Avoir la foi ou non: fait-il une différence?

athéJ’ai été chrétien, mais maintenant je suis athée. Qu’est-ce que cela peut bien faire? Ma vie n’a pas changé.

Réponse: Tout d’abord, merci pour votre question à la fois honnête et perspicace. En fait, il y a deux parties dans votre question.

Premièrement, il y a la question de la vérité objective concernant l’existence ou la non existence de Dieu. Si Dieu existe, alors il y a des ramifications  pour  nous en tant qu’individus. Cela veut dire que nous avons à nous colleter avec le cadeau merveilleux que Dieu nous a offert: le rachat de nos péchés par Jésus-Christ. C’est en acceptant ce cadeau et en décidant de suivre Jésus-Christ que nous faisons l’expérience intime de Son amour et de Son pardon, accompagnée des bénédictions qui viennent de suivre Ses préceptes. Bien sûr, si nous décidons de rejeter Son cadeau qu’est le rachat de nos péchés, nous devons alors payer nous-mêmes, en passant non seulement nos vies, mais aussi l’éternité séparées de Dieu, dans le grand feu appelé enfer.

Stressé?  Pardonner, c'est bon pour la santé

Vous n'arrivez pas à pardonner? Parler à un mentor

La seconde partie de votre question en rapport avec cela est ce que vous dites sur votre vie qui n’a pas changé. Je crois que tout le monde, chrétien ou non, fait l’expérience de beaucoup de bénédictions divines sans s’en rendre compte. Dieu est toujours impliqué dans Sa création, le monde et ses habitants. C’est pourquoi, même ceux qui ne sont pas des disciples de Jésus-Christ peuvent bénéficier de la lumière du soleil qu’Il a créé, des arbres, des plages et de la neige qui recouvre les chemins en hiver (tout au moins dans certaines parties du monde!). Si votre vie n’a pas beaucoup changé, c’est peut-être que Dieu, bien que vous le questionniez, ne vous a pas laissée tomber et que profitez encore de ses bienfaits.

Quant à moi, cela m’est arrivé de m’éloigner de Dieu. Ma vie avait quelque peu changé, particulièrement dans certains domaines. Néanmoins, tout comme pour vous, ma vie ne s’est pas effondrée et rien de catastrophique n’est arrivé. Mais avec le temps, j’ai perdu ma raison d’être. Et je suis retournée vers Dieu parce que je voulais cette  joie  et le sens de la vie que Lui seul nous offre sur terre, un sens de la vie qui continue pour toute l’éternité. Contrairement au monde qui, lui, ne donne la   joie  et un  sens  qui n’est pas durable.

La dernière partie de votre question ouvre une autre voie, celle de la religion comme étant le salut de l’esprit humain. Ici, je voudrais faire remarquer que la religion, ce n’est pas la personne de Dieu. La religion, c’est la vision humaine de Dieu, ce qui peut prêter à confusion. Par contre, Dieu lui-même, en la personne de Jésus-Christ, est celle qui nous offre le salut. C’est la personne de Jésus-Christ que j’aime et que je veux suivre. Le salut est par la foi en Lui et non pas en donnant crédit à la religion.

J’espère que vous aller continuer à penser à ces questions, parce que Dieu vous aime encore. Même si vous vous êtes éloignée de Lui, Il est toujours là les bras grand ouverts!

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires