Vaincre le stress

Auteur: Leonard Buhler

Traduit de l’anglais par Jean Hubert Fotso Tayou

Il ne fait aucun doute que le stress fait inévitablement partie de la vie. En effet, votre façon de le gérer peut déterminer votre journée, votre santé, vos relations et votre réussite : soit le stress vous détruit, soit vous le dominez. Leonard Buhler, qui a près de 30 années d’expérience dans le monde des affaires, organise des séminaires de gestion du stress. Il partage ici quelques astuces avec nous. Il est temps de dominer le stress dans votre vie et d’en récolter les nombreux bienfaits.

Qu’est-ce que le stress?

Selon le dictionnaire Le Robert, le stress est un fait traumatisant pour l’individu, une tension nerveuse. Le stress est la façon dont notre corps répond à un danger perçu ou réel. Il n’est pas la cause, mais l’effet d’un événement. Il peut se diviser en deux catégories :

1. Problème : Un problème est une question que vous pouvez résoudre. Vous avez le choix d’y trouver une solution ou non et vous pouvez changer votre attitude envers ce problème.

2. Réalité : Une réalité est une situation que vous ne pouvez pas changer. Nous devons toujours reconnaître les réalités de la vie, telles que les catastrophes naturelles, la maladie et le passé, et les accepter dans nos vies.

Quand vous arrivez à diviser votre stress en deux catégories distinctes, vous pourrez le gérer de façon proactive. Si la situation stressante à laquelle vous êtes confronté est un problème, alors considérez-la comme telle et prenez les dispositions pour le résoudre. Si vous êtes en proie à une réalité de la vie, alors reconnaissez que vous n’avez rien d’autre à faire que de l’accepter. Cela changera votre état d’esprit et soulagera le stress.

Capacité à supporter le stress

La capacité de chacun à supporter le stress varie, et il est important de connaître vos limites.

Connaissez vos forces et vos faiblesses. Par exemple, une dispute matinale avec votre épouse peut amputer 30 % de votre capacité à supporter le stress tandis qu’une conversation de qualité avec elle pendant le petit-déjeuner peut absolument avoir l’effet contraire. Ses encouragements et sa confiance en vous peuvent fortement augmenter votre résistance au stress. La capacité de chacun est expansible. Déterminez les choses qui renforcent cette capacité en vous et pratiquez-les régulièrement. Cela ressemble fort bien aux exercices physiques : plus vous travaillez, plus vous développez vos muscles et votre force. Lorsque vous vous exercez aux choses qui renforcent votre capacité, votre résistance au stress grandira considérablement.

Affrontez la réalité

Dans la vie, il est important d’affronter la réalité et de tout faire pas à pas. Voici quelques suggestions :

1. Répertoriez les réalités de votre vie. Combien d’argent avez-vous perdu? Qu’est-ce qui a changé? Quelles relations battent de l’aile? Vous ne pouvez pas changer les réalités de la vie, donc elles ne sont pas des problèmes. Vous devez accepter les choses que vous ne pouvez pas changer.

2. Réduisez vos responsabilités pour n’accepter que celles que vous pouvez supporter. Si vous embrassez des choses qui dépassent votre résistance au stress, laissez-les tomber en attendant de pouvoir les assumer.

3. Au besoin, demandez de l’aide ou des conseils. Vos amis et votre famille sont une richesse inestimable. Partagez vos soucis avec des gens en qui vous avez confiance. N’ayez pas peur de leur demander conseil en temps de besoin.

4. Protéger les acquis. Faites le point sur votre vie et appréciez ce que vous avez – relations, avoirs nets, compétences et vertus. Consacrez du temps à vos amis et à votre famille et veillez sur ces relations.

Le stress peut sembler mauvais, mais une fois que vous l’avez dominé, de multiples opportunités de croissance s’offrent à vous. Vous commencerez même à apprécier la vie et à aborder les problèmes avec optimisme. Gérez-le, maîtrisez-le, combattez-le, surmontez-le, dominez-le – quel que soit le sort que vous décidez de réserver au stress, n’attendez pas demain.

Le stress vous affecte? Vous aimeriez en parler, en toute confidentialité? Nos mentors bénévoles sont là pour vous!

À lire aussi : Avide de paix

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires