Comprendre les hommes au travail

Auteur: Stefanie Coutinho

Travailler avec des hommes peut être super — une fois que vous savez à qui vous avez affaire. Cela ne prend pas longtemps à une femme pour se rendre compte qu’ils sont, en réalité, d’une espèce différente. Les différences entre hommes et femmes, particulièrement dans le domaine de la communication, nous ont bien fait rire et ont été l’objet de conversations intéressantes dans mon bureau. Cela m’a aussi aidé à mieux comprendre et apprécier la façon dont Dieu a construit les hommes.

Je ne propose pas de faire des généralités sur les différences entre hommes et femmes. Il existe toujours des exceptions à la règle à cause de la diversité des êtres humains. Pourtant il existe quelques généralités qui, une fois décelées, peuvent s’avérer utiles à savoir. Dans l’ensemble les différences entre hommes et femmes sont bien amusantes, particulièrement au travail! voici quelques différences dont nous pouvons apprendre quelque chose.

Le véritable langage de l'amour? La communication

Des questions? Parlez-en!

  1. Différence numéro 1 : La façon de penser
    Les hommes pensent davantage de façon linéaire et factuelle, alors que les femmes ont plus tendance à penser avec des concepts et des associations. Les esprits féminins sont comme des systèmes de métros souterrains où tout est relié. Les esprits masculins sont comme des voiliers naviguant sur l’océan pour aller d’un point A à un point B.
  2. Différence numéro 2 : Donner des ordres
    Les hommes ont tendance à être plus directs, alors que les femmes donnent des ordres de façon plus douce, mais avec la dernière réplique. La nature des femmes les dispose à maintenir l’harmonie, alors elles finissent leur demande par quelque chose comme, « Si tu veux bien ».
  3. Différence numéro 3 : Compartimenter
    Les hommes peuvent travailler avec des gens qu’ils n’aiment pas. Les femmes en général ne le peuvent pas. C’est parce que les hommes sont compartimentés — le travail, c’est le travail. Par contre les femmes font généralement des associations (voir différence numéro 1). Mardi, Sophie va trouver difficile de travailler avec Paul si elle l’a vu rudoyer sans raison un serveur de restaurant lundi soir.
  4. Différence numéro 4 : Exprimer des sentiments
    Quand un homme veut exprimer un sentiment, il parle à sa femme ou à sa petite amie. Mais les femmes veulent parler de leurs sentiments à bien plus de monde que seulement des proches, à des collègues de travail, à des coiffeurs, à des médecins, à des gens dans le bus, à l’autre femme qui fait la queue au magasin, à des animateurs de radio, etc.
  5. Différence numéro 5 : Aborder les difficultés
    Quand il y a un problème, les hommes y réfléchissent. Pour les femmes, cela ne suffit pas de penser silencieusement au problème. Elles ont besoin d’exprimer leurs pensées même sans nécessairement donner de solutions. Elles veulent en discuter et avoir quelqu’un qui leur prête une oreille et du temps. Les hommes veulent des solutions. Ils aiment résoudre les problèmes et non pas seulement en parler. Ce qui fait que quand vous parlez à un homme, vous pouvez vous attendre à ce qu’il vous donne une solution ou une autre, même si vous ne vouliez qu’en parler.
  6. Différence numéro 6 : Objectifs
    Aussi bien les hommes que les femmes veulent atteindre leurs objectifs, mais ils le font chacun à leur manière. Les hommes ont tendance à focaliser sur le résultat final. Ils sont intéressés par l’accomplissement de la tâche. Les femmes sont plus focalisées sur l’accomplissement de ces objectifs et ont tendance à être plus intéressés par les gens. Alors si au cours d’une réunion deux hommes discutent passionnément de quelque chose, cela ne veut pas toujours dire qu’ils se détestent.
  7. Différence numéro 7 : Commentaires
    Les hommes peuvent être plus directs et tranchants en donnant leurs commentaires à propos de quelque chose, alors que les femmes ont tendance à avoir plus de tact et de sensibilité. C’est pourquoi quand vous demandez à un homme ce qu’il pense de votre idée et qu’il vous répond quelque chose du genre, « ça pue », il se demande pourquoi cela vous fâche. Attendez-vous à une réponse à la fois honnête et brutale. Et n’oubliez pas qu’ils répondent à l’idée et non pas à la personne et qu’il ne s’agit pas d’une attaque personnelle.  

    Sophie : « Je me demandais si on ne pourrait pas mettre en pratique le nouveau programme dans différents secteurs avant les essais, ce qui permettrait de réduire les frais de production. Qu’est-ce que vous en pensez? »
    Paul : « Ouais, bien sûr — et alors, qu’est-ce qui va se passer? Attendre que chacun l’ait essayé? De toutes les manières, cela ne va pas nous aider. »
    Là, Sophie s’imagine qu’il l’a traitée d’idiote, alors qu’en réalité ce n’était pas son intention.

  8. Différence numéro 8 : Poser des questions
    Les hommes posent rarement des questions. Et quand ils le font, c’est généralement pour obtenir une information. Les femmes posent des questions plus souvent, mais pour deux raisons : obtenir de l’information et entretenir les relations. C’est pourquoi les femmes posent quelquefois des questions dont elles connaissent les réponses, comme, « Alors, tu es de retour de vacances? »
  9. Différence numéro 9 : Appels téléphoniques
    Les hommes aiment les appels téléphoniques courts. Les femmes préfèrent bavarder. Regardez comment Sophie et Paul questionnent un autre collègue au sujet d’un conditionnement.  

    Sophie : « Bonjour, Claire. Comment ça va? J’ai appris que vous aviez commencé à prendre des leçons de voile cette semaine. Bravo. Mon père faisait des régates. Oui. C’est formidable. Voilà, j’étais en train de parler avec Paul et nous nous demandions où vous en étiez avec le conditionnement et comment vous vous en sortiez… »
    Paul : « Salut, Claire, le conditionnement, c’est déjà terminé? »

  10. Différence numéro 10 : Pause-café
    Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les hommes ne faisaient pas de pause-café? Pour la troisième fois consécutive…  

    Sophie : « Pause-café? »
    Paul : « Non. »
    Intérieurement, ils se disent :
    Sophie : Il ne veut jamais bavarder; il ne doit pas m’aimer beaucoup.
    Paul : Je ne comprends pas pourquoi elle veut que j’arrête de boire du café!

Tout en observant les autres oppositions entre hommes et femmes au travail, n’oubliez pas qu’il n’y a pas un genre meilleur que l’autre. Les hommes ont parfaitement le droit d’être plus directs et les femmes ont parfaitement le droit d’être plus relationnelles, même au travail. Les femmes sont des nourricières et cette qualité peut se mettre en valeur dans n’importe quelle situation professionnelle. Les hommes sont naturellement des pourvoyeurs. Ils sont tournés vers l’achèvement de la tâche et aiment que le travail soit fait. Ces deux styles se complètent parfaitement bien tant qu’il y a ouverture et compréhension de part et d’autre. Vive la différence!

À lire aussi:

Le travail détruit-il vos relations?

Comment aimer votre travail

Cinq manières de s’épanouir au travail

Print


Une réponse à “Comprendre les hommes au travail”

  • mande says:

    Vos collègues, femmes et hommes, ne sont-ils pas désespérés de travailler avec vous?
    Cet article est lamentable, tant au niveau de la forme que du fond.
    De nombreuses recherches de valeur existent sur les points de convergence et de divergence entre femmes et hommes au travail. Vous devriez vous documenter au lieu de nous faire le résumé d’un épisode de Sex and the city.

Afficher vos commentaires