Fait ou opinion?

Auteur: Nan Russell

pensivemanpar Nan Russell, traduit de l’anglais par Fleur Clapot

« Tu ne fais rien de bon, mon garçon. Tu devrais reprendre ton travail de routier. » Que serait-il advenu d’Elvis, s’il avait suivi les conseils du manager du Grand Ole Opry (célèbre salle de concert pour groupes de musique country) après sa représentation de 1954? Et si les Beatles en 1962, avaient pris en compte l’avis des studios d’enregistrement Decca: « Nous n’aimons pas ce qu’ils font. Les groupes de guitaristes sont démodés. »

Et si Rudyard Kipling s’était arrêté d’écrire, quand le San Francisco Examiner lui a dit, « Nous sommes désolés, mais vous ne maîtrisez pas la langue anglaise. » Et si Walt Disney, dans ses débuts difficiles d’artiste, avait pris au sérieux  ce commentaire d’un employeur potentiel « Essayez une autre branche, vos idées ne sont ni originales, ni créatives. »

Et si Albert Einstein, alors âgé de 10 ans, avait cru son professeur lorsqu’il lui a dit, « Tu n’arriveras jamais à rien. » Et si Enrico Caruso, star de l’opéra, avait jeté l’éponge après le conseil de son premier professeur de chant « Ta voix ressemble au murmure du vent qui passe au travers d’une fenêtre. »

Heureusement qu’aucun d’eux n’a cru à ce qui leur a été dit. C’est ce qui arrive pourtant à beaucoup d’entre nous. Nous considérons l’opinion des autres comme un fait établi. Nous laissons l’opinion des autres, déterminer l’opinion que nous avons de nous même, nos aspirations, nos rêves et notre devenir. Les croyances limitées qu’ont les gens de nous, deviennent nos propres convictions, lorsque nous les laissons prendre les rênes de nos vies.

Mais cela n’a pas été le cas de Jack Canfield et de Mark Victor Hansen. Leur série « Bouillon depoulet pour l’âme », qui compte aujourd’hui 65 titres, s’est vendue à plus de 80 millions d’exemplaires, traduits en 27 langues. Pas si mal pour une anthologie qui a été rejetée par 33 des plus grandes maisons d’édition lors du premier mois, et essuyé 140 refus au total, jusqu’à ce que leur agent en rendant l’ouvrage commente « Je ne pourrais jamais vendre ce bouquin. » C’est lors d’une convention de libraires, en allant de stand en stand, essayant de vendre leur vision à des éditeurs,que l’un d’entre eux a finalement accepté.

La force de persévérer est née de leur passion pour leur travail et pour le message qu’il transmet. C’est la passion également qui a permis à Disney, Einstein et Kipling de persévérer. La passion est en effet l’élément d’auto motivation le plus puissant qui existe. C’est ce qui nous pousse à utiliser nos talents et nos capacités. C’est le critère qui m’a été le plus utile s’agissant de sélectionner des collaborateurs, tout au long de mes 20 ans d’expérience en management. La plupart des talents peut s’apprendre. La passion elle, ne s’apprend pas.

Ceux qui brillent dans leur travail, croient en eux et croient en leurs rêves. Ils ne sont pas du genre à  considérer des rejets comme des échecs, des barrages comme des voies sans issue, ou des critiques négatives comme des sentences fatales. C’est leur passion qui leur permet de s’accrocher quand d’autres abandonnent. C’est leur passion qui donne ce qu’il faut de force pour atteindre leur but, de résilience, de persévérance et de confiance pour essayer encore et toujours. C’est leur passion qui les aide à faire la différence entre une opinion et un fait, concernant ce qu’ils sont et ce qu’ils peuvent faire de leurs vies. Leur passion est leur guide.

Babe Ruth, le célèbre joueur de baseball,  a déclaré «  c’est dur de battre quelqu’un qui n’abandonne jamais.» Lorsque quelqu’un est passionné par son travail, ses rêves et sa vie, il n’abandonne jamais.

Print


Une réponse à “Fait ou opinion?”

  • JacquesRobitaille says:

    J’ai connu des gens qui ont étés rejettés toute leur vie devenir populaires parce qu’eux ont décidés d’accepter tout le monde et de leur faire savoir.

    J’ai connus d’autres gens qui ont étés rejetés mais qui ont décidés de s’isoler… Pour vivre la solitude.

    Souvent ce qu’on devient est très lié avec les décisions qu’on prend.

    Que Dieu nous vienne en aide.

Afficher vos commentaires