La pilule

Auteur: Susan Martinuk

piluleComment fonctionnent les différentes méthodes de contraception? Fonctionnent-elles toutes selon un principe abortif? Les contraceptifs peuvent-ils contribuer à la destruction d’un mariage?

Réponse: Les gynécologues racontent cette blague entre eux.
Question: «Comment appelle-t-on les gens qui utilisent des méthodes naturelles de contraception?»
Réponse: «Des parents.»

  1. Beaucoup de cliniques promeuvent actuellement l’utilisation de ce que l’on appelle communément “la pilule du lendemain” pour diminuer le nombre croissant d’avortements et de grossesses non désirées. Ce terme est quelque peu inexact puisque le mode d’emploi requiert la prise de deux comprimés d’un contraceptif à dosage élevé(Ovral), suivie de deux autres comprimés 12 heures plus tard. Si elles sont prises dans les 72 heures suivant les rapports sexuels, ces pilules provoquent des changements de la muqueuse de l’utérus, ce qui empêche l’implantation d’un embryon. Si la fécondation a eu lieu, l’embryon est déjà en voie de formation. Pour cette raison, cette méthode de contraception est considérée comme une technique d’avortement précoce.
  2. En contraste avec la pilule du lendemain, les pilules contraceptives régulières contiennent des doses d’hormones très réduites. Elles agissent pour empêcher la grossesse de manière très différente. Les doses régulières de la pilule agissent pour supprimer l’ovulation – la libération de l’ovule par l’ovaire. Ainsi, il ne peut y avoir de fertilisation d’un ovule par un sperme. La pilule provoque aussi des changements de la muqueuse du col de l’utérus ce qui réduit la capacité de survie du sperme.
  3. La méthode Norplant consiste en l’insertion de six petites capsules en plastique sous la peau du bras. Les effets contraceptifs de ces capsules peuvent durer jusqu’à cinq ans. Elles libèrent de la progestérone synthétique qui sert à supprimer l’ovulation, à changer la muqueuse pour empêcher le passage du sperme et à supprimer la croissance de la muqueuse de l’utérus.
  4. Depo-provera est une injection qui empêche la grossesse pendant trois mois environ de la même manière que la pilule ou Norplant. Il sera toutefois peut-être plus difficile de devenir enceinte après avoir utilisé Depo-provera.
  5. Le stérilet est une méthode contraceptive médiocre. Il empêche l’implantation de l’ovule fécondé dans l’utérus. Donc, il est un instrument d’avortement. Son utilisation comporte un risque d’infection, ce qui peut provoquer une infertilité temporaire ou permanente.

L’utilisation de contraceptifs qui empêchement l’ovule et le sperme de se rencontrer (comme la pilule, le diaphragme ou le préservatif) ne devrait pas être un facteur de destruction d’un mariage — tant que le mari et la femme s’entendent complètement quant à leur utilisation. L’utilisation et le choix de contraceptifs devraient toujours être une décision mutuelle. Il est aussi important d’accepter la responsabilité d’une soi-disant «erreur». L’utilisation des contraceptifs peut parfois créer l’illusion que la décision d’avoir des enfants repose entièrement sur nous. C’est faux. Aucun moyen de contraception n’est assuré. S’aimer, c’est accepter que la procréation – qu’elle soit prévue ou non – fait partie de l’expérience sexuelle.

Réponse par Susan Martinuk.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires