Apprendre à apprendre

Auteur: Carole Funk

Traduit de l’anglais  par Aurélien Hathout

As-tu déjà dit : «J’en ai assez de l’école » ou encore «Je déteste l’école » ?

Ton manque d’enthousiasme pour l’école et tes échecs passés dans les études semblent montrer que tu n’utilises peut-être pas tes points forts pour apprendre. Toute personne naît avec différentes formes de pensées et des capacités d’apprentissage variées.

Notre mode d’apprentissage, c’est la façon dont notre cerveau perçoit et traite les informations. En d’autres termes, c’est la manière dont nous voyons le monde.

As-tu remarqué que telle mémorisation t’est aisée alors qu’elle est difficile pour d’autres? Ou encore que ton collègue d’étude peut réciter de tête la leçon de géographie pendant que toi, tu agites constamment ton crayon, incapable de rester en place et de te concentrer.

Le bonheur vous échappe? Comment être heureuse pour la vie

Vous voulez en parler? Écrire à un mentor

Comment apprends-tu ?

Certains individus ont une mémoire visuelle. Ils peuvent généralement se rappeler les choses qu’ils voient.

Les capacités d’apprentissage et de concentration sont optimum pour ces personnes lorsqu’elles :

· Visualisent, dessinent, lisent ou soulignent ;

· Cherchent à stimuler le sens de la vue ;

· Font du langage descriptif leur outil d’apprentissage ;

D’autres apprennent mieux en écoutant et en parlant. Ils ont une mémoire auditive et doivent entendre de leur propre bouche (audiblement ou dans leur tête) le message qu’ils doivent apprendre et retenir.

Si tu vois tes amis dans une salle d’étude bouger les lèvres comme s’ils se parlaient à eux-mêmes ou se dirigent vers toi pour te dire quelque chose, c’est qu’ils sont certainement en train de répéter ce qu’ils viennent d’apprendre.

Ils apprennent plus efficacement lorsqu’ils :

· Pratiquent une activité qui leur permet de répéter ce qu’ils viennent d’apprendre ;

· Se posent des questions avec un partenaire ;

· Répondent aux questions et débattent à haute voix ;

· Engagent des discours en petits groupes ;

D’autres encore ont besoin d’être activement impliqués dans le processus d’apprentissage. Ils veulent mettre la main à la pâte ! Ils sont friands de mises en pratique, que ce soit des manipulations mathématiques, une expérience en labo, un jeu ou un programme sur l’ordinateur, un modèle de construction ou encore l’élaboration de petites mises en scène.

Tant que leur corps est en mouvement, leur cerveau semble en activité. Rester assis sur une chaise à faire des tâches visuelles ou auditives est pour eux une véritable torture. Malheureusement, si tu es comme ça, tu as souvent du être fiché par tes enseignants de primaire comme étant un enfant hyperactif.

Garde à l’esprit que, lorsque ces personnes là sont en mouvement, elles font fonctionner leur mémoire. Les agaçants tapotements sur la table ou les désagréables tremblements de genoux de tes voisins peuvent être l’outils qu’ils utilisent pour arriver à se rappeler les informations importantes.

Lorsque tu commenceras à découvrir et à comprendre tes modes d’apprentissage, des résultats à la fac ne tarderont pas. Ton travail va te paraître plus facile, tu vas apprendre plus rapidement et tu retiendras les cours plus longtemps.

Copyright Women Today Magazine 1999. Utilisé avec la permission de l’auteur.

A lire aussi: Examens  QCM–Le préparer, les passer , et en tirer les leçons

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires