Deuxième rencontre : Expérimenter l’amour et le pardon de Dieu. partie 2 de 2

Auteur: AgapeFrance

Lire Romains 7:25, 8:5, et Jean 15:5
Romains 7.25 : Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.
Romains 8.5 : Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.
Jean 15.5 : Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
Quelle est la solution au problème du chrétien charnel?
Pourquoi n’est-il pas possible de vivre la vie chrétienne en comptant sur nos efforts personnels?
La solution à la vie charnelle
Lorsque nous ne laissons plus Jésus-Christ diriger notre vie et que notre « Moi » en reprend le contrôle, nous péchons contre Dieu. Cet état de péché lui déplaît et nous fait perdre la communion qui devrait normalement nous unir à lui. Si nous persistons dans cet état, nous devenons des hommes charnels et nous perdons la joie de notre relation avec Dieu. Comment retrouver cette communion avec Dieu?
Lire I Jean 1.9.
I Jean 1.9 : Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
Que signifie le mot confesser?
Quels sont les trois éléments de la confession?
Quelle est la promesse de Dieu concernant la confession?
Lire Hébreux 10.1-19; I Pierre 2.24; Colossiens 2.13-14 et Éphésiens 1.7.
Hébreux 10.1-19 : En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection. Autrement, n'aurait-on pas cessé de les offrir, parce que ceux qui rendent ce culte, étant une fois purifiés, n'auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés? Mais le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices; car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. C'est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m'as formé un corps; Tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j'ai dit: Voici, je viens (Dans le rouleau du livre il est question de moi) Pour faire, ô Dieu, ta volonté. Après avoir dit d'abord: Tu n'as voulu et tu n'as agréé ni sacrifices ni offrandes, Ni holocaustes ni sacrifices pour le péché (ce qu'on offre selon la loi), il dit ensuite: Voici, je viens Pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde.
C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes. Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés, lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied. Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. C'est ce que le Saint Esprit nous atteste aussi; car, après avoir dit: Voici l'alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute: Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Or, là où il y a pardon des péchés, il n'y a plus d'offrande pour le péché. Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire.
I Pierre 2.24 : Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.
Colossiens 2.13-14 : Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix;
Éphésiens 1.7 : En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce,
Quelle est la base unique du pardon de nos péchés?
Que puis-je y ajouter pour obtenir le pardon de Dieu?
Pourquoi alors est-il nécessaire que nous confessions nos péchés à Dieu?
Lire aussi Psaume 32.1-5 et Matthieu 13.58.
Psaume 32.1-5 : De David. Cantique. Heureux celui à qui la transgression est remise, A qui le péché est pardonné! Heureux l'homme à qui l'Éternel n'impute pas d'iniquité, Et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude! Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée; Car nuit et jour ta main s'appesantissait sur moi, Ma vigueur n'était plus que sécheresse, comme celle de l'été. Je t'ai fait connaître mon péché, je n'ai pas caché mon iniquité; J'ai dit: J'avouerai mes transgressions à l'Éternel! Et tu as effacé la peine de mon péché.
Matthieu 13.58 : Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.
Que va-t-il arriver si je refuse de confesser mes péchés à Dieu?
Pourrais-je recommencer le même péché après l’avoir confessé? Pourquoi?
Dans ce cas Dieu me pardonnera-t-il encore? (Lire Matthieu 18.21-22)
Matthieu 18:21-22 Alors Pierre s'approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi? Sera-ce jusqu'à sept fois? Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à septante fois sept fois.
Quand est-il nécessaire de recommencer une telle liste?
Application personnelle: Visualiser le pardon de Dieu
Quel est l’intérêt d’inscrire sur une feuille de papier la liste de nos péchés?
Lire Matthieu 5.23-24. Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.
Pourquoi est-il important de rendre un objet volé ou de demander pardon à celui que vous avez offensé?
Lire Psaume 103.9-12 et I Jean 1.9.
Psaume 103.9-12 : Il ne conteste pas sans cesse, Il ne garde pas sa colère à toujours; Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités. Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent; Autant l'orient est éloigné de l'occident, Autant il éloigne de nous nos transgressions.
I Jean 1.9 : Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
Que pouvez-vous faire si vous vous sentez toujours coupable d’un péché que vous venez de confesser à Dieu?
Qui est l’auteur de cette culpabilité?
Prenons une feuille de papier et un crayon. Dans un esprit de prière et sans longue introspection, inscrivons les péchés que le Saint-Esprit nous révèle. Soyons vraiment honnêtes et sans masque, car cela se passe uniquement entre Dieu et nous. Nommons ce péché avec précision. Après avoir reconnu que tout cela a été en offense à Dieu, souvenons-nous que son pardon nous est déjà acquis par la mort de Jésus-Christ sur la croix. Remercions-le pour son pardon total. Écrivons en travers de cette liste la merveilleuse promesse de I Jean 1.9 : « Si nous confessons nos péchés à Dieu, nous pouvons avoir confiance en lui, car il agit de façon juste : il pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout mal ». Demandons à Dieu la force de rompre avec ces péchés à l’avenir pour être dorénavant au plein cœur de sa volonté. Puisque Dieu nous a pardonné tous ces péchés, il les a déjà oubliés : faisons de même, détruisons cette liste : nous exprimerons ainsi notre foi dans le pardon de Dieu.
Votre nom
Adresse électronique
Confirmez votre adresse électronique
Indiquez votre sexe: masculin ou féminin
Ville
Pays

Index des canevas d’études

Troisième rencontre

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires