre passé et les promesses de notre avenir.

Vous aussi, vous pouvez avoir les peines et la honte du passé changées à travers le véritable pardon et une occasion de recommencer votre vie. Invitez Dieu à commencer son œuvre en vous et laissez-le remettre en place les morceaux de votre vie brisée. Il n’attend que ça et il est impatient…

« Dieu le Père, je me demande parfois s’il n’aurait pas mieux valu que je ne naisse pas. J’ai si mal et je me sens si honteuse. Je t’ouvre maintenant mon cœur. Je te demande de venir dans ma vie et de recoller les morceaux brisés. Je veux que tu me libères et que tu m’aides à prendre un nouveau départ avec toi au centre de ma vie. Tu peux libérer les captifs. Et je suis un captif, Seigneur, dans de nombreux domaines! S’il te plaît, commence ton œuvre dans mon cœur et dans ma vie dès aujourd’hui. J’ai tant besoin de toi, Seigneur! Je prie ceci au nom de ton Fils Jésus. Amen. »

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires