Grandes attentes pour Noël

Auteur: Marilyn Adamson

attentes_noelNoël est chargé d’attentes, n’est-ce pas? Courses, décorations et invitations. En général, nous nous cassons la tête pour avoir le Noël “parfait”. Et année après année, nous finissons avec la même impression de vide, comme si Noël ne nous avait pas comblé sur un plan personnel comme nous l’avions espéré. Pourquoi?

Regardons de plus près quelques-unes de nos attentes

Imaginez-vous assise à une table toute décorée devant un dîner de Noël. Un doux fond sonore de musique de Noël et un arbre de Noël scintillant dans un coin égayent le tout. C’est le temps de la paix sur la terre et de la bonne volonté à l’égard des autres. Maintenant, imaginez votre famille et vos parents tous assis ensemble autour de cette table. Les voyez-vous… se quereller? Il arrive parfois, qu’en dépit de nos efforts, les gens se disputent, même à Noël.

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Peut-être espérez-vous que cette année vos enfants seront gais, patients et attentionnés les uns envers les autres. En fait, c’est comme cela qu’ils sont de janvier à novembre, vous devriez donc pouvoir en avoir un peu en décembre. Ou vous les verrez peut-être prendre les décorations de l’arbre de Noël et ouvrir leurs cadeaux en disant “J’ai déjà ça!”.

D’une certaine manière, nous pensons que le Noël parfait se passe dans une autre maison, mais pas dans la nôtre.

Noël est emballé avec des attentes. La vie n’est pas parfaite et nos attentes peuvent nous décevoir. Au lieu d’être sous l’emprise d’une liste d’attentes, il existe une meilleure manière d’aborder Noël, car il existe une façon d’y trouver bien plus de satisfactions au plan personnel.

Tout d’abord, demandons-nous pourquoi nous avons Noël. Ce n’est pas pour augmenter le PNB national, évidemment, c’est pour célébrer la naissance de Jésus. Bon, mais la terre entière ne célèbre pas mon anniversaire. Pourquoi celui-ci est-il si spécial?

  • Jésus a dit qu’il était le fils de Dieu. Si vous regardez Bouda, Confucius ou d’autres chefs religieux, vous remarquerez que leurs disciples les ont déclarés divins bien longtemps après leur mort. A contrario, Jésus a clairement dit et répété qu’il était Dieu.
  • Jésus a dit qu’il pouvait donner aux gens la vie éternelle et le pardon de leurs péchés… attributs qui, évidemment, n’appartiennent qu’à Dieu.
  • Sa manière de communiquer était unique aussi. Jésus n’a pas enseigné dix étapes pour devenir saints ou des disciplines personnelles qui permettraient de communiquer avec Dieu. Si vous voulez connaître Dieu, Jésus a dit: “Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul ne vient au Père que par moi”.
  • Pour donner crédit à cette déclaration, Jésus a fait des miracles criants et que l’on ne peut nier. Des aveugles ont recouvert la vue. Des boiteux cloués au lit par leur infirmité se sont mis à marcher. Des malades mentaux ont retrouvé la raison. Il est dit que “Jésus allait dans toutes les villes et les villages… et soignaient toutes les maladies”. Ses miracles étaient connus de tous.

Qui est Jésus?

Jésus a fait bien plus que guérir des gens. Cinq mille personnes ont été nourries avec de la nourriture que Jésus avait instantanément “fabriqué” pour eux. Une autre fois, sur la mer, Jésus a fait cesser d’un coup une tempête violente. Les gens qui étaient dans le bateau “furent saisis d’étonnement” et se disaient les uns les autres “Qui est celui-ci, à qui obéissent mêmes les vents et la mer?”

Jésus a pleinement dit qui il était… “Je suis dans le Père, et le Père est en moi. Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; sinon, croyez du moins à cause de ces œuvres. (Jean 14:10-11) La Bible dit: “C’est pourquoi les Juifs cherchaient à le tuer… il appelle Dieu son propre père, faisant de lui l’égal de Dieu”. Son auditoire a compris le message.

Jésus s’égalisait tellement à Dieu qu’il a dit que “le connaître, c’est connaître Dieu” (Jean 8:19, 14:7), “le voir, c’est voir Dieu” (Jean 12:45, 14:19), “ceux qui croiront en Lui croiront en Dieu (Marc 9:37), ceux qui le haïront, haïront Dieu (Jean 15:23) et “ceux qui l’honoreront, honorent Dieu” (Jean 5:23).

Je dois préciser ici que ceci a été écrit par un ancien athée endurci. Je croyais que l’on croyait en Dieu seulement quand on en avait besoin. J’ai été stupéfaite de découvrir, par quelqu’un qui me l’a montré, l’évidence scientifique de l’existence de Dieu, ainsi que l’évidence aussi forte, logique et basée sur des faits, que Jésus est Dieu.

Voici un exemple rapide de la démonstration qui prouve que Jésus avait raison de dire qu’il était Dieu. Dans l’Ancien Testament, il y a plus de 300 prédictions spécifiques sur le Sauveur de Dieu qui viendrait un jour sur terre. Ce serait comme de faire aujourd’hui la liste des prédictions spécifiques de qui sera président des Etats Unis dans 500 ans. Il est écrit dans l’Ancien Testament dans quelle ville et dans quelle famille le Sauveur naîtra, où il grandira, les miracles qu’il accomplira, comment il mourra, etc. La vie de Jésus a parfaitement accompli ces 300 prédictions! Les chances qu’une autre personne accomplisse ne serait-ce que 8 des ces prédictions sont de 1 pour 100 000 000 000 000 000.

Une autre preuve? Les Juifs savaient que Jésus ressusciterait des morts le troisième jour. Ils ont donc décidé de faire garder sa tombe par des soldats romains expérimentés. Cela n’a pas suffit. Car trois jours plus tard, la tombe é été retrouvée vide.

Une partie de la joie qu’il y a à célébrer Noël consiste à comprendre qui est né ce jour-là. Les chants de Noël ont soudain plus de signification… “Joie sur la terre, le Seigneur est arrivé”. Jésus n’était pas un autre prophète, ou un grand enseignant. C’était Dieu se révélant à nous.

Pourquoi Jésus est-il venu sur terre?

Jésus a dit: “Je suis venu pour qu’ils aient la vie et pour qu’ils l’aient en abondance”. Vous savez combien la vie peut sembler parfois si “allégée”, sans but et sans véritable sens? Même à Noël, nous pouvons ressentir cela, ce manque de profondeur. Jésus veut nous donner une vie plus abondante et plus significative.

Deuxièmement, il est venu pour que nous puissions avoir une relation authentique avec lui. “Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu”.

Pour être honnête, beaucoup de gens tentent d’approcher Dieu de la mauvaise manière. Ils cherchent à gagner l’acceptation de Dieu en vivant une “bonne” vie. Ensuite, ils raisonnent avec lui. “Dieu, j’ai essayé d’être quelqu’un de bien. J’ai essayé d’être bon et généreux. J’ai été à l’église. J’ai prié. Je n’ai jamais tué ou abusé quelqu’un”. Cela paraît acceptable.

Mais Jésus dit que nous avons besoin de connaître ses standards. Jusqu’à quel degré devons-nous être bien? Jésus a dit: “Vous devez donc être parfait, de même que votre Père éternel est parfait”.

Soyons courageux et regardons à quel point nous sommes parfaits. Imaginez d’essayer pendant toute une journée d’être… patiente. Pour y arriver, je devrais supprimer le café et être dans un état proche du coma. Mais disons que vous êtes bien réveillée et que vous allez être patiente, quelles que soient les circonstances et pendant une journée entière. Vous allez être patiente avec les clients, avec les autres employés, avec votre patron, patiente au volant, patiente avec votre famille.

Disons que vous avez essayé tellement fort que vous êtes arrivée à être patiente pendant toute une journée. Cela ne vous irriterait-il pas de voir autour de vous des gens si impatients? Si je faisais tout pour être patiente, je sais que je deviendrais très satisfaite de moi et critique par rapport aux autres. Et cette attitude d’autosatisfaction ne serait pas plus en accord avec le standard de perfection de Dieu. La Bible dit que nous péchons, et cela ne me surprend pas.

Mais ce que la Bible dit, c’est que mon péché m’a séparé de Dieu. C’est comme un mur infranchissable. La Bible dit que “le salaire (le paiement) du péché, c’est la mort”.

La première chose que Jésus est venu faire sur la terre, c’est de payer pour nos péchés. La Bible dit que “par ceci nous connaissons l’amour, car il a donné sa vie pour nous…”.

C’et comme pour la femme qui s’est faite arrêter pour conduite en état d’ivresse. Le juge l’avait condamnée à “trente jours ou une amende de 1500 dollars”. Comme elle ne savait pas quoi faire avec ça, le juge s’est approché d’elle, à sorti son chéquier et a fait un chèque de 1500 dollars. Pourquoi? Le juge était le père de cette femme. En tant que juge honnête, il ne pouvait pas ignorer la faute de sa fille. Mais en tant que père aimant sa fille, il a payé l’amende pour elle.

Si nous avions pu gagner une relation avec Dieu à cause de nos bonnes actions, Jésus n’aurait pas eu besoin de venir sur terre et il n’aurait pas eu besoin de mourir sur la croix pour nous. Mais, à cause de l’immense amour qu’il a pour nous, Jésus a été torturé, fouetté, cloué à une croix et est mort de lente suffocation. Trois jours plus tard, il est ressuscité des morts. Ayant fait ceci, il nous offre maintenant le pardon complet et une relation avec lui.

Je pensais qu’une relation avec Dieu était quelque chose qui arrivait comme ça à une personne, ou qui n’arrivait pas, un peu comme de gagner au loto ou d’être frappé par une lumière éblouissante. Alors qu’en fait il s’agit d’une décision personnelle.

Dieu nous offre une relation avec lui, mais c’est nous qui décidons si nous acceptons ou refusons cette offre. Jésus l’a dit simplement: “Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entends ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui…”.

Quand nous répondons oui à son invitation et que nous lui demandons de venir dans notre vie, nous entamons alors une relation avec Dieu, relation qui durera éternellement. La Bible dit: “Je vous écrit ceci, à vous qui croyez au nom du Fils de Dieu, afin que vous puissiez savoir que vous avez la vie éternelle”.

Peu importe ce qui va se passer à Noël cette année, vous ne pourriez pas recevoir un cadeau plus grand que Celui qui est venu sur la terre pour nous tous. Il vous offre le pardon total, une relation avec Lui, une vie plus satisfaisante et la vie éternelle. Aussi longtemps que nous croyons en nous-même et en notre propre “bonne” vie, Dieu sera distant et nous resterons séparé de Lui par nos péchés. Il nous demande de vider nos mains et de cesser d’agir selon nos propres efforts et de le recevoir avec son cadeau.

Je voudrais vous donner à présent l’occasion de lui demander de venir dans votre vie. Il n’y a pas de plus grande offre, de plus importante décision que vous pourriez prendre dans votre vie. Jésus a dit: “”Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entends ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui…”.

Je vais dire cela avec d’autres mots. Vous pourriez par exemple lui dire: “Jésus, merci d’être mort pour mes péchés. J’ouvre maintenant la porte de mon cœur et je te demande de venir dans ma vie. Merci de me pardonner mes péchés et de me donner une relation éternelle avec toi.”

Contrairement à d’autres relations possibles, si vous demandez à Jésus de venir maintenant dans votre vie, il promet de ne jamais vous quitter. Jésus a dit, en parlant de nous comme d’une brebis de son troupeau, “Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et elles me suivent; et je leurs donne la vie éternelle, et elles ne périront point, et personne ne les enlèvera de ma main”.

J’ai trouvé que l’un des meilleurs moyens de le connaître mieux consiste à lire l’évangile de Jean, qui est le quatrième livre du Nouveau Testament, dans la Bible. Vous en serez étonnée. Il m’a semblé qu’il me parlait personnellement, qu’il répondait à mes questions, comme si nous avions une conversation intime en buvant un café. En outre, une église où la Bible est enseignée pourrait vous sembler utile.

Il n’y a pas de plus grande joie à Noël que d’entrer en relation avec Jésus. Nous nous sommes trop souvent épuisées à cause de nos attentes pour un  Noël parfait. On est certain d’être déçu.

Aucune course, décoration et fête ne remplira jamais complètement nos plus profondes attentes. Pour que Noël soit unique, nous avons simplement besoin de recevoir le cadeau de Jésus: une relation avec lui. Le connaître apporte une grande signification et de grandes joies à Noël, peu importe qui frappe à la porte de l’arbre de Noël.

Si vous avez invité Jésus-Christ dans votre vie, faites-le nous savoir!


Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires