À la découverte de Jésus-Christ : partie 1

Auteur: AgapeFrance

UN ENGAGEMENT DE L’INTELLIGENCE

Imaginez un court instant que vous vous trouviez dans un aéroport sur le point d’embarquer. Promenant votre regard sur les pistes, votre attention est attirée par un très vieil appareil, en bien piteux état, une « pièce de musée, en exposition » pensez-vous. À  ce moment précis, l’hôtesse qui s’approche de vous avec un accueillant sourire dit : « Monsieur, nous allons embarquer. Veuillez, s’il vous plaît, vous diriger vers votre appareil. » Vos yeux s’arrondissent, vous restez pétrifié en regardant sa main tendue vers la pièce de musée que vous contempliez quelques minutes auparavant.

Vous voyant pour le moins hésitant, l’hôtesse ajoute : « Oh, ne vous inquiétez pas! Ayez seulement un peu de foi et tout se passera bien. »

Pensez-vous que cette histoire soit une bonne illustration de la foi? Non, bien sûr! Ce serait de la folie que de monter à bord de ce vieil avion. Pourtant, si nous y réfléchissons bien, notre propre conception de la foi ressemble souvent à ce comportement. Croire, pensons-nous, c’est faire un saut dans le vide, les yeux fermés, pour échapper aux réalités de la vie.

Qu’est-ce que croire? C’est faire confiance; mais pour que notre foi ne soit pas déçue, encore faut-il que l’objet sur lequel repose notre confiance en soit digne!

Nous avons tous foi en quelque chose : en un idéal, en l’argent, en l’homme, en un système politique, etc. Peut-être avons-nous une passion qui dévore toute notre vie. Quel qu’en soit son objet, cette foi que nous avons influence tout notre comportement : nos pensées, nos paroles, nos actes. Je rencontre souvent des jeunes qui me disent croire en l’homme. La question que je leur pose alors est la suivante : « L’homme, qui est l’objet de ta foi, est-il digne de confiance? Réfléchis sérieusement à cette question… car s’il n’est pas digne de confiance, alors c’est tout ton système qui s’écroule. »

Nous avons tous foi en quelque chose, mais ce quelque chose est-il digne de confiance? Puis-je être sûr que je peux placer ma confiance en lui? Et il nous faudra bien reconnaître malheureusement que la réponse sera négative…

N’en est-il pas de même pour la foi que nous pouvons placer en Jésus-Christ? Avant de nous en remettre à lui, il faudra nous assurer qu’il est bien digne de notre confiance, analyser les faits connus à son sujet et y réfléchir.

Décider d’accepter ou de refuser Jésus-Christ ne peut se faire à la légère, mais seulement après un examen consciencieux et objectif des faits qui le concernent.

C’est ce que nous allons faire ensemble, revenant aux textes mêmes du Nouveau Testament et en particulier les quatre évangiles que nous citerons souvent au cours de ces pages. Les textes des évangiles sont précieux, car ils sont les témoignages historiques de personnes ayant vécu nuit et jour avec Jésus, comme Matthieu et Jean, ou ayant été des intimes de ses disciples, comme Marc. Luc, quant à lui, scientifique de formation, a fait une œuvre originale de recherche comme un historien de l’époque.

À l’heure actuelle, plus personne ne peut mettre en doute l’existence historique de Jésus de Nazareth. Son authenticité a, en effet, été attestée même par des auteurs juifs ou païens de son époque : Pline le Jeune, Tacite, Suétone, Flavius Josèphe.[1]

Jésus de Nazareth, né il y a presque 2000 ans de la vierge Marie, avait été annoncé depuis des centaines d’années par les grands prophètes d’Israël. Les écrits de ces prophètes recueillis dans l’Ancien Testament (la première partie de la Bible qui existait déjà au temps de Jésus) annoncent par plus de 300 fois des détails précis de son existence — comme sa naissance à Bethléem (Michée 5.1), sa mort et sa résurrection (Ésaïe 53) le supplice de sa crucifixion (Psaume 22.15-18) décrit avec précision plusieurs siècles avant que les Romains ne le pratiquent. Jésus commença son ministère public vers l’âge de 30 ans, ministère qui dura 3 ans et durant lequel Jésus révéla à l’homme l’amour de Dieu, le secret d’une vie passionnante sur cette terre et éternelle avec Dieu.

Partie 2 :  Pourquoi Jésus-Christ est-il venu dans le monde?

Retour à l’index

Pour aller plus loin :

Que dit la Bible au sujet de Jésus-Christ?

Rencontre 1 : La personne et l’œuvre de Jésus-Christ, partie 1

Extrait du livre :

À la découverte de la vie nouvelle; © Texte : Équipe de Campus pour Christ — France 1984,

Adaptation : Dominique Frèrebeau et Annie Husson

D’après le livre :
How To Be Sure You Are a Christian
de Bill Bright © 1972, 1981, Campus Crusade for Christ

Utilisé avec permission


[1] Pline le Jeune (proconsul romain) : « Lettre de Pline à l’empereur Trajan »

Tacite : « Annales »

Suétone (archiviste à la cour de l’empereur Hadrien) : « Vie de Claude » 35,5.

Flavius Josèphe (historien et général juif) : « Antiquités judaïques »

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires